skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

TORONTO (ONTARIO) (le 16 novembre 2020) : L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) a clôturé le deuxième trimestre de l’exercice 2021 le 30 septembre 2020 avec un actif net de 456,7 milliards de dollars, comparativement à 434,4 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent.

Cette augmentation de l’actif net de 22,3 milliards de dollars pour le trimestre est attribuable à un bénéfice net de 21,6 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC, et à des cotisations nettes au Régime de pensions du Canada (le RPC) de 0,7 milliard de dollars.

La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements nets nominaux annualisés sur 10 et sur cinq exercices de 10,5 pour cent et de 9,6 pour cent, respectivement. Pour le trimestre considéré, la caisse a généré un rendement de 5,0 pour cent, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC.

Pour le premier semestre de l’exercice, la caisse a augmenté de 47,1 milliards de dollars, ce qui comprend un bénéfice net de 44,5 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC, plus des cotisations nettes au RPC de 2,6 milliards de dollars. Pour la période considérée, la caisse a généré un rendement de 10,8 pour cent, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC.

« Au cours du trimestre considéré, la caisse diversifiée d’Investissements RPC a affiché de bons résultats et enregistré un solide rendement. Nous demeurons toutefois prudents en ce qui a trait aux mois à venir, compte tenu des répercussions économiques très incertaines de la COVID-19 et de son incidence sur les marchés », affirme Mark Machin, président et chef de la direction d’Investissements RPC. « Tous nos services de placement ont généré des rendements positifs au cours du trimestre. Nos professionnels en placement continuent de saisir des occasions qui apporteront de la valeur à la caisse sur le long terme. »

La croissance de la caisse est principalement attribuable à la reprise continue des marchés boursiers mondiaux au cours des deux premiers mois du trimestre considéré, comme en témoignent les gains enregistrés par les placements de la caisse en titres de sociétés ouvertes et fermées. Les marchés boursiers se sont toutefois repliés en septembre en raison des craintes à l’égard des mesures de confinement liées à la COVID-19 et de l’incertitude concernant les mesures de relance monétaire, ce qui a atténué ces gains.

Investissements RPC continue de constituer un portefeuille conçu pour réaliser un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus, en tenant compte des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC et sur sa capacité à s’acquitter de ses obligations financières. Le RPC est destiné à servir les intérêts des cotisants et des bénéficiaires actuels, tout en prévoyant plusieurs décennies à l’avance les besoins des générations futures. Par conséquent, les résultats à long terme constituent une mesure plus appropriée du rendement des placements d’Investissements RPC que les résultats trimestriels ou annuels.

Rendements sur 10 et cinq exercices1, 2, 3

(pour la période close le 30 septembre 2020)

5 10 Year Return Q2f21 Fr

Rendement du compte de base du RPC et du compte supplémentaire du RPC

Le compte de base du RPC a clôturé le deuxième trimestre de l’exercice 2021 le 30 septembre 2020 avec un actif net de 452,6 milliards de dollars, comparativement à 431,1 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif de 21,5 milliards de dollars est attribuable à un bénéfice net de 21,5 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts, moins des sorties nettes de trésorerie du RPC de base de 54 millions de dollars. Le compte de base du RPC a réalisé un rendement net de 5,0 pour cent pour le trimestre.

Le compte supplémentaire du RPC a clôturé le deuxième trimestre de l’exercice 2021 le 30 septembre 2020 avec un actif net de 4,1 milliards de dollars, comparativement à 3,3 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de 0,8 milliard de dollars de l’actif est attribuable à un bénéfice net de 0,1 milliard de dollars et à des cotisations nettes au RPC supplémentaire de 0,7 milliard de dollars. Le compte supplémentaire du RPC a réalisé un rendement net de 3,0 pour cent pour le trimestre.

Le RPC de base et le RPC supplémentaire diffèrent quant aux cotisations, au revenu de placement et aux niveaux de risque cibles. Nous prévoyons que le rendement des placements de chacun des comptes différera chaque trimestre.

Viabilité à long terme

Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada effectue un examen indépendant de la viabilité du RPC pour les 75 prochaines années. Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2019, l’actuaire en chef a de nouveau confirmé qu’au 31 décembre 2018, le RPC de base et le RPC supplémentaire demeurent viables, tout au long de la période de projection de 75 ans, selon les taux de cotisation prévus par la loi.

Les prévisions de l’actuaire en chef reposent sur l’hypothèse selon laquelle le taux de rendement annuel moyen des placements du RPC de base, déduction faite de tous les coûts, sera de 3,95 pour cent supérieur au taux d’inflation des prix à la consommation au Canada au cours des 75 années suivant l’année 2018. En ce qui a trait aux placements du RPC supplémentaire, ces prévisions reposent sur l’hypothèse correspondante selon laquelle le taux de rendement réel annuel moyen des placements sera de 3,38 pour cent.

La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements réels nets annualisés sur 10 et sur cinq exercices de 8,8 pour cent et de 8,0 pour cent, respectivement.

Diversification de la composition de l’actif

asset Return Q2f21 Fr

Faits saillants de l’exploitation :

Faits nouveaux concernant l’organisme

  • Nous avons tenu 10 assemblées publiques, une pour chacune des neuf provinces participant au RPC ainsi qu’une assemblée pour les trois territoires, afin d’informer la population canadienne de la performance financière de la caisse et de notre stratégie de placement.
  • Nous avons publié le Rapport 2020 sur l’investissement durable, qui présente l’approche d’Investissements RPC à l’égard des facteurs environnementaux, sociaux et relatifs à la gouvernance. Le rapport indique que la valeur de nos placements dans des sociétés mondiales d’énergie renouvelable a plus que doublé pour s’établir à 6,6 milliards de dollars au cours de la période de un an visée par le rapport.

Annonce concernant la direction

  • Ed Cass a été nommé premier chef des placements d’Investissements RPC et chef, Gestion de fonds globale. Le poste de chef des placements a été créé afin de tenir compte efficacement de la taille et de l’ampleur prévues d’Investissements RPC d’ici 2025 et au-delà. Gestion de fonds globale réunit l’ancien service Gestion de portefeuille global et le groupe Équilibrage et garanties, qui faisait auparavant partie du service Marchés financiers et placements factoriels. M. Cass occupait jusqu’à tout récemment le poste de chef mondial, Actifs réels.
  • Deborah Orida a été nommée directrice générale principale et chef mondiale, Actifs réels, et sera responsable du programme mondial Actifs réels, qui comprend les groupes Énergie et ressources, Infrastructures, Électricité et énergies renouvelables, Placements immobiliers et Création de valeur pour le portefeuille. Mme Orida occupait jusqu’à tout récemment le poste de directrice générale principale et chef mondiale, Actions à gestion active.

Annonces concernant le conseil

  • Le mandat de Heather Munroe-Blum à titre de présidente du conseil d’administration a été renouvelé pour trois ans et il prendra fin en octobre 2023. Mme Munroe-Blum a été nommée administratrice d’Investissements RPC en 2010 et elle est présidente du conseil depuis 2014. Elle siège également au conseil d’administration de la Banque Royale du Canada et préside celui de la Fondation Gairdner, et elle a été principale et vice-chancelière (rectrice) de l’Université McGill de 2003 à 2013.
  • Mary Phibbs a été renommée au conseil d’administration et son mandat prendra fin en mai 2023. Mme Phibbs siège au conseil d’Investissements RPC depuis mai 2017. Elle est également présidente du conseil de Virgin Money Unit Trust Managers Limited et administratrice externe de Morgan Stanley International Limited, Morgan Stanley & Co International PLC et Morgan Stanley Bank International Limited. Elle a auparavant mené, pendant plus de 40 ans, une carrière pluridisciplinaire dans les secteurs des services bancaires et financiers à l’échelle internationale, où elle a occupé divers rôles, y compris des postes de cadre supérieure.
  • Le conseil d’administration d’Investissements RPC a été nommé l’un des récipiendaires des prix NACD NXT® décernés cette année par la National Association of Corporate Directors (NACD). NACD NXT souligne le travail des conseils d’administration qui tirent parti de l’innovation et de la diversité pour accroître le rendement de leur entreprise. C’est la toute première fois qu’un organisme canadien se voit décerner cet honneur.
  • Heather Munroe-Blum, présidente du conseil, a été nommée au comité sur l’avenir de la gouvernance d’entreprise au Canada, une initiative conjointe du Groupe TMX et de l’Institut des administrateurs de sociétés visant à fournir des conseils sur la gouvernance d’entreprise aux sociétés cotées à la Bourse de Toronto.

Émission d’obligations

  • Réalisation de deux émissions de titres d’emprunt à l’échelle mondiale, soit des billets à terme de un an totalisant 200 millions de livres sterling et des billets à terme de cinq ans totalisant 1 milliard de dollars américains. L’émission d’un montant prudent de titres d’emprunt à court et à moyen terme est l’un des moyens auxquels Investissements RPC a recours pour gérer ses opérations de placement. L’émission de titres d’emprunt procure à Investissements RPC la souplesse dont il a besoin pour financer des placements qui ne correspondent pas nécessairement au cycle des cotisations. Investissements RPC utilisera le produit net tiré de ces émissions à des fins générales.

Faits saillants des activités de placement pour le deuxième trimestre :

Actions à gestion active

  • Investissement d’un montant additionnel de 309 millions de dollars canadiens dans le cadre d’une émission de droits de Cellnex Telecom S.A., l’un des principaux propriétaires et exploitants de tours de télécommunications établi en Espagne, portant notre participation totale dans la société à 4,95 pour cent.
  • Investissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans Perfect Day, Inc., un fabricant de produits laitiers sans matières animales. Il s’agit du premier investissement effectué dans le cadre de notre stratégie axée sur les occasions liées aux changements climatiques.

Placements en instruments de crédit

  • Investissement d’un montant de 75 millions de dollars américains dans un titre de créance à terme garanti de premier rang émis par Global Lending Services LLC, un fournisseur de solutions de financement pour l’achat d’automobiles.
  • Investissement d’un montant de 175 millions de dollars américains dans le prêt à terme de premier rang, les billets garantis de premier rang et les prêts à terme de second rang de LogMeln, Inc., un fournisseur de solutions de logiciel-service pour le télétravail, la collaboration et la fidélisation de la clientèle.
  • Engagement à acquérir des prêts à la consommation axés sur les rénovations résidentielles d’un montant maximal de 1 milliard de dollars américains auprès de Service Finance Company, LLC, une entreprise de financement de ventes détenue par ECN Capital Corp. En vertu de l’entente, les acquisitions seront effectuées en 2020 et en 2021.

Actions de sociétés fermées

  • Engagement à fournir un apport en capital de 300 millions de dollars américains dans le cadre de l’acquisition proposée de Virtusa Corporation (Virtusa), en partenariat avec Baring Private Equity Asia, afin d’acquérir une participation d’environ 24 pour cent dans l’entreprise. Virtusa est une entreprise mondiale offrant une gamme complète de services informatiques.
  • Hausse de notre investissement dans Visma, un fournisseur de logiciels-services dont le siège social est situé en Norvège, ce qui porte à environ 6 pour cent notre participation dans la société.
  • Conclusion de l’acquisition de Galileo Global Education, un fournisseur d’enseignement supérieur de premier plan à l’échelle mondiale et le plus grand groupe d’enseignement supérieur en Europe, dans le cadre d’un consortium d’investisseurs, soit un investissement de 550 millions d’euros représentant une participation minoritaire importante.

Actifs réels

  • Élargissement de notre partenariat avec GLP grâce à la création du GLP Japan Income Fund (GLP JIF), le plus important fonds privé à capital variable axé sur la logistique au Japon. Le partenariat avec GLP a été établi en 2011, et à la fin d’août 2020, Investissements RPC a liquidé son placement dans GLP JDV I pour un produit net d’environ 48 milliards de yens (590 millions de dollars canadiens). À la suite de cette cession, Investissements RPC a réinvesti une tranche de 25 milliards de yens (307 millions de dollars canadiens) de ce produit dans le nouveau fonds GLP JIF.
  • Élargissement de la coentreprise d’immeubles résidentiels avec Cyrela Brazil Realty afin d’inclure un nouveau partenaire, Greystar Real Estate Partners, LLC, chef de file mondial du secteur du logement locatif. Ensemble, les coentrepreneurs constitueront un portefeuille de logements locatifs de classe mondiale à São Paulo et continueront de cibler un apport en capital combiné pouvant aller jusqu’à 1 milliard de reales. Nous conserverons une participation majoritaire dans la coentreprise.

Cession d’actifs :

  • Vente de notre participation dans Zoox, une société de technologie américaine qui se concentre sur l’élaboration d’une solution entièrement intégrée de déplacement par véhicules autonomes, dans le cadre de l’acquisition de la société par Amazon.com, Inc. Notre participation avait été initialement acquise en 2018.
  • Vente de nos participations de 45 pour cent dans AMLI 900, AMLI Lofts, AMLI Campion Trail et AMLI Arts Center, des immeubles résidentiels situés aux États-Unis. Le produit net combiné des ventes s’élève à environ 224 millions de dollars américains. Nos participations avaient été initialement acquises en 2012 et en 2013.
  • Liquidation de notre investissement dans le détaillant de produits de luxe Neiman Marcus Group LTD LLC dans la foulée des procédures entamées en vertu du chapitre 11 devant le tribunal de la faillite des États-Unis. Par conséquent, nous n’avons réalisé aucun produit net sur cet investissement. Investissements RPC et son copromoteur demeurent les actionnaires majoritaires de Mytheresa, un détaillant d’articles de mode de grand luxe en ligne qui connaît une forte croissance. Notre participation avait été initialement acquise en 2013.
  • Vente sur le marché libre de 10 000 000 d’actions de Battle North Gold Corporation, une société canadienne du secteur de la mise en valeur de mines d’or, pour un produit net d’environ 19 millions de dollars canadiens.

Voici les faits saillants des transactions réalisées après la fin du trimestre :

  • Conclusion d’une entente visant à investir un montant additionnel de 50 millions de dollars canadiens dans Premium Brands Holdings Corporation, propriétaire d’entreprises de fabrication de produits alimentaires de spécialité et de distribution de produits alimentaires différenciés, dans le cadre d’un placement privé d’actions ordinaires, afin de soutenir l’acquisition conjointe de Clearwater Seafoods Incorporated avec une coalition de Premières nations micmaques.
  • Investissement d’un montant additionnel de 350 millions de dollars américains dans Viking Holdings Ltd, la société mère de Viking Cruises, en partenariat avec notre coinvestisseur TPG Capital. Viking Cruises est une société mondiale de croisières fluviales et maritimes de premier plan, et cet investissement contribuera à sa croissance continue. Cette transaction est assujettie aux approbations réglementaires et aux conditions de clôture habituelles.
  • Dans le cadre de reclassements de titres et d’achats sur le marché, investissement dans Avantor Inc., l’un des premiers fournisseurs mondiaux de produits et de services à des clients exerçant leurs activités dans les secteurs des produits biopharmaceutiques, des soins de santé, de l’éducation, des technologies avancées et des matériaux appliqués ainsi que dans le secteur public, ce qui porte notre participation totale dans la société à 2,0 pour cent grâce à un investissement combiné de 285 millions de dollars américains.
  • Apport en capital additionnel de 300 millions de livres sterling en vue d’investir dans des instruments de placement au Royaume-Uni ciblant le secteur logistique, en partenariat avec Goodman Group et APG Asset Management N.V. Cette expansion fait suite au succès du Goodman UK Partnership établi en 2015.
  • Liquidation de notre participation de 18 pour cent dans Advanced Disposal Services Inc., une société américaine de services de gestion de déchets solides, dans le cadre de son acquisition par Waste Management Inc. Le produit net de la vente s’est établi à 502 millions de dollars américains. Notre participation avait été initialement acquise en 2016.
  • Conversion et vente de nos titres de créance convertibles de Bloom Energy, un fabricant de piles à oxyde solide aux États-Unis. Le produit net de la vente jumelé à un remboursement partiel effectué par la société en avril 2020 s’est établi à environ 452 millions de dollars américains. Notre position avait été initialement acquise en 2015, et deux autres investissements avaient été effectués en 2016 et en 2017.
  • Vente de notre participation de 50 pour cent dans la phase un de Nova, un projet d’aménagement immobilier à usage mixte axé sur les locaux pour bureaux près de la gare Victoria de Londres, au Royaume-Uni. Le produit net de la vente devrait s’établir à environ 720 millions de dollars canadiens. Notre participation avait été initialement acquise en 2012.
  • Investissement d’un montant de 200 millions d’euros dans Embracer Group, un développeur et éditeur actif sur le marché mondial des jeux vidéo et coté en bourse en Suède, afin d’acquérir une participation de 3 pour cent dans l’entreprise.

 

À propos de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPCMC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse du Régime de pensions du Canada dans l’intérêt de plus de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 septembre 2020, la caisse totalisait 456,7 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com, ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Mise en garde

Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et des « déclarations prospectives » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et d’autres dispositions refuges de lois américaines applicables. Toutes ces déclarations prospectives sont formulées et présentées conformément aux dispositions refuges des lois américaines applicables en matière de valeurs mobilières. L’information et les déclarations prospectives comprennent toute l’information et toutes les déclarations au sujet des intentions, des plans, des attentes, des croyances, des objectifs, de la performance future et de la stratégie d’Investissements RPC, ainsi que toute autre information ou déclaration à l’égard de circonstances ou d’événements futurs qui ne se rapportent ni directement, ni exclusivement à des faits passés. L’information et les déclarations prospectives se caractérisent souvent, mais pas toujours, par l’emploi de termes comme « tendance », « éventuel », « possibilité », « croire », « prévoir », « s’attendre à », « actuel », « avoir l’intention de », « estimer », « position », « supposer », « perspectives », « continuer », « demeurer », « maintenir », « soutenir », « viser », « atteindre », ainsi que par l’emploi de la forme future ou conditionnelle des verbes tels que « être », « devoir » ou « pouvoir » et d’expressions similaires. L’information et les déclarations prospectives ne représentent pas des faits passés, mais plutôt les prévisions actuelles d’Investissements RPC à l’égard des résultats et des événements futurs. Cette information et ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent considérablement des attentes actuelles, notamment en ce qui a trait au revenu de placement disponible, aux acquisitions prévues, aux approbations réglementaires et autres et aux conditions de placement en général. Bien qu’Investissements RPC soit d’avis que les hypothèses qui les sous-tendent sont raisonnables, cette information et ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et, par conséquent, les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces déclarations en raison de leur nature incertaine. Investissements RPC ne s’engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations à la lumière de nouvelles informations, par suite d’événements futurs, de changements de circonstances ou pour toute autre raison. L’information présentée sur le site Web et les comptes LinkedIn, Facebook et Twitter d’Investissements RPC ne fait pas partie intégrante de ce communiqué. CPP INVESTMENTS, INVESTISSEMENTS RPC, Canada Pension Plan Investment Board, L’OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RPC, CPPIB, OIRPC et les autres noms, slogans, logos, icônes, illustrations, images, dessins ou tout autre contenu utilisé dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des dénominations commerciales, des marques de commerce déposées, des marques de commerce non déposées ou une autre forme de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, et sont utilisés sous licence par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés.

TORONTO (ONTARIO) (le 16 novembre 2020) : L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) a clôturé le deuxième trimestre de l’exercice 2021 le 30 septembre 2020 avec un actif net de 456,7 milliards de dollars, comparativement à 434,4 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent.

Cette augmentation de l’actif net de 22,3 milliards de dollars pour le trimestre est attribuable à un bénéfice net de 21,6 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC, et à des cotisations nettes au Régime de pensions du Canada (le RPC) de 0,7 milliard de dollars.

La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements nets nominaux annualisés sur 10 et sur cinq exercices de 10,5 pour cent et de 9,6 pour cent, respectivement. Pour le trimestre considéré, la caisse a généré un rendement de 5,0 pour cent, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC.

Pour le premier semestre de l’exercice, la caisse a augmenté de 47,1 milliards de dollars, ce qui comprend un bénéfice net de 44,5 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC, plus des cotisations nettes au RPC de 2,6 milliards de dollars. Pour la période considérée, la caisse a généré un rendement de 10,8 pour cent, déduction faite de tous les coûts engagés par Investissements RPC.

« Au cours du trimestre considéré, la caisse diversifiée d’Investissements RPC a affiché de bons résultats et enregistré un solide rendement. Nous demeurons toutefois prudents en ce qui a trait aux mois à venir, compte tenu des répercussions économiques très incertaines de la COVID-19 et de son incidence sur les marchés », affirme Mark Machin, président et chef de la direction d’Investissements RPC. « Tous nos services de placement ont généré des rendements positifs au cours du trimestre. Nos professionnels en placement continuent de saisir des occasions qui apporteront de la valeur à la caisse sur le long terme. »

La croissance de la caisse est principalement attribuable à la reprise continue des marchés boursiers mondiaux au cours des deux premiers mois du trimestre considéré, comme en témoignent les gains enregistrés par les placements de la caisse en titres de sociétés ouvertes et fermées. Les marchés boursiers se sont toutefois repliés en septembre en raison des craintes à l’égard des mesures de confinement liées à la COVID-19 et de l’incertitude concernant les mesures de relance monétaire, ce qui a atténué ces gains.

Investissements RPC continue de constituer un portefeuille conçu pour réaliser un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus, en tenant compte des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC et sur sa capacité à s’acquitter de ses obligations financières. Le RPC est destiné à servir les intérêts des cotisants et des bénéficiaires actuels, tout en prévoyant plusieurs décennies à l’avance les besoins des générations futures. Par conséquent, les résultats à long terme constituent une mesure plus appropriée du rendement des placements d’Investissements RPC que les résultats trimestriels ou annuels.

Rendements sur 10 et cinq exercices1, 2, 3

(pour la période close le 30 septembre 2020)

5 10 Year Return Q2f21 Fr

Rendement du compte de base du RPC et du compte supplémentaire du RPC

Le compte de base du RPC a clôturé le deuxième trimestre de l’exercice 2021 le 30 septembre 2020 avec un actif net de 452,6 milliards de dollars, comparativement à 431,1 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif de 21,5 milliards de dollars est attribuable à un bénéfice net de 21,5 milliards de dollars, déduction faite de tous les coûts, moins des sorties nettes de trésorerie du RPC de base de 54 millions de dollars. Le compte de base du RPC a réalisé un rendement net de 5,0 pour cent pour le trimestre.

Le compte supplémentaire du RPC a clôturé le deuxième trimestre de l’exercice 2021 le 30 septembre 2020 avec un actif net de 4,1 milliards de dollars, comparativement à 3,3 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de 0,8 milliard de dollars de l’actif est attribuable à un bénéfice net de 0,1 milliard de dollars et à des cotisations nettes au RPC supplémentaire de 0,7 milliard de dollars. Le compte supplémentaire du RPC a réalisé un rendement net de 3,0 pour cent pour le trimestre.

Le RPC de base et le RPC supplémentaire diffèrent quant aux cotisations, au revenu de placement et aux niveaux de risque cibles. Nous prévoyons que le rendement des placements de chacun des comptes différera chaque trimestre.

Viabilité à long terme

Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada effectue un examen indépendant de la viabilité du RPC pour les 75 prochaines années. Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2019, l’actuaire en chef a de nouveau confirmé qu’au 31 décembre 2018, le RPC de base et le RPC supplémentaire demeurent viables, tout au long de la période de projection de 75 ans, selon les taux de cotisation prévus par la loi.

Les prévisions de l’actuaire en chef reposent sur l’hypothèse selon laquelle le taux de rendement annuel moyen des placements du RPC de base, déduction faite de tous les coûts, sera de 3,95 pour cent supérieur au taux d’inflation des prix à la consommation au Canada au cours des 75 années suivant l’année 2018. En ce qui a trait aux placements du RPC supplémentaire, ces prévisions reposent sur l’hypothèse correspondante selon laquelle le taux de rendement réel annuel moyen des placements sera de 3,38 pour cent.

La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements réels nets annualisés sur 10 et sur cinq exercices de 8,8 pour cent et de 8,0 pour cent, respectivement.

Diversification de la composition de l’actif

asset Return Q2f21 Fr

Faits saillants de l’exploitation :

Faits nouveaux concernant l’organisme

  • Nous avons tenu 10 assemblées publiques, une pour chacune des neuf provinces participant au RPC ainsi qu’une assemblée pour les trois territoires, afin d’informer la population canadienne de la performance financière de la caisse et de notre stratégie de placement.
  • Nous avons publié le Rapport 2020 sur l’investissement durable, qui présente l’approche d’Investissements RPC à l’égard des facteurs environnementaux, sociaux et relatifs à la gouvernance. Le rapport indique que la valeur de nos placements dans des sociétés mondiales d’énergie renouvelable a plus que doublé pour s’établir à 6,6 milliards de dollars au cours de la période de un an visée par le rapport.

Annonce concernant la direction

  • Ed Cass a été nommé premier chef des placements d’Investissements RPC et chef, Gestion de fonds globale. Le poste de chef des placements a été créé afin de tenir compte efficacement de la taille et de l’ampleur prévues d’Investissements RPC d’ici 2025 et au-delà. Gestion de fonds globale réunit l’ancien service Gestion de portefeuille global et le groupe Équilibrage et garanties, qui faisait auparavant partie du service Marchés financiers et placements factoriels. M. Cass occupait jusqu’à tout récemment le poste de chef mondial, Actifs réels.
  • Deborah Orida a été nommée directrice générale principale et chef mondiale, Actifs réels, et sera responsable du programme mondial Actifs réels, qui comprend les groupes Énergie et ressources, Infrastructures, Électricité et énergies renouvelables, Placements immobiliers et Création de valeur pour le portefeuille. Mme Orida occupait jusqu’à tout récemment le poste de directrice générale principale et chef mondiale, Actions à gestion active.

Annonces concernant le conseil

  • Le mandat de Heather Munroe-Blum à titre de présidente du conseil d’administration a été renouvelé pour trois ans et il prendra fin en octobre 2023. Mme Munroe-Blum a été nommée administratrice d’Investissements RPC en 2010 et elle est présidente du conseil depuis 2014. Elle siège également au conseil d’administration de la Banque Royale du Canada et préside celui de la Fondation Gairdner, et elle a été principale et vice-chancelière (rectrice) de l’Université McGill de 2003 à 2013.
  • Mary Phibbs a été renommée au conseil d’administration et son mandat prendra fin en mai 2023. Mme Phibbs siège au conseil d’Investissements RPC depuis mai 2017. Elle est également présidente du conseil de Virgin Money Unit Trust Managers Limited et administratrice externe de Morgan Stanley International Limited, Morgan Stanley & Co International PLC et Morgan Stanley Bank International Limited. Elle a auparavant mené, pendant plus de 40 ans, une carrière pluridisciplinaire dans les secteurs des services bancaires et financiers à l’échelle internationale, où elle a occupé divers rôles, y compris des postes de cadre supérieure.
  • Le conseil d’administration d’Investissements RPC a été nommé l’un des récipiendaires des prix NACD NXT® décernés cette année par la National Association of Corporate Directors (NACD). NACD NXT souligne le travail des conseils d’administration qui tirent parti de l’innovation et de la diversité pour accroître le rendement de leur entreprise. C’est la toute première fois qu’un organisme canadien se voit décerner cet honneur.
  • Heather Munroe-Blum, présidente du conseil, a été nommée au comité sur l’avenir de la gouvernance d’entreprise au Canada, une initiative conjointe du Groupe TMX et de l’Institut des administrateurs de sociétés visant à fournir des conseils sur la gouvernance d’entreprise aux sociétés cotées à la Bourse de Toronto.

Émission d’obligations

  • Réalisation de deux émissions de titres d’emprunt à l’échelle mondiale, soit des billets à terme de un an totalisant 200 millions de livres sterling et des billets à terme de cinq ans totalisant 1 milliard de dollars américains. L’émission d’un montant prudent de titres d’emprunt à court et à moyen terme est l’un des moyens auxquels Investissements RPC a recours pour gérer ses opérations de placement. L’émission de titres d’emprunt procure à Investissements RPC la souplesse dont il a besoin pour financer des placements qui ne correspondent pas nécessairement au cycle des cotisations. Investissements RPC utilisera le produit net tiré de ces émissions à des fins générales.

Faits saillants des activités de placement pour le deuxième trimestre :

Actions à gestion active

  • Investissement d’un montant additionnel de 309 millions de dollars canadiens dans le cadre d’une émission de droits de Cellnex Telecom S.A., l’un des principaux propriétaires et exploitants de tours de télécommunications établi en Espagne, portant notre participation totale dans la société à 4,95 pour cent.
  • Investissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans Perfect Day, Inc., un fabricant de produits laitiers sans matières animales. Il s’agit du premier investissement effectué dans le cadre de notre stratégie axée sur les occasions liées aux changements climatiques.

Placements en instruments de crédit

  • Investissement d’un montant de 75 millions de dollars américains dans un titre de créance à terme garanti de premier rang émis par Global Lending Services LLC, un fournisseur de solutions de financement pour l’achat d’automobiles.
  • Investissement d’un montant de 175 millions de dollars américains dans le prêt à terme de premier rang, les billets garantis de premier rang et les prêts à terme de second rang de LogMeln, Inc., un fournisseur de solutions de logiciel-service pour le télétravail, la collaboration et la fidélisation de la clientèle.
  • Engagement à acquérir des prêts à la consommation axés sur les rénovations résidentielles d’un montant maximal de 1 milliard de dollars américains auprès de Service Finance Company, LLC, une entreprise de financement de ventes détenue par ECN Capital Corp. En vertu de l’entente, les acquisitions seront effectuées en 2020 et en 2021.

Actions de sociétés fermées

  • Engagement à fournir un apport en capital de 300 millions de dollars américains dans le cadre de l’acquisition proposée de Virtusa Corporation (Virtusa), en partenariat avec Baring Private Equity Asia, afin d’acquérir une participation d’environ 24 pour cent dans l’entreprise. Virtusa est une entreprise mondiale offrant une gamme complète de services informatiques.
  • Hausse de notre investissement dans Visma, un fournisseur de logiciels-services dont le siège social est situé en Norvège, ce qui porte à environ 6 pour cent notre participation dans la société.
  • Conclusion de l’acquisition de Galileo Global Education, un fournisseur d’enseignement supérieur de premier plan à l’échelle mondiale et le plus grand groupe d’enseignement supérieur en Europe, dans le cadre d’un consortium d’investisseurs, soit un investissement de 550 millions d’euros représentant une participation minoritaire importante.

Actifs réels

  • Élargissement de notre partenariat avec GLP grâce à la création du GLP Japan Income Fund (GLP JIF), le plus important fonds privé à capital variable axé sur la logistique au Japon. Le partenariat avec GLP a été établi en 2011, et à la fin d’août 2020, Investissements RPC a liquidé son placement dans GLP JDV I pour un produit net d’environ 48 milliards de yens (590 millions de dollars canadiens). À la suite de cette cession, Investissements RPC a réinvesti une tranche de 25 milliards de yens (307 millions de dollars canadiens) de ce produit dans le nouveau fonds GLP JIF.
  • Élargissement de la coentreprise d’immeubles résidentiels avec Cyrela Brazil Realty afin d’inclure un nouveau partenaire, Greystar Real Estate Partners, LLC, chef de file mondial du secteur du logement locatif. Ensemble, les coentrepreneurs constitueront un portefeuille de logements locatifs de classe mondiale à São Paulo et continueront de cibler un apport en capital combiné pouvant aller jusqu’à 1 milliard de reales. Nous conserverons une participation majoritaire dans la coentreprise.

Cession d’actifs :

  • Vente de notre participation dans Zoox, une société de technologie américaine qui se concentre sur l’élaboration d’une solution entièrement intégrée de déplacement par véhicules autonomes, dans le cadre de l’acquisition de la société par Amazon.com, Inc. Notre participation avait été initialement acquise en 2018.
  • Vente de nos participations de 45 pour cent dans AMLI 900, AMLI Lofts, AMLI Campion Trail et AMLI Arts Center, des immeubles résidentiels situés aux États-Unis. Le produit net combiné des ventes s’élève à environ 224 millions de dollars américains. Nos participations avaient été initialement acquises en 2012 et en 2013.
  • Liquidation de notre investissement dans le détaillant de produits de luxe Neiman Marcus Group LTD LLC dans la foulée des procédures entamées en vertu du chapitre 11 devant le tribunal de la faillite des États-Unis. Par conséquent, nous n’avons réalisé aucun produit net sur cet investissement. Investissements RPC et son copromoteur demeurent les actionnaires majoritaires de Mytheresa, un détaillant d’articles de mode de grand luxe en ligne qui connaît une forte croissance. Notre participation avait été initialement acquise en 2013.
  • Vente sur le marché libre de 10 000 000 d’actions de Battle North Gold Corporation, une société canadienne du secteur de la mise en valeur de mines d’or, pour un produit net d’environ 19 millions de dollars canadiens.

Voici les faits saillants des transactions réalisées après la fin du trimestre :

  • Conclusion d’une entente visant à investir un montant additionnel de 50 millions de dollars canadiens dans Premium Brands Holdings Corporation, propriétaire d’entreprises de fabrication de produits alimentaires de spécialité et de distribution de produits alimentaires différenciés, dans le cadre d’un placement privé d’actions ordinaires, afin de soutenir l’acquisition conjointe de Clearwater Seafoods Incorporated avec une coalition de Premières nations micmaques.
  • Investissement d’un montant additionnel de 350 millions de dollars américains dans Viking Holdings Ltd, la société mère de Viking Cruises, en partenariat avec notre coinvestisseur TPG Capital. Viking Cruises est une société mondiale de croisières fluviales et maritimes de premier plan, et cet investissement contribuera à sa croissance continue. Cette transaction est assujettie aux approbations réglementaires et aux conditions de clôture habituelles.
  • Dans le cadre de reclassements de titres et d’achats sur le marché, investissement dans Avantor Inc., l’un des premiers fournisseurs mondiaux de produits et de services à des clients exerçant leurs activités dans les secteurs des produits biopharmaceutiques, des soins de santé, de l’éducation, des technologies avancées et des matériaux appliqués ainsi que dans le secteur public, ce qui porte notre participation totale dans la société à 2,0 pour cent grâce à un investissement combiné de 285 millions de dollars américains.
  • Apport en capital additionnel de 300 millions de livres sterling en vue d’investir dans des instruments de placement au Royaume-Uni ciblant le secteur logistique, en partenariat avec Goodman Group et APG Asset Management N.V. Cette expansion fait suite au succès du Goodman UK Partnership établi en 2015.
  • Liquidation de notre participation de 18 pour cent dans Advanced Disposal Services Inc., une société américaine de services de gestion de déchets solides, dans le cadre de son acquisition par Waste Management Inc. Le produit net de la vente s’est établi à 502 millions de dollars américains. Notre participation avait été initialement acquise en 2016.
  • Conversion et vente de nos titres de créance convertibles de Bloom Energy, un fabricant de piles à oxyde solide aux États-Unis. Le produit net de la vente jumelé à un remboursement partiel effectué par la société en avril 2020 s’est établi à environ 452 millions de dollars américains. Notre position avait été initialement acquise en 2015, et deux autres investissements avaient été effectués en 2016 et en 2017.
  • Vente de notre participation de 50 pour cent dans la phase un de Nova, un projet d’aménagement immobilier à usage mixte axé sur les locaux pour bureaux près de la gare Victoria de Londres, au Royaume-Uni. Le produit net de la vente devrait s’établir à environ 720 millions de dollars canadiens. Notre participation avait été initialement acquise en 2012.
  • Investissement d’un montant de 200 millions d’euros dans Embracer Group, un développeur et éditeur actif sur le marché mondial des jeux vidéo et coté en bourse en Suède, afin d’acquérir une participation de 3 pour cent dans l’entreprise.

 

À propos de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPCMC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse du Régime de pensions du Canada dans l’intérêt de plus de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 septembre 2020, la caisse totalisait 456,7 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com, ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Mise en garde

Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et des « déclarations prospectives » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et d’autres dispositions refuges de lois américaines applicables. Toutes ces déclarations prospectives sont formulées et présentées conformément aux dispositions refuges des lois américaines applicables en matière de valeurs mobilières. L’information et les déclarations prospectives comprennent toute l’information et toutes les déclarations au sujet des intentions, des plans, des attentes, des croyances, des objectifs, de la performance future et de la stratégie d’Investissements RPC, ainsi que toute autre information ou déclaration à l’égard de circonstances ou d’événements futurs qui ne se rapportent ni directement, ni exclusivement à des faits passés. L’information et les déclarations prospectives se caractérisent souvent, mais pas toujours, par l’emploi de termes comme « tendance », « éventuel », « possibilité », « croire », « prévoir », « s’attendre à », « actuel », « avoir l’intention de », « estimer », « position », « supposer », « perspectives », « continuer », « demeurer », « maintenir », « soutenir », « viser », « atteindre », ainsi que par l’emploi de la forme future ou conditionnelle des verbes tels que « être », « devoir » ou « pouvoir » et d’expressions similaires. L’information et les déclarations prospectives ne représentent pas des faits passés, mais plutôt les prévisions actuelles d’Investissements RPC à l’égard des résultats et des événements futurs. Cette information et ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent considérablement des attentes actuelles, notamment en ce qui a trait au revenu de placement disponible, aux acquisitions prévues, aux approbations réglementaires et autres et aux conditions de placement en général. Bien qu’Investissements RPC soit d’avis que les hypothèses qui les sous-tendent sont raisonnables, cette information et ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et, par conséquent, les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces déclarations en raison de leur nature incertaine. Investissements RPC ne s’engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations à la lumière de nouvelles informations, par suite d’événements futurs, de changements de circonstances ou pour toute autre raison. L’information présentée sur le site Web et les comptes LinkedIn, Facebook et Twitter d’Investissements RPC ne fait pas partie intégrante de ce communiqué. CPP INVESTMENTS, INVESTISSEMENTS RPC, Canada Pension Plan Investment Board, L’OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RPC, CPPIB, OIRPC et les autres noms, slogans, logos, icônes, illustrations, images, dessins ou tout autre contenu utilisé dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des dénominations commerciales, des marques de commerce déposées, des marques de commerce non déposées ou une autre forme de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, et sont utilisés sous licence par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés.

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.