skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

L’opération est évaluée à environ 5,3 milliards de dollars US, soit 48,75 $ US par action

Les fonds Permira s’allient avec l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) afin d’acquérir le premier fournisseur indépendant d’intégration de données d’entreprise dans le monde

Menlo Park (Californie) et Toronto (Canada), le 7 avril 2015 : Permira, firme internationale de capital-investissement, et l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (l’« OIRPC »), gestionnaire de placements d’envergure mondiale, ont annoncé aujourd’hui qu’une entreprise contrôlée par les fonds Permira et par l’OIRPC a signé une entente définitive visant l’acquisition d’Informatica Corporation (« Informatica » ou « la Société ») (NASDAQ : INFA), premier fournisseur mondial indépendant de logiciels et de services d’intégration de données d’entreprise, pour un montant approximatif de 5,3 milliards de dollars US.

Aux termes de l’entente, les actionnaires d’Informatica recevront 48,75 $ US en espèces pour chaque action ordinaire de la Société.

La stratégie d’expansion d’Informatica comporte trois volets : s’implanter dans toutes les grandes régions du monde, croître dans tous les projets de données-clients et consolider sa position de chef de file technologique pour tout ce qui a trait aux données. À titre de chef de file novateur doté d’un écosystème robuste qui compte plus de 400 partenaires mondiaux, Informatica est bien connue pour sa connaissance approfondie de l’industrie, pour son expertise du côté des services et de l’intégration des systèmes, et pour ses solutions spécialisées.

« Après avoir étudié attentivement diverses avenues stratégiques et en avoir délibéré, notre conseil d’administration a conclu, à l’unanimité, que la vente d’Informatica aux fonds Permira et à l’OIRPC était dans l’intérêt supérieur de tous les partenaires de la Société, a souligné Sohaib Abbasi, président du conseil et chef de la direction d’Informatica. Même si nos actionnaires profiteront dans l’immédiat d’un supplément de valeur appréciable, le succès à long terme de nos clients, partenaires et employés nous tient toujours à cœur. Permira et l’OIRPC partagent tous deux la vision d’Informatica, soit de pouvoir propulser à l’ère des données nos entreprises clientes et d’adhérer avec conviction à une expansion soutenue sur le long terme. »

« Informatica est une société exceptionnelle et un chef de file incontestable dans le domaine essentiel des solutions liées aux données d’entreprise, a précisé Brian Ruder, associé de Permira et co-responsable de l’équipe du secteur Technologies. Nous sommes enthousiasmés par la transition en cours de la Société vers l’infonuagique et les services obtenus par abonnement, ainsi que par les efforts incessants qu’elle déploie pour saisir les occasions de marché, évaluées à plusieurs milliards de dollars, qui se présentent dans quatre champs distincts : intégration à l’infonuagique, gestion des données permanentes, intégration de données pour l’analytique de prochaine génération et sécurité des données. Nous sommes, en outre, impatients de travailler avec une équipe d’employés aussi talentueuse et avec l’OIRPC pour faire croître Informatica et pour la voir réaliser son plein potentiel. »

« Cette opération représente une excellente occasion d’acquérir un intégrateur de données d’entreprise qui est le chef de file de son marché, a affirmé Mark Jenkins, premier directeur général et chef mondial des placements privés de l’Office. La gamme différenciée de solutions logicielles d’Informatica, son chiffre d’affaires stable et récurrent ainsi que ses solides perspectives d’expansion en font un investissement très attrayant pour l’OIRPC. Nous espérons pouvoir collaborer avec l’équipe d’Informatica et avec les fonds Permira afin d’accélérer la croissance de la Société et d’appuyer sa position de chef de file en matière d’innovation. »

Le conseil d’administration d’Informatica a approuvé à l’unanimité l’accord de fusion et a recommandé aux actionnaires de l’entériner. L’opération devrait être conclue au deuxième ou au troisième trimestre de 2015, sous réserve de l’approbation des actionnaires et des autorités réglementaires, et d’autres conditions de clôture usuelles à remplir.

Qatalyst Partners a agi à titre de conseiller financier auprès d’Informatica, tandis que Wilson Sonsini Goodrich & Rosati a servi de conseiller juridique.

BofA Merrill Lynch, Goldman, Sachs & Co., Macquarie Capital et Union Square Advisors LLC ont agi comme conseillers financiers auprès des fonds Permira et de l’OIRPC, tandis que Fried, Frank, Harris, Shriver & Jacobson L.L.P. a agi comme conseiller juridique. BofA Merrill Lynch, Credit Suisse, Goldman Sachs, Macquarie Capital, Morgan Stanley, Nomura et RBC Marchés des capitaux ont été co-responsables des registres pour le financement. L’Office a aussi obtenu les conseils de Torys LLP.

À propos d’Informatica

Informatica Corporation (Nasdaq : INFA) est le premier fournisseur indépendant de logiciels et de services d’intégration de données d’entreprise dans le monde. Entreprises et organismes, partout sur la planète, s’en remettent à Informatica pour réaliser leur plein potentiel en matière de données et pour atteindre leurs grands objectifs d’entreprise à ce chapitre. Informatica Vibe, la seule et unique machine virtuelle de données intégrables dans le monde, permet aux clients de réaliser un « mapping unique pour un déploiement universel ». Partout dans le monde, plus de 5 500 entreprises dépendent d’Informatica pour mettre pleinement à contribution leurs actifs informationnels, à partir des appareils mobiles jusqu’aux mégadonnées à l’interne, dans l’infonuagique et sur les réseaux sociaux. Pour de plus amples renseignements, téléphonez au 1-650 385 5000 (1 800 653 3871 aux États-Unis) ou allez à www.informatica.com.

À propos de Permira

Permira est une société internationale de capital-investissement. Les fonds Permira, dont les capitaux proviennent de caisses de retraite et d’autres institutions, investissent à long terme dans des entreprises qui ont pour ambition de transformer leur rendement et de s’engager dans une croissance durable. Fondée en 1985, la firme a recueilli, au total, quelque 25 milliards d’euros de capitaux et orchestré plus de 200 opérations de capital-investissement.

Permira se spécialise dans cinq secteurs clés : consommation, services financiers, santé, industrie et technologie. Son portefeuille actuel comprend plus de 25 entreprises. Permira compte plus de 120 professionnels répartis dans ses bureaux à Dubaï, Francfort, Guernesey, Hong Kong, Londres, Luxembourg, Madrid, Menlo Park, Milan, New York, Paris, Séoul, Stockholm et Tokyo.

Établie en Amérique du Nord, Permira possède aujourd’hui des bureaux à New York et à Menlo Park. Les fonds Permira ont investi avec succès partout dans le monde dans des sociétés technologiques comme NDS, Genesys, Ancestry.com, TeamViewer, Renaissance Learning, Metalogix, LegalZoom.com et Teraco. Depuis 1997, plus de 33 % des investissements faits par les fonds Permira l’ont été dans le secteur des technologies.

À propos de l’OIRPC

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à New York et à São Paulo. Au 31 décembre 2014, la caisse du RPC s’élevait à 238,8 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, allez au www.cppib.com.

Énoncés prospectifs

Les énoncés relatifs au moment, à la conclusion et aux effets attendus de l’opération proposée et tous les autres énoncés, autres que les faits historiques, figurant dans le présent communiqué constituent des déclarations prospectives au sens des clauses d’exonération de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Le lecteur est prié de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs qui se trouvent dans les présentes, et chacun d’eux est conditionnel dans sa totalité en référence aux avertissements qui suivent. Tous les énoncés prospectifs ne renvoient qu’à la date des présentes; ils sont fondés sur les prévisions courantes et comportent un certain nombre d’hypothèses, de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels différeraient considérablement desdits énoncés. Informatica pourrait ne pas être en mesure de mener à bien l’opération proposée suivant les modalités décrites ci-dessus ou suivant d’autres modalités acceptables ou pas, en raison d’un certain nombre de facteurs, notamment l’incapacité d’obtenir l’approbation des actionnaires ou le défaut de satisfaire aux conditions de clôture. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les activités ou les résultats financiers d’Informatica sont décrits dans les facteurs de risque qu’on trouve dans les documents d’Informatica qui ont été déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (la « SEC »), notamment le rapport annuel de 2014 d’Informatica sur le formulaire 10 K et les rapports trimestriels ultérieurs produits sur le formulaire 10 Q, ainsi que les rapports courants établis sur le formulaire 8 K; ces facteurs sont intégrés par renvoi dans les présentes. Informatica rejette expressément toute obligation de mettre à jour les énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouvelles informations, d’événements futurs ou d’autres occurrences.

Renseignements supplémentaires et où les trouver

Dans le cadre de l’opération proposée, Informatica remettra à ses actionnaires une circulaire de procurations et la déposera auprès de la SEC. Les actionnaires sont instamment priés de lire la circulaire de procurations lorsqu’elle sera publiée, car elle contient des renseignements importants sur l’opération proposée. Les investisseurs et les porteurs de titres peuvent obtenir gratuitement un exemplaire des documents déposés par Informatica auprès de la SEC et de son site Web, au http://www.sec.gov. De plus, les investisseurs et les porteurs de titres peuvent obtenir un exemplaire gratuit des documents d’Informatica déposés auprès de la SEC en consultant le site Web d’Informatica au http://investor.informatica.com/financial-info/sec-filings/default.aspx , ou en faisant parvenir une demande à l’adresse suivante : Informatica Corporation, 2100 Seaport Blvd, Redwood City, CA, 94063, Attn: Investor Relations, 650 385 5261.

Informatica et certains de ses administrateurs, dirigeants et sociétés affiliées peuvent être considérés comme participants à la sollicitation de procurations auprès des actionnaires de la Société en faveur de la fusion proposée. L’information sur les administrateurs et les dirigeants d’Informatica figure dans la circulaire de procurations relative à l’assemblée des actionnaires de la Société tenue en 2014, telle que déposée auprès de la SEC, à l’annexe 14A, le 8 avril 2014. On trouvera de plus amples renseignements sur les intérêts de ces personnes et d’autres personnes qui peuvent être considérées comme des participants à la sollicitation dans la circulaire de procurations qu’Informatica déposera auprès de la SEC. 

L’opération est évaluée à environ 5,3 milliards de dollars US, soit 48,75 $ US par action

Les fonds Permira s’allient avec l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) afin d’acquérir le premier fournisseur indépendant d’intégration de données d’entreprise dans le monde

Menlo Park (Californie) et Toronto (Canada), le 7 avril 2015 : Permira, firme internationale de capital-investissement, et l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (l’« OIRPC »), gestionnaire de placements d’envergure mondiale, ont annoncé aujourd’hui qu’une entreprise contrôlée par les fonds Permira et par l’OIRPC a signé une entente définitive visant l’acquisition d’Informatica Corporation (« Informatica » ou « la Société ») (NASDAQ : INFA), premier fournisseur mondial indépendant de logiciels et de services d’intégration de données d’entreprise, pour un montant approximatif de 5,3 milliards de dollars US.

Aux termes de l’entente, les actionnaires d’Informatica recevront 48,75 $ US en espèces pour chaque action ordinaire de la Société.

La stratégie d’expansion d’Informatica comporte trois volets : s’implanter dans toutes les grandes régions du monde, croître dans tous les projets de données-clients et consolider sa position de chef de file technologique pour tout ce qui a trait aux données. À titre de chef de file novateur doté d’un écosystème robuste qui compte plus de 400 partenaires mondiaux, Informatica est bien connue pour sa connaissance approfondie de l’industrie, pour son expertise du côté des services et de l’intégration des systèmes, et pour ses solutions spécialisées.

« Après avoir étudié attentivement diverses avenues stratégiques et en avoir délibéré, notre conseil d’administration a conclu, à l’unanimité, que la vente d’Informatica aux fonds Permira et à l’OIRPC était dans l’intérêt supérieur de tous les partenaires de la Société, a souligné Sohaib Abbasi, président du conseil et chef de la direction d’Informatica. Même si nos actionnaires profiteront dans l’immédiat d’un supplément de valeur appréciable, le succès à long terme de nos clients, partenaires et employés nous tient toujours à cœur. Permira et l’OIRPC partagent tous deux la vision d’Informatica, soit de pouvoir propulser à l’ère des données nos entreprises clientes et d’adhérer avec conviction à une expansion soutenue sur le long terme. »

« Informatica est une société exceptionnelle et un chef de file incontestable dans le domaine essentiel des solutions liées aux données d’entreprise, a précisé Brian Ruder, associé de Permira et co-responsable de l’équipe du secteur Technologies. Nous sommes enthousiasmés par la transition en cours de la Société vers l’infonuagique et les services obtenus par abonnement, ainsi que par les efforts incessants qu’elle déploie pour saisir les occasions de marché, évaluées à plusieurs milliards de dollars, qui se présentent dans quatre champs distincts : intégration à l’infonuagique, gestion des données permanentes, intégration de données pour l’analytique de prochaine génération et sécurité des données. Nous sommes, en outre, impatients de travailler avec une équipe d’employés aussi talentueuse et avec l’OIRPC pour faire croître Informatica et pour la voir réaliser son plein potentiel. »

« Cette opération représente une excellente occasion d’acquérir un intégrateur de données d’entreprise qui est le chef de file de son marché, a affirmé Mark Jenkins, premier directeur général et chef mondial des placements privés de l’Office. La gamme différenciée de solutions logicielles d’Informatica, son chiffre d’affaires stable et récurrent ainsi que ses solides perspectives d’expansion en font un investissement très attrayant pour l’OIRPC. Nous espérons pouvoir collaborer avec l’équipe d’Informatica et avec les fonds Permira afin d’accélérer la croissance de la Société et d’appuyer sa position de chef de file en matière d’innovation. »

Le conseil d’administration d’Informatica a approuvé à l’unanimité l’accord de fusion et a recommandé aux actionnaires de l’entériner. L’opération devrait être conclue au deuxième ou au troisième trimestre de 2015, sous réserve de l’approbation des actionnaires et des autorités réglementaires, et d’autres conditions de clôture usuelles à remplir.

Qatalyst Partners a agi à titre de conseiller financier auprès d’Informatica, tandis que Wilson Sonsini Goodrich & Rosati a servi de conseiller juridique.

BofA Merrill Lynch, Goldman, Sachs & Co., Macquarie Capital et Union Square Advisors LLC ont agi comme conseillers financiers auprès des fonds Permira et de l’OIRPC, tandis que Fried, Frank, Harris, Shriver & Jacobson L.L.P. a agi comme conseiller juridique. BofA Merrill Lynch, Credit Suisse, Goldman Sachs, Macquarie Capital, Morgan Stanley, Nomura et RBC Marchés des capitaux ont été co-responsables des registres pour le financement. L’Office a aussi obtenu les conseils de Torys LLP.

À propos d’Informatica

Informatica Corporation (Nasdaq : INFA) est le premier fournisseur indépendant de logiciels et de services d’intégration de données d’entreprise dans le monde. Entreprises et organismes, partout sur la planète, s’en remettent à Informatica pour réaliser leur plein potentiel en matière de données et pour atteindre leurs grands objectifs d’entreprise à ce chapitre. Informatica Vibe, la seule et unique machine virtuelle de données intégrables dans le monde, permet aux clients de réaliser un « mapping unique pour un déploiement universel ». Partout dans le monde, plus de 5 500 entreprises dépendent d’Informatica pour mettre pleinement à contribution leurs actifs informationnels, à partir des appareils mobiles jusqu’aux mégadonnées à l’interne, dans l’infonuagique et sur les réseaux sociaux. Pour de plus amples renseignements, téléphonez au 1-650 385 5000 (1 800 653 3871 aux États-Unis) ou allez à www.informatica.com.

À propos de Permira

Permira est une société internationale de capital-investissement. Les fonds Permira, dont les capitaux proviennent de caisses de retraite et d’autres institutions, investissent à long terme dans des entreprises qui ont pour ambition de transformer leur rendement et de s’engager dans une croissance durable. Fondée en 1985, la firme a recueilli, au total, quelque 25 milliards d’euros de capitaux et orchestré plus de 200 opérations de capital-investissement.

Permira se spécialise dans cinq secteurs clés : consommation, services financiers, santé, industrie et technologie. Son portefeuille actuel comprend plus de 25 entreprises. Permira compte plus de 120 professionnels répartis dans ses bureaux à Dubaï, Francfort, Guernesey, Hong Kong, Londres, Luxembourg, Madrid, Menlo Park, Milan, New York, Paris, Séoul, Stockholm et Tokyo.

Établie en Amérique du Nord, Permira possède aujourd’hui des bureaux à New York et à Menlo Park. Les fonds Permira ont investi avec succès partout dans le monde dans des sociétés technologiques comme NDS, Genesys, Ancestry.com, TeamViewer, Renaissance Learning, Metalogix, LegalZoom.com et Teraco. Depuis 1997, plus de 33 % des investissements faits par les fonds Permira l’ont été dans le secteur des technologies.

À propos de l’OIRPC

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à New York et à São Paulo. Au 31 décembre 2014, la caisse du RPC s’élevait à 238,8 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, allez au www.cppib.com.

Énoncés prospectifs

Les énoncés relatifs au moment, à la conclusion et aux effets attendus de l’opération proposée et tous les autres énoncés, autres que les faits historiques, figurant dans le présent communiqué constituent des déclarations prospectives au sens des clauses d’exonération de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Le lecteur est prié de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs qui se trouvent dans les présentes, et chacun d’eux est conditionnel dans sa totalité en référence aux avertissements qui suivent. Tous les énoncés prospectifs ne renvoient qu’à la date des présentes; ils sont fondés sur les prévisions courantes et comportent un certain nombre d’hypothèses, de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels différeraient considérablement desdits énoncés. Informatica pourrait ne pas être en mesure de mener à bien l’opération proposée suivant les modalités décrites ci-dessus ou suivant d’autres modalités acceptables ou pas, en raison d’un certain nombre de facteurs, notamment l’incapacité d’obtenir l’approbation des actionnaires ou le défaut de satisfaire aux conditions de clôture. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les activités ou les résultats financiers d’Informatica sont décrits dans les facteurs de risque qu’on trouve dans les documents d’Informatica qui ont été déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (la « SEC »), notamment le rapport annuel de 2014 d’Informatica sur le formulaire 10 K et les rapports trimestriels ultérieurs produits sur le formulaire 10 Q, ainsi que les rapports courants établis sur le formulaire 8 K; ces facteurs sont intégrés par renvoi dans les présentes. Informatica rejette expressément toute obligation de mettre à jour les énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouvelles informations, d’événements futurs ou d’autres occurrences.

Renseignements supplémentaires et où les trouver

Dans le cadre de l’opération proposée, Informatica remettra à ses actionnaires une circulaire de procurations et la déposera auprès de la SEC. Les actionnaires sont instamment priés de lire la circulaire de procurations lorsqu’elle sera publiée, car elle contient des renseignements importants sur l’opération proposée. Les investisseurs et les porteurs de titres peuvent obtenir gratuitement un exemplaire des documents déposés par Informatica auprès de la SEC et de son site Web, au http://www.sec.gov. De plus, les investisseurs et les porteurs de titres peuvent obtenir un exemplaire gratuit des documents d’Informatica déposés auprès de la SEC en consultant le site Web d’Informatica au http://investor.informatica.com/financial-info/sec-filings/default.aspx , ou en faisant parvenir une demande à l’adresse suivante : Informatica Corporation, 2100 Seaport Blvd, Redwood City, CA, 94063, Attn: Investor Relations, 650 385 5261.

Informatica et certains de ses administrateurs, dirigeants et sociétés affiliées peuvent être considérés comme participants à la sollicitation de procurations auprès des actionnaires de la Société en faveur de la fusion proposée. L’information sur les administrateurs et les dirigeants d’Informatica figure dans la circulaire de procurations relative à l’assemblée des actionnaires de la Société tenue en 2014, telle que déposée auprès de la SEC, à l’annexe 14A, le 8 avril 2014. On trouvera de plus amples renseignements sur les intérêts de ces personnes et d’autres personnes qui peuvent être considérées comme des participants à la sollicitation dans la circulaire de procurations qu’Informatica déposera auprès de la SEC. 

Contenu de l'article

POUR PLUS D'INFORMATIONS, CONTACTEZ

Pour Informatica :
Debbie O’Brien
Communications mondiales
650 385 5735 – bureau
650 995 6736 – cellulaire
dobrien@informatica.com

Stephanie Wakefield
Relations avec les investisseurs
650 385 5261
swakefield@informatica.com

Pour Permira:
Noémie de Andia
Chef, Communications 
+44 20 7632 1159
noemie.deandia@permira.com

Or

Sard Verbinnen & Co
Brooke Gordon/Nathaniel Garnick
+1 212 687 8080

Megan Bouchier
+1 415 618 8750
 


Pour l’OIRPC :
Mei Mavin
Directrice, Communications d’entreprise
+44 20 3205 3515
mmavin@cppib.com

 

 

 

 

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.