skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

28 mai 2008

Les activités du nouveau bureau seront axées sur les occasionsde placements à long terme au Royaume-Uni et en Europe

Londres (le 28 mai 2008) – L’Office d’investissement du RPC (l’« Office »), l’organisme de gestion de placements professionnel chargé d’investir l’actif du Régime de pensions du Canada, a ouvert un bureau à Londres, au Royaume-Uni, qui lui facilitera l’accès à des occasions de placements au Royaume-Uni et en Europe. Il s’agit d’un deuxième bureau à l’étranger pour l’Office, qui en a aussi ouvert un à Hong Kong en février 2008. 

« L’ouverture de ce bureau s’intègre dans notre stratégie de diversification du portefeuille à l’échelle mondiale et souligne notre conviction inébranlable que le Royaume-Uni et l’Europe présentent des occasions de placements de grand intérêt qui cadrent avec notre horizon de placement à long terme, affirme David Denison, président et chef de la direction. La présence d’une équipe locale de professionnels des placements nous permettra de renforcer nos relations avec nos partenaires actuels, de débusquer plus rapidement de nouvelles occasions de placements sur ces marchés et de faire un meilleur suivi de nos placements actuels. » 

Les placements de l’Office au Royaume-Uni et en Europe en actions de sociétés cotées en Bourse totalisent 12,1 milliards de dollars canadiens, auxquels s’ajoutent des engagements de 15 milliards de dollars canadiens, dont 8,4 milliards sont déjà investis, à l’égard de placements en actions de sociétés fermées, en infrastructures et en biens immobiliers. L’organisme investit sur ces marchés, directement ou par l’intermédiaire de fonds, depuis plus de sept ans. 

« En tant qu’investisseur à l’échelle mondiale, l’ouverture d’un bureau à Londres constitue une étape logique dans le cadre de la croissance de l’Office à l’étranger, soutient M. Denison. Londres est reconnue comme l’une des principales places financières du monde et a été choisie pour l’établissement d’un bureau de l’Office à l’étranger en raison de sa position stratégique donnant accès aux marchés financiers du Royaume-Uni et de l’Europe. » 

Le bureau de l’Office à Londres est situé au 33, Cavendish Square. 





Au sujet de l’Office d’investissement du RPC 
L’Office d’investissement du RPC place, pour le compte de 17 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’Office investit dans des actions de sociétés cotées en Bourse, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des obligations indexées sur l’inflation, des infrastructures et des titres à revenu fixe. Le siège social de l’Office d’investissement du RPC se trouve à Toronto, et sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du RPC. L’Office n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 31 mars 2008, la caisse du RPC s’élevait à 122,7 milliards de dollars canadiens. 

L’actuaire en chef du Canada estime que les cotisations au RPC seront supérieures aux prestations versées jusqu’à la fin de 2019, ce qui laisse un délai de 12 ans avant que l’on ait besoin d’une partie du revenu de placement pour financer les prestations du RPC. Il prévoit également que la valeur de la caisse du RPC s’élèvera à environ 250 milliards de dollars d’ici 2016, ce qui en fait l’un des réservoirs de capital d’investissement à but unique les plus importants du monde et qui contribue à la pérennité du RPC à long terme.

Joel Kranc

Directeur des communications

416 874-5163 

jkranc@cppib.ca

28 mai 2008

Les activités du nouveau bureau seront axées sur les occasionsde placements à long terme au Royaume-Uni et en Europe

Londres (le 28 mai 2008) – L’Office d’investissement du RPC (l’« Office »), l’organisme de gestion de placements professionnel chargé d’investir l’actif du Régime de pensions du Canada, a ouvert un bureau à Londres, au Royaume-Uni, qui lui facilitera l’accès à des occasions de placements au Royaume-Uni et en Europe. Il s’agit d’un deuxième bureau à l’étranger pour l’Office, qui en a aussi ouvert un à Hong Kong en février 2008. 

« L’ouverture de ce bureau s’intègre dans notre stratégie de diversification du portefeuille à l’échelle mondiale et souligne notre conviction inébranlable que le Royaume-Uni et l’Europe présentent des occasions de placements de grand intérêt qui cadrent avec notre horizon de placement à long terme, affirme David Denison, président et chef de la direction. La présence d’une équipe locale de professionnels des placements nous permettra de renforcer nos relations avec nos partenaires actuels, de débusquer plus rapidement de nouvelles occasions de placements sur ces marchés et de faire un meilleur suivi de nos placements actuels. » 

Les placements de l’Office au Royaume-Uni et en Europe en actions de sociétés cotées en Bourse totalisent 12,1 milliards de dollars canadiens, auxquels s’ajoutent des engagements de 15 milliards de dollars canadiens, dont 8,4 milliards sont déjà investis, à l’égard de placements en actions de sociétés fermées, en infrastructures et en biens immobiliers. L’organisme investit sur ces marchés, directement ou par l’intermédiaire de fonds, depuis plus de sept ans. 

« En tant qu’investisseur à l’échelle mondiale, l’ouverture d’un bureau à Londres constitue une étape logique dans le cadre de la croissance de l’Office à l’étranger, soutient M. Denison. Londres est reconnue comme l’une des principales places financières du monde et a été choisie pour l’établissement d’un bureau de l’Office à l’étranger en raison de sa position stratégique donnant accès aux marchés financiers du Royaume-Uni et de l’Europe. » 

Le bureau de l’Office à Londres est situé au 33, Cavendish Square. 





Au sujet de l’Office d’investissement du RPC 
L’Office d’investissement du RPC place, pour le compte de 17 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’Office investit dans des actions de sociétés cotées en Bourse, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des obligations indexées sur l’inflation, des infrastructures et des titres à revenu fixe. Le siège social de l’Office d’investissement du RPC se trouve à Toronto, et sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du RPC. L’Office n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 31 mars 2008, la caisse du RPC s’élevait à 122,7 milliards de dollars canadiens. 

L’actuaire en chef du Canada estime que les cotisations au RPC seront supérieures aux prestations versées jusqu’à la fin de 2019, ce qui laisse un délai de 12 ans avant que l’on ait besoin d’une partie du revenu de placement pour financer les prestations du RPC. Il prévoit également que la valeur de la caisse du RPC s’élèvera à environ 250 milliards de dollars d’ici 2016, ce qui en fait l’un des réservoirs de capital d’investissement à but unique les plus importants du monde et qui contribue à la pérennité du RPC à long terme.

Joel Kranc

Directeur des communications

416 874-5163 

jkranc@cppib.ca

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.