6 juin 2011

Gassled est l’un des plus importants réseaux de gazoducs extracôtiers du monde

Toronto, Ontario (le 6 juin 2011) – L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (« l’Office ») a annoncé aujourd’hui qu’un consortium formé de l’Office, d’Allianz Capital Partners GmbH (« Allianz ») et d’Abu Dhabi Investment Authority (« ADIA »), désignées collectivement « le consortium », a conclu une entente avec Statoil ASA visant l’achat d’une participation de 24,1 % dans la coentreprise Gassled.

L’acquisition est effectuée par Solveig Gas Norway AS, une société de portefeuille détenue à environ 45 % par l’Office, à 30 % par Allianz Capital Partners (une filiale d’Allianz SE) et à 25 % par Infinity Investments SA, filiale en propriété exclusive d’ADIA. La valeur totale de la transaction s’élève à 17,35 milliards de couronnes norvégiennes (soit environ 3,18 G$ CA), dont un placement en actions de l’Office d’une valeur de 4,02 milliards de couronnes norvégiennes (soit environ 738 M$ CA).

André Bourbonnais, vice-président principal – Placements privés au sein de l’Office a déclaré : « Nous sommes heureux de faire partie du consortium qui investit dans Gassled, car cette coentreprise s’intègre parfaitement dans notre portefeuille d’infrastructures et notre stratégie de placement. Investisseur axé sur le long terme, l’Office recherche des actifs d’infrastructures qui procurent des rendements stables à long terme et Gasslet répond à ce critère. La Norvège est connue comme étant une économie solide, dotée d’un cadre de réglementation transparent, ce qui est intéressant pour un investisseur comme l’Office. »

 

« Gassled est un placement très prometteur pour l’Office et lui permet d’établir un partenariat à long terme avec des investisseurs qui partagent son point de vue. Nous nous réjouissons à l’idée de devenir un important partenaire stratégique pour le développement futur du réseau Gassled » affirme M. Bourbonnais.

Créé en 2003, Gassled est une coentreprise sans personnalité morale qui détient la majeure partie du réseau de gazoducs du plateau continental norvégien. Elle constitue un actif d’infrastructure de base et un atout stratégique dans le secteur de l’énergie d’Europe du Nord-Ouest. Gassled devrait profiter de la hausse de la demande de gaz en Europe et du fait que la Norvège soit le principal fournisseur de gaz à destination de l’Europe. La transaction est soumise à certaines approbations réglementaires, notamment à celle du ministère norvégien du pétrole et de l’énergie.

Au sujet de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada
L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (l’Office) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 17 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’Office investit dans des actions de sociétés cotées en Bourse, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des obligations indexées sur l’inflation, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’Office, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Londres et à Hong Kong. Au 31 mars 2011, la caisse du RPC s’élevait à 148,2 milliards de dollars. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l’Office, consultez le http://www.oirpc.ca

6 juin 2011

Gassled est l’un des plus importants réseaux de gazoducs extracôtiers du monde

Toronto, Ontario (le 6 juin 2011) – L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (« l’Office ») a annoncé aujourd’hui qu’un consortium formé de l’Office, d’Allianz Capital Partners GmbH (« Allianz ») et d’Abu Dhabi Investment Authority (« ADIA »), désignées collectivement « le consortium », a conclu une entente avec Statoil ASA visant l’achat d’une participation de 24,1 % dans la coentreprise Gassled.

L’acquisition est effectuée par Solveig Gas Norway AS, une société de portefeuille détenue à environ 45 % par l’Office, à 30 % par Allianz Capital Partners (une filiale d’Allianz SE) et à 25 % par Infinity Investments SA, filiale en propriété exclusive d’ADIA. La valeur totale de la transaction s’élève à 17,35 milliards de couronnes norvégiennes (soit environ 3,18 G$ CA), dont un placement en actions de l’Office d’une valeur de 4,02 milliards de couronnes norvégiennes (soit environ 738 M$ CA).

André Bourbonnais, vice-président principal – Placements privés au sein de l’Office a déclaré : « Nous sommes heureux de faire partie du consortium qui investit dans Gassled, car cette coentreprise s’intègre parfaitement dans notre portefeuille d’infrastructures et notre stratégie de placement. Investisseur axé sur le long terme, l’Office recherche des actifs d’infrastructures qui procurent des rendements stables à long terme et Gasslet répond à ce critère. La Norvège est connue comme étant une économie solide, dotée d’un cadre de réglementation transparent, ce qui est intéressant pour un investisseur comme l’Office. »

 

« Gassled est un placement très prometteur pour l’Office et lui permet d’établir un partenariat à long terme avec des investisseurs qui partagent son point de vue. Nous nous réjouissons à l’idée de devenir un important partenaire stratégique pour le développement futur du réseau Gassled » affirme M. Bourbonnais.

Créé en 2003, Gassled est une coentreprise sans personnalité morale qui détient la majeure partie du réseau de gazoducs du plateau continental norvégien. Elle constitue un actif d’infrastructure de base et un atout stratégique dans le secteur de l’énergie d’Europe du Nord-Ouest. Gassled devrait profiter de la hausse de la demande de gaz en Europe et du fait que la Norvège soit le principal fournisseur de gaz à destination de l’Europe. La transaction est soumise à certaines approbations réglementaires, notamment à celle du ministère norvégien du pétrole et de l’énergie.

Au sujet de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada
L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (l’Office) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 17 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’Office investit dans des actions de sociétés cotées en Bourse, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des obligations indexées sur l’inflation, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’Office, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Londres et à Hong Kong. Au 31 mars 2011, la caisse du RPC s’élevait à 148,2 milliards de dollars. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l’Office, consultez le http://www.oirpc.ca