29 juin 2011

Toronto, Ontario (le 29 juin 2011) – L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (l’Office) a annoncé aujourd’hui avoir fait l’acquisition de 50 % des parts que détenait Goodman Group dans Hong Kong Interlink, un complexe industriel en développement à Tsing Yi, Hong Kong. Le prix brut de cette acquisition s’élève à près de 285 millions de dollars canadiens. Pour sa participation de 50 % dans Interlink, l’Office effectue un placement en actions d’environ 205 millions de dollars et assume 80 millions de dollars canadiens en dettes.

Interlink est un complexe industriel de qualité supérieure d’une superficie de 2,4 millions de pieds carrés, situé dans un secteur industriel de premier ordre au cœur du centre logistique de Hong Kong et non loin de l’aéroport international de Hong Kong. Les travaux devraient être achevés en janvier 2012. 

Selon Graeme Eadie, vice-président principal, Placements immobiliers de l’Office, « Il s’agit du premier investissement direct de l’Office dans le marché immobilier de Hong Kong et d’une occasion unique d’acquérir une participation significative dans l’une des principales installations industrielles au cœur du plus grand pôle de transport et de logistique d’Asie. Interlink est bien positionné pour attirer d’importants locataires de partout dans le monde qui recherchent une installation moderne et de grande taille dans la région de Hong Kong, où l’offre d’espace industriel est fort restreinte et la demande est soutenue. » 

« De plus, ajoute M. Eadie, l’investissement dans Interlink s’inscrit dans notre stratégie de placement immobilier mondial qui consiste à acquérir des biens susceptibles de produire des rendements stables à long terme. Nous travaillons en étroite collaboration avec de solides partenaires réputés ayant une connaissance et une expérience approfondies de la région.

 » 

Le Goodman Hong Kong Logistics Fund conservera l’autre moitié du projet Interlink. L’Office entretient une relation de longue date avec Goodman Group, l’un des plus grands gestionnaires mondiaux de fonds cotés en bourse spécialisés dans les propriétés industrielles et commerciales.

Au sujet de l’Office d’investissement du régime de pensions du CanadaL’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (l’Office) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 17 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’Office investit dans des actions de sociétés cotées en Bourse, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des obligations indexées sur l’inflation, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’Office, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Londres et à Hong Kong. Au 31 mars 2011, la caisse du RPC s’élevait à 148,2 milliards de dollars. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l’Office, consultez le www.oirpc.ca.

Renseignements :

Linda Sims

Directrice, Relations avec les médias

416 868-8695

lsims@cppib.ca

29 juin 2011

Toronto, Ontario (le 29 juin 2011) – L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (l’Office) a annoncé aujourd’hui avoir fait l’acquisition de 50 % des parts que détenait Goodman Group dans Hong Kong Interlink, un complexe industriel en développement à Tsing Yi, Hong Kong. Le prix brut de cette acquisition s’élève à près de 285 millions de dollars canadiens. Pour sa participation de 50 % dans Interlink, l’Office effectue un placement en actions d’environ 205 millions de dollars et assume 80 millions de dollars canadiens en dettes.

Interlink est un complexe industriel de qualité supérieure d’une superficie de 2,4 millions de pieds carrés, situé dans un secteur industriel de premier ordre au cœur du centre logistique de Hong Kong et non loin de l’aéroport international de Hong Kong. Les travaux devraient être achevés en janvier 2012. 

Selon Graeme Eadie, vice-président principal, Placements immobiliers de l’Office, « Il s’agit du premier investissement direct de l’Office dans le marché immobilier de Hong Kong et d’une occasion unique d’acquérir une participation significative dans l’une des principales installations industrielles au cœur du plus grand pôle de transport et de logistique d’Asie. Interlink est bien positionné pour attirer d’importants locataires de partout dans le monde qui recherchent une installation moderne et de grande taille dans la région de Hong Kong, où l’offre d’espace industriel est fort restreinte et la demande est soutenue. » 

« De plus, ajoute M. Eadie, l’investissement dans Interlink s’inscrit dans notre stratégie de placement immobilier mondial qui consiste à acquérir des biens susceptibles de produire des rendements stables à long terme. Nous travaillons en étroite collaboration avec de solides partenaires réputés ayant une connaissance et une expérience approfondies de la région.

 » 

Le Goodman Hong Kong Logistics Fund conservera l’autre moitié du projet Interlink. L’Office entretient une relation de longue date avec Goodman Group, l’un des plus grands gestionnaires mondiaux de fonds cotés en bourse spécialisés dans les propriétés industrielles et commerciales.

Au sujet de l’Office d’investissement du régime de pensions du CanadaL’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (l’Office) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 17 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’Office investit dans des actions de sociétés cotées en Bourse, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des obligations indexées sur l’inflation, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’Office, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Londres et à Hong Kong. Au 31 mars 2011, la caisse du RPC s’élevait à 148,2 milliards de dollars. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l’Office, consultez le www.oirpc.ca.

Renseignements :

Linda Sims

Directrice, Relations avec les médias

416 868-8695

lsims@cppib.ca