skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

Par : John Graham, président et chef de la direction, Investissements RPC

Le monde compose avec des perturbations massives sur presque tous les fronts. Un environnement géopolitique dynamique continue d’accroître la complexité pour les investisseurs mondiaux. La crise sanitaire causée par la COVID-19 a bouleversé notre quotidien. Les avancées technologiques, comme l’intelligence artificielle, l’informatique quantique et la chaîne de blocs, présentent des occasions sans précédent et des défis potentiellement perturbateurs. À tous ces facteurs s’ajoutent les répercussions des changements climatiques qui se profilent et la prise de conscience que la possibilité d’une transition vers un monde décarboné nous échappe rapidement.

L’ampleur de ces défis est décourageante et les solutions nécessiteront la participation de tous les acteurs – gouvernements, société civile et sociétés du secteur privé – y compris les fournisseurs de capitaux. Les investisseurs à long terme, comme Investissements RPC, peuvent jouer un rôle crucial dans ce processus. L’envergure et la portée de notre portefeuille et de notre écosystème de placement mondial nous placent dans une position unique pour élaborer des points de vue ainsi que pour les mettre en œuvre dans le cadre de placements, et ce, en vue de financer de nouvelles technologies et approches pour aider à contrer ces forces complexes et perturbatrices, tout en générant des rendements pour nos bénéficiaires.

Les changements climatiques sont l’un des enjeux les plus pressants. Ils n’exigent rien de moins qu’une transition de l’économie dans son ensemble. Nous savons qu’il s’agit d’un domaine complexe et que les solutions se concrétiseront au fil des ans, en plus de nécessiter un financement important. Elles conviendront donc bien aux grands investisseurs à long terme comme Investissements RPC. Voici quelques exemples où nous croyons que la caisse peut faire une différence :

Décarbonisation des secteurs essentiels : L’énergie, l’immobilier et l’agriculture sont au cœur de notre économie, mais ils peuvent aussi produire des émissions élevées. Nous entrevoyons des occasions de financer des solutions novatrices pour la décarbonisation de ces secteurs importants en soutenant certaines sociétés très polluantes qui conjuguent leur leadership, leurs responsabilités, l’innovation et le capital patient dans le cadre d’une transition rentable à moyen et à long terme.

Amélioration de la divulgation d’informations sur la capacité de réduction : De plus en plus de sociétés font part de leur ambition d’atteindre la carboneutralité, une annonce qui peut avoir une incidence sur les valorisations et l’accès au capital. Nous avons récemment proposé un cadre de présentation de l’information afin de fournir aux conseils d’administration et aux investisseurs des données uniformes et normalisées sur la faisabilité de ces plans de transition. Ce cadre pourrait ainsi aider les conseils d’administration à se sentir plus en confiance quant aux plans de leur société et à avoir accès à des capitaux patients pour financer ces derniers.

Renforcement des marchés du carbone : Nous avons récemment conclu un partenariat avec Conservation International, ONG reconnue mondialement dont la mission est de préserver la biodiversité. Ensemble, nous avons créé un fonds pour investir dans des projets visant à protéger les forêts menacées, qui absorbent plus de carbone venant de l’atmosphère qu’elles n’en émettent. Le projet générera des crédits carbone vérifiables et de grande qualité, que le partenariat vendra ensuite en vue de générer des rendements pour les investisseurs et de soutenir les communautés autochtones dans la création de nouveaux emplois plus durables. Afin d’étendre cette approche, nous encourageons l’adoption de normes plus rigoureuses sur les marchés émergents du carbone, où ces crédits seront négociés.

Les énormes défis qui nous attendent exigent que toutes les parties prenantes travaillent ensemble pour avoir accès aux compétences, aux ressources et au capital nécessaires. Pour stimuler cet effort, nous lançons l’Institut sur les données d’Investissements RPC afin de partager nos connaissances et de dialoguer avec des collègues investisseurs, les chefs de la direction, les décideurs et d’autres personnes sur les moyens de surmonter les obstacles à mesure que nous mobilisons des capitaux pour relever les grands défis mondiaux. Nous croyons qu’une meilleure compréhension des effets profonds de ces forces perturbatrices sur le contexte de l’investissement et de la meilleure façon de nous y adapter nous permettra de créer une valeur durable pour les générations actuelles et futures.

Même si nous continuons de mettre l’accent sur les changements climatiques, nous explorerons également d’autres domaines, notamment les perturbations technologiques. À mesure que les nouvelles technologies évoluent, il est essentiel que les investisseurs à long terme reconnaissent à la fois leurs avantages potentiels et les risques associés, comme la cybersécurité, la perte de la vie privée et un plus grand isolement social.

Nous estimons que par leur financement, les investisseurs à long terme peuvent aider à trouver des solutions et à les appliquer à grande échelle aux problèmes les plus complexes du monde. Il faudra travailler tous ensemble pour apporter les changements les plus nécessaires dès maintenant. Il ne s’agit pas seulement d’une bonne stratégie de placement; c’est essentiel pour notre avenir.

Par : John Graham, président et chef de la direction, Investissements RPC

Le monde compose avec des perturbations massives sur presque tous les fronts. Un environnement géopolitique dynamique continue d’accroître la complexité pour les investisseurs mondiaux. La crise sanitaire causée par la COVID-19 a bouleversé notre quotidien. Les avancées technologiques, comme l’intelligence artificielle, l’informatique quantique et la chaîne de blocs, présentent des occasions sans précédent et des défis potentiellement perturbateurs. À tous ces facteurs s’ajoutent les répercussions des changements climatiques qui se profilent et la prise de conscience que la possibilité d’une transition vers un monde décarboné nous échappe rapidement.

L’ampleur de ces défis est décourageante et les solutions nécessiteront la participation de tous les acteurs – gouvernements, société civile et sociétés du secteur privé – y compris les fournisseurs de capitaux. Les investisseurs à long terme, comme Investissements RPC, peuvent jouer un rôle crucial dans ce processus. L’envergure et la portée de notre portefeuille et de notre écosystème de placement mondial nous placent dans une position unique pour élaborer des points de vue ainsi que pour les mettre en œuvre dans le cadre de placements, et ce, en vue de financer de nouvelles technologies et approches pour aider à contrer ces forces complexes et perturbatrices, tout en générant des rendements pour nos bénéficiaires.

Les changements climatiques sont l’un des enjeux les plus pressants. Ils n’exigent rien de moins qu’une transition de l’économie dans son ensemble. Nous savons qu’il s’agit d’un domaine complexe et que les solutions se concrétiseront au fil des ans, en plus de nécessiter un financement important. Elles conviendront donc bien aux grands investisseurs à long terme comme Investissements RPC. Voici quelques exemples où nous croyons que la caisse peut faire une différence :

Décarbonisation des secteurs essentiels : L’énergie, l’immobilier et l’agriculture sont au cœur de notre économie, mais ils peuvent aussi produire des émissions élevées. Nous entrevoyons des occasions de financer des solutions novatrices pour la décarbonisation de ces secteurs importants en soutenant certaines sociétés très polluantes qui conjuguent leur leadership, leurs responsabilités, l’innovation et le capital patient dans le cadre d’une transition rentable à moyen et à long terme.

Amélioration de la divulgation d’informations sur la capacité de réduction : De plus en plus de sociétés font part de leur ambition d’atteindre la carboneutralité, une annonce qui peut avoir une incidence sur les valorisations et l’accès au capital. Nous avons récemment proposé un cadre de présentation de l’information afin de fournir aux conseils d’administration et aux investisseurs des données uniformes et normalisées sur la faisabilité de ces plans de transition. Ce cadre pourrait ainsi aider les conseils d’administration à se sentir plus en confiance quant aux plans de leur société et à avoir accès à des capitaux patients pour financer ces derniers.

Renforcement des marchés du carbone : Nous avons récemment conclu un partenariat avec Conservation International, ONG reconnue mondialement dont la mission est de préserver la biodiversité. Ensemble, nous avons créé un fonds pour investir dans des projets visant à protéger les forêts menacées, qui absorbent plus de carbone venant de l’atmosphère qu’elles n’en émettent. Le projet générera des crédits carbone vérifiables et de grande qualité, que le partenariat vendra ensuite en vue de générer des rendements pour les investisseurs et de soutenir les communautés autochtones dans la création de nouveaux emplois plus durables. Afin d’étendre cette approche, nous encourageons l’adoption de normes plus rigoureuses sur les marchés émergents du carbone, où ces crédits seront négociés.

Les énormes défis qui nous attendent exigent que toutes les parties prenantes travaillent ensemble pour avoir accès aux compétences, aux ressources et au capital nécessaires. Pour stimuler cet effort, nous lançons l’Institut sur les données d’Investissements RPC afin de partager nos connaissances et de dialoguer avec des collègues investisseurs, les chefs de la direction, les décideurs et d’autres personnes sur les moyens de surmonter les obstacles à mesure que nous mobilisons des capitaux pour relever les grands défis mondiaux. Nous croyons qu’une meilleure compréhension des effets profonds de ces forces perturbatrices sur le contexte de l’investissement et de la meilleure façon de nous y adapter nous permettra de créer une valeur durable pour les générations actuelles et futures.

Même si nous continuons de mettre l’accent sur les changements climatiques, nous explorerons également d’autres domaines, notamment les perturbations technologiques. À mesure que les nouvelles technologies évoluent, il est essentiel que les investisseurs à long terme reconnaissent à la fois leurs avantages potentiels et les risques associés, comme la cybersécurité, la perte de la vie privée et un plus grand isolement social.

Nous estimons que par leur financement, les investisseurs à long terme peuvent aider à trouver des solutions et à les appliquer à grande échelle aux problèmes les plus complexes du monde. Il faudra travailler tous ensemble pour apporter les changements les plus nécessaires dès maintenant. Il ne s’agit pas seulement d’une bonne stratégie de placement; c’est essentiel pour notre avenir.

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.