Toronto, Canada, le 3 août  2016 – L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (l’OIRPC) a annoncé aujourd’hui qu’il avait investi 280 millions de dollars américains dans des actions privilégiées convertibles de la société mère d’Advanced Disposal Services, Inc. (Advanced Disposal).

Advanced Disposal, dont le siège social est situé à Ponte Vedra, en Floride, est le numéro quatre du secteur des déchets solides aux États-Unis et offre des services intégrés de collecte, de transfert, d’élimination et de recyclage des déchets solides non dangereux à environ 2,8 millions de foyers, 215 000 clients commerciaux et industriels et plus de 800 municipalités répartis dans 16 états américains et aux Bahamas.

« C’est l’occasion pour nous de devenir un investisseur clé à long terme dans Advanced Disposal, qui est l’un des chefs de file du secteur américain des déchets, qui affiche de solides opérations intégrées et d’excellents antécédents de croissance », indique Scott Lawrence, directeur général et chef, Placements relationnels à l’OIRPC. « Nous nous réjouissons de travailler avec la direction d’Advanced Disposal, qui compte une vaste expérience dans le secteur et porte une attention particulière au service à la clientèle et à la sécurité, ainsi qu’avec son actionnaire majoritaire Highstar Capital. »

Advanced Disposal, société fondée en 2001, œuvre essentiellement sur les marchés « secondaires » moins densément peuplés où elle ou les municipalités pour lesquelles elle travaille possèdent des sites d’enfouissement, ce qui lui permet d’être plus efficace et plus rentable dans ses activités de collecte de déchets. La réalisation d’acquisitions lucratives sur des marchés complémentaires pourrait lui permettre d’améliorer encore sa croissance interne.  Advanced Disposal a fait la preuve de sa capacité à croître à toutes les étapes du cycle conjoncturel.

« Cet investissement dans Advanced Disposal cadre bien avec l’objectif de notre groupe des Placements relationnels, qui vise à fournir des capitaux stratégiques à long terme à des sociétés à la tête de leur secteur, tout en permettant à l’OIRPC de participer au futur succès de la société et de l’aider à créer de la valeur par l’intermédiaire d’un partenariat à long terme »,ajoute M. Lawrence.

À propos de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 19 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’Office investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York et à São Paulo. Au 31 mars 2016, la caisse du RPC s’élevait à 278,9 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, vous pouvez consulter le www.oirpc.com  ou nous suivre sur LinkedIn ou Twitter.

Toronto, Canada, le 3 août  2016 – L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (l’OIRPC) a annoncé aujourd'hui qu’il avait investi 280 millions de dollars américains dans des actions privilégiées convertibles de la société mère d’Advanced Disposal Services, Inc. (Advanced Disposal).

Advanced Disposal, dont le siège social est situé à Ponte Vedra, en Floride, est le numéro quatre du secteur des déchets solides aux États-Unis et offre des services intégrés de collecte, de transfert, d’élimination et de recyclage des déchets solides non dangereux à environ 2,8 millions de foyers, 215 000 clients commerciaux et industriels et plus de 800 municipalités répartis dans 16 états américains et aux Bahamas.

« C’est l’occasion pour nous de devenir un investisseur clé à long terme dans Advanced Disposal, qui est l’un des chefs de file du secteur américain des déchets, qui affiche de solides opérations intégrées et d’excellents antécédents de croissance », indique Scott Lawrence, directeur général et chef, Placements relationnels à l’OIRPC. « Nous nous réjouissons de travailler avec la direction d’Advanced Disposal, qui compte une vaste expérience dans le secteur et porte une attention particulière au service à la clientèle et à la sécurité, ainsi qu’avec son actionnaire majoritaire Highstar Capital. »

Advanced Disposal, société fondée en 2001, œuvre essentiellement sur les marchés « secondaires » moins densément peuplés où elle ou les municipalités pour lesquelles elle travaille possèdent des sites d’enfouissement, ce qui lui permet d’être plus efficace et plus rentable dans ses activités de collecte de déchets. La réalisation d’acquisitions lucratives sur des marchés complémentaires pourrait lui permettre d’améliorer encore sa croissance interne.  Advanced Disposal a fait la preuve de sa capacité à croître à toutes les étapes du cycle conjoncturel.

« Cet investissement dans Advanced Disposal cadre bien avec l’objectif de notre groupe des Placements relationnels, qui vise à fournir des capitaux stratégiques à long terme à des sociétés à la tête de leur secteur, tout en permettant à l’OIRPC de participer au futur succès de la société et de l’aider à créer de la valeur par l’intermédiaire d’un partenariat à long terme »,ajoute M. Lawrence.

À propos de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 19 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’Office investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York et à São Paulo. Au 31 mars 2016, la caisse du RPC s’élevait à 278,9 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, vous pouvez consulter le www.oirpc.com  ou nous suivre sur LinkedIn ou Twitter.

Contenu de l'article

POUR PLUS D'INFORMATIONS, CONTACTEZ

Mei Mavin,
directrice, Communications d’entreprise,
+44 20 3205 3515,
mmavin@cppib.com