07 août 2003

TORONTO (le 7 août 2003) – L’Office d’investissement du RPC a annoncé aujourd’hui ses résultats du trimestre terminé le 30 juin 2003. L’actif dont dispose le Régime de pensions du Canada (RPC) a rapporté 3,1 milliards de dollars, ce qui représente un taux de rendement de 5,5 pour cent pour cette période. Cela se compare favorablement à la baisse de valeur de 1,2 milliard de dollars du trimestre précédent, qui se traduisait par un rendement négatif de 2,3 pour cent.

La valeur du portefeuille consolidé du RPC, constitué des cotisations au RPC, nettes des prestations versées, est passée à 61,6 milliards de dollars, soit une augmentation de 6,0 milliards de dollars pendant le trimestre.

Au 30 juin 2003, l’actif du RPC comprenait 38 milliards de dollars de titres à revenu fixe gérés par le ministère des Finances, à Ottawa, et 23,6 milliards de dollars d’actions et de placements immobiliers gérés par l’Office, à Toronto.

Les titres à revenu fixe, constituant environ 62 pour cent du portefeuille consolidé du RPC, comprenaient 30,8 milliards de dollars d’obligations d’État fédérales et provinciales et des dépôts en espèces de 7,2 milliards de dollars portant intérêt. Ces actifs ont rapporté 1,4 milliard de dollars, soit un taux de rendement de 4 pour cent.

Le portefeuille de l’Office, qui représente environ 38 pour cent du portefeuille consolidé du RPC, était composé de 91 pour cent d’actions de sociétés ouvertes, de 6 pour cent d’actions de sociétés fermées et de 3 pour cent d’immobilier et de liquidités. Ces actifs ont rapporté 1,7 milliard de dollars, soit un taux de rendement de 8,6 pour cent. L’Office investit une partie de l’actif du RPC en tenant compte de l’ensemble du portefeuille du RPC.

« Le rendement positif de l’actif du Régime de pensions du Canada au cours du premier trimestre résulte à la fois de la baisse des taux d’intérêt et de la solide reprise des marchés boursiers mondiaux », a déclaré John MacNaughton, président et chef de la direction de l’Office. « Cependant, même si les résultats de notre premier trimestre sont encourageants, les Canadiens doivent comprendre que ce qui compte, ce n’est pas notre rendement au cours de tel ou tel trimestre, mais plutôt notre performance sur les deux prochaines décennies. »

« Notre programme visant à constituer un portefeuille diversifié est en bonne voie, a ajouté M. MacNaughton. Nous poursuivons notre stratégie, qui consiste à investir dans un éventail plus large de catégories d’actif qui, au fil des années, permettront de réaliser le rendement corrigé du risque plus élevé qui permettra de tenir la promesse de pensions au profit de 16 millions de Canadiens. »

Selon les projections actuarielles, les cotisations au RPC devraient être supérieures aux prestations jusqu’en 2021, ce qui laisse un délai de 18 ans avant que l’on ait besoin d’une partie du revenu de placement pour payer les prestations du RPC.

Le rapport annuel de l’Office se trouve à l’adresse http://www.cppib.com/fr/our-performance/financial-results.html.

L’Office est une société d’État, créée par une loi du Parlement en décembre 1997. Il investit sur les marchés financiers les fonds dont le Régime de pensions du Canada n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Les rentrées de fonds sont actuellement placées dans des actions et de l’immobilier afin de compenser les liquidités et les obligations détenues par le Régime de pensions du Canada. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l’Office aidera le Régime de pensions du Canada à tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne. L’Office, qui se trouve à Toronto et dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Son exercice commence le 1er avril et se termine le 31 mars. On trouvera de plus amples renseignements sur l’Office à l’adresse www.oirpc.ca.

Une téléconférence est prévue le 7 août 2003, à 11 h H.A.E., pour discuter de ces résultats. Les représentants des médias qui désirent y participer sont priés de communiquer avec Lisa Thompson, au 416 868-4682 ou à l’adresse lthompson@cppib.ca. Cette téléconférence sera aussi diffusée par Internet, à l’adresse www.oirpc.ca.

Ian Dale

Vice-président

Communications et relations avec les intéressés

416 868-4086

idale@cppib.ca.

ou

John Cappelletti

Directeur

Communications et relations avec les intéressés

416 868-0308

jcappelletti@cppib.ca.

07 août 2003 TORONTO (le 7 août 2003) - L'Office d'investissement du RPC a annoncé aujourd'hui ses résultats du trimestre terminé le 30 juin 2003. L'actif dont dispose le Régime de pensions du Canada (RPC) a rapporté 3,1 milliards de dollars, ce qui représente un taux de rendement de 5,5 pour cent pour cette période. Cela se compare favorablement à la baisse de valeur de 1,2 milliard de dollars du trimestre précédent, qui se traduisait par un rendement négatif de 2,3 pour cent. La valeur du portefeuille consolidé du RPC, constitué des cotisations au RPC, nettes des prestations versées, est passée à 61,6 milliards de dollars, soit une augmentation de 6,0 milliards de dollars pendant le trimestre. Au 30 juin 2003, l'actif du RPC comprenait 38 milliards de dollars de titres à revenu fixe gérés par le ministère des Finances, à Ottawa, et 23,6 milliards de dollars d'actions et de placements immobiliers gérés par l'Office, à Toronto. Les titres à revenu fixe, constituant environ 62 pour cent du portefeuille consolidé du RPC, comprenaient 30,8 milliards de dollars d'obligations d'État fédérales et provinciales et des dépôts en espèces de 7,2 milliards de dollars portant intérêt. Ces actifs ont rapporté 1,4 milliard de dollars, soit un taux de rendement de 4 pour cent. Le portefeuille de l'Office, qui représente environ 38 pour cent du portefeuille consolidé du RPC, était composé de 91 pour cent d'actions de sociétés ouvertes, de 6 pour cent d'actions de sociétés fermées et de 3 pour cent d'immobilier et de liquidités. Ces actifs ont rapporté 1,7 milliard de dollars, soit un taux de rendement de 8,6 pour cent. L'Office investit une partie de l'actif du RPC en tenant compte de l'ensemble du portefeuille du RPC. « Le rendement positif de l'actif du Régime de pensions du Canada au cours du premier trimestre résulte à la fois de la baisse des taux d'intérêt et de la solide reprise des marchés boursiers mondiaux », a déclaré John MacNaughton, président et chef de la direction de l'Office. « Cependant, même si les résultats de notre premier trimestre sont encourageants, les Canadiens doivent comprendre que ce qui compte, ce n'est pas notre rendement au cours de tel ou tel trimestre, mais plutôt notre performance sur les deux prochaines décennies. » « Notre programme visant à constituer un portefeuille diversifié est en bonne voie, a ajouté M. MacNaughton. Nous poursuivons notre stratégie, qui consiste à investir dans un éventail plus large de catégories d'actif qui, au fil des années, permettront de réaliser le rendement corrigé du risque plus élevé qui permettra de tenir la promesse de pensions au profit de 16 millions de Canadiens. » Selon les projections actuarielles, les cotisations au RPC devraient être supérieures aux prestations jusqu'en 2021, ce qui laisse un délai de 18 ans avant que l'on ait besoin d'une partie du revenu de placement pour payer les prestations du RPC. Le rapport annuel de l'Office se trouve à l'adresse http://www.cppib.com/fr/our-performance/financial-results.html. L'Office est une société d'État, créée par une loi du Parlement en décembre 1997. Il investit sur les marchés financiers les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Les rentrées de fonds sont actuellement placées dans des actions et de l'immobilier afin de compenser les liquidités et les obligations détenues par le Régime de pensions du Canada. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l'Office aidera le Régime de pensions du Canada à tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne. L'Office, qui se trouve à Toronto et dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Son exercice commence le 1er avril et se termine le 31 mars. On trouvera de plus amples renseignements sur l'Office à l'adresse www.oirpc.ca. Une téléconférence est prévue le 7 août 2003, à 11 h H.A.E., pour discuter de ces résultats. Les représentants des médias qui désirent y participer sont priés de communiquer avec Lisa Thompson, au 416 868-4682 ou à l'adresse lthompson@cppib.ca. Cette téléconférence sera aussi diffusée par Internet, à l'adresse www.oirpc.ca. Ian Dale Vice-président Communications et relations avec les intéressés 416 868-4086 idale@cppib.ca. ou John Cappelletti Directeur Communications et relations avec les intéressés 416 868-0308 jcappelletti@cppib.ca.