L’opération est assujettie à l’acquisition par Hutchison Whampoa de O2 U.K. des mains de Telefónica S.A.

Londres (Royaume-Uni)/Toronto (Canada), le 7 mai 2015 : L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada a annoncé aujourd’hui avoir conclu une entente visant à acquérir une participation d’environ 12 % dans l’entité qui sera créée par la fusion d’O2 U.K. et de Three U.K.; pour ce faire, l’Office investira 1,1 G £ aux côtés de Hutchison Whampoa (HWL). L’OIRPC fait partie d’un consortium d’investisseurs, parmi lesquels on retrouve CPG Pte Ltd, la Caisse de dépôt et placement du Québec, Limpart Holdings Limited, filiale en propriété exclusive d’Abu Dhabi Investment Authority, et BTG Pactual, qui ont accepté d’injecter, aux côtés de HWL, un total de 3,1 G £ dans la nouvelle entité.

Le 25 mars 2015, HWL, la société mère de Three, entreprise de télécommunications du Royaume-Uni, passait une entente avec Telefónica S.A. pour acheter sa filiale britannique, O2 U.K. Le prix d’achat de 9,25 G £ sera versé à la clôture de la transaction, tandis que des versements de partage d’intérêts différés pouvant atteindre un milliard de livres seront globalement payables après que le cumul des flux de trésorerie des activités combinées de Three U.K. et de O2 U.K. aura atteint un seuil convenu.

« Il s’agit d’une occasion exceptionnelle d’acquérir une participation de poids dans ce qui deviendra un chef de file de la téléphonie mobile au Royaume-Uni. Cet investissement nous assurera aussitôt une place de choix dans un secteur important », affirme Mark Jenkins, premier directeur général et chef, Gestion privée de placements, OIRPC. « Nous pensons que ce placement produira des rendements corrigés du risque intéressants à long terme, ce qui présente un grand attrait pour un investisseur comme l’Office d’investissement du RPC. »

« Il s’agit aussi, a ajouté M. Jenkins, d’une excellente occasion de continuer à investir au Royaume-Uni, un important marché pour l’Office. Nous sommes impatients de travailler avec Hutchison Whampoa et d’assurer l’essor de l’entreprise. »

Canning Fok, directeur général de groupe de HWL, a commenté l’entente dans les termes suivants :

« Nous sommes honorés d’avoir pu réunir un groupe d’investisseurs mondiaux d’une telle envergure. Nous sommes fiers de les avoir comme partenaires dans la nouvelle entreprise combinée Three et O2 U.K. Première société de téléphonie mobile du Royaume-Uni, elle compte près de 33 millions de clients. Les investisseurs partagent notre vision et nos valeurs, car eux aussi souhaitent créer une entreprise dont la taille permettra de livrer concurrence efficacement sur le marché du Royaume-Uni et de fournir un service et des innovations de tout premier ordre en ayant recours au réseau mobile le plus important et le plus perfectionné du pays. Un peu comme nous n’hésitons pas à le faire, la volonté des investisseurs d’engager des capitaux substantiels dans ce projet témoigne de la confiance qu’ils nourrissent envers l’économie du Royaume-Uni et envers sa détermination à favoriser et à maintenir un secteur dynamique des télécommunications qui occupera l’un des premiers rangs dans le monde. C’est aussi une marque de confiance envers les intentions de l’Europe d’instaurer un seul marché des communications numériques, ce qui débouchera sur l’accroissement des investissements dans le secteur des télécommunications. »

L’investissement de l’Office devrait se matérialiser en 2016; il est assujetti aux conditions habituelles de clôture, y compris les approbations de la concurrence pour ce qui est de l’opération à conclure entre HWL et Telefónica.

À propos de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’Office, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à New York et à São Paulo. Au 31 décembre 2014, la caisse du RPC s’élevait à 238,8 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements au sujet de l’OIRPC, veuillez consulter www.cppib.ca.

L’opération est assujettie à l’acquisition par Hutchison Whampoa de O2 U.K. des mains de Telefónica S.A.

Londres (Royaume-Uni)/Toronto (Canada), le 7 mai 2015 : L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada a annoncé aujourd’hui avoir conclu une entente visant à acquérir une participation d’environ 12 % dans l’entité qui sera créée par la fusion d’O2 U.K. et de Three U.K.; pour ce faire, l’Office investira 1,1 G £ aux côtés de Hutchison Whampoa (HWL). L’OIRPC fait partie d’un consortium d’investisseurs, parmi lesquels on retrouve CPG Pte Ltd, la Caisse de dépôt et placement du Québec, Limpart Holdings Limited, filiale en propriété exclusive d’Abu Dhabi Investment Authority, et BTG Pactual, qui ont accepté d’injecter, aux côtés de HWL, un total de 3,1 G £ dans la nouvelle entité.

Le 25 mars 2015, HWL, la société mère de Three, entreprise de télécommunications du Royaume-Uni, passait une entente avec Telefónica S.A. pour acheter sa filiale britannique, O2 U.K. Le prix d’achat de 9,25 G £ sera versé à la clôture de la transaction, tandis que des versements de partage d’intérêts différés pouvant atteindre un milliard de livres seront globalement payables après que le cumul des flux de trésorerie des activités combinées de Three U.K. et de O2 U.K. aura atteint un seuil convenu.

« Il s’agit d’une occasion exceptionnelle d’acquérir une participation de poids dans ce qui deviendra un chef de file de la téléphonie mobile au Royaume-Uni. Cet investissement nous assurera aussitôt une place de choix dans un secteur important », affirme Mark Jenkins, premier directeur général et chef, Gestion privée de placements, OIRPC. « Nous pensons que ce placement produira des rendements corrigés du risque intéressants à long terme, ce qui présente un grand attrait pour un investisseur comme l’Office d’investissement du RPC. »

« Il s’agit aussi, a ajouté M. Jenkins, d’une excellente occasion de continuer à investir au Royaume-Uni, un important marché pour l'Office. Nous sommes impatients de travailler avec Hutchison Whampoa et d’assurer l’essor de l’entreprise. »

Canning Fok, directeur général de groupe de HWL, a commenté l’entente dans les termes suivants :

« Nous sommes honorés d’avoir pu réunir un groupe d’investisseurs mondiaux d’une telle envergure. Nous sommes fiers de les avoir comme partenaires dans la nouvelle entreprise combinée Three et O2 U.K. Première société de téléphonie mobile du Royaume-Uni, elle compte près de 33 millions de clients. Les investisseurs partagent notre vision et nos valeurs, car eux aussi souhaitent créer une entreprise dont la taille permettra de livrer concurrence efficacement sur le marché du Royaume-Uni et de fournir un service et des innovations de tout premier ordre en ayant recours au réseau mobile le plus important et le plus perfectionné du pays. Un peu comme nous n’hésitons pas à le faire, la volonté des investisseurs d’engager des capitaux substantiels dans ce projet témoigne de la confiance qu’ils nourrissent envers l’économie du Royaume-Uni et envers sa détermination à favoriser et à maintenir un secteur dynamique des télécommunications qui occupera l’un des premiers rangs dans le monde. C’est aussi une marque de confiance envers les intentions de l’Europe d’instaurer un seul marché des communications numériques, ce qui débouchera sur l’accroissement des investissements dans le secteur des télécommunications. »

L’investissement de l’Office devrait se matérialiser en 2016; il est assujetti aux conditions habituelles de clôture, y compris les approbations de la concurrence pour ce qui est de l’opération à conclure entre HWL et Telefónica.

À propos de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 18 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’Office, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à New York et à São Paulo. Au 31 décembre 2014, la caisse du RPC s’élevait à 238,8 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements au sujet de l’OIRPC, veuillez consulter www.cppib.ca.

Contenu de l'article

POUR PLUS D'INFORMATIONS, CONTACTEZ

Mei Mavin
Directrice, Communications d'entreprise
+44 20 3205 3515
mmavin@cppib.com