skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

Conformément à notre mandat qui consiste à placer l’actif de la caisse du Régime de pensions du Canada (RPC) en vue d’un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus, et en tenant compte des facteurs qui influent sur le financement du Régime de pensions du Canada et sur sa capacité à s’acquitter de ses obligations, Investissements RPC s’est engagé à effectuer la transition de son portefeuille de placements et de ses opérations afin d’atteindre l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050.

« Les répercussions des changements climatiques sur le paysage des placements sont indéniables et ont fondamentalement transformé la nature des risques et des occasions économiques, affirme John Graham, président et chef de la direction d’Investissements RPC. Notre engagement vers l’atteinte de l’objectif zéro émission nette pour notre portefeuille et nos opérations d’ici 2050 nous aidera à gérer les risques. »

Investissements RPC gère plus de 500 milliards de dollars – de l’argent qui soutiendra le revenu de retraite de base de En raison de notre placement minutieux des cotisations, l’actuaire en chef du Canada a déclaré en 2019 que le RPC sera viable sur une période projetée de 75 ans.

Composer avec les risques et les occasions que présente la transition de l’économie mondiale vers l’objectif de zéro émission nette sera un défi de taille du 21e siècle.

Notre plan

La transition d’Investissements RPC vers l’objectif de zéro émission nette comprend plusieurs mesures.

  1. Nous continuerons d’influencer les sociétés dans lesquelles nous investissons afin de contribuer à la transition de l’économie mondiale vers l’atteinte de zéro émission nette. Nous exerçons cette influence par la manière dont nous utilisons notre vote par procuration et dont nous affectons les capitaux.
  2. Nous atteindrons zéro émission nette pour nos opérations internes d’ici le 31 mars 2023.
  3. Nous continuerons d’accroître nos placements dans les actifs verts et de transition. Notre objectif est d’investir au moins 130 G$ dans ces secteurs d’ici 2030, contre 67 G$ actuellement.

Nous continuerons de bâtir notre approche de placement axée sur la décarbonisation, qui vise à obtenir de solides rendements en permettant la réduction des émissions et la transformation des activités dans les secteurs à forte émission, comme l’agriculture ou l’immobilier, afin de soutenir les secteurs qui contribuent à la réalisation d’un avenir sobre en carbone.

Cela est conforme à l’approche proactive que nous avons adoptée à l’égard des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance dans nos décisions de placement depuis plus de 20 ans. Nous sommes d’avis que l’intégration de facteurs comme les changements climatiques et la transition vers l’atteinte de zéro émission nette nous permettra de créer de la valeur durable pour la caisse du RPC.

Conformément à notre mandat qui consiste à placer l’actif de la caisse du Régime de pensions du Canada (RPC) en vue d’un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus, et en tenant compte des facteurs qui influent sur le financement du Régime de pensions du Canada et sur sa capacité à s’acquitter de ses obligations, Investissements RPC s’est engagé à effectuer la transition de son portefeuille de placements et de ses opérations afin d’atteindre l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050.

« Les répercussions des changements climatiques sur le paysage des placements sont indéniables et ont fondamentalement transformé la nature des risques et des occasions économiques, affirme John Graham, président et chef de la direction d’Investissements RPC. Notre engagement vers l’atteinte de l’objectif zéro émission nette pour notre portefeuille et nos opérations d’ici 2050 nous aidera à gérer les risques. »

Investissements RPC gère plus de 500 milliards de dollars – de l’argent qui soutiendra le revenu de retraite de base de En raison de notre placement minutieux des cotisations, l’actuaire en chef du Canada a déclaré en 2019 que le RPC sera viable sur une période projetée de 75 ans.

Composer avec les risques et les occasions que présente la transition de l’économie mondiale vers l’objectif de zéro émission nette sera un défi de taille du 21e siècle.

Notre plan

La transition d’Investissements RPC vers l’objectif de zéro émission nette comprend plusieurs mesures.

  1. Nous continuerons d’influencer les sociétés dans lesquelles nous investissons afin de contribuer à la transition de l’économie mondiale vers l’atteinte de zéro émission nette. Nous exerçons cette influence par la manière dont nous utilisons notre vote par procuration et dont nous affectons les capitaux.
  2. Nous atteindrons zéro émission nette pour nos opérations internes d’ici le 31 mars 2023.
  3. Nous continuerons d’accroître nos placements dans les actifs verts et de transition. Notre objectif est d’investir au moins 130 G$ dans ces secteurs d’ici 2030, contre 67 G$ actuellement.

Nous continuerons de bâtir notre approche de placement axée sur la décarbonisation, qui vise à obtenir de solides rendements en permettant la réduction des émissions et la transformation des activités dans les secteurs à forte émission, comme l’agriculture ou l’immobilier, afin de soutenir les secteurs qui contribuent à la réalisation d’un avenir sobre en carbone.

Cela est conforme à l’approche proactive que nous avons adoptée à l’égard des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance dans nos décisions de placement depuis plus de 20 ans. Nous sommes d’avis que l’intégration de facteurs comme les changements climatiques et la transition vers l’atteinte de zéro émission nette nous permettra de créer de la valeur durable pour la caisse du RPC.

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.