skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

FAQs

gettyimages 1014698414 Edited

FAQ

Vous trouverez les réponses à certaines des questions les plus couramment posées à Investissements RPC.

À propos de Investissements RPC

Une loi du Parlement a créé l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) en 1997 afin d’investir les actifs de la caisse du Régime de pensions du Canada (RCP) pour maximiser les rendements tout en évitant les risques de perte indus et compte tenu des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du Régime de pensions du Canada.

Cette décision a été prise pour aider le RPC à demeurer viable à long terme. Nous investissons prudemment les sommes qui nous sont transférées par le RPC, contribuant ainsi à établir les bases qui permettront aux Canadiens de s’assurer une sécurité financière pour la retraite.

En décembre 2016, à la suite d’une entente fédérale-provinciale, le projet de loi C-26, Loi modifiant le Régime de pensions du Canada, la Loi sur l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada et la Loi de l’impôt sur le revenu, a reçu la sanction royale. Cette loi a augmenté le montant des prestations de retraite et des autres prestations qui seront versées pour les cotisations effectuées après 2018. Elle a également relevé le taux de cotisation exigé sur les gains couverts par le RPC et la limite supérieure des revenus couverts. Ces hausses ont commencé en janvier 2019 et sont échelonnées sur sept ans.

Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef (BCA) effectue un examen indépendant de la viabilité du RPC pour les 75 prochaines années. Le plus récent rapport du BCA, publié en décembre 2019, a de nouveau confirmé que le RPC est viable pour les 75 prochaines années aux taux de cotisation prévus par la loi au 31 décembre 2018.

La caisse a enregistré un rendement net annualisé sur 10 ans de 10,8 % et devrait atteindre mille milliards de dollars d’actifs d’ici l’exercice 2033.

Le Régime de pensions du Canada comporte deux volets : le RPC de base et le RPC supplémentaire. Les gouvernement fédéral et provinciaux ont décidé d’élargir le RPC en 2016 afin d’offrir de futures prestations bonifiées aux travailleurs qui cotisent. Dans le cadre de cette modification, le RPC a été élargi en deux volets :

  • le RPC « de base », qui fait référence aux prestations et aux cotisations maintenues aux taux utilisés avant janvier 2019; et
  • le RPC « supplémentaire » correspondant aux prestations et cotisations supplémentaires qui ont pris effet en janvier 2019.

Cela implique que dans les prochaines décennies, le RPC couvrira environ le tiers du revenu d’un bénéficiaire par rapport au niveau actuel (environ le quart), et ce jusqu’à concurrence d’un certain plafond.

Tant le RPC de base que le RPC supplémentaire tireront pleinement parti du réseau mondial, du savoir-faire, des stratégies de placement et du cadre de gouvernance du risque d’Investissements RPC. La stratégie d’Investissements RPC est de construire une seule caisse résiliente visant un rendement solide pour les deux comptes.

Investissements RPC a élaboré une structure de placement qui répondra aux différentes exigences en matière de financement des RPC de base et supplémentaire. Cette structure assurera l’équité entre les comptes du RPC de base et du RPC supplémentaire; elle fera également en sorte qu’ils bénéficient des forces d’Investissements RPC et qu’ils aient un portefeuille largement diversifié possédant des caractéristiques de risque distinctes et appropriées.

Oui. La Loi sur l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (la Loi sur l’OIRPC) prévoit des mesures de protection contre toute ingérence politique. Investissements RPC exerce ses activités sans lien de dépendance avec les gouvernements fédéral et provinciaux et est guidé par un conseil d’administration professionnel indépendant hautement qualifié. Les membres de la direction d’Investissements RPC ne relèvent pas des gouvernements, mais bien du conseil d’administration d’Investissements RPC. Le conseil d’Investissements RPC approuve les politiques de placement, définit avec la direction l’orientation stratégique de l’organisme et prend les décisions opérationnelles essentielles.

Toutefois, nous rendons des comptes au Parlement et aux ministres des Finances fédéral et provinciaux, qui sont les gérants du RPC. La Loi sur l’OIRPC établit un régime rigoureux de responsabilité à l’égard du public en vertu duquel notre conseil d’administration et notre direction sont tenus responsables de leur rendement. Nous surpassons également les exigences prescrites par la loi et faisons tous les efforts possibles pour nous assurer que notre gérant fédéral, nos gérants provinciaux et les Canadiens soient au courant de nos activités.

Investissements RPC aide le RPC à s’acquitter de ses obligations envers ses cotisants et ses bénéficiaires. À cette fin, les gouvernements canadiens ont conçu un modèle de gouvernance unique, qui permet à Investissements RPC de fonctionner comme un organisme de placement professionnel, dont le mandat purement commercial est lié exclusivement au placement. Tous les actifs gérés par Investissements RPC sont strictement distincts des fonds publics.

Oui. Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada effectue un examen indépendant de la viabilité du RPC pour les 75 prochaines années.

En décembre 2019, dans son rapport triennal le plus récent, le Bureau de l’actuaire en chef a réaffirmé que chacun des volets de la caisse du RPC allait demeurer viable au taux de cotisation prévu par la loi tout au long de la période de 75 ans visée dans son rapport (à savoir jusqu’en 2095), sur la base d’hypothèses actuarielles reconnues.

Outre les attentes à l’égard des rendements futurs, cet examen tient compte de nombreux facteurs, notamment les suivants :

  • le nombre croissant de cotisants et l’augmentation des revenus d’emploi;
  • le ratio grandissant des bénéficiaires de prestations de retraite aux cotisants;
  • l’augmentation prévue de l’espérance de vie.

Le prochain examen actuariel, qui sera effectué en 2022, abordera l’état des RPC de base et supplémentaire au 31 décembre 2021.

fre Page 9@3x 80

Investissements RPC est distinct du gouvernement du Canada et ne participe pas à l’administration des cotisations ou des prestations du RPC, car cette tâche revient à Emploi et Développement social Canada (EDSC). Le rôle d’Investissements RPC est d’investir l’actif de la caisse qui n’est pas affecté au versement des prestations courantes.

Pour en apprendre davantage sur les cotisations et les prestations du RPC, veuillez consulter le site Web de Service Canada ou composer le 1-800-277-9914 (sans frais au Canada et aux États-Unis) ou le 1-613-957-1954 (à frais virés) en dehors du Canada et des États-Unis puisque l’administration du programme RPC incombe à Service Canada.

Autres ressources gouvernementales pratiques :

Emploi et Développement social Canada (EDSC) / Service Canada

Aperçu du Régime de pensions du Canada

Coordonnées du Régime de pensions du Canada

Calculatrice du revenu de retraite canadienne

Bonification du Régime de pensions du Canada

Ministère des Finances du Canada – RPC supplémentaire

Document d’information : Bonification du Régime de pensions du Canada (RPC)

Document d’information :Renforcement du Régime de pensions du Canada

Agence du revenu du Canada

Régime de pensions du Canada (RPC)

Bonification du Régime de pensions du Canada

Nos Placements

Investissements RPC se concentre sur les rendements à réaliser sur un très long horizon de placement. Il cherche donc à construire un portefeuille dont l’actif est diversifié sur un horizon à long terme.

La composition actuelle de l’actif (au 31 mars 2022) est la suivante :

  • Actions de sociétés fermées : 32 %
  • Actions de sociétés ouvertes : 27 %
  • Placements en instruments de crédit : 16 %
  • Infrastructures : 9 %
  • Placements immobiliers : 9 %
  • Titres à revenu fixe : 7 %

*Les titres à revenu fixe comprennent les espèces et les quasi-espèces, les titres du marché monétaire et les obligations gouvernementales, déduction faite des passifs de financement de la dette. Les actions de sociétés ouvertes comprennent des stratégies de rendement absolu et des passifs de placement connexes.

fre Page 12 Asset Class@3x 80
1Les placements à revenu fixe comprennent la trésorerie et les équivalents de trésorerie, les titres du marché monétaire et les obligations d’État, déduction faite des passifs liés au financement par emprunt. Les actions de sociétés ouvertes comprennent les stratégies de rendement absolu et les passifs liés aux placements connexes.

2Au 31 mars 2022, des placements de 49 milliards de dollars dans les biens immobiliers, de 48 milliards de dollars dans les infrastructures et de 26 milliards de dollars dans des actions de sociétés fermées associées aux énergies durables, qui représentent ensemble 23 pour cent de notre actif net, sont gérés par le service Actifs réels.

En tant qu’organisme de placement d’envergure mondiale, nous investissons dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des obligations, des titres de créance de sociétés ouvertes et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures ainsi que dans d’autres secteurs. Nous voulons que les Canadiens soient informés au sujet de notre stratégie de placement et de ce qu’elle implique pour notre façon de gérer leurs fonds dans le RCP. En plus des annonces continues de nouveaux investissements et de l’information financière trimestrielle, nous divulguons nos placements sur notre site Web et nos actions de sociétés ouvertes sur une base annuelle à la fin de l’année (31 mars).

Vous trouverez dans les listes suivantes des renseignements sur nos placements :

Veuillez noter que notre politique d’information stipule que « nous ne communiquons pas de renseignements sur les placements à l’étude ou qui ne sont pas finalisés, et nous respectons les ententes de confidentialité avec les tiers ». Nous ne publions pas de renseignements sensibles sur le plan commercial.

Nous nous mesurons à la concurrence internationale afin d’acquérir et de gérer des actifs des marchés publics et privés en vue d’optimiser les rendements et de créer une valeur durable. Nous disposons d’équipes à l’échelle mondiale qui possèdent une expertise approfondie et une connaissance des marchés locaux. Nous veillons à ce que la caisse soit diversifiée sur le plan des actifs et des régions géographiques afin de générer des rendements solides, de la rendre plus résiliente face à la volatilité des marchés et de protéger les intérêts des bénéficiaires actuels et futurs contre d’autres facteurs pouvant influer sur le financement du RPC.

fre Page 12 Geo Comp@3x 80

En général, nous ne répondons pas aux propositions de placement non sollicitées. Afin de diversifier le portefeuille, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe, et nous étudions des occasions de placement qui répondent à nos critères et à notre envergure.

Vous pouvez en apprendre davantage sur comment nous effectuons nos placements et notre stratégie de placement ici.

Notre mission consiste à constituer et à pouvoir verser les prestations de retraite futures des 21 millions de cotisants et bénéficiaires du RPC, et à dégager un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus et compte tenu des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC. La majorité des facteurs démographiques et économiques qui influent sur la durabilité du RPC sont à caractère national. Par conséquent, la diversification mondiale de la caisse est essentielle à la gestion de ces risques.

Les placements canadiens, qui représentaient 16 % de notre portefeuille au 31 mars 2022, constitueront toujours un volet important de la caisse. Toutefois, comme nous ne voulons pas trop dépendre de la force de l’économie canadienne, nous sommes systématiquement à la recherche d’occasions de diversification à l’échelle internationale. La diversification du portefeuille par catégorie d’actif et par région constitue un élément essentiel de la stratégie de placement à long terme d’Investissements RPC.

Dans son rapport triennal le plus récent, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada a réaffirmé que la caisse du RPC allait demeurer viable, à ses taux de cotisation actuels, tout au long de la période de 75 ans visée dans son rapport, sur la base d’hypothèses actuarielles reconnues. On suppose que les comptes du RPC de base et du RPC supplémentaire généreront respectivement un taux de rendement moyen annuel de 3,95 % et de 3,38 % au cours de cette période après avoir tenu compte de l’inflation et de tous les coûts.

Au 31 mars 2022, le rendement nominal net annualisé sur une période de 10 ans de la caisse était de 10,8 % ou 8,6 % en termes de rendement réel net.

Il convient de souligner que les taux de rendement de 3,95 % et de 3,38 % ne sont pas les objectifs d’Investissements RPC. Notre mandat consiste à maximiser le rendement tout en évitant les risques de perte indus et en tenant compte des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC. De fait, nos programmes de placement sont conçus en fonction de notre mandat.

Investissements RPC utilise des indices de référence pour évaluer le rendement du portefeuille global (niveau de la caisse) afin de pouvoir mesurer et évaluer objectivement le rendement de ses placements. Nos indices de référence sont nos portefeuilles de référence pour les RPC de base et supplémentaire qui représentent les possibilités de placements publiques à gestion passive que la caisse détiendrait normalement. Les portefeuilles de référence fournissent un indice de référence clair pour les rendements totaux à long terme des portefeuilles de placements des RPC de base et supplémentaire. Les portefeuilles de référence des comptes des RPC de base et supplémentaire se distinguent l’un de l’autre afin de témoigner des différents niveaux de risques ciblés avec prudence pour leurs portefeuilles de placements à long terme respectifs. Du côté du RPC de base, Investissements RPC a adopté un portefeuille de référence composé à 85 % d’actions mondiales et à 15 % d’obligations nominales émises par des gouvernements au Canada. Du côté du RPC supplémentaire, Investissements RPC a adopté un portefeuille de référence composé à 50 % d’actions mondiales et à 50 % d’obligations nominales émises par des gouvernements au Canada.

La juste valeur est définie comme le prix qui serait reçu pour la vente d’un actif ou payé pour le transfert d’un passif lors d’une transaction normale entre des intervenants du marché à la date d’évaluation.

Les cours des actions sont utilisés pour évaluer la juste valeur des placements négociés dans un marché actif, comme les actions de sociétés ouvertes et les obligations négociables.

Lorsque le marché d’un placement n’est pas actif, comme pour les actions de sociétés fermées, les titres de créance privés, les actifs réels et les dérivés hors cote, la juste valeur est déterminée au moyen de techniques d’évaluation qui maximisent l’utilisation des données observables sur les marchés comme les multiplicateurs d’autres sociétés comparables cotées en Bourse.

Les techniques additionnelles comprennent l’utilisation de données relatives aux dernières transactions conclues dans des conditions de concurrence normale, l’utilisation de la juste valeur actuelle d’un autre placement essentiellement semblable, l’analyse de la valeur actualisée des flux de trésorerie, le recours à des modèles d’évaluation et d’autres méthodes d’évaluation reconnues dans le secteur du placement.

Pour en savoir plus sur nos pratiques en matière de valorisation, regardez la vidéo ci-dessous :

Gouvernance et opérations

Le processus de mise en candidature des administrateurs d’Investissements RPC vise à faire en sorte que seules soient nommées au conseil des personnes ayant des compétences pertinentes et souhaitées dans le domaine du placement, des affaires et des finances.

Le processus de nomination au sein d’Investissements RPC est bien défini et comporte plusieurs étapes. Le gouverneur en conseil nomme les administrateurs sur la recommandation du ministre fédéral des Finances. Avant d’effectuer ses recommandations, le ministre fédéral doit consulter les ministres des Finances des provinces participantes.

Le ministre des Finances du Canada peut nommer (et a déjà nommé par le passé) un comité des candidatures composé de représentants de chacune des provinces participantes ainsi qu’un représentant qu’il aura nommé lui-même qui le conseilleront par rapport aux candidats potentiels. À mesure que ce processus a évolué, Investissements RPC a commencé à prendre des mesures de son propre chef : sous la supervision du comité de gouvernance du conseil d’administration, les services d’un cabinet de recrutement sont retenus et Investissements RPC recommande des candidats au comité des candidatures gouvernemental. Le comité des candidatures recommande alors au ministre des Finances fédéral des candidats en vue de leur nomination ou du renouvellement de leur mandat.

Le conseil publie les avis de poste à pourvoir sur le site Web d’Investissements RPC. Le public peut alors prendre connaissance des compétences essentielles qu’on exige d’un administrateur et proposer des candidats. Les noms ainsi obtenus augmentent le bassin de candidats sélectionnés par les agences externes de recrutement de cadres. Cela nous permet de réunir le plus grand nombre possible de candidats hautement qualifiés.

Pour de plus amples renseignements, voir le conseil d’administration.

Nous sommes en concurrence avec les plus grands gestionnaires de placements et institutions financières au Canada et partout dans le monde pour attirer les talents. Nous croyons qu’offrir une rémunération concurrentielle est l’un des éléments clés pour attirer, motiver et retenir les talents dont nous avons besoin pour exécuter efficacement notre mandat prescrit par la loi.

Notre programme de rémunération reflète notre responsabilité envers le public et celle de gérer la caisse dans l’intérêt des cotisants et des bénéficiaires du RPC. Nous corrélons les primes de rendement à la réalisation de notre mandat et de notre stratégie à long terme, tout en tenant compte de notre appétence pour différents types de risques dans notre quête de rendements à valeur ajoutée.

La prime de rendement totale de chaque employé est partiellement liée au rendement total de la caisse. L’accent mis sur l’évolution de la caisse dans sa globalité permet de rapprocher les intérêts des cotisants et des bénéficiaires du RPC à la rémunération de nos employés. À mesure que notre stratégie de placement et notre approche évoluent, nous tenons compte de critères quantitatifs et qualitatifs dans l’évaluation du rendement des placements et d’autres objectifs.

La gestion des coûts est pour nous un élément fondamental de notre responsabilité publique, inhérent à nos efforts de construction d’une plateforme de placement concurrentielle à l’échelle mondiale visant à maximiser les rendements à long terme. Bien que les coûts totaux pour l’exercice terminé le 31 mars 2022 s’inscrivent en baisse par rapport à l’exercice précédent, les charges d’exploitation ont augmenté de 106 millions de dollars en raison d’une augmentation de l’effectif à temps plein à l’échelle mondiale, d’une hausse de la rémunération au rendement conforme à l’accroissement du rendement à long terme de la caisse sur 12 mois, ainsi que des investissements continus dans la construction de notre infrastructure technologique et de données.

Notre ratio des charges d’exploitation s’est établi à 27,1 points de base, en baisse par rapport à 29,3 à l’exercice précédent, ce qui est inférieur à notre moyenne sur cinq ans de 29,1.

Pour en savoir plus sur la gestion des coûts, veuillez consulter notre dernier rapport annuel.

Investissement durable

La loi qui a donné naissance à Investissements RPC nous donne des objectifs de placement clairs : maximiser le rendement sans risque de perte indu, en tenant compte des facteurs susceptibles d’avoir une incidence sur le financement du RPC. Si notre horizon de placement nous permet de faire preuve de patience et de travailler avec les entreprises pour mieux comprendre leur approche pour l’intégration de facteurs ESG importants dans leur stratégie, l’inaction à l’égard de ces facteurs ne représente pas une stratégie viable à long terme.

Nous croyons qu’en tenant pleinement compte des risques et des occasions liés aux facteurs ESG, nous devenons de meilleurs investisseurs, en mesure de rehausser les rendements et de réduire le risque pour nos 21 millions de bénéficiaires.

Nous reflétons cette croyance par l’entremise de notre solide stratégie d’investissement durable, qui est soutenue par une structure de gouvernance officielle, notre chef du développement durable et une équipe spécialisée en investissement durable. Cette stratégie comprend l’intégration des facteurs ESG tout au long du cycle de vie d’un placement (de la diligence raisonnable à la phase de propriété, en passant par le moment où les sociétés dans notre portefeuille se préparent à l’inscription en bourse).

Investissements RPC est un actionnaire actif et engagé, qui adopte une approche constructive dans son partenariat avec les sociétés dans le cadre de leur intégration des facteurs ESG. Nous reconnaissons et respectons les différents rôles que les actionnaires, les conseils d’administration et les dirigeants jouent dans la création de valeur à long terme.

Pour établir un lien de confiance avec les sociétés en portefeuille, nous estimons utile de leur faire part de nos attentes à l’égard des facteurs ESG, car elles exercent leurs responsabilités fiduciaires pour préserver et accroître la valeur pour les actionnaires.

Pour en savoir plus sur notre approche en matière de durabilité, veuillez consulter la page Investissement durable de notre site Web.

Notre approche à l’égard de la carboneutralité vous intéresse? Cliquez ici pour en savoir plus sur notre engagement à l’égard de la carboneutralité et sur la façon dont nous investissons en vue d’atteindre l’objectif de zéro émission nette.

Quelle est l’approche d’Investissements RPC en matière d’investissement durable?

Comment Investissements RPC perçoit-elle les risques et les occasions liés au changement climatique?

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.