02 avril 2004

CONNOR, CLARK & LUNN ET UBS GLOBAL GÈRENT CHACUNE L’ÉQUIVALENT DE 500 M$

Toronto (le 2 avril 2004) – L’Office d’investissement du RPC a annoncé aujourd’hui qu’il avait nommé les deux premiers gestionnaires de portefeuille externes pour son programme d’« overlay » actif. Ce programme a pour but de diversifier encore davantage le portefeuille d’actions de sociétés ouvertes de l’Office en vue d’accroître le rendement des placements grâce à une gestion active. L’Office compte ajouter à l’avenir deux autres gestionnaires dans le cadre de ce programme.

Les sociétés choisies sont Connor, Clark & Lunn Investment Management Ltd. et UBS Global Asset Management. Ces deux gestionnaires de classe mondiale ont été choisis à l’issue d’un processus rigoureux de recrutement qui a duré un an et qui était ouvert à toutes les sociétés de gestion de placements canadiennes et étrangères. Parmi les critères de sélection, citons une expertise approfondie des marchés boursiers canadiens et mondiaux, d’excellents contrôles et pratiques en matière de gestion des risques, des processus de placement bien structurés et la capacité de gérer un mandat de placement important.

« Le programme d’overlay actif est un moyen innovateur de faire appel à des gestionnaires de placements de classe mondiale d’une manière rentable tout en contrôlant le risque », explique M. Don Raymond, vice-président – Placements sur les marchés publics à l’Office. Nous tenons ces sociétés en haute estime et nous pensons qu’elles se révéleront des partenaires extraordinaires pour notre initiative de diversification d’une petite partie du portefeuille du RPC grâce à des stratégies de gestion active. Ces relations nous permettront en outre d’éclairer notre réflexion sur la conception du portefeuille, la gestion du risque et les autres manières de tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne. »

Selon ce programme, chaque société gérera l’équivalent d’un portefeuille d’actions de 500 millions de dollars, au sein de l’ensemble du portefeuille du RPC, dont la valeur atteint 66,3 milliards de dollars. Contrairement à ce que prévoient les programmes classiques, c’est-à-dire l’investissement par des sociétés externes des fonds qui leur sont confiés à cette fin, chaque gestionnaire du programme d’overlay actif aura le droit de déterminer les titres du portefeuille d’actions de sociétés ouvertes de l’Office qui sont, à son avis, surévalués. Ces titres seront vendus et le produit de la vente servira à acheter d’autres titres, que le gestionnaire juge plus prometteurs du point de vue placement. Les gestionnaires ne sont pas autorisés à vendre des actions à découvert. Cette structuration du mandat constitue un moyen innovateur de réduire les frais d’opération tout en visant un rendement corrigé du risque supérieur. Elle offre aussi un outil clair et puissant d’évaluation du rendement de chaque gestionnaire de placements. La rémunération de chaque société sera fondée très largement sur le rendement, les gestionnaires recevant des honoraires de base modestes, plus une fraction de la valeur qu’ils créent. Les intérêts du gestionnaire coïncident ainsi avec ceux de l’Office et de ses bénéficiaires.

Une téléconférence est prévue le 2 avril, à 11 h 30 HNE, pour discuter de cette annonce. Les journalistes qui désirent y participer sont priés de communiquer avec Mme Jennifer Ross, au 416 868-4682 ou à l’adresse jross@cppib.ca. Cette téléconférence sera aussi diffusée en direct par Internet, à l’adresse www.oirpc.ca.

La société Connor, Clark & Lunn Investment Management, établie en 1982, a des bureaux à Vancouver et à Toronto et gère plus de 10 milliards de dollars pour des investisseurs canadiens en suivant un processus de placement cohérent et discipliné. Pour s’acquitter de ses fonctions dans le cadre de ce mandat mondial, Connor, Clark & Lunn combinera ses propres capacités en matière d’actions canadiennes et américaines avec l’expertise de la société Arrowstreet Capital L.P., de Cambridge (Massachusetts), en matière d’actions internationales. Arrowstreet, qui gère des actifs d’une valeur de plus de 5 milliards de dollars, se donne pour mission d’offrir à ses clients des produits de placement internationaux dont le rendement dépasse constamment celui des indices de référence. Connor, Clark & Lunn et Arrowstreet Capital entretiennent une relation de longue date puisqu’elles sont toutes deux affiliées au groupe financier Connor, Clark & Lunn Financial. (www.cclgroup.com)

UBS Global Asset Management est l’une des principales sociétés de gestion de placements du Canada; elle gère plus de 26 milliards de dollars d’actifs pour le compte de régimes de retraite, sociétés, gouvernements, organismes de bienfaisance et régimes interentreprises dans tout le Canada. Cette société, qui est membre du groupe UBS AG, possède l’une des plateformes mondiales de placement les plus importantes et les plus solides, la valeur de son actif géré dépassant 430 milliards de dollars américains.

UBS Global Asset Management emploie plus de 2 600 personnes dans plus de 20 pays aux quatre coins du monde. Cette entreprise est fière de sa vigoureuse culture axée sur la recherche et de ses vastes capacités de placement à l’échelle mondiale. Des équipes locales spécialisées de service à la clientèle assurent la prestation de capacités de placement internationales dans le monde entier, notamment au Canada où UBS compte quatre bureaux.

L’Office d’investissement du RPC, créé en décembre 1997, est une société d’État qui investit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Les rentrées de fonds sont placées dans des actions et de l’immobilier afin de compenser le portefeuille d’obligations détenu par le Régime de pensions du Canada. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l’Office aidera le Régime de pensions du Canada à tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne. L’Office, qui a son siège social à Toronto et dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. On trouvera plus de détails sur l’Office à l’adresse www.oirpc.ca.

Personnes-ressources :

Ian Dale, Vice-président – Communications et relations avec les intéressés
416 868-4086
 idale@cppib.ca

ou

John Cappelletti, directeur – Communications et relations avec les intéressés
416 868-0308
 jcappelletti@cppib.ca

02 avril 2004

CONNOR, CLARK & LUNN ET UBS GLOBAL GÈRENT CHACUNE L'ÉQUIVALENT DE 500 M$

Toronto (le 2 avril 2004) - L'Office d'investissement du RPC a annoncé aujourd'hui qu'il avait nommé les deux premiers gestionnaires de portefeuille externes pour son programme d'« overlay » actif. Ce programme a pour but de diversifier encore davantage le portefeuille d'actions de sociétés ouvertes de l'Office en vue d'accroître le rendement des placements grâce à une gestion active. L'Office compte ajouter à l'avenir deux autres gestionnaires dans le cadre de ce programme.

Les sociétés choisies sont Connor, Clark & Lunn Investment Management Ltd. et UBS Global Asset Management. Ces deux gestionnaires de classe mondiale ont été choisis à l'issue d'un processus rigoureux de recrutement qui a duré un an et qui était ouvert à toutes les sociétés de gestion de placements canadiennes et étrangères. Parmi les critères de sélection, citons une expertise approfondie des marchés boursiers canadiens et mondiaux, d'excellents contrôles et pratiques en matière de gestion des risques, des processus de placement bien structurés et la capacité de gérer un mandat de placement important.

« Le programme d'overlay actif est un moyen innovateur de faire appel à des gestionnaires de placements de classe mondiale d'une manière rentable tout en contrôlant le risque », explique M. Don Raymond, vice-président - Placements sur les marchés publics à l'Office. Nous tenons ces sociétés en haute estime et nous pensons qu'elles se révéleront des partenaires extraordinaires pour notre initiative de diversification d'une petite partie du portefeuille du RPC grâce à des stratégies de gestion active. Ces relations nous permettront en outre d'éclairer notre réflexion sur la conception du portefeuille, la gestion du risque et les autres manières de tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne. »

Selon ce programme, chaque société gérera l'équivalent d'un portefeuille d'actions de 500 millions de dollars, au sein de l'ensemble du portefeuille du RPC, dont la valeur atteint 66,3 milliards de dollars. Contrairement à ce que prévoient les programmes classiques, c'est-à-dire l'investissement par des sociétés externes des fonds qui leur sont confiés à cette fin, chaque gestionnaire du programme d'overlay actif aura le droit de déterminer les titres du portefeuille d'actions de sociétés ouvertes de l'Office qui sont, à son avis, surévalués. Ces titres seront vendus et le produit de la vente servira à acheter d'autres titres, que le gestionnaire juge plus prometteurs du point de vue placement. Les gestionnaires ne sont pas autorisés à vendre des actions à découvert. Cette structuration du mandat constitue un moyen innovateur de réduire les frais d'opération tout en visant un rendement corrigé du risque supérieur. Elle offre aussi un outil clair et puissant d'évaluation du rendement de chaque gestionnaire de placements. La rémunération de chaque société sera fondée très largement sur le rendement, les gestionnaires recevant des honoraires de base modestes, plus une fraction de la valeur qu'ils créent. Les intérêts du gestionnaire coïncident ainsi avec ceux de l'Office et de ses bénéficiaires.

Une téléconférence est prévue le 2 avril, à 11 h 30 HNE, pour discuter de cette annonce. Les journalistes qui désirent y participer sont priés de communiquer avec Mme Jennifer Ross, au 416 868-4682 ou à l'adresse jross@cppib.ca. Cette téléconférence sera aussi diffusée en direct par Internet, à l'adresse www.oirpc.ca.

La société Connor, Clark & Lunn Investment Management, établie en 1982, a des bureaux à Vancouver et à Toronto et gère plus de 10 milliards de dollars pour des investisseurs canadiens en suivant un processus de placement cohérent et discipliné. Pour s'acquitter de ses fonctions dans le cadre de ce mandat mondial, Connor, Clark & Lunn combinera ses propres capacités en matière d'actions canadiennes et américaines avec l'expertise de la société Arrowstreet Capital L.P., de Cambridge (Massachusetts), en matière d'actions internationales. Arrowstreet, qui gère des actifs d'une valeur de plus de 5 milliards de dollars, se donne pour mission d'offrir à ses clients des produits de placement internationaux dont le rendement dépasse constamment celui des indices de référence. Connor, Clark & Lunn et Arrowstreet Capital entretiennent une relation de longue date puisqu'elles sont toutes deux affiliées au groupe financier Connor, Clark & Lunn Financial. (www.cclgroup.com)

UBS Global Asset Management est l'une des principales sociétés de gestion de placements du Canada; elle gère plus de 26 milliards de dollars d'actifs pour le compte de régimes de retraite, sociétés, gouvernements, organismes de bienfaisance et régimes interentreprises dans tout le Canada. Cette société, qui est membre du groupe UBS AG, possède l'une des plateformes mondiales de placement les plus importantes et les plus solides, la valeur de son actif géré dépassant 430 milliards de dollars américains.

UBS Global Asset Management emploie plus de 2 600 personnes dans plus de 20 pays aux quatre coins du monde. Cette entreprise est fière de sa vigoureuse culture axée sur la recherche et de ses vastes capacités de placement à l'échelle mondiale. Des équipes locales spécialisées de service à la clientèle assurent la prestation de capacités de placement internationales dans le monde entier, notamment au Canada où UBS compte quatre bureaux.

L'Office d'investissement du RPC, créé en décembre 1997, est une société d'État qui investit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Les rentrées de fonds sont placées dans des actions et de l'immobilier afin de compenser le portefeuille d'obligations détenu par le Régime de pensions du Canada. En augmentant la valeur de ces fonds à long terme, l'Office aidera le Régime de pensions du Canada à tenir la promesse de pensions faite à la population canadienne. L'Office, qui a son siège social à Toronto et dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. On trouvera plus de détails sur l'Office à l'adresse www.oirpc.ca.

Personnes-ressources :

Ian Dale, Vice-président - Communications et relations avec les intéressés
416 868-4086
 idale@cppib.ca

ou

John Cappelletti, directeur - Communications et relations avec les intéressés
416 868-0308
 jcappelletti@cppib.ca