21 décembre 2001

TORONTO (le 21 décembre 2001) : L’Office d’investissement du RPC a annoncé aujourd’hui des affectations de 500 millions de dollars américains à trois fonds d’actions de sociétés fermées pour des placements dans des sociétés fermées au cours des prochaines années.

Voici les engagements pris :

• Une affectation jusqu’à concurrence de 200 millions de dollars américains sur cinq ans à Global Private Equity IV et à un programme de coinvestissement structuré, dont le promoteur est Advent International Corporation, une société qui effectue des opérations sur les actions de sociétés fermées mondiales. Disposant d’un actif, dont la valeur devrait dépasser 1,5 milliard de dollars américains, le fonds effectuera des placements au moyen de rachats dans divers secteurs économiques en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord. Advent a été créée en 1984 et son siège social est situé à Boston. Les trois quarts de ses experts en placements ont leur bureau hors des États-Unis, dans 16 pays.

• Une affectation de 200 millions de dollars américains sur six ans à Blackstone Capital Partners IV L.P., un fonds d’actions de sociétés fermées parrainé par The Blackstone Group, une banque d’affaires établie à New York. Ce fonds vise un actif de 5 milliards de dollars américains et effectuera des placements dans des occasions de rachat de grandes sociétés, principalement en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest. Depuis sa création, Blackstone a mobilisé plus de 17 milliards de dollars américains pour 10 fonds de placement différents. La société a été créée en 1985. Tous ses fonds bénéficient d’un soutien solide de la part de caisses de retraite américaines et étrangères. Les employés de Blackstone sont son plus important associé commanditaire.

• Une affectation de 100 millions de dollars américains sur trois ans à CSFB Global Opportunities L.P. Grâce à des engagement de plus de 1,5 milliard de dollars américains, le fonds effectuera des placements dans des titres sacrifiés à très bas prix, en général des titres de créance, dans le but de prendre à terme le contrôle de sociétés en mal de réorganisation. L’équipe de CSFB (Credit Suisse First Boston) effectue des placements sur le marché des titres vendus en détresse depuis 1994. Son actif géré, dont celui de ce fonds, s’élève à plus de 2,5 milliards de dollars américains.

« Ces trois fonds sont gérés par des équipes aux antécédents impressionnants dans leur domaine de spécialisation, a annoncé Mark Weisdorf, vice-président responsable des placements sur les marchés privés à l’Office d’investissement du RPC. Nous avons choisi ces équipes en raison de leurs résultats et de leur capacité de repérer d’excellentes occasions de placement et parce qu’elles consentent à nous proposer des occasions de coinvestissement. »

En juin, l’Office d’investissement du RPC a annoncé qu’il investirait à long terme jusqu’à 10 % de son actif sur les marchés privés. À ce jour, il a affecté 1,9 milliard de dollars environ aux marchés privés. Ces engagements représentent environ 16 % de son actif, d’une valeur de 12 milliards de dollars au 30 septembre 2001, et les placements effectifs, environ 1 %. L’actif de l’Office d’investissement du RPC s’accroît rapidement et devrait dépasser 130 milliards de dollars d’ici 10 ans. Au cours de cette période, les engagements pris jusqu’à présent seront mis à la disposition des gestionnaires qui pourront utiliser les fonds à mesure qu’ils repèrent des placements appropriés.

L’Office d’investissement du RPC investit actuellement dans des actions cotées en Bourse, 70 % environ des placements étant effectués dans des fonds suivant l’indice TSE 300 et 30 % dans des fonds indiciels américains et internationaux. Les placements sur les marchés privés devraient permettre d’obtenir à long terme un rendement supérieur à celui des actions de sociétés ouvertes.

L’Office d’investissement du RPC est une société d’État créée par une loi du Parlement en décembre 1997. Il investit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n’a pas besoin pour payer les prestations de retraite courantes. Actuellement, les rentrées de fonds sont investies uniquement dans des actions afin de compenser le portefeuille d’obligations détenu par le Régime de pensions du Canada. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l’Office d’investissement du RPC aidera le Régime à tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne. L’Office d’investissement du RPC, dont le siège social est situé à Toronto et dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements.

Pour de plus amples renseignements, s’adresser à :

Mark Weisdorf

Vice-président – Placements sur les marchés privés

416-868-1538

21 décembre 2001

TORONTO (le 21 décembre 2001) : L'Office d'investissement du RPC a annoncé aujourd'hui des affectations de 500 millions de dollars américains à trois fonds d'actions de sociétés fermées pour des placements dans des sociétés fermées au cours des prochaines années.

Voici les engagements pris :

• Une affectation jusqu'à concurrence de 200 millions de dollars américains sur cinq ans à Global Private Equity IV et à un programme de coinvestissement structuré, dont le promoteur est Advent International Corporation, une société qui effectue des opérations sur les actions de sociétés fermées mondiales. Disposant d'un actif, dont la valeur devrait dépasser 1,5 milliard de dollars américains, le fonds effectuera des placements au moyen de rachats dans divers secteurs économiques en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord. Advent a été créée en 1984 et son siège social est situé à Boston. Les trois quarts de ses experts en placements ont leur bureau hors des États-Unis, dans 16 pays.

• Une affectation de 200 millions de dollars américains sur six ans à Blackstone Capital Partners IV L.P., un fonds d'actions de sociétés fermées parrainé par The Blackstone Group, une banque d'affaires établie à New York. Ce fonds vise un actif de 5 milliards de dollars américains et effectuera des placements dans des occasions de rachat de grandes sociétés, principalement en Amérique du Nord et en Europe de l'Ouest. Depuis sa création, Blackstone a mobilisé plus de 17 milliards de dollars américains pour 10 fonds de placement différents. La société a été créée en 1985. Tous ses fonds bénéficient d'un soutien solide de la part de caisses de retraite américaines et étrangères. Les employés de Blackstone sont son plus important associé commanditaire.

• Une affectation de 100 millions de dollars américains sur trois ans à CSFB Global Opportunities L.P. Grâce à des engagement de plus de 1,5 milliard de dollars américains, le fonds effectuera des placements dans des titres sacrifiés à très bas prix, en général des titres de créance, dans le but de prendre à terme le contrôle de sociétés en mal de réorganisation. L'équipe de CSFB (Credit Suisse First Boston) effectue des placements sur le marché des titres vendus en détresse depuis 1994. Son actif géré, dont celui de ce fonds, s'élève à plus de 2,5 milliards de dollars américains.

« Ces trois fonds sont gérés par des équipes aux antécédents impressionnants dans leur domaine de spécialisation, a annoncé Mark Weisdorf, vice-président responsable des placements sur les marchés privés à l'Office d'investissement du RPC. Nous avons choisi ces équipes en raison de leurs résultats et de leur capacité de repérer d'excellentes occasions de placement et parce qu'elles consentent à nous proposer des occasions de coinvestissement. »

En juin, l'Office d'investissement du RPC a annoncé qu'il investirait à long terme jusqu'à 10 % de son actif sur les marchés privés. À ce jour, il a affecté 1,9 milliard de dollars environ aux marchés privés. Ces engagements représentent environ 16 % de son actif, d'une valeur de 12 milliards de dollars au 30 septembre 2001, et les placements effectifs, environ 1 %. L'actif de l'Office d'investissement du RPC s'accroît rapidement et devrait dépasser 130 milliards de dollars d'ici 10 ans. Au cours de cette période, les engagements pris jusqu'à présent seront mis à la disposition des gestionnaires qui pourront utiliser les fonds à mesure qu'ils repèrent des placements appropriés.

L'Office d'investissement du RPC investit actuellement dans des actions cotées en Bourse, 70 % environ des placements étant effectués dans des fonds suivant l'indice TSE 300 et 30 % dans des fonds indiciels américains et internationaux. Les placements sur les marchés privés devraient permettre d'obtenir à long terme un rendement supérieur à celui des actions de sociétés ouvertes.

L'Office d'investissement du RPC est une société d'État créée par une loi du Parlement en décembre 1997. Il investit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour payer les prestations de retraite courantes. Actuellement, les rentrées de fonds sont investies uniquement dans des actions afin de compenser le portefeuille d'obligations détenu par le Régime de pensions du Canada. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l'Office d'investissement du RPC aidera le Régime à tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne. L'Office d'investissement du RPC, dont le siège social est situé à Toronto et dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements.

Pour de plus amples renseignements, s'adresser à :

Mark Weisdorf

Vice-président - Placements sur les marchés privés

416-868-1538