skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

Toronto (Ontario), le 24 juin 2014 – L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) a le plaisir d’annoncer que l’honorable Joe Oliver, ministre fédéral des Finances, a désigné Mme Heather Munroe-Blum pour assumer la fonction de présidente du conseil d’administration de l’OIRPC. Cette nomination prendra effet le 27 octobre 2014. Mme Munroe-Blum succédera à Robert Astley, président du conseil d’administration de l’OIRPC depuis 2008, dont le mandat se termine en octobre.

M. Astley était la deuxième personne à agir à titre de président du conseil de l’OIRPC. Au cours de son mandat, l’OIRPC a connu une période de forte croissance: il est devenu un organisme de placement d’envergure internationale, a traversé la crise financière mondiale, a diversifié la caisse du RPC à l’échelle de la planète et a mené sa stratégie de gestion active à long terme.

« Je tiens à remercier mes collègues administrateurs de m’avoir accordé le privilège de travailler à leurs côtés au cours des huit dernières années, a déclaré M. Bob Astley. Je suis très conscient de la responsabilité que le président du conseil a à l’égard des 18 millions de cotisants et de bénéficiaires du RPC. Le conseil d’administration de l’OIRPC joue un rôle essentiel en assurant une surveillance efficace en leur nom. La structure de gouvernance de l’OIRPC, notamment son conseil d’administration indépendant, est considérée dans le mondecomme étant une pratique exemplaire pour les régimes de retraite nationaux, et je suis fier d’avoir participé à cette tradition. »

Mme Munroe-Blum a été nommée administratrice de l’OIRPC en 2011. Elle est actuellement membre du Comité des ressources humaines et de la rémunération. Elle compte plus de 25 années d’expérience à des postes de haute direction, principalement dans les secteurs des études supérieures, des politiques publiques et de la recherche et du développement. Elle a été à la tête de divers comités dans les secteurs tant public que privé: exécutifs, ressources humaines et la rémunération, gouvernance, placements et risque. Elle a notamment siégé aux conseils d’administration des hôtels Four Seasons, d’Alcan, du Forum Canada de Rio Tinto Alcan, de Yellow Média inc. et d’Hydro One (Ontario). Mme Munroe-Blum a travaillé pendant plus de dix ans à titre de principale et vice-chancelière (rectrice) de l’Université McGill. Administratrice distinguée, elle est une chercheuse reconnue dans les champs de l’épidémiologie psychiatrique et des politiques publiques. Elle a également été vice-présidente, Recherche et relations internationales, à l’Université de Toronto. Elle est actuellement administratrice à la Banque Royale du Canada, à la Commission trilatérale et à la Fondation Gairdner. Elle est également membre du Conseil du président de l’Académie des sciences de New York, de la Fondation canadienne pour l’innovation et du conseil d’administration du Centre des hautes études en science comportementale de l’Université Stanford. Elle est officière de l’Ordre du Canada et de l’Ordre national du Québec, et a reçu de nombreux doctorats honorifiques d’universités canadiennes et étrangères.

« Mme Munroe-Blum est la personne toute désignée pour occuper le poste de présidente du conseil d’administration, a déclaré M. Bob Astley. L’une de nos principales tâches à titre d’administrateurs consiste à fournir un encadrement aux programmes de placement mondiaux, perfectionnés et complexes de l’OIRPC. Le conseil est unanime: la solide réputation de Mme Munroe-Blum en tant que leader, ainsi que sa vision stratégique et ses connaissances des marchés mondiaux font d’elle une présidente de choix, qui contribuera à assurer une transition en douceur et méthodique des responsabilités. »

« Je suis honorée d’assumer le rôle de présidente et de poursuivre dans la voie du leadership remarquable de Bob Astley, a déclaré Mme Munroe-Blum. J’ai hâte de travailler en étroite collaboration avec le conseil d’administration, le président et chef de la direction Mark Wiseman ainsi que son équipe de gestion, pendant que l’OIRPC continue de mener à bien sa stratégie à long terme visant à investir le plus important portefeuille à objectif unique au Canada et à offrir une base sur laquelle 18 millions de Canadiens peuvent bâtir leur sécurité financière à la retraite. »

L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements fédéral et provinciaux. La base qui sous-tend cette structure de gouvernance est un conseil indépendant d’administrateurs hautement qualifiés qui approuve les politiques de placement, qui détermine avec la direction l’orientation stratégique de l’organisme et qui prend des décisions opérationnelles essentielles. Les administrateurs sont choisis au moyen d’un processus de nomination gouvernemental rigoureux et comptant plusieurs étapes. Ce processus fait en sorte que les administrateurs possèdent les compétences nécessaires pour superviser un organisme de gestion de placements professionnel et complexe. Ce modèle est reconnu mondialement  parce qu’il assure une gouvernance solideet constitue une pratique exemplaire pour les régimes de retraite nationaux.

Le processus de nomination du président du conseil d’administration de l’OIRPC est supervisé par le ministre fédéral des Finances. Celui-ci consulte les ministres des Finances de chaque province participante ainsi que le conseil d’administration de l’OIRPC pour sélectionner la personne qui, parmi les administrateurs actuels siégeant au conseil, assurera la présidence de ce dernier.

À propos de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à New York et à São Paulo. Au 31 mars 2014, la caisse du RPC s’élevait à 219,1 milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements au sujet de l’OIRPC, veuillez consulter le www.oirpc.ca.

Toronto (Ontario), le 24 juin 2014 – L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) a le plaisir d’annoncer que l’honorable Joe Oliver, ministre fédéral des Finances, a désigné Mme Heather Munroe-Blum pour assumer la fonction de présidente du conseil d’administration de l’OIRPC. Cette nomination prendra effet le 27 octobre 2014. Mme Munroe-Blum succédera à Robert Astley, président du conseil d’administration de l’OIRPC depuis 2008, dont le mandat se termine en octobre.

M. Astley était la deuxième personne à agir à titre de président du conseil de l’OIRPC. Au cours de son mandat, l’OIRPC a connu une période de forte croissance: il est devenu un organisme de placement d’envergure internationale, a traversé la crise financière mondiale, a diversifié la caisse du RPC à l’échelle de la planète et a mené sa stratégie de gestion active à long terme.

« Je tiens à remercier mes collègues administrateurs de m’avoir accordé le privilège de travailler à leurs côtés au cours des huit dernières années, a déclaré M. Bob Astley. Je suis très conscient de la responsabilité que le président du conseil a à l’égard des 18 millions de cotisants et de bénéficiaires du RPC. Le conseil d’administration de l’OIRPC joue un rôle essentiel en assurant une surveillance efficace en leur nom. La structure de gouvernance de l’OIRPC, notamment son conseil d’administration indépendant, est considérée dans le mondecomme étant une pratique exemplaire pour les régimes de retraite nationaux, et je suis fier d’avoir participé à cette tradition. »

Mme Munroe-Blum a été nommée administratrice de l’OIRPC en 2011. Elle est actuellement membre du Comité des ressources humaines et de la rémunération. Elle compte plus de 25 années d’expérience à des postes de haute direction, principalement dans les secteurs des études supérieures, des politiques publiques et de la recherche et du développement. Elle a été à la tête de divers comités dans les secteurs tant public que privé: exécutifs, ressources humaines et la rémunération, gouvernance, placements et risque. Elle a notamment siégé aux conseils d’administration des hôtels Four Seasons, d’Alcan, du Forum Canada de Rio Tinto Alcan, de Yellow Média inc. et d’Hydro One (Ontario). Mme Munroe-Blum a travaillé pendant plus de dix ans à titre de principale et vice-chancelière (rectrice) de l’Université McGill. Administratrice distinguée, elle est une chercheuse reconnue dans les champs de l’épidémiologie psychiatrique et des politiques publiques. Elle a également été vice-présidente, Recherche et relations internationales, à l’Université de Toronto. Elle est actuellement administratrice à la Banque Royale du Canada, à la Commission trilatérale et à la Fondation Gairdner. Elle est également membre du Conseil du président de l’Académie des sciences de New York, de la Fondation canadienne pour l’innovation et du conseil d’administration du Centre des hautes études en science comportementale de l’Université Stanford. Elle est officière de l’Ordre du Canada et de l’Ordre national du Québec, et a reçu de nombreux doctorats honorifiques d’universités canadiennes et étrangères.

« Mme Munroe-Blum est la personne toute désignée pour occuper le poste de présidente du conseil d’administration, a déclaré M. Bob Astley. L’une de nos principales tâches à titre d’administrateurs consiste à fournir un encadrement aux programmes de placement mondiaux, perfectionnés et complexes de l’OIRPC. Le conseil est unanime: la solide réputation de Mme Munroe-Blum en tant que leader, ainsi que sa vision stratégique et ses connaissances des marchés mondiaux font d’elle une présidente de choix, qui contribuera à assurer une transition en douceur et méthodique des responsabilités. »

« Je suis honorée d’assumer le rôle de présidente et de poursuivre dans la voie du leadership remarquable de Bob Astley, a déclaré Mme Munroe-Blum. J’ai hâte de travailler en étroite collaboration avec le conseil d’administration, le président et chef de la direction Mark Wiseman ainsi que son équipe de gestion, pendant que l’OIRPC continue de mener à bien sa stratégie à long terme visant à investir le plus important portefeuille à objectif unique au Canada et à offrir une base sur laquelle 18 millions de Canadiens peuvent bâtir leur sécurité financière à la retraite. »

L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements fédéral et provinciaux. La base qui sous-tend cette structure de gouvernance est un conseil indépendant d’administrateurs hautement qualifiés qui approuve les politiques de placement, qui détermine avec la direction l’orientation stratégique de l’organisme et qui prend des décisions opérationnelles essentielles. Les administrateurs sont choisis au moyen d’un processus de nomination gouvernemental rigoureux et comptant plusieurs étapes. Ce processus fait en sorte que les administrateurs possèdent les compétences nécessaires pour superviser un organisme de gestion de placements professionnel et complexe. Ce modèle est reconnu mondialement  parce qu’il assure une gouvernance solideet constitue une pratique exemplaire pour les régimes de retraite nationaux.

Le processus de nomination du président du conseil d’administration de l’OIRPC est supervisé par le ministre fédéral des Finances. Celui-ci consulte les ministres des Finances de chaque province participante ainsi que le conseil d’administration de l’OIRPC pour sélectionner la personne qui, parmi les administrateurs actuels siégeant au conseil, assurera la présidence de ce dernier.

À propos de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à New York et à São Paulo. Au 31 mars 2014, la caisse du RPC s’élevait à 219,1 milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements au sujet de l’OIRPC, veuillez consulter le www.oirpc.ca.

Contenu de l'article

POUR PLUS D'INFORMATIONS, CONTACTEZ

Linda Sims
Directrice, Relations avec les médias
+1 416 868 8695
lsims@cppib.com

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.