25 mars 2008

AUCKLAND (Nouvelle-Zélande), le 25 mars 2008 – L’Office d’investissement du RPC (l’Office) a confirmé aujourd’hui le taux d’acceptation final de son offre de prise de contrôle partielle visant 39,53 % des actions ordinaires entièrement libérées (l’offre) d’Auckland International Airport Limited (AIAL) que l’Office ne détient ou ne contrôle pas déjà. 

Comme il a été annoncé précédemment, les formulaires d’acceptation oblitérés avant le 13 mars 2008 à 17 h et reçus au plus tard le 20 mars 2008 ont été considérés valides. L’Office confirme que le taux d’acceptation final de l’offre est de 63,5 % des actions ordinaires entièrement libérées d’AIAL. 

L’Office peut donc aussi confirmer qu’il prendra entièrement livraison, si l’offre devient inconditionnelle, de 39,53 % des actions détenues par les actionnaires d’AIAL qui ont accepté de déposer 39,53 % ou moins de leurs actions dans le cadre de l’offre. Toujours si l’offre devient inconditionnelle, l’Office prendra entièrement livraison de 39,53 % des actions détenues par les actionnaires d’AIAL qui ont accepté de déposer plus de 39,53 % de leurs actions dans le cadre de l’offre, ainsi que 35,273038 % des autres actions déposées par les actionnaires dans le cadre de l’offre. Par exemple :

 

Nombre d’actions d’AIAL détenues le 13 mars 2008 à 17h

Nombre d’actions d’AIAL acceptées dans le cadre de l’offre

Nombre d’actions d’AIAL dont l’Office prend livraison si l’offre devient inconditionnelle

 Montant payable, à 3,598 $ NZ l’action d’AIAL, si l’offre devient inconditionnelle

Actionnaire A 

1 600

1 600

973

3 500,85 $ NZ

Actionnaire B

10 000

 10 000

6 086

21 897,43 $ NZ

Les actions d’AIAL acceptées dans le cadre de l’offre, mais dont l’Office ne prendra pas livraison par suite de l’ajustement, (si l’offre devient inconditionnelle) sont maintenant négociables.

Comme l’Office l’a confirmé auparavant en ce qui a trait au vote distinct des actionnaires, des droits de vote ont été exprimés à l’égard de 973 962 269 actions (soit 79,7 % des actions de la société), et 57,7 % des votes étaient favorables à l’offre de l’Office.

M. Graeme Bevans, vice-président et chef des placements en infrastructures de l’Office, a affirmé que l’organisme était très heureux du taux d’acceptation.

« Plus de 29 000 actionnaires de l’aéroport d’Auckland se sont prévalus de l’offre. Des actionnaires représentant près de 80 % de la valeur des actions ont participé au processus de vote, dont plus de 57 % se sont prononcés en faveur de notre offre de prise de contrôle partielle, et des actionnaires représentant plus de 82 % de la valeur des actions flottantes ont accepté l’offre.

« Si l’offre reçoit l’approbation relative aux investissements étrangers, le produit réalisé par l’ensemble des actionnaires qui ont accepté l’offre sera d’environ 1,8 G$. Ces fonds seront en grande partie réinvestis dans l’économie néo-zélandaise. »

Les actionnaires recevront 3,6555 $ par action acceptée dans le cadre de l’offre, moins 5,75 cents par action pour tenir compte du versement d’un dividende intermédiaire et de la diminution subséquente de la valeur nette réelle d’Auckland International Airport.

L’Office est en attente d’une décision en ce qui a trait à sa demande d’approbation relative aux investissements étrangers en lien avec son offre. Si cette approbation lui est consentie, le paiement des actions d’AIAL dont l’Office prend livraison sera envoyé aux actionnaires dans les sept jours après que l’offre sera devenue inconditionnelle.

Coran Lill

Consultus

+64 27 600 8602 

clill@consultus.co.nz

Bridget Agnew

Consultus

+64 27 486 3534 

bagnew@consultus.co.nz

25 mars 2008

AUCKLAND (Nouvelle-Zélande), le 25 mars 2008 – L’Office d’investissement du RPC (l’Office) a confirmé aujourd’hui le taux d’acceptation final de son offre de prise de contrôle partielle visant 39,53 % des actions ordinaires entièrement libérées (l’offre) d’Auckland International Airport Limited (AIAL) que l’Office ne détient ou ne contrôle pas déjà. 

Comme il a été annoncé précédemment, les formulaires d’acceptation oblitérés avant le 13 mars 2008 à 17 h et reçus au plus tard le 20 mars 2008 ont été considérés valides. L’Office confirme que le taux d’acceptation final de l’offre est de 63,5 % des actions ordinaires entièrement libérées d’AIAL. 

L’Office peut donc aussi confirmer qu’il prendra entièrement livraison, si l’offre devient inconditionnelle, de 39,53 % des actions détenues par les actionnaires d’AIAL qui ont accepté de déposer 39,53 % ou moins de leurs actions dans le cadre de l’offre. Toujours si l’offre devient inconditionnelle, l’Office prendra entièrement livraison de 39,53 % des actions détenues par les actionnaires d’AIAL qui ont accepté de déposer plus de 39,53 % de leurs actions dans le cadre de l’offre, ainsi que 35,273038 % des autres actions déposées par les actionnaires dans le cadre de l’offre. Par exemple :

 

Nombre d’actions d’AIAL détenues le 13 mars 2008 à 17h

Nombre d’actions d’AIAL acceptées dans le cadre de l’offre

Nombre d’actions d’AIAL dont l’Office prend livraison si l’offre devient inconditionnelle

 Montant payable, à 3,598 $ NZ l’action d’AIAL, si l’offre devient inconditionnelle

Actionnaire A 

1 600

1 600

973

3 500,85 $ NZ

Actionnaire B

10 000

 10 000

6 086

21 897,43 $ NZ

Les actions d’AIAL acceptées dans le cadre de l’offre, mais dont l’Office ne prendra pas livraison par suite de l’ajustement, (si l’offre devient inconditionnelle) sont maintenant négociables.

Comme l’Office l’a confirmé auparavant en ce qui a trait au vote distinct des actionnaires, des droits de vote ont été exprimés à l’égard de 973 962 269 actions (soit 79,7 % des actions de la société), et 57,7 % des votes étaient favorables à l’offre de l’Office.

M. Graeme Bevans, vice-président et chef des placements en infrastructures de l’Office, a affirmé que l’organisme était très heureux du taux d’acceptation.

« Plus de 29 000 actionnaires de l’aéroport d’Auckland se sont prévalus de l’offre. Des actionnaires représentant près de 80 % de la valeur des actions ont participé au processus de vote, dont plus de 57 % se sont prononcés en faveur de notre offre de prise de contrôle partielle, et des actionnaires représentant plus de 82 % de la valeur des actions flottantes ont accepté l’offre.

« Si l’offre reçoit l’approbation relative aux investissements étrangers, le produit réalisé par l’ensemble des actionnaires qui ont accepté l’offre sera d’environ 1,8 G$. Ces fonds seront en grande partie réinvestis dans l’économie néo-zélandaise. »

Les actionnaires recevront 3,6555 $ par action acceptée dans le cadre de l’offre, moins 5,75 cents par action pour tenir compte du versement d’un dividende intermédiaire et de la diminution subséquente de la valeur nette réelle d’Auckland International Airport.

L’Office est en attente d’une décision en ce qui a trait à sa demande d’approbation relative aux investissements étrangers en lien avec son offre. Si cette approbation lui est consentie, le paiement des actions d’AIAL dont l’Office prend livraison sera envoyé aux actionnaires dans les sept jours après que l’offre sera devenue inconditionnelle.

Coran Lill

Consultus

+64 27 600 8602 

clill@consultus.co.nz

Bridget Agnew

Consultus

+64 27 486 3534 

bagnew@consultus.co.nz