skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

La façon dont les responsabilités des investisseurs peuvent maintenir l’acceptabilité sociale dans le secteur des infrastructures

407etrcan 01 Optimized

Les raisons pour lesquelles une concentration sur les résultats à long terme et une approche impliquant de nombreuses parties prenantes en matière de placement est une condition préalable pour investir dans la catégorie d’actif des infrastructures.

Par Investissements RPC et FCLTGlobal

Les infrastructures sont essentielles au bon fonctionnement de nos sociétés et de nos économies. Compte tenu de l’énorme besoin d’investissement, particulièrement en raison de la transition et du développement liés aux changements climatiques dans les pays à revenu faible et intermédiaire, les investisseurs institutionnels seront d’importantes parties prenantes, les gouvernements cherchant à assurer un complément aux dépenses publiques.

Au cours des dernières décennies, les investisseurs à long terme, comme les caisses de retraite et les compagnies d’assurance, ont été graduellement attirés par la catégorie d’actif des infrastructures, qui peut procurer aux investisseurs des rendements en espèces intéressants à long terme. L’ensemble des investissements dans les infrastructures privées a augmenté au cours de la dernière décennie, en particulier grâce aux transactions sur le marché secondaire, qui représentaient 75 % de l’ensemble du financement privé en 2019. Les investissements en infrastructures offrent également aux investisseurs à long terme l’occasion d’obtenir les rendements dont ils ont besoin tout en contribuant aux sociétés.

Dans son premier discours sur l’état de l’Union, le président américain Joe Biden a vanté une « décennie des infrastructures » après l’entrée en vigueur de la Infrastructure Investment and Jobs Act en novembre 2021. D’autres dirigeants mondiaux, comme les chefs des gouvernements des pays du G7 et du G20 et les banques multilatérales de développement, s’engagent aussi régulièrement à accroître les dépenses d’infrastructures. Pourtant, il est facile de négliger le fait que les investissements privés en infrastructures sont une option d’approvisionnement offerte aux gouvernements et que les partenaires du secteur des infrastructures privées doivent faire preuve de leur légitimité en tant que propriétaires et exploitants d’actifs essentiels afin de maintenir la confiance du public dans les modèles d’affaires.

Les investissements en infrastructures accroissent le sens de responsabilité

Un comportement responsable et une approche à long terme sont essentiels pour les investisseurs en infrastructures. La négligence des responsabilités – y compris celles qui vont au-delà des exigences contractuelles ou réglementaires, comme le bien-être des communautés ou la santé des marchés, de la société et de la planète – risque de compromettre l’acceptabilité sociale d’un organisme.

La publication de FCLTGlobal, Ripples of Responsibility: How Long-Term Investors Navigate Uncertainty with Purpose, explore les responsabilités multidimensionnelles des investisseurs et fournit des analyses sur les façons de les opérationnaliser et de les communiquer, ainsi que des trousses d’outils pour les y aider. Le rapport indique que « la communication des informations relatives aux responsabilités sera une composante qui permettra à de nombreux organismes de placement à long terme de s’y acquitter, car ils auront souvent besoin de l’aide de collaborateurs externes et parce que les parties prenantes qui ont établi ces responsabilités particulières exigeront une vérification ».

Investissements RPC témoigne de cette approche dans le cadre de sa publication L’acceptabilité sociale et les investisseurs en infrastructures au moyen d’études de cas provenant de placements de son propre portefeuille. Scott Lawrence, directeur général et chef, Infrastructure d’Investissements RPC et auteur du rapport, souligne que « les exploitants d’actifs d’infrastructure et les investisseurs dans cette sphère s’en remettent à l’acceptabilité sociale pour créer et entretenir des environnements opérationnels favorables ».

L’acceptabilité sociale établit la confiance. Cette confiance renforce la légitimité et permet aux investisseurs du secteur des infrastructures privées d’exercer leurs activités dans un domaine souvent considéré comme appartenant au secteur public.

Selon Investissements RPC, « les entreprises d’infrastructure assurent en général la prestation de services essentiels à un vaste bassin de clients, parfois par voie de monopole auprès d’une clientèle garantie, ce qui en fait une priorité pour les collectivités locales et les parties prenantes du secteur public. Si les exploitants d’actifs monopolistiques ne tiennent pas compte du rôle que l’acceptabilité sociale peut jouer pour se tailler une réputation ou la ternir, ils pourraient avoir de la difficulté à attirer les meilleurs et les plus brillants talents, peiner à exercer leurs activités et voir leur attrait amenui dans le cadre d’investissements (ou de soumissions) dans de nouveaux projets. »

Dans le cadre des études de cas, Investissements RPC offre des exemples de sociétés en portefeuille qui montrent le fonctionnement de l’acceptabilité sociale en pratique et comment le fait de se concentrer à long terme sur le maintien de cette acceptabilité au moyen d’une gestion responsable peut mener à de bons résultats d’affaires à long terme. Par exemple, la priorité accordée à la sécurité publique à travers l’entretien proactif a contribué à établir la confiance du public à l’égard d’une concession routière à péage.

Le rapport indique que « chacune des mesures prises pour renforcer la sécurité sur ses routes à péage a nécessité l’injection de fonds supplémentaires, ce qui n’avait pas été expressément exigé dans le contrat. Investissements RPC a appuyé ses dépenses, car ces dernières ont rehaussé la sécurité et mené à une plus grande utilisation des routes et, par conséquent, à une rentabilité accrue. Cet appui a de plus démontré notre engagement à être un investisseur à long terme dans la collectivité. Ces mesures ont contribué à protéger des vies, à préserver la valeur à long terme et à assurer l’acceptabilité sociale. »

Il incombe également aux investisseurs de montrer que le coût des services fournis est raisonnable et abordable pour le public. Dans le secteur des infrastructures, les contrats sont rédigés de manière à assurer un rendement équitable, mais les conditions peuvent changer à long terme. Le cadre d’investissement peut évoluer, ce qui pourrait modifier l’accessibilité des placements.

Investissements RPC décrit comment la majoration des péages devenait de plus en plus insoutenable dans un placement de portefeuille au Chili et la façon dont le contrat a été renégocié :

« Grupo Costanera a réussi à prolonger la durée du contrat, ce qui nous a donné accès à un actif à plus long terme, en échange d’une réduction des hausses futures des droits de péage. Ce changement était économiquement rationnel et, ce qui est plus important à long terme, il a renforcé la confiance de la population et a amélioré les relations de la direction avec les autorités publiques. »

Comprendre les responsabilités des investisseurs et agir en conséquence contribue à la prise de bonnes décisions d’affaires, même si cela nécessite de renoncer à des profits à court terme au profit de la création de valeur à long terme.

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (« Investissements RPCMC ») est un organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse, dans l’intérêt supérieur de plus de 21 millions de cotisants et de bénéficiaires du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC est un cofondateur de FCLTGlobal et a lancé l’Institut sur les données d’Investissements RPC pour créer de la valeur durable en mettant à profit l’expertise en placement mondial, les partenariats et le pouvoir de mobilisation d’Investissements RPC. Ainsi, il fait progresser la façon dont l’écosystème de placement mondial fait face aux changements climatiques, aux perturbations technologiques et aux attentes changeantes des parties prenantes.

FCLTGlobal a pour mission de concentrer les capitaux sur le long terme afin de soutenir une économie durable et prospère. Nous sommes un organisme sans but lucratif soutenu par des sociétés et des investisseurs de premier plan à l’échelle mondiale qui fait de la recherche et conçoit des outils favorisant la création de valeur à long terme pour les épargnants et les collectivités. Nous vous encourageons à nous faire part de vos commentaires sur le projet continu et le plus vaste de FCLTGlobal sur les droits et les responsabilités des investisseurs, notamment en ce qui a trait à la catégorie d’actif des infrastructures. Pour toute question ou suggestion, veuillez communiquer avec Joel Paula, directeur de la recherche, à joel.paula@fcltglobal.org.

Les raisons pour lesquelles une concentration sur les résultats à long terme et une approche impliquant de nombreuses parties prenantes en matière de placement est une condition préalable pour investir dans la catégorie d’actif des infrastructures. Par Investissements RPC et FCLTGlobal Les infrastructures sont essentielles au bon fonctionnement de nos sociétés et de nos économies. Compte tenu de l’énorme besoin d’investissement, particulièrement en raison de la transition et du développement liés aux changements climatiques dans les pays à revenu faible et intermédiaire, les investisseurs institutionnels seront d’importantes parties prenantes, les gouvernements cherchant à assurer un complément aux dépenses publiques. Au cours des dernières décennies, les investisseurs à long terme, comme les caisses de retraite et les compagnies d’assurance, ont été graduellement attirés par la catégorie d’actif des infrastructures, qui peut procurer aux investisseurs des rendements en espèces intéressants à long terme. L’ensemble des investissements dans les infrastructures privées a augmenté au cours de la dernière décennie, en particulier grâce aux transactions sur le marché secondaire, qui représentaient 75 % de l’ensemble du financement privé en 2019. Les investissements en infrastructures offrent également aux investisseurs à long terme l’occasion d’obtenir les rendements dont ils ont besoin tout en contribuant aux sociétés. Dans son premier discours sur l’état de l’Union, le président américain Joe Biden a vanté une « décennie des infrastructures » après l’entrée en vigueur de la Infrastructure Investment and Jobs Act en novembre 2021. D’autres dirigeants mondiaux, comme les chefs des gouvernements des pays du G7 et du G20 et les banques multilatérales de développement, s’engagent aussi régulièrement à accroître les dépenses d’infrastructures. Pourtant, il est facile de négliger le fait que les investissements privés en infrastructures sont une option d’approvisionnement offerte aux gouvernements et que les partenaires du secteur des infrastructures privées doivent faire preuve de leur légitimité en tant que propriétaires et exploitants d’actifs essentiels afin de maintenir la confiance du public dans les modèles d’affaires. Les investissements en infrastructures accroissent le sens de responsabilité Un comportement responsable et une approche à long terme sont essentiels pour les investisseurs en infrastructures. La négligence des responsabilités – y compris celles qui vont au-delà des exigences contractuelles ou réglementaires, comme le bien-être des communautés ou la santé des marchés, de la société et de la planète – risque de compromettre l’acceptabilité sociale d’un organisme. La publication de FCLTGlobal, Ripples of Responsibility: How Long-Term Investors Navigate Uncertainty with Purpose, explore les responsabilités multidimensionnelles des investisseurs et fournit des analyses sur les façons de les opérationnaliser et de les communiquer, ainsi que des trousses d’outils pour les y aider. Le rapport indique que « la communication des informations relatives aux responsabilités sera une composante qui permettra à de nombreux organismes de placement à long terme de s’y acquitter, car ils auront souvent besoin de l’aide de collaborateurs externes et parce que les parties prenantes qui ont établi ces responsabilités particulières exigeront une vérification ». Investissements RPC témoigne de cette approche dans le cadre de sa publication L’acceptabilité sociale et les investisseurs en infrastructures au moyen d’études de cas provenant de placements de son propre portefeuille. Scott Lawrence, directeur général et chef, Infrastructure d’Investissements RPC et auteur du rapport, souligne que « les exploitants d’actifs d’infrastructure et les investisseurs dans cette sphère s’en remettent à l’acceptabilité sociale pour créer et entretenir des environnements opérationnels favorables ». L’acceptabilité sociale établit la confiance. Cette confiance renforce la légitimité et permet aux investisseurs du secteur des infrastructures privées d’exercer leurs activités dans un domaine souvent considéré comme appartenant au secteur public. Selon Investissements RPC, « les entreprises d’infrastructure assurent en général la prestation de services essentiels à un vaste bassin de clients, parfois par voie de monopole auprès d’une clientèle garantie, ce qui en fait une priorité pour les collectivités locales et les parties prenantes du secteur public. Si les exploitants d’actifs monopolistiques ne tiennent pas compte du rôle que l’acceptabilité sociale peut jouer pour se tailler une réputation ou la ternir, ils pourraient avoir de la difficulté à attirer les meilleurs et les plus brillants talents, peiner à exercer leurs activités et voir leur attrait amenui dans le cadre d’investissements (ou de soumissions) dans de nouveaux projets. » Dans le cadre des études de cas, Investissements RPC offre des exemples de sociétés en portefeuille qui montrent le fonctionnement de l’acceptabilité sociale en pratique et comment le fait de se concentrer à long terme sur le maintien de cette acceptabilité au moyen d’une gestion responsable peut mener à de bons résultats d’affaires à long terme. Par exemple, la priorité accordée à la sécurité publique à travers l’entretien proactif a contribué à établir la confiance du public à l’égard d’une concession routière à péage. Le rapport indique que « chacune des mesures prises pour renforcer la sécurité sur ses routes à péage a nécessité l’injection de fonds supplémentaires, ce qui n’avait pas été expressément exigé dans le contrat. Investissements RPC a appuyé ses dépenses, car ces dernières ont rehaussé la sécurité et mené à une plus grande utilisation des routes et, par conséquent, à une rentabilité accrue. Cet appui a de plus démontré notre engagement à être un investisseur à long terme dans la collectivité. Ces mesures ont contribué à protéger des vies, à préserver la valeur à long terme et à assurer l’acceptabilité sociale. » Il incombe également aux investisseurs de montrer que le coût des services fournis est raisonnable et abordable pour le public. Dans le secteur des infrastructures, les contrats sont rédigés de manière à assurer un rendement équitable, mais les conditions peuvent changer à long terme. Le cadre d’investissement peut évoluer, ce qui pourrait modifier l’accessibilité des placements. Investissements RPC décrit comment la majoration des péages devenait de plus en plus insoutenable dans un placement de portefeuille au Chili et la façon dont le contrat a été renégocié : « Grupo Costanera a réussi à prolonger la durée du contrat, ce qui nous a donné accès à un actif à plus long terme, en échange d’une réduction des hausses futures des droits de péage. Ce changement était économiquement rationnel et, ce qui est plus important à long terme, il a renforcé la confiance de la population et a amélioré les relations de la direction avec les autorités publiques. » Comprendre les responsabilités des investisseurs et agir en conséquence contribue à la prise de bonnes décisions d’affaires, même si cela nécessite de renoncer à des profits à court terme au profit de la création de valeur à long terme. L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (« Investissements RPCMC ») est un organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse, dans l’intérêt supérieur de plus de 21 millions de cotisants et de bénéficiaires du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC est un cofondateur de FCLTGlobal et a lancé l’Institut sur les données d’Investissements RPC pour créer de la valeur durable en mettant à profit l’expertise en placement mondial, les partenariats et le pouvoir de mobilisation d’Investissements RPC. Ainsi, il fait progresser la façon dont l’écosystème de placement mondial fait face aux changements climatiques, aux perturbations technologiques et aux attentes changeantes des parties prenantes. FCLTGlobal a pour mission de concentrer les capitaux sur le long terme afin de soutenir une économie durable et prospère. Nous sommes un organisme sans but lucratif soutenu par des sociétés et des investisseurs de premier plan à l’échelle mondiale qui fait de la recherche et conçoit des outils favorisant la création de valeur à long terme pour les épargnants et les collectivités. Nous vous encourageons à nous faire part de vos commentaires sur le projet continu et le plus vaste de FCLTGlobal sur les droits et les responsabilités des investisseurs, notamment en ce qui a trait à la catégorie d’actif des infrastructures. Pour toute question ou suggestion, veuillez communiquer avec Joel Paula, directeur de la recherche, à joel.paula@fcltglobal.org.
Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.