31 octobre 2001

TORONTO (le 31 octobre 2001) : L’Office d’investissement du RPC a annoncé aujourd’hui qu’il avait acquis une participation de 10 % dans NB Capital Partners Inc., entreprise de services bancaires d’investissement fondée en 1999 et affiliée à la Banque nationale du Canada et à Financière Banque Nationale.

L’Office d’investissement du RPC a par ailleurs affecté 180 millions de dollars sur cinq ans à des actions de sociétés fermées, à du capital-risque et à des fonds de crédit mezzanine gérés par NB Capital Partners. Cette banque d’affaires a un capital géré d’environ 1 milliard de dollars. Elle a effectué 35 investissements directs, principalement dans des rachats de sociétés canadiennes ou des entreprises en phase de démarrage. Bien que les fonds existent depuis moins de deux ans, le rendement de ces investissements directs est déjà considérable.

L’Office d’investissement du RPC a acquis sa participation de 10 % dans NBCP pour 18 millions de dollars et dispose d’une option de quatre ans pour la porter à 17 %, moyennant l’affectation de 185 $ millions de dollars supplémentaires aux fonds gérés par NB Capital Partners. L’Office d’investissement du RPC sera alors actionnaire à part égale avec Financière Banque Nationale, tandis que les dirigeants, dont les principaux sont Sam Duboc et Gilbert Palter, détiendront le reste.

« Cette opération, qui marque l’établissement de notre troisième relation stratégique avec une banque d’affaires canadienne en un peu plus de deux mois, témoigne de l’importance que nous attachons à la création de relations dynamiques avec des partenaires dotés d’une bonne gestion qui savent trouver et promouvoir des occasions de croissance dans l’entreprise privée », a déclaré Mark Weisdorf, vice-président de l’Office d’investissement du RPC responsable des placements sur les marchés privés.

L’Office d’investissement du RPC a récemment acquis une participation de 15 % dans Clairvest Group Inc. et 26 % du capital social de Borealis Capital Corporation.

 

Jusqu’à présent, l’Office d’investissement du RPC a affecté 745 millions de dollars auxplacements sur les marchés privés, soit près de 7 % de son actif, dont la valeur s’établissait à 11 milliards de dollars au 30 juin 2001. (Celle-ci devrait dépasser 130 milliards de dollars d’ici 10 ans.) En juin, l’Office d’investissement du RPC a annoncé qu’il investirait à long terme jusqu’à 10 % de son actif sur les marchés privés. Cela suppose des engagements auprès de gestionnaires externes qui utilisent les fonds ainsi affectés sur une période de quatre ou cinq ans à mesure qu’ils repèrent des placements valables.

L’Office d’investissement du RPC investit actuellement dans des actions cotées en bourse, 70 % des placements étant affectés à des fonds suivant l’indice TSE 300 de la Bourse de Toronto et 30 % à des fonds indiciels américains et internationaux. Les placements sur les marchés privés devraient permettre d’obtenir à long terme un rendement supérieur à celui des actions de sociétés ouvertes.

L’Office d’investissement du RPC, société d’État créée par une loi du Parlement en décembre 1997, investit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n’a pas besoin pour payer les prestations de retraite courantes. Actuellement, les rentrées de fonds sont investies uniquement dans des actions afin de compenser le portefeuille d’obligations détenu par le Régime de pensions du Canada. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l’Office d’investissement du RPC aidera le Régime à tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne. Situé à Toronto, l’Office d’investissement du RPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements.

Pour de plus amples renseignements s’adresser à :

Mark Weisdorf

Vice-président – Placements sur les marchés privés

31 octobre 2001

TORONTO (le 31 octobre 2001) : L'Office d'investissement du RPC a annoncé aujourd'hui qu'il avait acquis une participation de 10 % dans NB Capital Partners Inc., entreprise de services bancaires d'investissement fondée en 1999 et affiliée à la Banque nationale du Canada et à Financière Banque Nationale.

L'Office d'investissement du RPC a par ailleurs affecté 180 millions de dollars sur cinq ans à des actions de sociétés fermées, à du capital-risque et à des fonds de crédit mezzanine gérés par NB Capital Partners. Cette banque d'affaires a un capital géré d'environ 1 milliard de dollars. Elle a effectué 35 investissements directs, principalement dans des rachats de sociétés canadiennes ou des entreprises en phase de démarrage. Bien que les fonds existent depuis moins de deux ans, le rendement de ces investissements directs est déjà considérable.

L'Office d'investissement du RPC a acquis sa participation de 10 % dans NBCP pour 18 millions de dollars et dispose d'une option de quatre ans pour la porter à 17 %, moyennant l'affectation de 185 $ millions de dollars supplémentaires aux fonds gérés par NB Capital Partners. L'Office d'investissement du RPC sera alors actionnaire à part égale avec Financière Banque Nationale, tandis que les dirigeants, dont les principaux sont Sam Duboc et Gilbert Palter, détiendront le reste.

« Cette opération, qui marque l'établissement de notre troisième relation stratégique avec une banque d'affaires canadienne en un peu plus de deux mois, témoigne de l'importance que nous attachons à la création de relations dynamiques avec des partenaires dotés d'une bonne gestion qui savent trouver et promouvoir des occasions de croissance dans l'entreprise privée », a déclaré Mark Weisdorf, vice-président de l'Office d'investissement du RPC responsable des placements sur les marchés privés.

L'Office d'investissement du RPC a récemment acquis une participation de 15 % dans Clairvest Group Inc. et 26 % du capital social de Borealis Capital Corporation.

 

Jusqu'à présent, l'Office d'investissement du RPC a affecté 745 millions de dollars auxplacements sur les marchés privés, soit près de 7 % de son actif, dont la valeur s'établissait à 11 milliards de dollars au 30 juin 2001. (Celle-ci devrait dépasser 130 milliards de dollars d'ici 10 ans.) En juin, l'Office d'investissement du RPC a annoncé qu'il investirait à long terme jusqu'à 10 % de son actif sur les marchés privés. Cela suppose des engagements auprès de gestionnaires externes qui utilisent les fonds ainsi affectés sur une période de quatre ou cinq ans à mesure qu'ils repèrent des placements valables.

L'Office d'investissement du RPC investit actuellement dans des actions cotées en bourse, 70 % des placements étant affectés à des fonds suivant l'indice TSE 300 de la Bourse de Toronto et 30 % à des fonds indiciels américains et internationaux. Les placements sur les marchés privés devraient permettre d'obtenir à long terme un rendement supérieur à celui des actions de sociétés ouvertes.

L'Office d'investissement du RPC, société d'État créée par une loi du Parlement en décembre 1997, investit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour payer les prestations de retraite courantes. Actuellement, les rentrées de fonds sont investies uniquement dans des actions afin de compenser le portefeuille d'obligations détenu par le Régime de pensions du Canada. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l'Office d'investissement du RPC aidera le Régime à tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne. Situé à Toronto, l'Office d'investissement du RPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements.

Pour de plus amples renseignements s'adresser à :

Mark Weisdorf

Vice-président - Placements sur les marchés privés