L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2021 le 30 juin 2020 avec un actif net de 434,4 milliards de dollars, comparativement à 409,6 milliards de dollars à la fin de l’exercice 2020 le 31 mars 2020.

Cette augmentation de l’actif net de 24,8 milliards de dollars pour le trimestre est attribuable à un bénéfice net de 22,9 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC, et à des cotisations nettes au Régime de pensions du Canada (le RPC) de 1,9 milliard de dollars.

La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements nets nominaux annualisés sur 10 et sur cinq exercices de 10,7 pour cent et de 8,9 pour cent, respectivement. Pour le trimestre considéré, la caisse a généré un rendement de 5,6 pour cent, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC.

« Bien que les marchés mondiaux des capitaux aient connu une forte remontée depuis mars, une incertitude considérable persiste quant aux systèmes de santé, économique et social », affirme Mark Machin, président et chef de la direction d’Investissements RPC. « Malgré ce contexte, Investissements RPC a enregistré un solide rendement, nos équipes de placement ayant contribué activement à la création de valeur à long terme dans l’ensemble de nos programmes diversifiés ».

La croissance de la caisse au cours du trimestre considéré est attribuable aux gains enregistrés dans un large éventail de catégories d’actifs. Au premier trimestre, les marchés boursiers mondiaux se sont grandement améliorés et ont affiché un rendement positif, ce qui s’est reflété dans les rendements des titres de sociétés ouvertes de la caisse. L’appréciation du dollar canadien par rapport à la plupart des principales devises a contrebalancé certains de ces gains. Les entrées de trésorerie provenant du RPC ont diminué par rapport aux moyennes historiques, ce qui reflète les prévisions initiales quant à l’incidence de la pandémie de COVID-19 sur l’emploi.

Investissements RPC continue de constituer un portefeuille conçu pour réaliser un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus, en tenant compte des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC et sur sa capacité à s’acquitter de ses obligations financières. Le RPC est destiné à servir les intérêts des cotisants et des bénéficiaires actuels, tout en prévoyant plusieurs décennies à l’avance les besoins des générations futures. Par conséquent, les résultats à long terme constituent une mesure plus appropriée du rendement des placements d’Investissements RPC que les résultats trimestriels ou annuels.

Rendements sur 10 et cinq exercices1, 2, 3
(pour le trimestre clos le 30 juin 2020)

fund 5 10 Fr

1 Déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC.
2 Les taux de rendement sont calculés sur une base pondérée en fonction du temps.
3 Comprennent le RPC de base et le RPC supplémentaire.
4 Les données en dollars sont cumulatives..


Rendement du compte de base du RPC et du compte supplémentaire du RPC

Le compte de base du RPC a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2021 le 30 juin 2020 avec un actif net de 431,1 milliards de dollars, comparativement à 407,3 milliards de dollars à la fin de l’exercice 2020. Cette augmentation de l’actif de 23,8 milliards de dollars est attribuable à un bénéfice net de 22,7 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts, et à des cotisations nettes au RPC de base de 1,1 milliard de dollars. Le compte de base du RPC a réalisé un rendement net de 5,6 pour cent pour le trimestre.

Le compte supplémentaire du RPC a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2021 le 30 juin 2020 avec un actif net de 3,3 milliards de dollars, comparativement à 2,3 milliards de dollars à la fin de l’exercice 2020. Cette augmentation de 1,0 milliard de dollars de l’actif est attribuable à un bénéfice net de 0,2 milliard de dollars et à des cotisations nettes au RPC supplémentaire de 0,8 milliard de dollars. Le compte supplémentaire du RPC a réalisé un rendement net de 5,3 pour cent pour le trimestre.

Le RPC de base et le RPC supplémentaire diffèrent quant aux cotisations, au revenu de placement et aux niveaux de risque cibles. Nous prévoyons que le rendement des placements de chacun des comptes différera chaque trimestre.

« Bien que les marchés mondiaux des capitaux aient connu une forte remontée depuis mars, une incertitude considérable persiste quant aux systèmes de santé, économique et social », affirme Mark Machin, président et chef de la direction d’Investissements RPC. « Malgré ce contexte, Investissements RPC a enregistré un solide rendement, nos équipes de placement ayant contribué activement à la création de valeur à long terme dans l’ensemble de nos programmes diversifiés ».

Viabilité à long terme

Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada effectue un examen indépendant de la viabilité du RPC pour les 75 prochaines années. Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2019, l’actuaire en chef a de nouveau confirmé qu’au 31 décembre 2018, le RPC de base et le RPC supplémentaire demeurent viables, tout au long de la période de projection de 75 ans, selon les taux de cotisation prévus par la loi.

Les prévisions de l’actuaire en chef reposent sur l’hypothèse selon laquelle le taux de rendement annuel moyen des placements du RPC de base, déduction faite de tous les coûts, sera de 3,95 pour cent supérieur au taux d’inflation des prix à la consommation au Canada au cours des 75 années suivant l’année 2018. En ce qui a trait aux placements du RPC supplémentaire, ces prévisions reposent sur l’hypothèse correspondante selon laquelle le taux de rendement réel annuel moyen des placements sera de 3,38 pour cent.

La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements réels nets annualisés sur 10 et sur cinq exercices de 8,9 pour cent et de 7,2 pour cent, respectivement.

Diversification de la composition de l’actif 

diversified Mix Fr

1 Le solde négatif de 17,2 milliards de dollars au poste Trésorerie et stratégies de rendement absolu représente le montant net du financement par l’intermédiaire de dérivés et de conventions de rachat, et la position nette actuelle des stratégies de rendement absolu.
2 Incluent les actifs tels que les locaux et le matériel et les passifs autres que les passifs de placement.
3 Comprend un montant de 431,1 milliards de dollars lié au RPC de base et un montant de 3,3 milliards de dollars lié au RPC supplémentaire.

podcast Hero Image With Heading Fr

Faits saillants de l’exploitation :

Faits nouveaux concernant l’organisme

  • Notre stratégie de placement à gestion active et les portefeuilles de placement diversifiés qui en résultent ont continué de faire preuve de résilience devant les difficultés sans précédent soulevées par la pandémie mondiale de COVID-19. Les solides rendements à long terme de la caisse continuent de contribuer à assurer la protection des prestations de retraite de la population canadienne.
  • Publication d’une mise à jour de la Politique en matière d’investissement durable qui reflète notre conviction réaffirmée quant à l’importance de tenir compte des risques et des occasions liés aux facteurs environnementaux, sociaux et relatifs à la gouvernance dans un contexte d’affaire de plus en plus concurrentiel. La nouvelle Politique en matière d’investissement durable décrit en détail l’appui d’Investissements RPC aux sociétés qui harmonisent leur communication de l’information à fournir avec les recommandations du Sustainability Accounting Standards Board et du Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques.

Nomination au conseil

  • Nous avons accueilli Boon Sim au sein du conseil d’administration. Nommé en juillet 2020, M. Sim possède près de 30 ans d’expérience à l’échelle mondiale dans le domaine financier ainsi qu’une expertise dans de nombreux secteurs, dont les technologies et les soins de santé. M. Sim a occupé plusieurs postes de direction, notamment chez Temasek International, jusqu’à tout récemment, et pendant 20 ans auprès du groupe Credit Suisse et de la société préexistante, The First Boston Corporation. Il est également le fondateur et l’associé directeur d’Artius Capital Partners, une société de capital-investissement à forte croissance située à New York.

Annonce concernant la direction

  • Mark Machin, président et chef de la direction, a été nommé lauréat d’un Prix honorifique de Catalyst pour 2020 pour la mise en place d’un milieu de travail novateur qui favorise l’accès des femmes aux postes de direction. Depuis 2010, Catalyst reconnaît annuellement les personnes qui contribuent à l’avancement des femmes et à la création de milieux de travail inclusifs dans le monde des affaires canadien. Investissements RPC a atteint l’objectif d’affaire visant une représentation égale des femmes parmi les personnes embauchées en 2019, et les femmes représentent maintenant 46 pour cent de notre effectif mondial. À l’heure actuelle, 36 pour cent des membres de la haute direction de l’organisation et 58 pour cent des membres du conseil d’administration sont des femmes.

Émission d’obligations

  • Émission de titres d’emprunt à l’échelle mondiale consistant en billets à terme de cinq ans totalisant 1 milliard de dollars américains. L’émission d’un montant prudent de titres d’emprunt à court et à moyen terme est l’un des moyens auxquels Investissements RPC a recours pour gérer ses opérations de placement. L’émission de titres d’emprunt procure à Investissements RPC la souplesse dont il a besoin pour financer des placements qui ne correspondent pas nécessairement au cycle des cotisations. Investissements RPC utilisera le produit net tiré de ces émissions à des fins générales.

Faits saillants des activités de placement pour le premier trimestre :

Actions à gestion active

  • Investissement d’un montant additionnel de 35 millions de dollars canadiens dans Premium Brands Holdings Corporation, l’un des principaux producteurs, négociants et distributeurs de produits alimentaires de spécialité au Canada et aux États-Unis, dans le cadre d’un placement privé en actions ordinaires. Grâce à cet investissement, notre participation existante dans la société a augmenté pour se chiffrer à environ 8 pour cent.
  • Investissement d’un montant de 100 millions de dollars américains au cours de la première ronde de financement de Sana Biotechnology, Inc., une société du secteur des sciences de la vie spécialisée dans l’ingénierie cellulaire pour soigner les patients.
  • Investissement d’un montant additionnel de 20 millions de dollars canadiens dans WSP Global Inc., une société mondiale de services de consultation en ingénierie, dans le cadre d’un placement privé en actions ordinaires. Grâce à cet investissement, notre participation dans la société représente environ 19 pour cent.
  • Conjointement avec d’autres investisseurs, investissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans le financement de série B d’insitro, une société utilisant l’apprentissage automatique pour la découverte et le développement de médicaments.

Actions de sociétés fermées

  • Engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans ICONiQ Strategic Partners V, un fonds orienté sur la croissance et le capital-risque de stade avancé dans le domaine des technologies.
  • Engagement à investir un montant de 500 millions d’euros dans CVC Capital Partners VIII, la plateforme vedette liée aux actions de sociétés fermées de CVC, ciblant les rachats d’une importance considérable et exceptionnelle principalement en Europe et en Amérique du Nord.

Actifs réels

  • Investissement supplémentaire d’environ 43 millions de livres sterling, effectué conjointement avec Lendlease, un groupe international spécialisé dans l’immobilier et les infrastructures, afin de financer la construction de 123 nouveaux logements locatifs à Elephant Park dans le sud de Londres. Les partenaires investissent à parts égales.
  • Conclusion de l’investissement, annoncé précédemment, de 315 millions de dollars canadiens pour soutenir le projet d’aménagement par Wolf Carbon Solutions de l’Alberta Carbon Trunk Line, un pipeline de 240 kilomètres maintenant entièrement fonctionnel, destiné à recueillir le dioxyde de carbone produit par les émetteurs industriels et à le transporter vers des réservoirs vieillissants en Alberta pour un stockage sécuritaire et la récupération assistée des hydrocarbures.
  • Acquisition d’une participation de 49 pour cent dans l’entité qui détient la participation d’Enbridge Inc. dans Éolien Maritime France SAS, le partenariat d’Enbridge avec EDF Renewables, représentant un montant d’environ 80 millions d’euros. Le partenariat aménage actuellement trois parcs éoliens situés au large de la France. Un engagement visant un placement supplémentaire de 120 millions d’euros a été pris pour la construction du premier projet. La construction du deuxième projet a également commencé à la suite d’engagements additionnels de 68 millions d’euros. D’autres placements de 84 millions d’euros pourraient être effectués pour la réalisation du troisième parc éolien extracôtier.
  • Conclusion d’une entente stratégique avec APG et ESR Cayman Limited visant à établir la nouvelle coentreprise d’aménagement logistique, ESR-KS II. L’apport en capital total s’élève à 1 milliard de dollars américains, ce qui représente une capacité d’investissement pouvant atteindre 2 milliards de dollars américains pour de nouveaux projets d’aménagement situés dans les zones métropolitaines de Séoul et de Busan, en Corée du Sud. Cette nouvelle entité succède à une coentreprise préexistante de 1,15 milliard de dollars américains établie entre trois parties ayant permis l’aménagement de 17 projets en Corée du Sud.

Cession d’actifs :

  • Vente de notre participation de 43,9 pour cent dans le portefeuille de résidences pour personnes âgées Aston Gardens aux États-Unis. Le produit net de la vente s’élève à environ 60 millions de dollars américains. Nous avions initialement acquis notre participation conjointement avec notre partenaire de coentreprise Welltower en 2016.
  • Vente de notre participation restante dans la société Altice USA spécialisée dans la connectivité, les communications et les médias, une participation issue de notre placement dans Suddenlink Communications en 2012. Ce placement qui s’est élevé à un montant total d’environ 1,2 milliard de dollars canadiens au cours de cette période de détention a généré un produit net d’environ 4,5 milliards de dollars canadiens.

Voici les faits saillants des transactions réalisées après la fin du trimestre :

  • Engagement à acquérir des prêts à la consommation axés sur les rénovations résidentielles d’un montant de 1 milliard de dollars américains auprès de Service Finance Company, LLC, une entreprise de financement de ventes détenue par ECN Capital Corp. En vertu de l’entente, les acquisitions seront effectuées en 2020 et en 2021.
  • Investissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans Perfect Day, Inc., un fabricant de produits laitiers sans matières animales. Il s’agit du premier investissement effectué dans le cadre de notre stratégie axée sur les occasions liées aux changements climatiques.
  • Conclusion de l’acquisition de Galileo Global Education, un fournisseur d’enseignement supérieur de premier plan à l’échelle mondiale et le plus grand groupe d’enseignement supérieur en Europe, dans le cadre d’un consortium d’investisseurs, soit un investissement de 550 millions d’euros représentant une participation minoritaire importante.

À propos de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPCMC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit partout dans le monde, dans l’intérêt de plus de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires du Régime de pensions du Canada. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 juin 2020, la caisse totalisait 434,4 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Mise en garde

Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et des « déclarations prospectives » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et d’autres dispositions refuges de lois américaines applicables. Toutes ces déclarations prospectives sont formulées et présentées conformément aux dispositions refuges des lois américaines applicables en matière de valeurs mobilières. L’information et les déclarations prospectives comprennent toute l’information et toutes les déclarations au sujet des intentions, des plans, des attentes, des croyances, des objectifs, de la performance future et de la stratégie d’Investissements RPC, ainsi que toute autre information ou déclaration à l’égard de circonstances ou d’événements futurs qui ne se rapportent ni directement, ni exclusivement à des faits passés. L’information et les déclarations prospectives se caractérisent souvent, mais pas toujours, par l’emploi de termes comme « tendance », « éventuel », « possibilité », « croire », « prévoir », « s’attendre à », « actuel », « avoir l’intention de », « estimer », « position », « supposer », « perspectives », « continuer », « demeurer », « maintenir », « soutenir », « viser », « atteindre », ainsi que par l’emploi de la forme future ou conditionnelle des verbes tels que « être », « devoir » ou « pouvoir » et d’expressions similaires. L’information et les déclarations prospectives ne représentent pas des faits passés, mais plutôt les prévisions actuelles d’Investissements RPC à l’égard des résultats et des événements futurs. Cette information et ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent considérablement des attentes actuelles, notamment en ce qui a trait au revenu de placement disponible, aux acquisitions prévues, aux approbations réglementaires et autres et aux conditions de placement en général. Bien qu’Investissements RPC soit d’avis que les hypothèses qui les sous-tendent sont raisonnables, cette information et ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et, par conséquent, les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces déclarations en raison de leur nature incertaine. Investissements RPC ne s’engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations à la lumière de nouvelles informations, par suite d’événements futurs, de changements de circonstances ou pour toute autre raison. L’information présentée sur le site Web et les comptes LinkedIn, Facebook et Twitter d’Investissements RPC ne fait pas partie intégrante de ce communiqué. CPP INVESTMENTS, INVESTISSEMENTS RPC, Canada Pension Plan Investment Board, L’OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RPC, CPPIB, OIRPC et les autres noms, slogans, logos, icônes, illustrations, images, dessins ou tout autre contenu utilisé dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des dénominations commerciales, des marques de commerce déposées, des marques de commerce non déposées ou une autre forme de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, et sont utilisés sous licence par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés.

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

 

why Was Cpp Investments Created

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2021 le 30 juin 2020 avec un actif net de 434,4 milliards de dollars, comparativement à 409,6 milliards de dollars à la fin de l’exercice 2020 le 31 mars 2020.

Cette augmentation de l’actif net de 24,8 milliards de dollars pour le trimestre est attribuable à un bénéfice net de 22,9 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC, et à des cotisations nettes au Régime de pensions du Canada (le RPC) de 1,9 milliard de dollars.

La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements nets nominaux annualisés sur 10 et sur cinq exercices de 10,7 pour cent et de 8,9 pour cent, respectivement. Pour le trimestre considéré, la caisse a généré un rendement de 5,6 pour cent, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC.

« Bien que les marchés mondiaux des capitaux aient connu une forte remontée depuis mars, une incertitude considérable persiste quant aux systèmes de santé, économique et social », affirme Mark Machin, président et chef de la direction d’Investissements RPC. « Malgré ce contexte, Investissements RPC a enregistré un solide rendement, nos équipes de placement ayant contribué activement à la création de valeur à long terme dans l’ensemble de nos programmes diversifiés ».

La croissance de la caisse au cours du trimestre considéré est attribuable aux gains enregistrés dans un large éventail de catégories d’actifs. Au premier trimestre, les marchés boursiers mondiaux se sont grandement améliorés et ont affiché un rendement positif, ce qui s’est reflété dans les rendements des titres de sociétés ouvertes de la caisse. L’appréciation du dollar canadien par rapport à la plupart des principales devises a contrebalancé certains de ces gains. Les entrées de trésorerie provenant du RPC ont diminué par rapport aux moyennes historiques, ce qui reflète les prévisions initiales quant à l’incidence de la pandémie de COVID-19 sur l’emploi.

Investissements RPC continue de constituer un portefeuille conçu pour réaliser un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus, en tenant compte des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC et sur sa capacité à s’acquitter de ses obligations financières. Le RPC est destiné à servir les intérêts des cotisants et des bénéficiaires actuels, tout en prévoyant plusieurs décennies à l’avance les besoins des générations futures. Par conséquent, les résultats à long terme constituent une mesure plus appropriée du rendement des placements d’Investissements RPC que les résultats trimestriels ou annuels.

Rendements sur 10 et cinq exercices1, 2, 3
(pour le trimestre clos le 30 juin 2020)

fund 5 10 Fr

1 Déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC.
2 Les taux de rendement sont calculés sur une base pondérée en fonction du temps.
3 Comprennent le RPC de base et le RPC supplémentaire.
4 Les données en dollars sont cumulatives..


Rendement du compte de base du RPC et du compte supplémentaire du RPC

Le compte de base du RPC a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2021 le 30 juin 2020 avec un actif net de 431,1 milliards de dollars, comparativement à 407,3 milliards de dollars à la fin de l’exercice 2020. Cette augmentation de l’actif de 23,8 milliards de dollars est attribuable à un bénéfice net de 22,7 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts, et à des cotisations nettes au RPC de base de 1,1 milliard de dollars. Le compte de base du RPC a réalisé un rendement net de 5,6 pour cent pour le trimestre.

Le compte supplémentaire du RPC a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2021 le 30 juin 2020 avec un actif net de 3,3 milliards de dollars, comparativement à 2,3 milliards de dollars à la fin de l’exercice 2020. Cette augmentation de 1,0 milliard de dollars de l’actif est attribuable à un bénéfice net de 0,2 milliard de dollars et à des cotisations nettes au RPC supplémentaire de 0,8 milliard de dollars. Le compte supplémentaire du RPC a réalisé un rendement net de 5,3 pour cent pour le trimestre.

Le RPC de base et le RPC supplémentaire diffèrent quant aux cotisations, au revenu de placement et aux niveaux de risque cibles. Nous prévoyons que le rendement des placements de chacun des comptes différera chaque trimestre.

« Bien que les marchés mondiaux des capitaux aient connu une forte remontée depuis mars, une incertitude considérable persiste quant aux systèmes de santé, économique et social », affirme Mark Machin, président et chef de la direction d’Investissements RPC. « Malgré ce contexte, Investissements RPC a enregistré un solide rendement, nos équipes de placement ayant contribué activement à la création de valeur à long terme dans l’ensemble de nos programmes diversifiés ».

Viabilité à long terme

Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada effectue un examen indépendant de la viabilité du RPC pour les 75 prochaines années. Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2019, l’actuaire en chef a de nouveau confirmé qu’au 31 décembre 2018, le RPC de base et le RPC supplémentaire demeurent viables, tout au long de la période de projection de 75 ans, selon les taux de cotisation prévus par la loi.

Les prévisions de l’actuaire en chef reposent sur l’hypothèse selon laquelle le taux de rendement annuel moyen des placements du RPC de base, déduction faite de tous les coûts, sera de 3,95 pour cent supérieur au taux d’inflation des prix à la consommation au Canada au cours des 75 années suivant l’année 2018. En ce qui a trait aux placements du RPC supplémentaire, ces prévisions reposent sur l’hypothèse correspondante selon laquelle le taux de rendement réel annuel moyen des placements sera de 3,38 pour cent.

La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements réels nets annualisés sur 10 et sur cinq exercices de 8,9 pour cent et de 7,2 pour cent, respectivement.

Diversification de la composition de l’actif 

diversified Mix Fr

1 Le solde négatif de 17,2 milliards de dollars au poste Trésorerie et stratégies de rendement absolu représente le montant net du financement par l’intermédiaire de dérivés et de conventions de rachat, et la position nette actuelle des stratégies de rendement absolu.
2 Incluent les actifs tels que les locaux et le matériel et les passifs autres que les passifs de placement.
3 Comprend un montant de 431,1 milliards de dollars lié au RPC de base et un montant de 3,3 milliards de dollars lié au RPC supplémentaire.

podcast Hero Image With Heading Fr

Faits saillants de l’exploitation :

Faits nouveaux concernant l’organisme

  • Notre stratégie de placement à gestion active et les portefeuilles de placement diversifiés qui en résultent ont continué de faire preuve de résilience devant les difficultés sans précédent soulevées par la pandémie mondiale de COVID-19. Les solides rendements à long terme de la caisse continuent de contribuer à assurer la protection des prestations de retraite de la population canadienne.
  • Publication d’une mise à jour de la Politique en matière d’investissement durable qui reflète notre conviction réaffirmée quant à l’importance de tenir compte des risques et des occasions liés aux facteurs environnementaux, sociaux et relatifs à la gouvernance dans un contexte d’affaire de plus en plus concurrentiel. La nouvelle Politique en matière d’investissement durable décrit en détail l’appui d’Investissements RPC aux sociétés qui harmonisent leur communication de l’information à fournir avec les recommandations du Sustainability Accounting Standards Board et du Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques.

Nomination au conseil

  • Nous avons accueilli Boon Sim au sein du conseil d’administration. Nommé en juillet 2020, M. Sim possède près de 30 ans d’expérience à l’échelle mondiale dans le domaine financier ainsi qu’une expertise dans de nombreux secteurs, dont les technologies et les soins de santé. M. Sim a occupé plusieurs postes de direction, notamment chez Temasek International, jusqu’à tout récemment, et pendant 20 ans auprès du groupe Credit Suisse et de la société préexistante, The First Boston Corporation. Il est également le fondateur et l’associé directeur d’Artius Capital Partners, une société de capital-investissement à forte croissance située à New York.

Annonce concernant la direction

  • Mark Machin, président et chef de la direction, a été nommé lauréat d’un Prix honorifique de Catalyst pour 2020 pour la mise en place d’un milieu de travail novateur qui favorise l’accès des femmes aux postes de direction. Depuis 2010, Catalyst reconnaît annuellement les personnes qui contribuent à l’avancement des femmes et à la création de milieux de travail inclusifs dans le monde des affaires canadien. Investissements RPC a atteint l’objectif d’affaire visant une représentation égale des femmes parmi les personnes embauchées en 2019, et les femmes représentent maintenant 46 pour cent de notre effectif mondial. À l’heure actuelle, 36 pour cent des membres de la haute direction de l’organisation et 58 pour cent des membres du conseil d’administration sont des femmes.

Émission d’obligations

  • Émission de titres d’emprunt à l’échelle mondiale consistant en billets à terme de cinq ans totalisant 1 milliard de dollars américains. L’émission d’un montant prudent de titres d’emprunt à court et à moyen terme est l’un des moyens auxquels Investissements RPC a recours pour gérer ses opérations de placement. L’émission de titres d’emprunt procure à Investissements RPC la souplesse dont il a besoin pour financer des placements qui ne correspondent pas nécessairement au cycle des cotisations. Investissements RPC utilisera le produit net tiré de ces émissions à des fins générales.

Faits saillants des activités de placement pour le premier trimestre :

Actions à gestion active

  • Investissement d’un montant additionnel de 35 millions de dollars canadiens dans Premium Brands Holdings Corporation, l’un des principaux producteurs, négociants et distributeurs de produits alimentaires de spécialité au Canada et aux États-Unis, dans le cadre d’un placement privé en actions ordinaires. Grâce à cet investissement, notre participation existante dans la société a augmenté pour se chiffrer à environ 8 pour cent.
  • Investissement d’un montant de 100 millions de dollars américains au cours de la première ronde de financement de Sana Biotechnology, Inc., une société du secteur des sciences de la vie spécialisée dans l’ingénierie cellulaire pour soigner les patients.
  • Investissement d’un montant additionnel de 20 millions de dollars canadiens dans WSP Global Inc., une société mondiale de services de consultation en ingénierie, dans le cadre d’un placement privé en actions ordinaires. Grâce à cet investissement, notre participation dans la société représente environ 19 pour cent.
  • Conjointement avec d’autres investisseurs, investissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans le financement de série B d’insitro, une société utilisant l’apprentissage automatique pour la découverte et le développement de médicaments.

Actions de sociétés fermées

  • Engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans ICONiQ Strategic Partners V, un fonds orienté sur la croissance et le capital-risque de stade avancé dans le domaine des technologies.
  • Engagement à investir un montant de 500 millions d’euros dans CVC Capital Partners VIII, la plateforme vedette liée aux actions de sociétés fermées de CVC, ciblant les rachats d’une importance considérable et exceptionnelle principalement en Europe et en Amérique du Nord.

Actifs réels

  • Investissement supplémentaire d’environ 43 millions de livres sterling, effectué conjointement avec Lendlease, un groupe international spécialisé dans l’immobilier et les infrastructures, afin de financer la construction de 123 nouveaux logements locatifs à Elephant Park dans le sud de Londres. Les partenaires investissent à parts égales.
  • Conclusion de l’investissement, annoncé précédemment, de 315 millions de dollars canadiens pour soutenir le projet d’aménagement par Wolf Carbon Solutions de l’Alberta Carbon Trunk Line, un pipeline de 240 kilomètres maintenant entièrement fonctionnel, destiné à recueillir le dioxyde de carbone produit par les émetteurs industriels et à le transporter vers des réservoirs vieillissants en Alberta pour un stockage sécuritaire et la récupération assistée des hydrocarbures.
  • Acquisition d’une participation de 49 pour cent dans l’entité qui détient la participation d’Enbridge Inc. dans Éolien Maritime France SAS, le partenariat d’Enbridge avec EDF Renewables, représentant un montant d’environ 80 millions d’euros. Le partenariat aménage actuellement trois parcs éoliens situés au large de la France. Un engagement visant un placement supplémentaire de 120 millions d’euros a été pris pour la construction du premier projet. La construction du deuxième projet a également commencé à la suite d’engagements additionnels de 68 millions d’euros. D’autres placements de 84 millions d’euros pourraient être effectués pour la réalisation du troisième parc éolien extracôtier.
  • Conclusion d’une entente stratégique avec APG et ESR Cayman Limited visant à établir la nouvelle coentreprise d’aménagement logistique, ESR-KS II. L’apport en capital total s’élève à 1 milliard de dollars américains, ce qui représente une capacité d’investissement pouvant atteindre 2 milliards de dollars américains pour de nouveaux projets d’aménagement situés dans les zones métropolitaines de Séoul et de Busan, en Corée du Sud. Cette nouvelle entité succède à une coentreprise préexistante de 1,15 milliard de dollars américains établie entre trois parties ayant permis l’aménagement de 17 projets en Corée du Sud.

Cession d’actifs :

  • Vente de notre participation de 43,9 pour cent dans le portefeuille de résidences pour personnes âgées Aston Gardens aux États-Unis. Le produit net de la vente s’élève à environ 60 millions de dollars américains. Nous avions initialement acquis notre participation conjointement avec notre partenaire de coentreprise Welltower en 2016.
  • Vente de notre participation restante dans la société Altice USA spécialisée dans la connectivité, les communications et les médias, une participation issue de notre placement dans Suddenlink Communications en 2012. Ce placement qui s’est élevé à un montant total d’environ 1,2 milliard de dollars canadiens au cours de cette période de détention a généré un produit net d’environ 4,5 milliards de dollars canadiens.

Voici les faits saillants des transactions réalisées après la fin du trimestre :

  • Engagement à acquérir des prêts à la consommation axés sur les rénovations résidentielles d’un montant de 1 milliard de dollars américains auprès de Service Finance Company, LLC, une entreprise de financement de ventes détenue par ECN Capital Corp. En vertu de l’entente, les acquisitions seront effectuées en 2020 et en 2021.
  • Investissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans Perfect Day, Inc., un fabricant de produits laitiers sans matières animales. Il s’agit du premier investissement effectué dans le cadre de notre stratégie axée sur les occasions liées aux changements climatiques.
  • Conclusion de l’acquisition de Galileo Global Education, un fournisseur d’enseignement supérieur de premier plan à l’échelle mondiale et le plus grand groupe d’enseignement supérieur en Europe, dans le cadre d’un consortium d’investisseurs, soit un investissement de 550 millions d’euros représentant une participation minoritaire importante.

À propos de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPCMC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui investit partout dans le monde, dans l’intérêt de plus de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires du Régime de pensions du Canada. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 juin 2020, la caisse totalisait 434,4 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Mise en garde

Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et des « déclarations prospectives » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et d’autres dispositions refuges de lois américaines applicables. Toutes ces déclarations prospectives sont formulées et présentées conformément aux dispositions refuges des lois américaines applicables en matière de valeurs mobilières. L’information et les déclarations prospectives comprennent toute l’information et toutes les déclarations au sujet des intentions, des plans, des attentes, des croyances, des objectifs, de la performance future et de la stratégie d’Investissements RPC, ainsi que toute autre information ou déclaration à l’égard de circonstances ou d’événements futurs qui ne se rapportent ni directement, ni exclusivement à des faits passés. L’information et les déclarations prospectives se caractérisent souvent, mais pas toujours, par l’emploi de termes comme « tendance », « éventuel », « possibilité », « croire », « prévoir », « s’attendre à », « actuel », « avoir l’intention de », « estimer », « position », « supposer », « perspectives », « continuer », « demeurer », « maintenir », « soutenir », « viser », « atteindre », ainsi que par l’emploi de la forme future ou conditionnelle des verbes tels que « être », « devoir » ou « pouvoir » et d’expressions similaires. L’information et les déclarations prospectives ne représentent pas des faits passés, mais plutôt les prévisions actuelles d’Investissements RPC à l’égard des résultats et des événements futurs. Cette information et ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent considérablement des attentes actuelles, notamment en ce qui a trait au revenu de placement disponible, aux acquisitions prévues, aux approbations réglementaires et autres et aux conditions de placement en général. Bien qu’Investissements RPC soit d’avis que les hypothèses qui les sous-tendent sont raisonnables, cette information et ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et, par conséquent, les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces déclarations en raison de leur nature incertaine. Investissements RPC ne s’engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations à la lumière de nouvelles informations, par suite d’événements futurs, de changements de circonstances ou pour toute autre raison. L’information présentée sur le site Web et les comptes LinkedIn, Facebook et Twitter d’Investissements RPC ne fait pas partie intégrante de ce communiqué. CPP INVESTMENTS, INVESTISSEMENTS RPC, Canada Pension Plan Investment Board, L’OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RPC, CPPIB, OIRPC et les autres noms, slogans, logos, icônes, illustrations, images, dessins ou tout autre contenu utilisé dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des dénominations commerciales, des marques de commerce déposées, des marques de commerce non déposées ou une autre forme de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, et sont utilisés sous licence par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés.

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

 

why Was Cpp Investments Created