skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

Nous sommes nombreux à penser que le risque a une connotation purement négative. Nous l’évitons autant que possible. Et nous croyons que nous avons raison de le faire.

Toutefois, lorsqu’il s’agit de gérer votre argent, le risque est inévitable. Il y a un élément de risque dans toute décision financière. Plutôt que de le voir comme une bonne ou une mauvaise chose, il est utile de considérer le risque comme un outil dont vous pouvez faire bon usage.

Prenons l’exemple d’un fonds commun de placement simple. Vous placez 100 $ dans celui-ci, avec le risque de subir une perte à court terme. Il est toutefois peu probable que votre perte persiste à long terme. Les marchés boursiers et obligataires ont une forte tendance à dégager des rendements à la hausse sur le long terme. Vous pouvez donc décider d’accepter ce risque de perte, car le simple fait de laisser ces 100 $ dans un compte bancaire ne permettra pas d’obtenir le rendement de placement dont vous avez besoin pour vous préparer à la retraite.

En effet, vous acceptez le risque afin d’obtenir un rendement. Et comme nous le savons grâce à des siècles de rendements boursiers, plus le risque que vous êtes prêt à accepter est élevé, plus le rendement potentiel peut être élevé.

La gestion du risque à Investissements RPC

En tant que gestionnaire de placements de la caisse du Régime de pensions du Canada (RPC), Investissements RPC prend des décisions en fonction de la façon dont chaque placement cadre avec notre profil de risque global. Par conséquent, nous avons obtenu un taux de rendement annuel de 10,8 % sur nos placements au cours de la période de 10 ans terminée le 31 mars 2022. Notre rendement sur cinq ans à la même date est de 10,0 %. Ces deux chiffres représentent les taux nets après déduction de toutes les charges.

Certains secteurs ou certaines occasions de placement sont plus risqués que d’autres. Il en va de même pour les placements dans certaines régions du monde. Par exemple, notre portefeuille comprend des obligations d’État à faible risque, de même que des actions de sociétés fermées plus risquées, soit des placements directs dans des sociétés qui ne sont pas cotées en bourse. Les obligations devraient produire un rendement relativement modeste, tandis que les placements en actions de sociétés fermées offrent un potentiel de rendement supérieur.

En fait, nous mettons en œuvre plusieurs programmes de placement couvrant toutes les grandes catégories d’actif. Les placements sont sélectionnés à la suite d’une analyse professionnelle rigoureuse et d’un examen interne de la direction. Le portefeuille est structuré de manière à pouvoir résister à une grande variété de conditions de l’économie ou du marché. Un ensemble de circonstances entraînant une baisse de valeur d’un ou de plusieurs placements aura souvent l’effet contraire sur les autres placements détenus dans le Fonds.

Puisque nous ne dépendons pas de placements dans un pays, une monnaie ou une région en particulier et comme nous adoptons une perspective à long terme, nous sommes en mesure de gérer et d’atténuer les risques importants ainsi que de trouver un juste équilibre entre les risques et les rendements.

Nous parlons parfois de « rendements corrigés du risque ». D’un point de vue technique, il s’agit du calcul du gain potentiel sur un placement, compte tenu du niveau de risque.

Autrement dit, nous sélectionnons les placements de façon à obtenir le meilleur rendement possible, sans prendre de risques inutiles. C’est précisément ce que notre mandat prévoit.

Nous sommes nombreux à penser que le risque a une connotation purement négative. Nous l’évitons autant que possible. Et nous croyons que nous avons raison de le faire. Toutefois, lorsqu’il s’agit de gérer votre argent, le risque est inévitable. Il y a un élément de risque dans toute décision financière. Plutôt que de le voir comme une bonne ou une mauvaise chose, il est utile de considérer le risque comme un outil dont vous pouvez faire bon usage. Prenons l’exemple d’un fonds commun de placement simple. Vous placez 100 $ dans celui-ci, avec le risque de subir une perte à court terme. Il est toutefois peu probable que votre perte persiste à long terme. Les marchés boursiers et obligataires ont une forte tendance à dégager des rendements à la hausse sur le long terme. Vous pouvez donc décider d’accepter ce risque de perte, car le simple fait de laisser ces 100 $ dans un compte bancaire ne permettra pas d’obtenir le rendement de placement dont vous avez besoin pour vous préparer à la retraite. En effet, vous acceptez le risque afin d’obtenir un rendement. Et comme nous le savons grâce à des siècles de rendements boursiers, plus le risque que vous êtes prêt à accepter est élevé, plus le rendement potentiel peut être élevé. La gestion du risque à Investissements RPC En tant que gestionnaire de placements de la caisse du Régime de pensions du Canada (RPC), Investissements RPC prend des décisions en fonction de la façon dont chaque placement cadre avec notre profil de risque global. Par conséquent, nous avons obtenu un taux de rendement annuel de 10,8 % sur nos placements au cours de la période de 10 ans terminée le 31 mars 2022. Notre rendement sur cinq ans à la même date est de 10,0 %. Ces deux chiffres représentent les taux nets après déduction de toutes les charges. Certains secteurs ou certaines occasions de placement sont plus risqués que d’autres. Il en va de même pour les placements dans certaines régions du monde. Par exemple, notre portefeuille comprend des obligations d’État à faible risque, de même que des actions de sociétés fermées plus risquées, soit des placements directs dans des sociétés qui ne sont pas cotées en bourse. Les obligations devraient produire un rendement relativement modeste, tandis que les placements en actions de sociétés fermées offrent un potentiel de rendement supérieur. En fait, nous mettons en œuvre plusieurs programmes de placement couvrant toutes les grandes catégories d’actif. Les placements sont sélectionnés à la suite d’une analyse professionnelle rigoureuse et d’un examen interne de la direction. Le portefeuille est structuré de manière à pouvoir résister à une grande variété de conditions de l’économie ou du marché. Un ensemble de circonstances entraînant une baisse de valeur d’un ou de plusieurs placements aura souvent l’effet contraire sur les autres placements détenus dans le Fonds. Puisque nous ne dépendons pas de placements dans un pays, une monnaie ou une région en particulier et comme nous adoptons une perspective à long terme, nous sommes en mesure de gérer et d’atténuer les risques importants ainsi que de trouver un juste équilibre entre les risques et les rendements. Nous parlons parfois de « rendements corrigés du risque ». D’un point de vue technique, il s’agit du calcul du gain potentiel sur un placement, compte tenu du niveau de risque. Autrement dit, nous sélectionnons les placements de façon à obtenir le meilleur rendement possible, sans prendre de risques inutiles. C’est précisément ce que notre mandat prévoit.
Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.