03 septembre 2007

AUCKLAND (N.-Z.), le 3 septembre 2007 – L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada a annoncé aujourd’hui son intention de soumettre une proposition visant à acquérir une participation minoritaire importante dans Auckland International Airport Limited (AIAL). 

Suite aux déclarations d’AIAL le 23 août dernier, l’Office confirme avoir pratiquement terminé le contrôle préalable d’AIAL et il examine actuellement ses options concernant les détails d’une proposition formelle. 

L’Office tient à respecter deux principes dans l’élaboration d’une proposition concernant AIAL. L’Office s’engage d’une part à ce que sa participation ne dépasse pas 49 % et d’autre part, à respecter entièrement le désir des conseils municipaux de Manukau et Auckland de conserver leur participation proportionnelle dans AIAL, le cas échéant. 

Toute proposition de l’Office portera sur l’émission de nouveaux titres visant à procurer des rendements supérieurs tout en préservant la notation de bonne qualité d’AIAL. 

M. Mark Wiseman, vice-président principal – Placements privés à l’Office, a déclaré qu’AIAL est un investissement très intéressant qui correspond parfaitement aux objectifs de placement à long terme de l’Office et il a précisé ce qui suit : 

« Notre but est de présenter à AIAL une proposition séduisante qui prenne en compte les intérêts de toutes les parties prenantes. Nous voulons plus particulièrement offrir une valeur ajoutée substantielle aux actionnaires d’AIAL, tout en veillant à ce que les Néo-Zélandais restent les propriétaires majoritaires de l’aéroport. 

« Nous pensons par ailleurs que la structure que nous avons l’intention de proposer facilitera aussi les investissements futurs pour assurer la croissance continue d’AIAL. Nous entendons soutenir l’équipe de direction en place qui est, selon nous, de calibre international. ». 

L’Office d’investissement du RPC 

L’Office place, pour le compte de 16 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Au 30 juin 2007, la valeur de la caisse du RPC était de 120,5 milliards de dollars canadiens (162,5 milliards de dollars néo-zélandais. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’Office investit dans des actions de sociétés cotées en Bourse, des actions de sociétés fermées, de l’immobilier, des obligations indexées sur l’inflation, de l’infrastructure et des titres à revenu fixe. 

L’Office est responsable devant le Parlement et les ministres des finances fédéral et provinciaux. 

Son siège social se trouve à Toronto et sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Il n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. 


Office d’investissement du RPC 
Joel Kranc 
Directeur des communications 
416 874-5163 
jkranc@cppib.ca

03 septembre 2007

AUCKLAND (N.-Z.), le 3 septembre 2007 – L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada a annoncé aujourd’hui son intention de soumettre une proposition visant à acquérir une participation minoritaire importante dans Auckland International Airport Limited (AIAL). 

Suite aux déclarations d’AIAL le 23 août dernier, l’Office confirme avoir pratiquement terminé le contrôle préalable d’AIAL et il examine actuellement ses options concernant les détails d’une proposition formelle. 

L’Office tient à respecter deux principes dans l’élaboration d’une proposition concernant AIAL. L’Office s’engage d’une part à ce que sa participation ne dépasse pas 49 % et d’autre part, à respecter entièrement le désir des conseils municipaux de Manukau et Auckland de conserver leur participation proportionnelle dans AIAL, le cas échéant. 

Toute proposition de l’Office portera sur l’émission de nouveaux titres visant à procurer des rendements supérieurs tout en préservant la notation de bonne qualité d’AIAL. 

M. Mark Wiseman, vice-président principal – Placements privés à l’Office, a déclaré qu’AIAL est un investissement très intéressant qui correspond parfaitement aux objectifs de placement à long terme de l’Office et il a précisé ce qui suit : 

« Notre but est de présenter à AIAL une proposition séduisante qui prenne en compte les intérêts de toutes les parties prenantes. Nous voulons plus particulièrement offrir une valeur ajoutée substantielle aux actionnaires d’AIAL, tout en veillant à ce que les Néo-Zélandais restent les propriétaires majoritaires de l’aéroport. 

« Nous pensons par ailleurs que la structure que nous avons l’intention de proposer facilitera aussi les investissements futurs pour assurer la croissance continue d’AIAL. Nous entendons soutenir l’équipe de direction en place qui est, selon nous, de calibre international. ». 

L’Office d’investissement du RPC 

L’Office place, pour le compte de 16 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Au 30 juin 2007, la valeur de la caisse du RPC était de 120,5 milliards de dollars canadiens (162,5 milliards de dollars néo-zélandais. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’Office investit dans des actions de sociétés cotées en Bourse, des actions de sociétés fermées, de l’immobilier, des obligations indexées sur l’inflation, de l’infrastructure et des titres à revenu fixe. 

L’Office est responsable devant le Parlement et les ministres des finances fédéral et provinciaux. 

Son siège social se trouve à Toronto et sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Il n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. 


Office d’investissement du RPC 
Joel Kranc 
Directeur des communications 
416 874-5163 
jkranc@cppib.ca