skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

Performance du premier trimestre :

  • Le rendement net négatif de 4,2 pour cent de la caisse témoigne de sa résilience par rapport au rendement des marchés mondiaux
  • Rendement net sur cinq exercices de 8,7 pour cent
  • Rendement net sur 10 exercices de 10,3 pour cent

TORONTO (ONTARIO) (le 11 août 2022) : L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2023 le 30 juin 2022, avec un actif net de 523 milliards de dollars, comparativement à 539 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent.

Cette diminution de l’actif net de 16 milliards de dollars au cours du trimestre est attribuable à une perte nette de 23 milliards de dollars et à des transferts nets du Régime de pensions du Canada (le RPC) de 7 milliards de dollars.

Au cours de la période de cinq exercices incluant le premier trimestre de l’exercice 2023, Investissements RPC a contribué à hauteur de 171 milliards de dollars au bénéfice net cumulatif de la caisse et, sur une période de 10 exercices, il a fourni un apport de 305 milliards de dollars à la caisse sur une base nette.

La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements nets annualisés sur cinq et sur 10 exercices de 8,7 pour cent et de 10,3 pour cent, respectivement. Pour le trimestre considéré, la caisse a enregistré un rendement négatif de 4,2 pour cent, surpassant les rendements des principaux indices boursiers mondiaux, qui ont enregistré, en moyenne, une baisse nette dans les deux chiffres.

« Les marchés des capitaux ont connu le premier semestre le plus difficile des 50 dernières années, et ce recul généralisé s’est répercuté sur les résultats du premier trimestre de la caisse. Notre stratégie de gestion active, fondée sur la diversification du portefeuille entre les catégories d’actifs et les régions, nous a toutefois permis d’atténuer l’incidence sur la caisse, tout en préservant la valeur des placements, a déclaré John Graham, président et chef de la direction. Les conditions d’affaires et de placement incertaines que nous avons observées au trimestre précédent persistent, et nous croyons que ces turbulences perdureront tout au long de l’exercice. Notre portefeuille résilient a été conçu pour créer de la valeur à très long terme, comme en témoigne notre rendement net sur 10 exercices qui demeure solide, et ce, malgré les pertes en pourcentage à deux chiffres que nous prévoyons enregistrer une fois tous les vingt ans. »

Ces résultats trimestriels de la caisse sont attribuables aux pertes affichées par les stratégies d’actions de sociétés ouvertes, qui s’expliquent par le recul généralisé sur les marchés boursiers mondiaux. Les placements en actions de sociétés fermées, en instruments de crédit et en biens immobiliers ont légèrement contribué aux pertes du trimestre considéré. Les gains enregistrés par les gestionnaires de portefeuille externes, les stratégies de négociation quantitative et les placements dans les secteurs de l’énergie et des infrastructures ont eu une incidence positive sur les résultats du trimestre. La caisse a aussi subi des pertes au titre des placements à revenu fixe en raison de la hausse des taux d’intérêt imposée par les banques centrales pour lutter contre l’inflation. Ces pertes ont été contrebalancées par des profits de change de 3,1 milliards de dollars, puisque le dollar canadien s’est déprécié par rapport au dollar américain.

« Nous savons que les Canadiens et les Canadiennes sont préoccupés par l’incidence de la volatilité des marchés sur leurs régimes de retraite, et nous pouvons leur assurer que la caisse est en mesure de maintenir un rendement solide à long terme, en dépit des turbulences périodiques comme celles que nous vivons cette année, a déclaré M. Graham. Pour l’avenir, je demeure prudemment optimiste – prudent par rapport aux marchés, mais optimiste et confiant quant à la capacité d’Investissements RPC à réussir sur les marchés et à créer de la valeur, dans l’intérêt des 21 millions de cotisants, cotisantes et bénéficiaires du RPC. »

Rendement du compte de base du RPC et du compte supplémentaire du RPC

Le compte de base du RPC a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2023 le 30 juin 2022 avec un actif net de 509 milliards de dollars, comparativement à 527 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette diminution de l’actif de 18 milliards de dollars est attribuable à une perte nette de 22 milliards de dollars et à des transferts nets du RPC de 4 milliards de dollars. Le compte de base du RPC a généré un rendement net négatif de 4,2 pour cent pour le trimestre, et généré un rendement annualisé sur cinq exercices de 8,7 pour cent.

Le compte supplémentaire du RPC a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2023 le 30 juin 2022 avec un actif net de 14 milliards de dollars, comparativement à 12 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif de 2 milliards de dollars est attribuable à une perte nette de 647 millions de dollars et à des transferts nets du RPC de 3 milliards de dollars. Le compte supplémentaire du RPC a généré un rendement net négatif de 4,8 pour cent pour le trimestre, et généré un rendement annualisé de 5,3 pour cent depuis sa création en 2019.

Le RPC supplémentaire a été conçu en fonction d’un cadre législatif de financement et d’un taux de cotisation différents de ceux du RPC de base. Compte tenu des différences dans leur conception respective, le RPC supplémentaire présente un profil de risque de marché et un profil de placement différents depuis sa création en 2019. En raison de ces différences, nous nous attendons à ce que la performance du RPC supplémentaire diffère, de façon générale, de celle du RPC de base.

De plus, en raison des différences dans leur profil de cotisations nettes, l’actif du compte supplémentaire du RPC devrait également croître beaucoup plus rapidement que celui du compte de base du RPC.

net Nominal Q1f23 Fr

Viabilité à long terme

Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada (le BAC) effectue un examen indépendant de la viabilité du RPC à long terme. Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2019, l’actuaire en chef a de nouveau confirmé qu’au 31 décembre 2018, le RPC de base et le RPC supplémentaire demeurent viables, tout au long de la période de projection de 75 ans, selon les taux de cotisation prévus par la loi.

Les prévisions de l’actuaire en chef reposent sur l’hypothèse selon laquelle le taux de rendement annuel moyen du compte de base du RPC sera de 3,95 pour cent supérieur au taux d’inflation des prix à la consommation au Canada au cours des 75 années suivant l’année 2018. En ce qui a trait au compte supplémentaire du RPC, ces prévisions reposent sur l’hypothèse correspondante selon laquelle le taux de rendement réel annuel moyen du compte supplémentaire du RPC sera de 3,38 pour cent.

net Real Returns Q1f23 Fr
Investissements RPC s’assure de constituer un portefeuille conçu pour réaliser un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus et compte tenu des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC ainsi que sur sa capacité à verser les prestations de retraite courantes. Le RPC est destiné à servir les intérêts des cotisants, cotisantes et bénéficiaires actuels, tout en prévoyant plusieurs décennies à l’avance les besoins des générations futures. Par conséquent, les résultats à long terme constituent une mesure plus appropriée de la performance d’Investissements RPC et de la viabilité du régime.

Faits saillants de l’exploitation

Faits nouveaux concernant l’organisme

  • Investissements RPC est la caisse de retraite la plus transparente au monde d’après le Global Pension Transparency Benchmark, un indice de référence issu d’une collaboration entre Top1000funds.com et CEM Benchmarking Inc. L’indice de référence, lancé en 2021, examine la transparence de l’information de 15 régimes de retraite dans le monde, en fonction de mesures comme le coût, la gouvernance, le rendement et l’investissement responsable.

Annonces concernant la direction

  • Le poste actuel de directeur général principal et chef des finances et de la gestion des risques sera divisé en deux postes de direction distincts. Dorénavant, l’organisme pourra compter sur un chef de la gestion des risques et un chef des finances pour l’aider à poursuivre sa croissance dans l’avenir. Après avoir occupé le poste de directeur général principal et chef des finances et de la gestion des risques pendant cinq ans, Neil Beaumont a quitté ses fonctions à la fin du mois de juillet. Durant son mandat, M. Beaumont a bâti une équipe solide et a contribué à renforcer l’approche en matière de gestion du risque d’Investissements RPC au moyen d’une nouvelle politique de base en matière de risque et à améliorer la présentation de l’information financière de l’organisme.
  • Deborah Orida, directrice générale principale, chef mondiale, Actifs réels et chef du développement durable, a quitté l’organisme à la mi-août pour devenir chef de la direction d’une caisse de retraite canadienne. Au cours de sa carrière de 13 ans au sein d’Investissements RPC, Mme Orida a joué un rôle important dans la réussite de l’organisme, en dirigeant le groupe Placements en actions de sociétés fermées, Asie, le service Actions à gestion active et le service Actifs réels avant d’occuper le poste de chef du développement durable.

Faits saillants de nos activités de placement pour le premier trimestre

Placements en instruments de crédit

  • Investissement d’un montant de 100 millions de dollars américains dans un prêt unitranche accordé à IGT Solutions. IGT Solutions est une société d’impartition des processus d’affaires spécialisée dans le transport aérien, la vente de billets en ligne et l’hôtellerie, qui exerce ses activités principalement en Inde et aux Philippines et dont les clients se trouvent en Amérique du Nord et en Europe.
  • Engagement à investir un montant de 160 millions de dollars américains dans Lumina Strategic Solutions Fund. Lumina est un gestionnaire de placements en instruments de crédit liés à des situations particulières qui concentre ses activités au Brésil.
  • Conclusion d’un placement de 230 millions de dollars canadiens dans les prêts à terme consentis à Legal Search, un fournisseur de services de recherche d’immeubles et d’entreprises en Australie, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Actions de sociétés fermées

  • Conclusion d’un engagement à investir un montant de 50 millions de dollars américains dans Radical Fund III, après nous être précédemment engagés comme investisseur principal auprès de Radical Fund II. Radical est un gestionnaire de fonds de capital de démarrage établi à Toronto, qui investit dans les occasions liées à l’IA au Canada et aux États-Unis.
  • Engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans Trustar Capital V. Trustar Capital Partners est une société de capital-investissement liée à CITIC Capital qui concentre ses activités sur les rachats avec prise de contrôle dans la région de la Chine élargie.
  • En partenariat avec Silver Lake, coinvestissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans Entrata, pour une participation de 4 pour cent. Entrata est un développeur de logiciels de gestion immobilière axés sur les immeubles résidentiels.
  • Engagement à investir 400 millions d’euros dans EQT X. EQT est un organisme de placement mondial dont l’actif géré s’élève à 77 milliards d’euros répartis dans 36 fonds actifs.
  • Dans le cadre d’un coinvestissement avec CVC Capital, engagement à investir un montant de 120 millions de dollars américains dans Sajjan India Limited, un fabricant spécialisé dans les produits agrochimiques situé en Inde, pour une participation pouvant atteindre 17 pour cent.
  • Dans le cadre d’un coinvestissement avec Multiples, engagement à investir 50 millions de dollars américains dans Acko Tech & Services, la seule plateforme d’assurance numérique non diversifiée en Inde axée sur les clients de détail. Une fois les fonds pleinement investis, nous détiendrons une participation d’environ 5 pour cent.
  • En partenariat avec CVC Capital, conclusion d’un coinvestissement de 35 millions de dollars américains dans Razer Inc., une marque mondiale de style de vie pour les joueurs de jeux vidéo, qui offre des périphériques de jeu, des ordinateurs portables et de bureau pour les jeux, des accessoires de jeu et des solutions logicielles à l’échelle mondiale.
  • En partenariat avec Multiples, investissement d’un montant de 34 millions de dollars américains dans Kogta Financial Limited, une société financière non bancaire qui se spécialise dans le financement de véhicules neufs et usagés et les prêts aux micro, petites et moyennes entreprises dans les zones semi-rurales de l’Inde, pour une participation d’environ 9 pour cent.
  • En partenariat avec Thoma Bravo, conclusion d’un coinvestissement de 50 millions de dollars américains dans Anaplan, pour une participation d’environ 0,5 pour cent. Anaplan est un fournisseur américain de logiciels infonuagiques de planification et d’analyse.
  • En partenariat avec Anchor Equity Partners, investissement d’un montant de 65 millions de dollars américains dans Fresheasy, un distributeur de repas prêts à cuisiner en Corée du Sud, pour une participation d’environ 9 pour cent.

Actifs réels

  • Acquisition de la totalité de quatre parcs éoliens terrestres en Suède centrale par l’entremise de Renewable Power Capital, notre plateforme européenne de production terrestre d’énergies renouvelables. Dans le cadre de la transaction, nous nous sommes engagés à investir un montant additionnel de 803 millions d’euros dans Renewable Power Capital.
  • Engagement à investir un montant de 300 millions de dollars américains dans Hillhouse Real Asset Opportunities Fund (HRAOF). L’objectif de HRAOF est d’investir dans les secteurs immobiliers de la nouvelle économie en Chine, en ciblant les immeubles destinés aux sciences de la vie, les centres de données et les installations logistiques.

Cession d’actifs

  • Acceptation de vendre six entrepôts logistiques du portefeuille de Goodman China Logistics Partnership (GCLP) dans l’ouest de la Chine. Le produit net de la vente sera d’environ 320 millions de dollars canadiens. GCLP est un partenariat constitué avec Goodman Group en 2009 dans le but de détenir et d’aménager des actifs logistiques en Chine continentale, dans lequel nous détenons une participation de 80 pour cent.
  • Liquidation de notre participation dans Canterra Farmland Holdings LP, qui a vendu son portefeuille diversifié de terres agricoles, pour un produit net d’environ 390 millions de dollars canadiens. Nous avions initialement acquis une participation de 99 pour cent en 2014.

Faits saillants des transactions réalisées après la fin du trimestre

  • Engagement additionnel auprès de BAI, un fournisseur mondial d’infrastructures de communications, en partenariat avec Manuvie et AIMCo, pour soutenir la stratégie de croissance continue de BAI, dont l’acquisition convenue de ZenFi Networks. Nous avons engagé un montant d’environ 3 milliards de dollars canadiens dans BAI depuis 2009 et détenons une participation de 86 pour cent.
  • Acquisition d’une participation additionnelle de 33,3 pour cent dans le centre commercial Bullring à Birmingham, au Royaume-Uni, ce qui porte notre participation à 50 pour cent, pour une exposition aux titres de capitaux propres totale de 439 millions de dollars canadiens.
  • Investissement d’un montant additionnel de 150 millions de dollars américains dans Octopus Energy pour soutenir sa stratégie en matière d’expansion mondiale et d’énergies renouvelables. Octopus est un pionnier mondial des technologies énergétiques propres établi au Royaume-Uni.
  • Engagement à investir un montant additionnel de 225 millions de dollars américains pour renforcer notre partenariat stratégique avec Octopus Energy et soutenir directement l’entreprise dans ses efforts pour accélérer et améliorer la mise en valeur et l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique.
  • Conclusion d’un engagement à investir un montant de 200 millions d’euros dans TDR Capital V. TDR Capital est une société de capital-investissement établie à Londres axée sur les placements de rachat d’entreprises de taille moyenne dont le siège social est situé en Europe ou qui exercent leurs activités principales en Europe.
  • Engagement à investir un montant de 150 millions de dollars américains dans NewQuest Asia Fund V. NewQuest Capital Partners est un gestionnaire spécialisé du marché secondaire qui se concentre sur les transactions impliquant des sociétés du marché intermédiaire et des commandités dans les marchés émergents de l’Asie.
  • Conclusion d’un engagement à investir 150 millions de dollars américains dans Oak Hill Capital Partners VI. Oak Hill est un gestionnaire de fonds établi aux États-Unis, qui concentre ses investissements dans les secteurs industriel, des médias et communications, des services commerciaux et des biens de consommation aux États-Unis.
  • Conclusion d’un engagement à investir 400 millions de dollars américains dans Apax XI. Apax Partners est une société de capital-investissement mondiale qui concentre ses activités sur les occasions de rachat d’entreprises à forte capitalisation et provenant du segment supérieur du marché intermédiaire.
  • Engagement à investir un montant additionnel de 700 millions de dollars canadiens dans IndInfravit Trust, une société de routes à péage en Inde faisant partie de notre portefeuille, dans le cadre d’une transaction visant l’acquisition de cinq concessions routières en exploitation auprès de Brookfield Asset Management pour un montant de 875 millions de dollars canadiens.
  • Conclusion d’un engagement à investir un montant total de 333 millions de dollars américains dans la mobilisation de capitaux de 2022 en Asie-Pacifique de Sequoia Capital, ce qui comprend des engagements auprès des fonds Sequoia China et des fonds Sequoia India/South East Asia.
  • Conclusion d’un engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans Kimmeridge Fund VI. Kimmeridge est un gestionnaire d’actifs non traditionnels établi aux États-Unis qui se concentre exclusivement sur le secteur de l’énergie.
  • Engagement à investir un montant additionnel de 225 millions de dollars américains dans KDV II, notre deuxième coentreprise d’aménagement avec nos partenaires ESR et APG. KDV II investit dans la constitution et la mise en valeur d’un portefeuille logistique de locaux industriels et d’entreposage de premier ordre dans les régions métropolitaines de Séoul et de Pusan, en Corée du Sud. Nous détenons une participation de 45 pour cent dans la coentreprise.

À propos d’Investissements RPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPCMC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse du Régime de pensions du Canada dans l’intérêt des 21 millions de cotisants, de cotisantes et de bénéficiaires. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 juin 2022, la caisse totalisait 523 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Mise en garde

Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et des « déclarations prospectives » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et d’autres dispositions refuges de lois américaines applicables. Toutes ces déclarations prospectives sont formulées et présentées conformément aux dispositions refuges des lois américaines applicables en matière de valeurs mobilières. L’information et les déclarations prospectives comprennent toute l’information et toutes les déclarations au sujet des intentions, des plans, des attentes, des croyances, des objectifs, de la performance future et de la stratégie d’Investissements RPC, ainsi que toute autre information ou déclaration à l’égard de circonstances ou d’événements futurs qui ne se rapportent ni directement, ni exclusivement à des faits passés. L’information et les déclarations prospectives se caractérisent souvent, mais pas toujours, par l’emploi de termes comme « tendance », « éventuel », « possibilité », « croire », « prévoir », « s’attendre à », « actuel », « avoir l’intention de », « estimer », « position », « supposer », « perspectives », « continuer », « demeurer », « maintenir », « soutenir », « viser », « atteindre », ainsi que par l’emploi de la forme future ou conditionnelle des verbes tels que « être », « devoir » ou « pouvoir » et d’expressions similaires. L’information et les déclarations prospectives ne représentent pas des faits passés, mais plutôt les prévisions actuelles d’Investissements RPC à l’égard des résultats et des événements futurs. Cette information et ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent considérablement des attentes actuelles, notamment en ce qui a trait au revenu de placement disponible, aux acquisitions prévues, aux approbations réglementaires et autres et aux conditions de placement en général. Bien qu’Investissements RPC soit d’avis que les hypothèses qui les sous-tendent sont raisonnables, cette information et ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et, par conséquent, les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces déclarations en raison de leur nature incertaine. Investissements RPC ne s’engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations à la lumière de nouvelles informations, par suite d’événements futurs, de changements de circonstances ou pour toute autre raison. L’information présentée sur le site Web et les comptes LinkedIn, Facebook et Twitter d’Investissements RPC ne fait pas partie intégrante de ce communiqué. CPP INVESTMENTS, INVESTISSEMENTS RPC, Canada Pension Plan Investment Board, OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA, CPPIB, OIRPC et les autres noms, slogans, logos, icônes, illustrations, images, dessins ou tout autre contenu utilisé dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des dénominations commerciales, des marques de commerce déposées, des marques de commerce non déposées ou une autre forme de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, et sont utilisés sous licence par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés.

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Performance du premier trimestre : Le rendement net négatif de 4,2 pour cent de la caisse témoigne de sa résilience par rapport au rendement des marchés mondiaux Rendement net sur cinq exercices de 8,7 pour cent Rendement net sur 10 exercices de 10,3 pour cent TORONTO (ONTARIO) (le 11 août 2022) : L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2023 le 30 juin 2022, avec un actif net de 523 milliards de dollars, comparativement à 539 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette diminution de l’actif net de 16 milliards de dollars au cours du trimestre est attribuable à une perte nette de 23 milliards de dollars et à des transferts nets du Régime de pensions du Canada (le RPC) de 7 milliards de dollars. Au cours de la période de cinq exercices incluant le premier trimestre de l’exercice 2023, Investissements RPC a contribué à hauteur de 171 milliards de dollars au bénéfice net cumulatif de la caisse et, sur une période de 10 exercices, il a fourni un apport de 305 milliards de dollars à la caisse sur une base nette. La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements nets annualisés sur cinq et sur 10 exercices de 8,7 pour cent et de 10,3 pour cent, respectivement. Pour le trimestre considéré, la caisse a enregistré un rendement négatif de 4,2 pour cent, surpassant les rendements des principaux indices boursiers mondiaux, qui ont enregistré, en moyenne, une baisse nette dans les deux chiffres. « Les marchés des capitaux ont connu le premier semestre le plus difficile des 50 dernières années, et ce recul généralisé s’est répercuté sur les résultats du premier trimestre de la caisse. Notre stratégie de gestion active, fondée sur la diversification du portefeuille entre les catégories d’actifs et les régions, nous a toutefois permis d’atténuer l’incidence sur la caisse, tout en préservant la valeur des placements, a déclaré John Graham, président et chef de la direction. Les conditions d’affaires et de placement incertaines que nous avons observées au trimestre précédent persistent, et nous croyons que ces turbulences perdureront tout au long de l’exercice. Notre portefeuille résilient a été conçu pour créer de la valeur à très long terme, comme en témoigne notre rendement net sur 10 exercices qui demeure solide, et ce, malgré les pertes en pourcentage à deux chiffres que nous prévoyons enregistrer une fois tous les vingt ans. » Ces résultats trimestriels de la caisse sont attribuables aux pertes affichées par les stratégies d’actions de sociétés ouvertes, qui s’expliquent par le recul généralisé sur les marchés boursiers mondiaux. Les placements en actions de sociétés fermées, en instruments de crédit et en biens immobiliers ont légèrement contribué aux pertes du trimestre considéré. Les gains enregistrés par les gestionnaires de portefeuille externes, les stratégies de négociation quantitative et les placements dans les secteurs de l’énergie et des infrastructures ont eu une incidence positive sur les résultats du trimestre. La caisse a aussi subi des pertes au titre des placements à revenu fixe en raison de la hausse des taux d’intérêt imposée par les banques centrales pour lutter contre l’inflation. Ces pertes ont été contrebalancées par des profits de change de 3,1 milliards de dollars, puisque le dollar canadien s’est déprécié par rapport au dollar américain. « Nous savons que les Canadiens et les Canadiennes sont préoccupés par l’incidence de la volatilité des marchés sur leurs régimes de retraite, et nous pouvons leur assurer que la caisse est en mesure de maintenir un rendement solide à long terme, en dépit des turbulences périodiques comme celles que nous vivons cette année, a déclaré M. Graham. Pour l’avenir, je demeure prudemment optimiste – prudent par rapport aux marchés, mais optimiste et confiant quant à la capacité d’Investissements RPC à réussir sur les marchés et à créer de la valeur, dans l’intérêt des 21 millions de cotisants, cotisantes et bénéficiaires du RPC. » Rendement du compte de base du RPC et du compte supplémentaire du RPC Le compte de base du RPC a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2023 le 30 juin 2022 avec un actif net de 509 milliards de dollars, comparativement à 527 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette diminution de l’actif de 18 milliards de dollars est attribuable à une perte nette de 22 milliards de dollars et à des transferts nets du RPC de 4 milliards de dollars. Le compte de base du RPC a généré un rendement net négatif de 4,2 pour cent pour le trimestre, et généré un rendement annualisé sur cinq exercices de 8,7 pour cent. Le compte supplémentaire du RPC a clôturé le premier trimestre de l’exercice 2023 le 30 juin 2022 avec un actif net de 14 milliards de dollars, comparativement à 12 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif de 2 milliards de dollars est attribuable à une perte nette de 647 millions de dollars et à des transferts nets du RPC de 3 milliards de dollars. Le compte supplémentaire du RPC a généré un rendement net négatif de 4,8 pour cent pour le trimestre, et généré un rendement annualisé de 5,3 pour cent depuis sa création en 2019. Le RPC supplémentaire a été conçu en fonction d’un cadre législatif de financement et d’un taux de cotisation différents de ceux du RPC de base. Compte tenu des différences dans leur conception respective, le RPC supplémentaire présente un profil de risque de marché et un profil de placement différents depuis sa création en 2019. En raison de ces différences, nous nous attendons à ce que la performance du RPC supplémentaire diffère, de façon générale, de celle du RPC de base. De plus, en raison des différences dans leur profil de cotisations nettes, l’actif du compte supplémentaire du RPC devrait également croître beaucoup plus rapidement que celui du compte de base du RPC. Viabilité à long terme Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada (le BAC) effectue un examen indépendant de la viabilité du RPC à long terme. Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2019, l’actuaire en chef a de nouveau confirmé qu’au 31 décembre 2018, le RPC de base et le RPC supplémentaire demeurent viables, tout au long de la période de projection de 75 ans, selon les taux de cotisation prévus par la loi. Les prévisions de l’actuaire en chef reposent sur l’hypothèse selon laquelle le taux de rendement annuel moyen du compte de base du RPC sera de 3,95 pour cent supérieur au taux d’inflation des prix à la consommation au Canada au cours des 75 années suivant l’année 2018. En ce qui a trait au compte supplémentaire du RPC, ces prévisions reposent sur l’hypothèse correspondante selon laquelle le taux de rendement réel annuel moyen du compte supplémentaire du RPC sera de 3,38 pour cent. Investissements RPC s’assure de constituer un portefeuille conçu pour réaliser un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus et compte tenu des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC ainsi que sur sa capacité à verser les prestations de retraite courantes. Le RPC est destiné à servir les intérêts des cotisants, cotisantes et bénéficiaires actuels, tout en prévoyant plusieurs décennies à l’avance les besoins des générations futures. Par conséquent, les résultats à long terme constituent une mesure plus appropriée de la performance d’Investissements RPC et de la viabilité du régime. Faits saillants de l’exploitation Faits nouveaux concernant l’organisme Investissements RPC est la caisse de retraite la plus transparente au monde d’après le Global Pension Transparency Benchmark, un indice de référence issu d’une collaboration entre Top1000funds.com et CEM Benchmarking Inc. L’indice de référence, lancé en 2021, examine la transparence de l’information de 15 régimes de retraite dans le monde, en fonction de mesures comme le coût, la gouvernance, le rendement et l’investissement responsable. Annonces concernant la direction Le poste actuel de directeur général principal et chef des finances et de la gestion des risques sera divisé en deux postes de direction distincts. Dorénavant, l’organisme pourra compter sur un chef de la gestion des risques et un chef des finances pour l’aider à poursuivre sa croissance dans l’avenir. Après avoir occupé le poste de directeur général principal et chef des finances et de la gestion des risques pendant cinq ans, Neil Beaumont a quitté ses fonctions à la fin du mois de juillet. Durant son mandat, M. Beaumont a bâti une équipe solide et a contribué à renforcer l’approche en matière de gestion du risque d’Investissements RPC au moyen d’une nouvelle politique de base en matière de risque et à améliorer la présentation de l’information financière de l’organisme. Deborah Orida, directrice générale principale, chef mondiale, Actifs réels et chef du développement durable, a quitté l’organisme à la mi-août pour devenir chef de la direction d’une caisse de retraite canadienne. Au cours de sa carrière de 13 ans au sein d’Investissements RPC, Mme Orida a joué un rôle important dans la réussite de l’organisme, en dirigeant le groupe Placements en actions de sociétés fermées, Asie, le service Actions à gestion active et le service Actifs réels avant d’occuper le poste de chef du développement durable. Faits saillants de nos activités de placement pour le premier trimestre Placements en instruments de crédit Investissement d’un montant de 100 millions de dollars américains dans un prêt unitranche accordé à IGT Solutions. IGT Solutions est une société d’impartition des processus d’affaires spécialisée dans le transport aérien, la vente de billets en ligne et l’hôtellerie, qui exerce ses activités principalement en Inde et aux Philippines et dont les clients se trouvent en Amérique du Nord et en Europe. Engagement à investir un montant de 160 millions de dollars américains dans Lumina Strategic Solutions Fund. Lumina est un gestionnaire de placements en instruments de crédit liés à des situations particulières qui concentre ses activités au Brésil. Conclusion d’un placement de 230 millions de dollars canadiens dans les prêts à terme consentis à Legal Search, un fournisseur de services de recherche d’immeubles et d’entreprises en Australie, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Actions de sociétés fermées Conclusion d’un engagement à investir un montant de 50 millions de dollars américains dans Radical Fund III, après nous être précédemment engagés comme investisseur principal auprès de Radical Fund II. Radical est un gestionnaire de fonds de capital de démarrage établi à Toronto, qui investit dans les occasions liées à l’IA au Canada et aux États-Unis. Engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans Trustar Capital V. Trustar Capital Partners est une société de capital-investissement liée à CITIC Capital qui concentre ses activités sur les rachats avec prise de contrôle dans la région de la Chine élargie. En partenariat avec Silver Lake, coinvestissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans Entrata, pour une participation de 4 pour cent. Entrata est un développeur de logiciels de gestion immobilière axés sur les immeubles résidentiels. Engagement à investir 400 millions d’euros dans EQT X. EQT est un organisme de placement mondial dont l’actif géré s’élève à 77 milliards d’euros répartis dans 36 fonds actifs. Dans le cadre d’un coinvestissement avec CVC Capital, engagement à investir un montant de 120 millions de dollars américains dans Sajjan India Limited, un fabricant spécialisé dans les produits agrochimiques situé en Inde, pour une participation pouvant atteindre 17 pour cent. Dans le cadre d’un coinvestissement avec Multiples, engagement à investir 50 millions de dollars américains dans Acko Tech & Services, la seule plateforme d’assurance numérique non diversifiée en Inde axée sur les clients de détail. Une fois les fonds pleinement investis, nous détiendrons une participation d’environ 5 pour cent. En partenariat avec CVC Capital, conclusion d’un coinvestissement de 35 millions de dollars américains dans Razer Inc., une marque mondiale de style de vie pour les joueurs de jeux vidéo, qui offre des périphériques de jeu, des ordinateurs portables et de bureau pour les jeux, des accessoires de jeu et des solutions logicielles à l’échelle mondiale. En partenariat avec Multiples, investissement d’un montant de 34 millions de dollars américains dans Kogta Financial Limited, une société financière non bancaire qui se spécialise dans le financement de véhicules neufs et usagés et les prêts aux micro, petites et moyennes entreprises dans les zones semi-rurales de l’Inde, pour une participation d’environ 9 pour cent. En partenariat avec Thoma Bravo, conclusion d’un coinvestissement de 50 millions de dollars américains dans Anaplan, pour une participation d’environ 0,5 pour cent. Anaplan est un fournisseur américain de logiciels infonuagiques de planification et d’analyse. En partenariat avec Anchor Equity Partners, investissement d’un montant de 65 millions de dollars américains dans Fresheasy, un distributeur de repas prêts à cuisiner en Corée du Sud, pour une participation d’environ 9 pour cent. Actifs réels Acquisition de la totalité de quatre parcs éoliens terrestres en Suède centrale par l’entremise de Renewable Power Capital, notre plateforme européenne de production terrestre d’énergies renouvelables. Dans le cadre de la transaction, nous nous sommes engagés à investir un montant additionnel de 803 millions d’euros dans Renewable Power Capital. Engagement à investir un montant de 300 millions de dollars américains dans Hillhouse Real Asset Opportunities Fund (HRAOF). L’objectif de HRAOF est d’investir dans les secteurs immobiliers de la nouvelle économie en Chine, en ciblant les immeubles destinés aux sciences de la vie, les centres de données et les installations logistiques. Cession d’actifs Acceptation de vendre six entrepôts logistiques du portefeuille de Goodman China Logistics Partnership (GCLP) dans l’ouest de la Chine. Le produit net de la vente sera d’environ 320 millions de dollars canadiens. GCLP est un partenariat constitué avec Goodman Group en 2009 dans le but de détenir et d’aménager des actifs logistiques en Chine continentale, dans lequel nous détenons une participation de 80 pour cent. Liquidation de notre participation dans Canterra Farmland Holdings LP, qui a vendu son portefeuille diversifié de terres agricoles, pour un produit net d’environ 390 millions de dollars canadiens. Nous avions initialement acquis une participation de 99 pour cent en 2014. Faits saillants des transactions réalisées après la fin du trimestre Engagement additionnel auprès de BAI, un fournisseur mondial d’infrastructures de communications, en partenariat avec Manuvie et AIMCo, pour soutenir la stratégie de croissance continue de BAI, dont l’acquisition convenue de ZenFi Networks. Nous avons engagé un montant d’environ 3 milliards de dollars canadiens dans BAI depuis 2009 et détenons une participation de 86 pour cent. Acquisition d’une participation additionnelle de 33,3 pour cent dans le centre commercial Bullring à Birmingham, au Royaume-Uni, ce qui porte notre participation à 50 pour cent, pour une exposition aux titres de capitaux propres totale de 439 millions de dollars canadiens. Investissement d’un montant additionnel de 150 millions de dollars américains dans Octopus Energy pour soutenir sa stratégie en matière d’expansion mondiale et d’énergies renouvelables. Octopus est un pionnier mondial des technologies énergétiques propres établi au Royaume-Uni. Engagement à investir un montant additionnel de 225 millions de dollars américains pour renforcer notre partenariat stratégique avec Octopus Energy et soutenir directement l’entreprise dans ses efforts pour accélérer et améliorer la mise en valeur et l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique. Conclusion d’un engagement à investir un montant de 200 millions d’euros dans TDR Capital V. TDR Capital est une société de capital-investissement établie à Londres axée sur les placements de rachat d’entreprises de taille moyenne dont le siège social est situé en Europe ou qui exercent leurs activités principales en Europe. Engagement à investir un montant de 150 millions de dollars américains dans NewQuest Asia Fund V. NewQuest Capital Partners est un gestionnaire spécialisé du marché secondaire qui se concentre sur les transactions impliquant des sociétés du marché intermédiaire et des commandités dans les marchés émergents de l’Asie. Conclusion d’un engagement à investir 150 millions de dollars américains dans Oak Hill Capital Partners VI. Oak Hill est un gestionnaire de fonds établi aux États-Unis, qui concentre ses investissements dans les secteurs industriel, des médias et communications, des services commerciaux et des biens de consommation aux États-Unis. Conclusion d’un engagement à investir 400 millions de dollars américains dans Apax XI. Apax Partners est une société de capital-investissement mondiale qui concentre ses activités sur les occasions de rachat d’entreprises à forte capitalisation et provenant du segment supérieur du marché intermédiaire. Engagement à investir un montant additionnel de 700 millions de dollars canadiens dans IndInfravit Trust, une société de routes à péage en Inde faisant partie de notre portefeuille, dans le cadre d’une transaction visant l’acquisition de cinq concessions routières en exploitation auprès de Brookfield Asset Management pour un montant de 875 millions de dollars canadiens. Conclusion d’un engagement à investir un montant total de 333 millions de dollars américains dans la mobilisation de capitaux de 2022 en Asie-Pacifique de Sequoia Capital, ce qui comprend des engagements auprès des fonds Sequoia China et des fonds Sequoia India/South East Asia. Conclusion d’un engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans Kimmeridge Fund VI. Kimmeridge est un gestionnaire d’actifs non traditionnels établi aux États-Unis qui se concentre exclusivement sur le secteur de l’énergie. Engagement à investir un montant additionnel de 225 millions de dollars américains dans KDV II, notre deuxième coentreprise d’aménagement avec nos partenaires ESR et APG. KDV II investit dans la constitution et la mise en valeur d’un portefeuille logistique de locaux industriels et d’entreposage de premier ordre dans les régions métropolitaines de Séoul et de Pusan, en Corée du Sud. Nous détenons une participation de 45 pour cent dans la coentreprise. À propos d’Investissements RPC L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPCMC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse du Régime de pensions du Canada dans l’intérêt des 21 millions de cotisants, de cotisantes et de bénéficiaires. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 juin 2022, la caisse totalisait 523 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter. Mise en garde Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et des « déclarations prospectives » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et d’autres dispositions refuges de lois américaines applicables. Toutes ces déclarations prospectives sont formulées et présentées conformément aux dispositions refuges des lois américaines applicables en matière de valeurs mobilières. L’information et les déclarations prospectives comprennent toute l’information et toutes les déclarations au sujet des intentions, des plans, des attentes, des croyances, des objectifs, de la performance future et de la stratégie d’Investissements RPC, ainsi que toute autre information ou déclaration à l’égard de circonstances ou d’événements futurs qui ne se rapportent ni directement, ni exclusivement à des faits passés. L’information et les déclarations prospectives se caractérisent souvent, mais pas toujours, par l’emploi de termes comme « tendance », « éventuel », « possibilité », « croire », « prévoir », « s’attendre à », « actuel », « avoir l’intention de », « estimer », « position », « supposer », « perspectives », « continuer », « demeurer », « maintenir », « soutenir », « viser », « atteindre », ainsi que par l’emploi de la forme future ou conditionnelle des verbes tels que « être », « devoir » ou « pouvoir » et d’expressions similaires. L’information et les déclarations prospectives ne représentent pas des faits passés, mais plutôt les prévisions actuelles d’Investissements RPC à l’égard des résultats et des événements futurs. Cette information et ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent considérablement des attentes actuelles, notamment en ce qui a trait au revenu de placement disponible, aux acquisitions prévues, aux approbations réglementaires et autres et aux conditions de placement en général. Bien qu’Investissements RPC soit d’avis que les hypothèses qui les sous-tendent sont raisonnables, cette information et ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et, par conséquent, les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces déclarations en raison de leur nature incertaine. Investissements RPC ne s’engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations à la lumière de nouvelles informations, par suite d’événements futurs, de changements de circonstances ou pour toute autre raison. L’information présentée sur le site Web et les comptes LinkedIn, Facebook et Twitter d’Investissements RPC ne fait pas partie intégrante de ce communiqué. CPP INVESTMENTS, INVESTISSEMENTS RPC, Canada Pension Plan Investment Board, OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA, CPPIB, OIRPC et les autres noms, slogans, logos, icônes, illustrations, images, dessins ou tout autre contenu utilisé dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des dénominations commerciales, des marques de commerce déposées, des marques de commerce non déposées ou une autre forme de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, et sont utilisés sous licence par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.
Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.