Un engagement additionnel de 330 M$ US dans six immeubles d’appartements

Toronto (Ontario), Canada, le 8 août 2014 – L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (l’Office) a annoncé aujourd’hui l’élargissement de son portefeuille d’immeubles résidentiels aux États-Unis. Au cours de la dernière année, l’Office s’est engagé à investir plus de 330 millions de dollars américains dans six projets d’immeubles résidentiels de catégorie A en Californie, en Géorgie et au Massachusetts. Il s’agit de construire des immeubles locatifs de luxe, pour un total de plus de 2 200 unités résidentielles et une valeur brute d’environ 740 millions de dollars américains.

« Ces immeubles de haute qualité s’inscrivent dans notre stratégie résidentielle visant à acquérir ou à construire des actifs immobiliers dans les principaux marchés américains, généralement assortis d’importantes barrières à l’entrée, a affirmé Peter Ballon, vice-président et chef des placements immobiliers – Amériques de l’Office. Pour y parvenir, nous travaillons en collaboration avec des partenaires en coentreprise et des promoteurs de premier ordre bien capitalisés et nous cherchons à développer nos partenariats dans ce secteur tout en élargissant notre portefeuille. »

Les six projets d’immeubles résidentiels sont les suivants :

· Deux opérations réalisées en collaboration avec notre partenaire en coentreprise, Essex Property Trust :

o Une participation de 45 % dans le projet de Pleasanton BART, ce qui représente un investissement de 77 millions de dollars américains. Pleasanton est un projet d’immeubles résidentiels de 506 unités situé à Pleasanton, dans le secteur de la baie de San Francisco en Californie.

o Un engagement de 39 millions de dollars américains pour la construction de la phase III du projet d’Essex Epic à San José, en Californie. La phase III, qui comptera 200 unités résidentielles, sera voisine de nos propriétés des phases I et II.

· Une expansion de la plateforme de coentreprise de l’Office avec AMLI Residential, soit une participation de 45 % dans deux projets résidentiels à Atlanta, en Géorgie : AMLI Arts Center dans le quartier de Midtown et AMLI CityPlace, à Buckhead. L’engagement de l’Office représente un total de 117 millions de dollars pour ces deux projets, qui compteront environ 1 000 unités, une fois terminés.

· Un engagement, évalué à environ 90 millions de dollars américains, pour l’acquisition de 44 % du projet de Block 6 en coentreprise avec Multi-Employer Property Trust et un promoteur de Chicago, Golub &Company. Block 6 est un projet résidentiel de catégorie A qui comprend 409 unités, situé à San Francisco, en Californie.

· Un engagement de 11 millions de dollars américains pour construire et détenir le projet multifamilial Avalon North Point Lofts, en collaboration avec les partenaires actuels, AvalonBay et Allianz. Situé à Cambridge, au Massachusetts, le projet résidentiel Avalon North Point Lofts compte 103 unités.

Le portefeuille d’immeubles d’habitation de l’Office regroupe maintenant des participations directes en coentreprises dans plus de 8 400 unités réparties dans huit marchés américains, regroupées depuis la mise en oeuvre de la stratégie de placement dans ce secteur, en 2011. Jusqu’à maintenant, les engagements de l’Office dans ce secteur totalisent 1,3 milliard de dollars américains, ce qui représente une valeur brute de 4,5 milliards de dollars américains en pleine propriété.

« Le secteur des immeubles résidentiels aux États-Unis demeure intéressant pour l’Office, a ajouté M. Ballon. Selon nous, l’essor de ce secteur est favorisé par l’offre limitée d’immeubles locatifs de qualité et les tendances démographiques générales, notamment la croissance prévue de la population, la baisse de l’accession à la propriété et la propension à la location de la génération Y, qui est à un sommet ».

À propos de l’Office

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à New York et à São Paulo. Au 31 mars 2014, la caisse du RPC s’élevait à 219,1 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements au sujet de l’OIRPC, veuillez consulter www.oirpc.ca.

Un engagement additionnel de 330 M$ US dans six immeubles d’appartements

Toronto (Ontario), Canada, le 8 août 2014 – L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (l’Office) a annoncé aujourd’hui l’élargissement de son portefeuille d’immeubles résidentiels aux États-Unis. Au cours de la dernière année, l’Office s’est engagé à investir plus de 330 millions de dollars américains dans six projets d’immeubles résidentiels de catégorie A en Californie, en Géorgie et au Massachusetts. Il s’agit de construire des immeubles locatifs de luxe, pour un total de plus de 2 200 unités résidentielles et une valeur brute d’environ 740 millions de dollars américains.

« Ces immeubles de haute qualité s’inscrivent dans notre stratégie résidentielle visant à acquérir ou à construire des actifs immobiliers dans les principaux marchés américains, généralement assortis d’importantes barrières à l’entrée, a affirmé Peter Ballon, vice-président et chef des placements immobiliers – Amériques de l’Office. Pour y parvenir, nous travaillons en collaboration avec des partenaires en coentreprise et des promoteurs de premier ordre bien capitalisés et nous cherchons à développer nos partenariats dans ce secteur tout en élargissant notre portefeuille. »

Les six projets d’immeubles résidentiels sont les suivants :

· Deux opérations réalisées en collaboration avec notre partenaire en coentreprise, Essex Property Trust :

o Une participation de 45 % dans le projet de Pleasanton BART, ce qui représente un investissement de 77 millions de dollars américains. Pleasanton est un projet d’immeubles résidentiels de 506 unités situé à Pleasanton, dans le secteur de la baie de San Francisco en Californie.

o Un engagement de 39 millions de dollars américains pour la construction de la phase III du projet d’Essex Epic à San José, en Californie. La phase III, qui comptera 200 unités résidentielles, sera voisine de nos propriétés des phases I et II.

· Une expansion de la plateforme de coentreprise de l’Office avec AMLI Residential, soit une participation de 45 % dans deux projets résidentiels à Atlanta, en Géorgie : AMLI Arts Center dans le quartier de Midtown et AMLI CityPlace, à Buckhead. L’engagement de l’Office représente un total de 117 millions de dollars pour ces deux projets, qui compteront environ 1 000 unités, une fois terminés.

· Un engagement, évalué à environ 90 millions de dollars américains, pour l’acquisition de 44 % du projet de Block 6 en coentreprise avec Multi-Employer Property Trust et un promoteur de Chicago, Golub &Company. Block 6 est un projet résidentiel de catégorie A qui comprend 409 unités, situé à San Francisco, en Californie.

· Un engagement de 11 millions de dollars américains pour construire et détenir le projet multifamilial Avalon North Point Lofts, en collaboration avec les partenaires actuels, AvalonBay et Allianz. Situé à Cambridge, au Massachusetts, le projet résidentiel Avalon North Point Lofts compte 103 unités.

Le portefeuille d’immeubles d’habitation de l’Office regroupe maintenant des participations directes en coentreprises dans plus de 8 400 unités réparties dans huit marchés américains, regroupées depuis la mise en oeuvre de la stratégie de placement dans ce secteur, en 2011. Jusqu’à maintenant, les engagements de l’Office dans ce secteur totalisent 1,3 milliard de dollars américains, ce qui représente une valeur brute de 4,5 milliards de dollars américains en pleine propriété.

« Le secteur des immeubles résidentiels aux États-Unis demeure intéressant pour l’Office, a ajouté M. Ballon. Selon nous, l’essor de ce secteur est favorisé par l’offre limitée d’immeubles locatifs de qualité et les tendances démographiques générales, notamment la croissance prévue de la population, la baisse de l’accession à la propriété et la propension à la location de la génération Y, qui est à un sommet ».

À propos de l’Office

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à New York et à São Paulo. Au 31 mars 2014, la caisse du RPC s’élevait à 219,1 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements au sujet de l’OIRPC, veuillez consulter www.oirpc.ca.

Contenu de l'article

POUR PLUS D'INFORMATIONS, CONTACTEZ

Mei Mavin
Directrice, Communications d’entreprise mondiales
Tel: +44 20 3205 3515
Mobile: +44 77 9556 2476
mmavin@cppib.com