04 janvier 2001

TORONTO (LE 4 JANVIER 2001) L’Office d’investissement du RPC, qui s’attend à gérer un actif de plus de 100 milliards pour le compte de la population canadienne cette année, tiendra en janvier sa première série d’assemblées publiques.

L’Office d’investissement du RPC est une société de placement sans lien de dépendance avec le gouvernement qui est distincte du Régime de pensions du Canada.

« Plus de 16 millions de Canadiennes et de Canadiens, qui cotisent au Régime de pensions du Canada ou en sont bénéficiaires, ont un intérêt financier direct dans la manière dont nous gérons l’actif qui nous est confié, constate le président et chef de la direction de l’Office d’investissement du RPC, John A. MacNaughton. Ils ont donc le droit de savoir comment nous investissons leur argent. C’est la raison d’être de ces assemblées publiques. »

La Loi sur l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada exige la tenue d’une assemblée annuelle au moins une fois tous les deux ans dans chaque province qui participe au Régime de pensions du Canada. « Ces assemblées, ainsi que nos rapports trimestriels, notre rapport annuel et notre site Web nous permettent de rendre des comptes complets en temps opportun, comme nous nous sommes engagés à le faire », déclare M. MacNaughton.

L’Office d’investissement du RPC entreprendra, d’un océan à l’autre, une tournée aux cours de laquelle il s’arrêtera dans chaque province sauf le Québec, qui administre son propre régime de rentes. La première assemblée aura lieu le 15 janvier à Fredericton. Elle sera suivie d’autres assemblées à Halifax, Charlottetown, St-Jean (T.-N.), Toronto, Winnipeg, Regina, Edmonton et Victoria (voir le calendrier ci-joint).

Ces assemblées ont pour objet de présenter le rapport annuel de l’Office pour l’exercice terminé le 31 mars 2000, qui a été publié et largement diffusé en juin. La présidente du conseil, Gail Cook-Bennett, examinera la création de l’Office d’investissement du RPC et ses objectifs tandis que M. MacNaughton passera en revue les activités récentes de l’Office et ses priorités pour l’avenir. Mme Cook-Bennett et M. MacNaughton répondront en outre aux questions des personnes intéressées sur les placements et l’exploitation de l’Office d’investissement du RPC dans le cadre de son mandat à titre de société de placement.

Au cours de son premier exercice, terminé le 31 mars 2000, l’Office d’investissement du RPC a déclaré un rendement total des fonds de 40,1 %, principalement parce l’indice composé de la Bourse de Toronto (« TSE 300 »), dans lequel l’actif était investi à 80 %, a affiché l’un des meilleurs rendements à l’échelle mondiale. Au 31 mars 2000, l’Office d’investissement du RPC avait investi 2,4 milliards de dollars sur les marchés financiers

Au 30 septembre 2000, la valeur de son actif géré atteignait 5,8 milliards de dollars.

L’Office d’investissement du RPC est une société d’État, créée par une loi du Parlement en décembre 1997. Il reçoit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n’a pas besoin pour payer les prestations de retraite courantes et les investit directement sur les marchés financiers. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l’Office aidera le Régime de pensions du Canada à tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne.

Le Régime de pensions du Canada proprement dit est sous la responsabilité conjointe des gouvernements fédéral et provinciaux, qui établissent les taux de cotisation et le niveau des prestations. Le régime est administré par le gouvernement fédéral, qui perçoit les cotisations et verse les pensions.

Pour de plus amples renseignements, s’adresser à :

John A. MacNaughton
Président et chef de la direction
416-868-4077

04 janvier 2001

TORONTO (LE 4 JANVIER 2001) L'Office d'investissement du RPC, qui s'attend à gérer un actif de plus de 100 milliards pour le compte de la population canadienne cette année, tiendra en janvier sa première série d'assemblées publiques.

L'Office d'investissement du RPC est une société de placement sans lien de dépendance avec le gouvernement qui est distincte du Régime de pensions du Canada.

« Plus de 16 millions de Canadiennes et de Canadiens, qui cotisent au Régime de pensions du Canada ou en sont bénéficiaires, ont un intérêt financier direct dans la manière dont nous gérons l'actif qui nous est confié, constate le président et chef de la direction de l'Office d'investissement du RPC, John A. MacNaughton. Ils ont donc le droit de savoir comment nous investissons leur argent. C'est la raison d'être de ces assemblées publiques. »

La Loi sur l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada exige la tenue d'une assemblée annuelle au moins une fois tous les deux ans dans chaque province qui participe au Régime de pensions du Canada. « Ces assemblées, ainsi que nos rapports trimestriels, notre rapport annuel et notre site Web nous permettent de rendre des comptes complets en temps opportun, comme nous nous sommes engagés à le faire », déclare M. MacNaughton.

L'Office d'investissement du RPC entreprendra, d'un océan à l'autre, une tournée aux cours de laquelle il s'arrêtera dans chaque province sauf le Québec, qui administre son propre régime de rentes. La première assemblée aura lieu le 15 janvier à Fredericton. Elle sera suivie d'autres assemblées à Halifax, Charlottetown, St-Jean (T.-N.), Toronto, Winnipeg, Regina, Edmonton et Victoria (voir le calendrier ci-joint).

Ces assemblées ont pour objet de présenter le rapport annuel de l'Office pour l'exercice terminé le 31 mars 2000, qui a été publié et largement diffusé en juin. La présidente du conseil, Gail Cook-Bennett, examinera la création de l'Office d'investissement du RPC et ses objectifs tandis que M. MacNaughton passera en revue les activités récentes de l'Office et ses priorités pour l'avenir. Mme Cook-Bennett et M. MacNaughton répondront en outre aux questions des personnes intéressées sur les placements et l'exploitation de l'Office d'investissement du RPC dans le cadre de son mandat à titre de société de placement.

Au cours de son premier exercice, terminé le 31 mars 2000, l'Office d'investissement du RPC a déclaré un rendement total des fonds de 40,1 %, principalement parce l'indice composé de la Bourse de Toronto (« TSE 300 »), dans lequel l'actif était investi à 80 %, a affiché l'un des meilleurs rendements à l'échelle mondiale. Au 31 mars 2000, l'Office d'investissement du RPC avait investi 2,4 milliards de dollars sur les marchés financiers

Au 30 septembre 2000, la valeur de son actif géré atteignait 5,8 milliards de dollars.

L'Office d'investissement du RPC est une société d'État, créée par une loi du Parlement en décembre 1997. Il reçoit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour payer les prestations de retraite courantes et les investit directement sur les marchés financiers. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l'Office aidera le Régime de pensions du Canada à tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne.

Le Régime de pensions du Canada proprement dit est sous la responsabilité conjointe des gouvernements fédéral et provinciaux, qui établissent les taux de cotisation et le niveau des prestations. Le régime est administré par le gouvernement fédéral, qui perçoit les cotisations et verse les pensions.

Pour de plus amples renseignements, s'adresser à :

John A. MacNaughton
Président et chef de la direction
416-868-4077