skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

La pandémie a profondément changé notre perception du travail. John Graham, président et chef de la direction d’Investissements RPC, vous présente la façon dont Investissements RPC abordera cette nouvelle ère.

L’environnement de travail est à l’aube d’une nouvelle ère. Certaines des forces à l’origine de cette révolution – la technologie numérique, les changements démographiques et les nouvelles convictions en matière d’inclusion et d’équité – sont à l’œuvre depuis des années. La pandémie n’a fait que déclencher des changements fondamentaux dans notre façon de voir le travail ainsi que le lieu et le moment où nous travaillons.

La santé et la sécurité de nos collègues demeurent notre priorité absolue. Alors que la COVID-19 demeure un risque grave pour la santé et que de nouvelles zones sensibles et de nouveaux variants continuent d’émerger, les vaccins demeurent le moyen le plus efficace de protéger nos collectivités et nos collègues contre la propagation de la COVID-19. Voilà pourquoi nous avons mis en place une politique de vaccination obligatoire, là où nous pouvons le faire, pour toute personne entrant dans un lieu de travail ou un événement d’Investissements RPC. De plus, nous avons distribué aux collègues des trousses de dépistage de la COVID-19 qu’ils pourront utiliser avant de se présenter au bureau. Nous avons également établi de nouveaux protocoles d’hygiène, de distanciation physique et de recherche de contacts.

Investissements RPC aborde cette nouvelle ère – et les changements à venir – en adoptant une approche ambitieuse axée sur la souplesse, la confiance et l’empathie. Nous prévoyons une période transitoire, alors que nous continuons de gérer les risques liés à la COVID-19 et d’accroître le taux de fréquentation des bureaux. Grâce à notre approche, nous adopterons un modèle hybride-flexible qui nous permettra de maintenir les taux accrus de productivité que nous avons connus tout en travaillant à la maison et de récupérer certains des avantages de la collaboration au sein de l’entreprise, dont des occasions de mentorat et des relations plus fréquentes et organiques entre les services.

« Nous nous attendons à ce que nos services élaborent leurs propres plans sur la façon de trouver un équilibre entre le travail en présentiel et à distance. »

Souplesse

L’arrivée de la pandémie nous a fait découvrir combien les membres de notre équipe sont débrouillards, dévoués et résilients. En quelques jours à peine, nous sommes passés de 9 à 1 900 « bureaux » à l’échelle mondiale. Un environnement de travail virtuel offre une plus grande souplesse aux collègues pour accomplir des tâches professionnelles et personnelles. Nous nous attendons à ce que nos services élaborent leurs propres plans sur la façon de trouver un équilibre entre le travail en présentiel et à distance. Certains diviseront le temps par tâche, en en consacrant davantage aux activités comme l’accueil des nouveaux employés ou la formation officielle. D’autres suivront un rythme de trois jours en présentiel et de deux jours à distance. Chaque équipe élaborera son propre plan, puis le répétera à mesure qu’elle observera ce qui fonctionne et ce qui doit être modifié.

Ambition

Dans l’esprit des principes directeurs de notre organisation – intégrité, collaboration et excellence du rendement – nous aspirons à être encore plus forts en tant qu’organisation à l’issue de la pandémie. Cette période nous a montré que nous pouvons être efficaces et plus inclusifs dans de nouvelles conditions. L’engagement virtuel a contribué à créer un environnement similaire pour les collègues de partout dans le monde. À titre d’exemple, nos séances de discussion ouvertes virtuelles ont permis à tous d’entendre directement l’équipe de la haute direction et de poser des questions sur des événements importants.

Confiance

Nous attribuons à nos professionnels talentueux le succès de notre transition du travail en personne au travail à distance. La technologie n’est qu’un simple catalyseur qui leur a permis de continuer à s’acquitter de leurs responsabilités et à les gérer malgré le contexte incertain. À Investissements RPC, nous reconnaissons et récompensons les gens en fonction du mérite et du rendement, qui sont mesurés par les résultats obtenus. Au cours de la pandémie, nous avons lancé un programme de travail flexible qui permet à nos collègues, là où cela est permis, de travailler à partir d’une région autre que leur bureau d’attache, et ce, pendant une période maximale de six mois. Alors que nous nous penchons sur l’avenir du monde du travail, nous prévoyons continuer d’offrir ce genre de programmes dans le cadre de notre modèle hybride-flexible.

Empathie

Nous reconnaissons également que nos employés sont soumis à un stress énorme. Nous offrons donc l’accès à de nouveaux niveaux de soutien offerts par des professionnels de la santé physique et mentale, sur place ou sur appel, ainsi qu’à de nouveaux services, y compris des services de consultation. Nous organisons régulièrement des « journées déconnectées » où les collègues de partout dans le monde éteignent leurs appareils et participent aux activités qui les rechargent physiquement, mentalement et émotionnellement.

Nous prenons au sérieux ce nouveau modèle de flexibilité de même que toutes ses facettes. En fait, bon nombre de nos hauts dirigeants ont ajouté la phrase suivante à leur signature de courriel : « Même si cela me convient d’envoyer un courriel maintenant, je ne m’attends pas à une réponse ou à une intervention en dehors de vos heures de travail flexibles. »

La tâche la plus importante d’un chef de la direction est probablement de créer les conditions qui permettent aux collègues d’exceller. À Investissements RPC, nous croyons qu’adopter une approche ambitieuse axée sur la souplesse, l’empathie et la confiance nous permettra d’offrir de telles conditions, afin que la nouvelle approche « hybride-flexible » fasse un jour tout simplement partie de notre quotidien.

Cet article a été initialement publié dans la collection Power of Ideas du Milken Institute le 6 octobre 2021. Consultez l’article original ici.

À propos des auteurs

graham John 2016.original

John Graham

Président et chef de la direction

M. Graham a été nommé président et chef de la direction en février 2021. Il est chargé de diriger Investissements RPC et ses activités de placement.M. Graham est entré au service d’Investissements RPC en 2008. Il a travaillé au sein du groupe Gestion de portefeuille global (qui s’appelle maintenant Gestion de fonds globale) et du service Placements privés. Il a été nommé au poste de directeur général et chef mondial de l’équipe Placements directs en instruments de crédit en 2015. En 2018, il a été nommé directeur général principal et chef mondial, Placements en instruments de crédit. À ce titre, il était responsable des placements en instruments de crédit à l’échelle mondiale.Avant de se joindre à Investissements RPC, il a occupé pendant neuf ans des postes en recherche et stratégie au sein du groupe Innovation de Xerox.Il détient un M.B.A. de la Rotman School of Management de l’Université de Toronto et un doctorat de l’Université Western, en Ontario. Il est également analyste financier agréé (CFA).

La pandémie a profondément changé notre perception du travail. John Graham, président et chef de la direction d’Investissements RPC, vous présente la façon dont Investissements RPC abordera cette nouvelle ère.

L’environnement de travail est à l’aube d’une nouvelle ère. Certaines des forces à l’origine de cette révolution – la technologie numérique, les changements démographiques et les nouvelles convictions en matière d’inclusion et d’équité – sont à l’œuvre depuis des années. La pandémie n’a fait que déclencher des changements fondamentaux dans notre façon de voir le travail ainsi que le lieu et le moment où nous travaillons.

La santé et la sécurité de nos collègues demeurent notre priorité absolue. Alors que la COVID-19 demeure un risque grave pour la santé et que de nouvelles zones sensibles et de nouveaux variants continuent d’émerger, les vaccins demeurent le moyen le plus efficace de protéger nos collectivités et nos collègues contre la propagation de la COVID-19. Voilà pourquoi nous avons mis en place une politique de vaccination obligatoire, là où nous pouvons le faire, pour toute personne entrant dans un lieu de travail ou un événement d’Investissements RPC. De plus, nous avons distribué aux collègues des trousses de dépistage de la COVID-19 qu’ils pourront utiliser avant de se présenter au bureau. Nous avons également établi de nouveaux protocoles d’hygiène, de distanciation physique et de recherche de contacts.

Investissements RPC aborde cette nouvelle ère – et les changements à venir – en adoptant une approche ambitieuse axée sur la souplesse, la confiance et l’empathie. Nous prévoyons une période transitoire, alors que nous continuons de gérer les risques liés à la COVID-19 et d’accroître le taux de fréquentation des bureaux. Grâce à notre approche, nous adopterons un modèle hybride-flexible qui nous permettra de maintenir les taux accrus de productivité que nous avons connus tout en travaillant à la maison et de récupérer certains des avantages de la collaboration au sein de l’entreprise, dont des occasions de mentorat et des relations plus fréquentes et organiques entre les services.

« Nous nous attendons à ce que nos services élaborent leurs propres plans sur la façon de trouver un équilibre entre le travail en présentiel et à distance. »

Souplesse

L’arrivée de la pandémie nous a fait découvrir combien les membres de notre équipe sont débrouillards, dévoués et résilients. En quelques jours à peine, nous sommes passés de 9 à 1 900 « bureaux » à l’échelle mondiale. Un environnement de travail virtuel offre une plus grande souplesse aux collègues pour accomplir des tâches professionnelles et personnelles. Nous nous attendons à ce que nos services élaborent leurs propres plans sur la façon de trouver un équilibre entre le travail en présentiel et à distance. Certains diviseront le temps par tâche, en en consacrant davantage aux activités comme l’accueil des nouveaux employés ou la formation officielle. D’autres suivront un rythme de trois jours en présentiel et de deux jours à distance. Chaque équipe élaborera son propre plan, puis le répétera à mesure qu’elle observera ce qui fonctionne et ce qui doit être modifié.

Ambition

Dans l’esprit des principes directeurs de notre organisation – intégrité, collaboration et excellence du rendement – nous aspirons à être encore plus forts en tant qu’organisation à l’issue de la pandémie. Cette période nous a montré que nous pouvons être efficaces et plus inclusifs dans de nouvelles conditions. L’engagement virtuel a contribué à créer un environnement similaire pour les collègues de partout dans le monde. À titre d’exemple, nos séances de discussion ouvertes virtuelles ont permis à tous d’entendre directement l’équipe de la haute direction et de poser des questions sur des événements importants.

Confiance

Nous attribuons à nos professionnels talentueux le succès de notre transition du travail en personne au travail à distance. La technologie n’est qu’un simple catalyseur qui leur a permis de continuer à s’acquitter de leurs responsabilités et à les gérer malgré le contexte incertain. À Investissements RPC, nous reconnaissons et récompensons les gens en fonction du mérite et du rendement, qui sont mesurés par les résultats obtenus. Au cours de la pandémie, nous avons lancé un programme de travail flexible qui permet à nos collègues, là où cela est permis, de travailler à partir d’une région autre que leur bureau d’attache, et ce, pendant une période maximale de six mois. Alors que nous nous penchons sur l’avenir du monde du travail, nous prévoyons continuer d’offrir ce genre de programmes dans le cadre de notre modèle hybride-flexible.

Empathie

Nous reconnaissons également que nos employés sont soumis à un stress énorme. Nous offrons donc l’accès à de nouveaux niveaux de soutien offerts par des professionnels de la santé physique et mentale, sur place ou sur appel, ainsi qu’à de nouveaux services, y compris des services de consultation. Nous organisons régulièrement des « journées déconnectées » où les collègues de partout dans le monde éteignent leurs appareils et participent aux activités qui les rechargent physiquement, mentalement et émotionnellement.

Nous prenons au sérieux ce nouveau modèle de flexibilité de même que toutes ses facettes. En fait, bon nombre de nos hauts dirigeants ont ajouté la phrase suivante à leur signature de courriel : « Même si cela me convient d’envoyer un courriel maintenant, je ne m’attends pas à une réponse ou à une intervention en dehors de vos heures de travail flexibles. »

La tâche la plus importante d’un chef de la direction est probablement de créer les conditions qui permettent aux collègues d’exceller. À Investissements RPC, nous croyons qu’adopter une approche ambitieuse axée sur la souplesse, l’empathie et la confiance nous permettra d’offrir de telles conditions, afin que la nouvelle approche « hybride-flexible » fasse un jour tout simplement partie de notre quotidien.

Cet article a été initialement publié dans la collection Power of Ideas du Milken Institute le 6 octobre 2021. Consultez l’article original ici.

À propos des auteurs

graham John 2016.original

John Graham

Président et chef de la direction

M. Graham a été nommé président et chef de la direction en février 2021. Il est chargé de diriger Investissements RPC et ses activités de placement.M. Graham est entré au service d’Investissements RPC en 2008. Il a travaillé au sein du groupe Gestion de portefeuille global (qui s’appelle maintenant Gestion de fonds globale) et du service Placements privés. Il a été nommé au poste de directeur général et chef mondial de l’équipe Placements directs en instruments de crédit en 2015. En 2018, il a été nommé directeur général principal et chef mondial, Placements en instruments de crédit. À ce titre, il était responsable des placements en instruments de crédit à l’échelle mondiale.Avant de se joindre à Investissements RPC, il a occupé pendant neuf ans des postes en recherche et stratégie au sein du groupe Innovation de Xerox.Il détient un M.B.A. de la Rotman School of Management de l’Université de Toronto et un doctorat de l’Université Western, en Ontario. Il est également analyste financier agréé (CFA).

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.