skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

Chers cotisants et bénéficiaires du Régime de pensions du Canada,

Investissements RPC a connu une évolution remarquable depuis qu’il a commencé à investir vos cotisations, il y a maintenant 20 ans.

Progressivement, nous avons pris une envergure internationale, nous avons accru nos capacités de gestion des risques et des placements, et nous avons travaillé sans relâche pour devenir la meilleure caisse de notre genre dans le monde, tout cela dans le but de fournir aux 20 millions de personnes qui nous ont accordé leur confiance une assise pour leurs placements de retraite.

Maintenant qu’il a franchi cette étape des 20 années d’existence, Investissements RPC dresse un bilan du passé, mais reste fermement axé sur l’avenir et sur les occasions et défis qui se profilent à l’horizon pour les 20 prochaines années. Nous sommes conscients de l’importance des données et de la technologie, du déplacement du pouvoir économique vers les marchés émergents et de la façon dont nous pouvons tirer parti de nos avantages comparatifs et de la réputation que nous avons acquise pour saisir les meilleures occasions de placement et pour attirer les meilleurs talents.

À titre de chef de la direction, il est essentiel pour moi que les Canadiens soient convaincus que nous protégerons et ferons fructifier les fonds provenant chaque mois de leurs cotisations et de celles de leurs employeurs. Cette question est restée au coeur des priorités de Investissements RPC en janvier lorsque nous avons commencé à recevoir et à investir les cotisations au RPC supplémentaire.

Tout comme il y a 20 ans, le montant du premier transfert de fonds du RPC supplémentaire était minime, soit moins de 15 millions de dollars. Au fil du temps, ce montant augmentera pour soutenir les prestations bonifiées que les cotisants recevront du RPC lors de leur retraite. Le niveau maximal des prestations, qui correspond actuellement au quart du revenu moyen de travail couvert par le RPC, commencera à augmenter jusqu’à atteindre le tiers de ce revenu. Pour Investissements RPC, cela signifie plus de capitaux à investir au cours des prochaines décennies, étant donné que les actifs du RPC supplémentaire devraient correspondre à ceux du RPC de base d’ici 2055.

Aujourd’hui, le RPC de base et le RPC supplémentaire tireront pleinement parti du réseau mondial, de l’expertise, des systèmes de placement et de la gestion des risques de Investissements RPC (pour en apprendre davantage sur notre stratégie pour investir ces fonds, veuillez vous reporter à la page 20.)

Alors que nous nous réjouissons de cette nouvelle phase de croissance, il importe également de rester fidèle à notre mandat qui nous guide depuis le début : atteindre un taux de rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus et compte tenu des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC. Chacun d’entre nous au sein de Investissements RPC est chargé de la responsabilité d’investir au nom de nos cotisants et bénéficiaires, en étant conscients, comme nous l’avons été en 1999, que le RPC est la source du revenu de retraite de base pour beaucoup de gens dans ce pays. Avec les prestations de la Sécurité de la vieillesse, il s’agit souvent des seuls fonds qui leur procurent cette précieuse tranquillité d’esprit lorsqu’il est question des immenses difficultés que posent l’espérance de vie et les risques de marché.

Une autre constante est notre engagement pour gagner la confiance des Canadiens et nous assurer qu’ils se tiennent informés relativement à Investissements RPC et à notre approche pour gérer leurs fonds. Comme les Canadiens n’ont pas la liberté de choix en ce qui concerne Investissements RPC, le caractère obligatoire de notre rôle de gestion d’actifs nous impose une responsabilité encore plus grande de démontrer qu’ils peuvent compter sur nous. Nous continuerons d’informer les Canadiens de façon plus directe en enrichissant nos communications par voie numérique et en cherchant de nouveaux moyens efficaces et à faible coût de leur fournir des données au sujet de la caisse.

D’ici une quinzaine d’années, nous prévoyons que l’actif net de Investissements RPC dépassera la barre des 1 billion de dollars et nous sommes convaincus que les programmes de placement hautement évolutifs que nous établissons aujourd’hui peuvent facilement composer avec la taille accrue de la caisse du RPC pour servir les Canadiens aujourd’hui et demain. De plus, le fait d’avoir plus de poids renforcera la compétitivité de RPC Investissements face à des géants de l’investissement qui se mesurent déjà en billions de dollars aujourd’hui.

Au cours des 20 dernières années, Investissements RPC s’est affirmé comme un investisseur influent et habile disposant d’un large éventail de capacités mondiales qui peuvent suivre le rythme de croissance de ses actifs. En fait, d’après The Economist cette année, nous sommes une force d’investissement dont il faudra tenir compte et un modèle pour plusieurs autres pays. Nous considérons cette reconnaissance avec humilité, car nous savons que le monde évolue rapidement et que nous ne devons jamais baisser la garde. Au cours des 20 prochaines années, nous devrons élargir nos compétences et adopter de nouvelles technologies. Nous devrons également faire preuve d’un esprit novateur afin de continuer à élaborer de nouvelles idées.

Quand je pense à la prochaine phase de croissance de Investissements RPC, il est clair que les principes qui définissent notre culture depuis le premier jour, à savoir le partenariat, l’intégrité, le rendement élevé et un profond sens du devoir, nous guideront dans le futur.

Climat de placement

L’exercice écoulé a confirmé notre vision selon laquelle Investissements RPC aura besoin d’adopter une philosophie audacieuse et novatrice pour anticiper les tendances qui stimuleront la croissance au cours des prochaines années, ainsi que pour passer au travers des aléas de marchés inattendus et imprévisibles.

Pour commencer, les risques géopolitiques sont plus marqués, avec des résultats potentiellement imprévisibles observés partout dans le monde. Les marchés boursiers ont dégringolé à la fin de 2018, mais ils ont rebondi au début de 2019 en raison de l’amélioration des conditions financières, avec un soutien général des banques centrales, du moins au moment où j’écris ces lignes.

Hormis la convergence de bouleversements temporaires, des questions concernant les pays planent sur l’économie mondiale. Aux États-Unis, des enjeux tels la paralysie du gouvernement et un affaiblissement de l’impulsion de la réforme fiscale ont donné lieu à un ralentissement de l’économie pour le moment. Pendant ce temps, les décideurs politiques en Chine font appel à des mesures de relance budgétaire et monétaire ciblées, en réponse aux pressions commerciales et au ralentissement de l’activité industrielle qui a donné lieu à une révision à la baisse des prévisions relatives au PIB. De plus, l’Europe a aussi ressenti l’incidence d’un ralentissement économique, avec une baisse des exportations qui se répercute sur l’ensemble de son économie et fait place à des politiques budgétaires et monétaires restreintes.

Il s’agit de tensions qui sont hors de notre contrôle. Nous pouvons toutefois poursuivre la diversification de la caisse et demeurer prêts à profiter des perturbations des marchés et des occasions que ces incertitudes engendrent. Nous ne devons pas perdre de vue notre horizon élargi et devons supporter les fortes pressions pour réagir aux événements actuels.

Dans ce contexte difficile, nos services de placement ont travaillé de manière créative et collaborative pour saisir, évaluer et réaliser de nouvelles occasions de placement, ce qui inclut un partenariat entre les groupes Énergie et ressources et Placements thématiques afin d’explorer le potentiel d’investissement à long terme dans le domaine encore embryonnaire des recharges de véhicules électriques. Il ne faut pas oublier également l’étroite collaboration de l’équipe Infrastructures avec les groupes Électricité et énergies renouvelables et Placements relationnels pour produire de nouvelles occasions dans l’énergie hydroélectrique et dans la gestion de l’eau et des eaux usées, respectivement.

L’élargissement de notre réseau de partenaires et le renforcement de nos relations mondiales sont devenus de plus en plus importants pour notre stratégie, alors que de plus en plus de sources de capitaux importantes rivalisent pour obtenir les meilleurs actifs. Investissements RPC remercie ses partenaires pour une autre année de collaboration et de partage d’idées qui a aidé à lancer des entreprises et à générer de la croissance au cours du dernier exercice.

Les changements climatiques sont un autre facteur qui transforme le contexte mondial de placement. En tant qu’investisseur à long terme, comprendre les répercussions environnementales sur nos placements est un élément clé, et nous continuons de planifier les risques et les occasions découlant des changements climatiques. Cette année, nous avons émis notre première obligation verte, devenant ainsi la toute première caisse de retraite à émettre ce type d’obligation. Nous avons par la suite procédé à l’émission d’obligations libellées en euros. Ces émissions procurent des fonds supplémentaires à Investissements RPC, qui accroît ses placements dans les énergies renouvelables et les immeubles écoénergétiques, la demande mondiale étant de plus en plus axée sur ces actifs.

Nous nous attendons à ce que les prochaines années soient très différentes des années écoulées, étant donné que les tendances démographiques, les nouveaux modèles d’entreprise axés sur le numérique et l’évolution de la demande des consommateurs modifient le paysage des placements. Notre capacité à aborder l’avenir de plus en plus complexe et imprévisible demande de faire preuve d’agilité dans notre réflexion et dans notre démarche en matière de placement. Pour gagner, nous devons poursuivre l’élaboration de nos programmes de placement, renforcer notre engagement visant à investir davantage dans les marchés émergents et exploiter les perspectives à partir de nos systèmes de données.

Notre performance

Les efforts déployés par Investissements RPC pour mettre en place une caisse résiliente et pour créer de la valeur se poursuivent, alors que nous déclarons pour l’exercice un taux de rendement sur 10 exercices de 11,1 pour cent, déduction faite de tous les coûts.

Si nous convertissons une partie de ce succès en dollars (parce que c’est ce qui sert au versement des prestations, après tout), les opérations de placement de Investissements RPC ont fourni un apport de 152 milliards de dollars au revenu de placement net, déduction faite de tous les coûts, au cours des cinq derniers exercices seulement. Alors que nous avons lancé notre stratégie de gestion active il y a plus d’une décennie, la consolidation des programmes et l’arrivée à échéance de leurs actifs prennent du temps. C’est pourquoi nous sommes très satisfaits de cet élan.

Bien sûr, comme nous avons pu le voir lors de ces 20 dernières années, notre parcours peut être jalonné de profits supplémentaires. Au cours de l’exercice 2019, la caisse a enregistré une hausse pour s’établir à 392,0 milliards de dollars, incluant un bénéfice net de 32,0 milliards de dollars, et a reçu des cotisations nettes de 3,9 milliards de dollars. Nous avons enregistré un rendement net élevé, soit 8,9 pour cent pour l’exercice.

Même si ce sont là de très bons résultats annuels, notre objectif est de contribuer à la viabilité à long terme de la caisse. Compte tenu du niveau de risque que nous avons choisi et qui, selon nous, maximise les rendements à long terme sans pour autant prendre des risques indus, comme nous l’expliquons à la page 30, nous nous attendons à subir des pertes annuelles minimales de 17 pour cent une fois tous les 20 ans. Nous évaluons également notre succès par rapport à nos portefeuilles de référence, qui représentent d’autres possibilités de placements à gestion passive sur les marchés publics que chaque compte pourrait autrement détenir. Lorsque les marchés publics montent en flèche, nous nous attendons à ce que nos portefeuilles de référence présentent un rendement exceptionnellement bon, souvent meilleur que celui de l’ensemble de la caisse.

Cependant, lors d’un repli du marché, notre caisse diversifiée démontre sa capacité de résistance, comme ce fut le cas au cours de l’exercice écoulé qui a été marqué par une tendance baissière et des secousses des marchés, plus particulièrement en décembre 2018 lorsqu’une vente massive sur les marchés boursiers a entraîné une chute de l’indice S&P 500 de près de 14 pour cent au cours du quatrième trimestre de l’année civile.

Notre valeur ajoutée en dollars s’est établie à 6,4 milliards de dollars par rapport à nos portefeuilles de référence pour l’exercice considéré. Même s’il est important de rendre compte des progrès que nous avons réalisés au cours de l’exercice, nous savons que la valeur ajoutée en dollars est une mesure volatile. C’est la raison pour laquelle nous examinons notre succès sur le long terme. Ainsi, à la fin de la l’exercice, nous avions enregistré une valeur ajoutée en dollars composée de 29,2 milliards de dollars depuis l’adoption de notre stratégie de gestion active.

À mesure que la caisse prend de l’ampleur et que nos décisions de placement deviennent de plus en plus d’envergure mondiale, nous développons également de nouvelles capacités en matière de gestion des risques. Au cours de l’exercice écoulé, le groupe Risque a travaillé avec la haute direction, et en partenariat avec le conseil d’administration, pour élaborer un nouveau cadre qui soutient et permet la prise de risque nécessaire pour respecter notre mandat et obtenir des rendements, sans que ces risques ne soient excessifs. Notre nouveau cadre intégré de gestion des risques tire parti de nos solides pratiques existantes en matière de gestion des risques tout en s’assurant que nous sommes suffisamment agiles pour saisir des occasions de placement.

Notre stratégie 2025

Avec ses deux décennies d’histoire, Investissements RPC a atteint sa vitesse de croisière et il est pleinement conscient de son potentiel en tant que gestionnaire actif mondial de capitaux. L’année dernière, j’ai écrit sur l’orientation stratégique de Investissements RPC approuvée par le conseil pour 2025. Au cours de l’exercice écoulé, nous avons continué d’affiner cette stratégie 2025 et de tracer la voie pour les années à venir.

Les piliers de notre plan 2025 comprennent l’investissement d’un maximum du tiers de la caisse dans les marchés émergents, tels que la Chine, l’Inde et l’Amérique latine, afin d’accroître nos possibilités de placement et de générer les rendements les plus attrayants ajustés en fonction du risque.

Nous continuerons d’accroître nos capacités en matière de données et de technologie à l’échelle de l’organisme et d’améliorer nos processus d’analyse et d’automatisation, tout en exploitant davantage notre savoir collectif. Cette année, nous avons eu le plaisir d’accueillir Kelly Shen en tant que directrice générale principale et chef de données et de la technologie, une nouvelle fonction au sein de l’équipe de la haute direction pour diriger nos avancées dans ce domaine.

Nos services généraux, notamment le service des ressources humaines, les services fiscaux et les services juridiques et autres services professionnels, sont essentiels pour nous permettre d’exercer nos activités sans heurt.

Par ailleurs, nous nous concentrons davantage sur notre façon de gérer l’organisme, d’exercer nos activités quotidiennes et de trouver, embaucher et maintenir en poste des professionnels talentueux. Quoi qu’il en soit, nos employés, nos gérants et nos parties prenantes peuvent s’attendre à ce que nous fassions preuve de transparence dans la présentation de l’information financière et de l’information à l’égard des placements. Comme je l’ai mentionné précédemment, la confiance que le public accorde à notre travail est l’élément vital du mandat de Investissements RPC, et nous devons travailler avec ardeur pour gagner cette confiance chaque jour et établir un lien direct avec les cotisants et les bénéficiaires.

Investissements RPC aspire à être un organisme de placement mondial de premier ordre en termes de gouvernance solide, de talents et de rendements financiers supérieurs grâce à notre solide performance à long terme.

Perspectives d’avenir

Alors que Investissements RPC célèbre ses 20 ans, nous faisons le point sur ce qui nous a aidé à surmonter de nombreux obstacles et sur ce qui a contribué à la croissance de l’organisme.

Durant toute cette période, une constante demeure : la qualité de nos gens, qui sont tous motivés pour réussir, stimulés par le fait de savoir qu’ils contribuent à poser les jalons de la sécurité pour la retraite des Canadiens. Quel que soit le bureau de Investissements RPC que je visite dans le monde, je suis témoin de la motivation dont nos gens font preuve pour vous offrir chaque jour le meilleur des services qui soit.

Je suis particulièrement heureux de l’occasion qui m’est offerte de gérer Investissements RPC alors que nous relevons ces défis et que nous saisissons ces occasions. Et je suis fier d’être à la tête d’un organisme qui a parcouru bien du chemin depuis sa fondation. Je souhaite remercier le conseil d’administration et tous mes collègues de Investissements RPC pour leur travail acharné au cours de l’exercice écoulé et pour leur dévouement sans faille envers notre organisme et notre mandat dans la prochaine étape de notre cheminement. Et merci à vous pour la confiance que vous nous accordez en investissant aujourd’hui pour votre avenir.

Cordialement,

Le président et chef de la direction,

Mark Machin

Chers cotisants et bénéficiaires du Régime de pensions du Canada,

Investissements RPC a connu une évolution remarquable depuis qu’il a commencé à investir vos cotisations, il y a maintenant 20 ans.

Progressivement, nous avons pris une envergure internationale, nous avons accru nos capacités de gestion des risques et des placements, et nous avons travaillé sans relâche pour devenir la meilleure caisse de notre genre dans le monde, tout cela dans le but de fournir aux 20 millions de personnes qui nous ont accordé leur confiance une assise pour leurs placements de retraite.

Maintenant qu’il a franchi cette étape des 20 années d’existence, Investissements RPC dresse un bilan du passé, mais reste fermement axé sur l’avenir et sur les occasions et défis qui se profilent à l’horizon pour les 20 prochaines années. Nous sommes conscients de l’importance des données et de la technologie, du déplacement du pouvoir économique vers les marchés émergents et de la façon dont nous pouvons tirer parti de nos avantages comparatifs et de la réputation que nous avons acquise pour saisir les meilleures occasions de placement et pour attirer les meilleurs talents.

À titre de chef de la direction, il est essentiel pour moi que les Canadiens soient convaincus que nous protégerons et ferons fructifier les fonds provenant chaque mois de leurs cotisations et de celles de leurs employeurs. Cette question est restée au coeur des priorités de Investissements RPC en janvier lorsque nous avons commencé à recevoir et à investir les cotisations au RPC supplémentaire.

Tout comme il y a 20 ans, le montant du premier transfert de fonds du RPC supplémentaire était minime, soit moins de 15 millions de dollars. Au fil du temps, ce montant augmentera pour soutenir les prestations bonifiées que les cotisants recevront du RPC lors de leur retraite. Le niveau maximal des prestations, qui correspond actuellement au quart du revenu moyen de travail couvert par le RPC, commencera à augmenter jusqu’à atteindre le tiers de ce revenu. Pour Investissements RPC, cela signifie plus de capitaux à investir au cours des prochaines décennies, étant donné que les actifs du RPC supplémentaire devraient correspondre à ceux du RPC de base d’ici 2055.

Aujourd’hui, le RPC de base et le RPC supplémentaire tireront pleinement parti du réseau mondial, de l’expertise, des systèmes de placement et de la gestion des risques de Investissements RPC (pour en apprendre davantage sur notre stratégie pour investir ces fonds, veuillez vous reporter à la page 20.)

Alors que nous nous réjouissons de cette nouvelle phase de croissance, il importe également de rester fidèle à notre mandat qui nous guide depuis le début : atteindre un taux de rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus et compte tenu des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC. Chacun d’entre nous au sein de Investissements RPC est chargé de la responsabilité d’investir au nom de nos cotisants et bénéficiaires, en étant conscients, comme nous l’avons été en 1999, que le RPC est la source du revenu de retraite de base pour beaucoup de gens dans ce pays. Avec les prestations de la Sécurité de la vieillesse, il s’agit souvent des seuls fonds qui leur procurent cette précieuse tranquillité d’esprit lorsqu’il est question des immenses difficultés que posent l’espérance de vie et les risques de marché.

Une autre constante est notre engagement pour gagner la confiance des Canadiens et nous assurer qu’ils se tiennent informés relativement à Investissements RPC et à notre approche pour gérer leurs fonds. Comme les Canadiens n’ont pas la liberté de choix en ce qui concerne Investissements RPC, le caractère obligatoire de notre rôle de gestion d’actifs nous impose une responsabilité encore plus grande de démontrer qu’ils peuvent compter sur nous. Nous continuerons d’informer les Canadiens de façon plus directe en enrichissant nos communications par voie numérique et en cherchant de nouveaux moyens efficaces et à faible coût de leur fournir des données au sujet de la caisse.

D’ici une quinzaine d’années, nous prévoyons que l’actif net de Investissements RPC dépassera la barre des 1 billion de dollars et nous sommes convaincus que les programmes de placement hautement évolutifs que nous établissons aujourd’hui peuvent facilement composer avec la taille accrue de la caisse du RPC pour servir les Canadiens aujourd’hui et demain. De plus, le fait d’avoir plus de poids renforcera la compétitivité de RPC Investissements face à des géants de l’investissement qui se mesurent déjà en billions de dollars aujourd’hui.

Au cours des 20 dernières années, Investissements RPC s’est affirmé comme un investisseur influent et habile disposant d’un large éventail de capacités mondiales qui peuvent suivre le rythme de croissance de ses actifs. En fait, d’après The Economist cette année, nous sommes une force d’investissement dont il faudra tenir compte et un modèle pour plusieurs autres pays. Nous considérons cette reconnaissance avec humilité, car nous savons que le monde évolue rapidement et que nous ne devons jamais baisser la garde. Au cours des 20 prochaines années, nous devrons élargir nos compétences et adopter de nouvelles technologies. Nous devrons également faire preuve d’un esprit novateur afin de continuer à élaborer de nouvelles idées.

Quand je pense à la prochaine phase de croissance de Investissements RPC, il est clair que les principes qui définissent notre culture depuis le premier jour, à savoir le partenariat, l’intégrité, le rendement élevé et un profond sens du devoir, nous guideront dans le futur.

Climat de placement

L’exercice écoulé a confirmé notre vision selon laquelle Investissements RPC aura besoin d’adopter une philosophie audacieuse et novatrice pour anticiper les tendances qui stimuleront la croissance au cours des prochaines années, ainsi que pour passer au travers des aléas de marchés inattendus et imprévisibles.

Pour commencer, les risques géopolitiques sont plus marqués, avec des résultats potentiellement imprévisibles observés partout dans le monde. Les marchés boursiers ont dégringolé à la fin de 2018, mais ils ont rebondi au début de 2019 en raison de l’amélioration des conditions financières, avec un soutien général des banques centrales, du moins au moment où j’écris ces lignes.

Hormis la convergence de bouleversements temporaires, des questions concernant les pays planent sur l’économie mondiale. Aux États-Unis, des enjeux tels la paralysie du gouvernement et un affaiblissement de l’impulsion de la réforme fiscale ont donné lieu à un ralentissement de l’économie pour le moment. Pendant ce temps, les décideurs politiques en Chine font appel à des mesures de relance budgétaire et monétaire ciblées, en réponse aux pressions commerciales et au ralentissement de l’activité industrielle qui a donné lieu à une révision à la baisse des prévisions relatives au PIB. De plus, l’Europe a aussi ressenti l’incidence d’un ralentissement économique, avec une baisse des exportations qui se répercute sur l’ensemble de son économie et fait place à des politiques budgétaires et monétaires restreintes.

Il s’agit de tensions qui sont hors de notre contrôle. Nous pouvons toutefois poursuivre la diversification de la caisse et demeurer prêts à profiter des perturbations des marchés et des occasions que ces incertitudes engendrent. Nous ne devons pas perdre de vue notre horizon élargi et devons supporter les fortes pressions pour réagir aux événements actuels.

Dans ce contexte difficile, nos services de placement ont travaillé de manière créative et collaborative pour saisir, évaluer et réaliser de nouvelles occasions de placement, ce qui inclut un partenariat entre les groupes Énergie et ressources et Placements thématiques afin d’explorer le potentiel d’investissement à long terme dans le domaine encore embryonnaire des recharges de véhicules électriques. Il ne faut pas oublier également l’étroite collaboration de l’équipe Infrastructures avec les groupes Électricité et énergies renouvelables et Placements relationnels pour produire de nouvelles occasions dans l’énergie hydroélectrique et dans la gestion de l’eau et des eaux usées, respectivement.

L’élargissement de notre réseau de partenaires et le renforcement de nos relations mondiales sont devenus de plus en plus importants pour notre stratégie, alors que de plus en plus de sources de capitaux importantes rivalisent pour obtenir les meilleurs actifs. Investissements RPC remercie ses partenaires pour une autre année de collaboration et de partage d’idées qui a aidé à lancer des entreprises et à générer de la croissance au cours du dernier exercice.

Les changements climatiques sont un autre facteur qui transforme le contexte mondial de placement. En tant qu’investisseur à long terme, comprendre les répercussions environnementales sur nos placements est un élément clé, et nous continuons de planifier les risques et les occasions découlant des changements climatiques. Cette année, nous avons émis notre première obligation verte, devenant ainsi la toute première caisse de retraite à émettre ce type d’obligation. Nous avons par la suite procédé à l’émission d’obligations libellées en euros. Ces émissions procurent des fonds supplémentaires à Investissements RPC, qui accroît ses placements dans les énergies renouvelables et les immeubles écoénergétiques, la demande mondiale étant de plus en plus axée sur ces actifs.

Nous nous attendons à ce que les prochaines années soient très différentes des années écoulées, étant donné que les tendances démographiques, les nouveaux modèles d’entreprise axés sur le numérique et l’évolution de la demande des consommateurs modifient le paysage des placements. Notre capacité à aborder l’avenir de plus en plus complexe et imprévisible demande de faire preuve d’agilité dans notre réflexion et dans notre démarche en matière de placement. Pour gagner, nous devons poursuivre l’élaboration de nos programmes de placement, renforcer notre engagement visant à investir davantage dans les marchés émergents et exploiter les perspectives à partir de nos systèmes de données.

Notre performance

Les efforts déployés par Investissements RPC pour mettre en place une caisse résiliente et pour créer de la valeur se poursuivent, alors que nous déclarons pour l’exercice un taux de rendement sur 10 exercices de 11,1 pour cent, déduction faite de tous les coûts.

Si nous convertissons une partie de ce succès en dollars (parce que c’est ce qui sert au versement des prestations, après tout), les opérations de placement de Investissements RPC ont fourni un apport de 152 milliards de dollars au revenu de placement net, déduction faite de tous les coûts, au cours des cinq derniers exercices seulement. Alors que nous avons lancé notre stratégie de gestion active il y a plus d’une décennie, la consolidation des programmes et l’arrivée à échéance de leurs actifs prennent du temps. C’est pourquoi nous sommes très satisfaits de cet élan.

Bien sûr, comme nous avons pu le voir lors de ces 20 dernières années, notre parcours peut être jalonné de profits supplémentaires. Au cours de l’exercice 2019, la caisse a enregistré une hausse pour s’établir à 392,0 milliards de dollars, incluant un bénéfice net de 32,0 milliards de dollars, et a reçu des cotisations nettes de 3,9 milliards de dollars. Nous avons enregistré un rendement net élevé, soit 8,9 pour cent pour l’exercice.

Même si ce sont là de très bons résultats annuels, notre objectif est de contribuer à la viabilité à long terme de la caisse. Compte tenu du niveau de risque que nous avons choisi et qui, selon nous, maximise les rendements à long terme sans pour autant prendre des risques indus, comme nous l’expliquons à la page 30, nous nous attendons à subir des pertes annuelles minimales de 17 pour cent une fois tous les 20 ans. Nous évaluons également notre succès par rapport à nos portefeuilles de référence, qui représentent d’autres possibilités de placements à gestion passive sur les marchés publics que chaque compte pourrait autrement détenir. Lorsque les marchés publics montent en flèche, nous nous attendons à ce que nos portefeuilles de référence présentent un rendement exceptionnellement bon, souvent meilleur que celui de l’ensemble de la caisse.

Cependant, lors d’un repli du marché, notre caisse diversifiée démontre sa capacité de résistance, comme ce fut le cas au cours de l’exercice écoulé qui a été marqué par une tendance baissière et des secousses des marchés, plus particulièrement en décembre 2018 lorsqu’une vente massive sur les marchés boursiers a entraîné une chute de l’indice S&P 500 de près de 14 pour cent au cours du quatrième trimestre de l’année civile.

Notre valeur ajoutée en dollars s’est établie à 6,4 milliards de dollars par rapport à nos portefeuilles de référence pour l’exercice considéré. Même s’il est important de rendre compte des progrès que nous avons réalisés au cours de l’exercice, nous savons que la valeur ajoutée en dollars est une mesure volatile. C’est la raison pour laquelle nous examinons notre succès sur le long terme. Ainsi, à la fin de la l’exercice, nous avions enregistré une valeur ajoutée en dollars composée de 29,2 milliards de dollars depuis l’adoption de notre stratégie de gestion active.

À mesure que la caisse prend de l’ampleur et que nos décisions de placement deviennent de plus en plus d’envergure mondiale, nous développons également de nouvelles capacités en matière de gestion des risques. Au cours de l’exercice écoulé, le groupe Risque a travaillé avec la haute direction, et en partenariat avec le conseil d’administration, pour élaborer un nouveau cadre qui soutient et permet la prise de risque nécessaire pour respecter notre mandat et obtenir des rendements, sans que ces risques ne soient excessifs. Notre nouveau cadre intégré de gestion des risques tire parti de nos solides pratiques existantes en matière de gestion des risques tout en s’assurant que nous sommes suffisamment agiles pour saisir des occasions de placement.

Notre stratégie 2025

Avec ses deux décennies d’histoire, Investissements RPC a atteint sa vitesse de croisière et il est pleinement conscient de son potentiel en tant que gestionnaire actif mondial de capitaux. L’année dernière, j’ai écrit sur l’orientation stratégique de Investissements RPC approuvée par le conseil pour 2025. Au cours de l’exercice écoulé, nous avons continué d’affiner cette stratégie 2025 et de tracer la voie pour les années à venir.

Les piliers de notre plan 2025 comprennent l’investissement d’un maximum du tiers de la caisse dans les marchés émergents, tels que la Chine, l’Inde et l’Amérique latine, afin d’accroître nos possibilités de placement et de générer les rendements les plus attrayants ajustés en fonction du risque.

Nous continuerons d’accroître nos capacités en matière de données et de technologie à l’échelle de l’organisme et d’améliorer nos processus d’analyse et d’automatisation, tout en exploitant davantage notre savoir collectif. Cette année, nous avons eu le plaisir d’accueillir Kelly Shen en tant que directrice générale principale et chef de données et de la technologie, une nouvelle fonction au sein de l’équipe de la haute direction pour diriger nos avancées dans ce domaine.

Nos services généraux, notamment le service des ressources humaines, les services fiscaux et les services juridiques et autres services professionnels, sont essentiels pour nous permettre d’exercer nos activités sans heurt.

Par ailleurs, nous nous concentrons davantage sur notre façon de gérer l’organisme, d’exercer nos activités quotidiennes et de trouver, embaucher et maintenir en poste des professionnels talentueux. Quoi qu’il en soit, nos employés, nos gérants et nos parties prenantes peuvent s’attendre à ce que nous fassions preuve de transparence dans la présentation de l’information financière et de l’information à l’égard des placements. Comme je l’ai mentionné précédemment, la confiance que le public accorde à notre travail est l’élément vital du mandat de Investissements RPC, et nous devons travailler avec ardeur pour gagner cette confiance chaque jour et établir un lien direct avec les cotisants et les bénéficiaires.

Investissements RPC aspire à être un organisme de placement mondial de premier ordre en termes de gouvernance solide, de talents et de rendements financiers supérieurs grâce à notre solide performance à long terme.

Perspectives d’avenir

Alors que Investissements RPC célèbre ses 20 ans, nous faisons le point sur ce qui nous a aidé à surmonter de nombreux obstacles et sur ce qui a contribué à la croissance de l’organisme.

Durant toute cette période, une constante demeure : la qualité de nos gens, qui sont tous motivés pour réussir, stimulés par le fait de savoir qu’ils contribuent à poser les jalons de la sécurité pour la retraite des Canadiens. Quel que soit le bureau de Investissements RPC que je visite dans le monde, je suis témoin de la motivation dont nos gens font preuve pour vous offrir chaque jour le meilleur des services qui soit.

Je suis particulièrement heureux de l’occasion qui m’est offerte de gérer Investissements RPC alors que nous relevons ces défis et que nous saisissons ces occasions. Et je suis fier d’être à la tête d’un organisme qui a parcouru bien du chemin depuis sa fondation. Je souhaite remercier le conseil d’administration et tous mes collègues de Investissements RPC pour leur travail acharné au cours de l’exercice écoulé et pour leur dévouement sans faille envers notre organisme et notre mandat dans la prochaine étape de notre cheminement. Et merci à vous pour la confiance que vous nous accordez en investissant aujourd’hui pour votre avenir.

Cordialement,

Le président et chef de la direction,

Mark Machin

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.