06 juin 2002

Ottawa, le 6 juin 2002 – Les mesures législatives déposées aujourd’hui en vue de consolider la gestion de l’investissement de tous les actifs du Régime de pensions du Canada (RPC) dans l’Office d’investissement du RPC contribueront à assurer la solidité du régime public de pensions, a annoncé aujourd’hui John Manley, vice-premier ministre et ministre des Finances.

” Ces changements permettront de faire passer la gestion du solde d’exploitation et du portefeuille d’obligations à l’Office d’investissement du RPC et représentent les dernières étapes du transfert des actifs du RPC à l’Office “, a déclaré M. Manley. ” L’implantation progressive sur trois ans garantira une transition harmonieuse pour les marchés des capitaux, les programmes d’emprunt des provinces et l’Office d’investissement du RPC. La gestion de tous les actifs du RPC par des professionnels indépendants améliorera le rendement et la diversification des placements ainsi que la gestion des risques pour l’ensemble du portefeuille du RPC. “

Selon les estimations de l’actuaire en chef du Canada, ces changements devraient se traduire par une hausse du rendement des actifs du RPC d’environ 75 milliards de dollars sur 50 ans.

Tous les ministres des Finances des provinces et des territoires appuient ces propositions.

L’Office d’investissement du RPC est une société d’État créée dans le cadre des réformes effectuées en 1997 pour assurer la solidité et la durabilité du RPC. Au 31 mars 2002, l’Office gérait un actif d’environ 14 milliards de dollars, tandis que les actifs du RPC faisant l’objet du transfert avaient une valeur approximative de 40 milliards de dollars. Le total des actifs du RPC a rapporté 5,7 % pour l’exercice se terminant le 31 mars 2002.

L’Office d’investissement du RPC est régi par les mêmes règles de placement que d’autres régimes de pension du Canada, qui exigent la gestion prudente de l’actif des régimes de retraite dans l’intérêt des cotisants et des bénéficiaires.

Pour de plus amples renseignements :

Jean-Michel Catta
Division des affaires publiques et des opérations
(613) 996-8080

Jeff Brownley
Attaché de presse
Cabinet du vice-premier ministre et ministre des Finances
(613) 952-4900

Bill Mitchell
Direction de la politique du secteur financier
(613) 992-9032

06 juin 2002

Ottawa, le 6 juin 2002 - Les mesures législatives déposées aujourd'hui en vue de consolider la gestion de l'investissement de tous les actifs du Régime de pensions du Canada (RPC) dans l'Office d'investissement du RPC contribueront à assurer la solidité du régime public de pensions, a annoncé aujourd'hui John Manley, vice-premier ministre et ministre des Finances.

" Ces changements permettront de faire passer la gestion du solde d'exploitation et du portefeuille d'obligations à l'Office d'investissement du RPC et représentent les dernières étapes du transfert des actifs du RPC à l'Office ", a déclaré M. Manley. " L'implantation progressive sur trois ans garantira une transition harmonieuse pour les marchés des capitaux, les programmes d'emprunt des provinces et l'Office d'investissement du RPC. La gestion de tous les actifs du RPC par des professionnels indépendants améliorera le rendement et la diversification des placements ainsi que la gestion des risques pour l'ensemble du portefeuille du RPC. "

Selon les estimations de l'actuaire en chef du Canada, ces changements devraient se traduire par une hausse du rendement des actifs du RPC d'environ 75 milliards de dollars sur 50 ans.

Tous les ministres des Finances des provinces et des territoires appuient ces propositions.

L'Office d'investissement du RPC est une société d'État créée dans le cadre des réformes effectuées en 1997 pour assurer la solidité et la durabilité du RPC. Au 31 mars 2002, l'Office gérait un actif d'environ 14 milliards de dollars, tandis que les actifs du RPC faisant l'objet du transfert avaient une valeur approximative de 40 milliards de dollars. Le total des actifs du RPC a rapporté 5,7 % pour l'exercice se terminant le 31 mars 2002.

L'Office d'investissement du RPC est régi par les mêmes règles de placement que d'autres régimes de pension du Canada, qui exigent la gestion prudente de l'actif des régimes de retraite dans l'intérêt des cotisants et des bénéficiaires.

Pour de plus amples renseignements :

Jean-Michel Catta
Division des affaires publiques et des opérations
(613) 996-8080

Jeff Brownley
Attaché de presse
Cabinet du vice-premier ministre et ministre des Finances
(613) 952-4900

Bill Mitchell
Direction de la politique du secteur financier
(613) 992-9032