27 avril 2006

New York, le 27 avril 2006 – L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada a annoncé aujourd’hui qu’il avait signé l’ensemble mondial des principes de placement responsable publiés par l’Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l’environnement (IFPNUE).

Ces principes fournissent un cadre de pratiques exemplaires permettant d’intégrer l’examen des facteurs environnementaux, sociaux et relatifs à la gouvernance (ESG) à la prise de décisions des investisseurs et à leurs pratiques à titre de propriétaires, ce qui améliore le rendement à long terme pour les bénéficiaires. L’Office fait partie des 20 grands investisseurs institutionnels, dont l’actif géré combiné totalise plus de 1,8 billion de dollars, invités par le secrétaire général des Nations Unies à étudier le problème de l’investissement responsable du point de vue des fiduciaires de placements.

” Les principes d’investissement responsable de l’IFPNUE offrent un cadre clair permettant de tenir compte de l’effet que les facteurs environnementaux, sociaux et relatifs à la gouvernance peuvent avoir sur le rendement financier à long terme “, a déclaré M. David Denison, président et chef de la direction de l’Office, pendant son intervention lors du lancement des principes d’investissement responsable qui a eu lieu aujourd’hui au New York Stock Exchange.

” La publication d’un ensemble commun de principes d’investissement responsable est un important pas en avant. Nous espérons que d’autres investisseurs les adopteront et contribueront au développement de la recherche, des outils et des méthodologies nécessaires pour intégrer les facteurs ESG au processus de placement. Nous sommes fiers d’avoir participé à la formulation de ces principes “, a-t-il ajouté.

La conviction que les facteurs ESG peuvent en général avoir une incidence positive sur le rendement financier à long terme est au coeur de la propre Politique en matière d’investissement responsable de l’Office. Publiée en octobre 2005, cette politique précise la volonté de l’Office de créer une capacité d’engagement afin de promouvoir l’amélioration de l’information présentée sur les facteurs ESG et du rendement dans ce domaine.

Le mois dernier, l’Office est devenu le premier investisseur canadien à participer à l’Enhanced Analytics Initiative, une collaboration internationale entre des propriétaires d’actifs et des gestionnaires de fonds visant à encourager la recherche qui étudie l’effet des aspects extrafinanciers sur le rendement des entreprises à long terme. L’Office est également signataire du Carbon Disclosure Project et il a participé au groupement Investor Network on Climate Change.

L’Office d’investissement du RPC
L’Office investit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n’a pas besoin pour financer les prestations de retraite courantes. Il a reçu son mandat des gouvernements fédéral et provinciaux, et il rend des comptes au Parlement et aux ministres des Finances fédéral et provinciaux, qui sont les gérants du régime, ainsi qu’à 16 millions de cotisants et de bénéficiaires. L’Office, qui se trouve à Toronto et dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Son exercice commence le 1er avril et se termine le 31 mars. On trouvera de plus amples renseignements sur l’Office à l’adresse www.cppib.ca.

Personnes-ressources pour les médias:

Office d’investissement du RPC
John Cappelletti, directeur – Communications
416 868-0308
 jcappelletti@cppib.ca.

 PNUE-IF
www.unpri.org

Paul Clements-Hunt, chef d’unité, Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l’environnement (IFPNUE) (Genève) 
+41-79-349-54-86
 pch@unep.ch

27 avril 2006

New York, le 27 avril 2006 - L'Office d'investissement du régime de pensions du Canada a annoncé aujourd'hui qu'il avait signé l'ensemble mondial des principes de placement responsable publiés par l'Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l'environnement (IFPNUE).

Ces principes fournissent un cadre de pratiques exemplaires permettant d'intégrer l'examen des facteurs environnementaux, sociaux et relatifs à la gouvernance (ESG) à la prise de décisions des investisseurs et à leurs pratiques à titre de propriétaires, ce qui améliore le rendement à long terme pour les bénéficiaires. L'Office fait partie des 20 grands investisseurs institutionnels, dont l'actif géré combiné totalise plus de 1,8 billion de dollars, invités par le secrétaire général des Nations Unies à étudier le problème de l'investissement responsable du point de vue des fiduciaires de placements.

" Les principes d'investissement responsable de l'IFPNUE offrent un cadre clair permettant de tenir compte de l'effet que les facteurs environnementaux, sociaux et relatifs à la gouvernance peuvent avoir sur le rendement financier à long terme ", a déclaré M. David Denison, président et chef de la direction de l'Office, pendant son intervention lors du lancement des principes d'investissement responsable qui a eu lieu aujourd'hui au New York Stock Exchange.

" La publication d'un ensemble commun de principes d'investissement responsable est un important pas en avant. Nous espérons que d'autres investisseurs les adopteront et contribueront au développement de la recherche, des outils et des méthodologies nécessaires pour intégrer les facteurs ESG au processus de placement. Nous sommes fiers d'avoir participé à la formulation de ces principes ", a-t-il ajouté.

La conviction que les facteurs ESG peuvent en général avoir une incidence positive sur le rendement financier à long terme est au coeur de la propre Politique en matière d'investissement responsable de l'Office. Publiée en octobre 2005, cette politique précise la volonté de l'Office de créer une capacité d'engagement afin de promouvoir l'amélioration de l'information présentée sur les facteurs ESG et du rendement dans ce domaine.

Le mois dernier, l'Office est devenu le premier investisseur canadien à participer à l'Enhanced Analytics Initiative, une collaboration internationale entre des propriétaires d'actifs et des gestionnaires de fonds visant à encourager la recherche qui étudie l'effet des aspects extrafinanciers sur le rendement des entreprises à long terme. L'Office est également signataire du Carbon Disclosure Project et il a participé au groupement Investor Network on Climate Change.

L'Office d'investissement du RPC
L'Office investit les fonds dont le Régime de pensions du Canada n'a pas besoin pour financer les prestations de retraite courantes. Il a reçu son mandat des gouvernements fédéral et provinciaux, et il rend des comptes au Parlement et aux ministres des Finances fédéral et provinciaux, qui sont les gérants du régime, ainsi qu'à 16 millions de cotisants et de bénéficiaires. L'Office, qui se trouve à Toronto et dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n'a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Son exercice commence le 1er avril et se termine le 31 mars. On trouvera de plus amples renseignements sur l'Office à l'adresse www.cppib.ca.

Personnes-ressources pour les médias:

Office d'investissement du RPC
John Cappelletti, directeur - Communications
416 868-0308
 jcappelletti@cppib.ca.

 PNUE-IF
www.unpri.org

Paul Clements-Hunt, chef d’unité, Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l’environnement (IFPNUE) (Genève) 
+41-79-349-54-86
 pch@unep.ch