L’acquisition favorise
l’expansion du programme mondial de propriété intellectuelle de l’Office
d’investissement du RPC

Toronto, Canada (le 26 juillet, 2017) : L’Office
d’investissement du Régime de pensions du Canada a annoncé aujourd’hui que sa
filiale en propriété exclusive, CPPIB Credit Europe S.à r.l, avait acquis, du
Walter and Eliza Hall Institute of Medical Research (l’Institut), une partie
des droits de redevance du vénétoclax, un médicament qui sert à traiter le
cancer. La transaction comporte un paiement en espèces immédiat de 250 M $ US
et des versements échelonnés qui pourraient atteindre 75 M $ US. L’Institut
conservera une partie des redevances du vénétoclax.

Le
vénétoclax est un traitement très efficace pour les patients atteints d’une
leucémie lymphoïde chronique (LLC) réfractaire ou récidivante, qui sont
porteurs d’une délétion 17p. Le médicament a été approuvé par les autorités
canadiennes, américaines et australiennes, ainsi que par celles de l’UE et par
d’autres organismes de réglementation des médicaments.

« Cet
investissement offre une belle occasion d’élargir le programme mondial de
propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du RPC grâce à
l’acquisition des droits de redevance d’un traitement anticancéreux qui a fait
ses preuves », affirme John Graham, directeur général et chef, Placements
directs dans les instruments de crédit. Source de flux de trésorerie stables
sur le long terme, des actifs non traditionnels comme les droits de propriété
intellectuelle ajoutent un élément de diversification à la caisse du RPC, car
leur rendement est généralement non corrélé à celui des marchés des capitaux. »

«
L’engagement de l’Institut envers l’excellence scientifique, l’innovation et
une culture axée sur la collaboration a soutenu le développement du vénétoclax
», a souligné le professeur Doug Hilton, AO, directeur du Walter and Eliza Hall
Institute. « Avec le concours de nos partenaires, nous avons montré que
l’Institut possède la détermination scientifique et l’esprit d’entreprise
voulus pour transformer en succès clinique et commercial un projet né de la
recherche fondamentale. »

L’Office
d’investissement du RPC investit dans les droits de redevance, les brevets, les
marques de commerce et les droits d’auteur, principalement dans les secteurs
pharmaceutique et technologique. Depuis la création de la stratégie en 2011,
l’Office d’investissement du RPC a investi quelque 3 milliards de dollars CA
dans la propriété intellectuelle.

À propos de
Placements dans les instruments de crédit de l’Office d’investissement du RPC
Inc.

Placements dans les instruments de crédit de
l’Office d’investissement du RPC Inc., une filiale en propriété exclusive de
l’OIRPC, comprend le groupe Titres de créances privés et le groupe Titres de
créances immobilières privés. Comptant 42 professionnels des placements en
Amérique, en Europe et en Asie, l’équipe des Titres de créances privés vise à
fournir des solutions de financement partout dans le monde et dans toute la
structure du capital. Le groupe effectue des placements directs sur les marchés
primaire et secondaire, notamment dans des prêts à effet de levier, des
obligations à rendement élevé, des financements mezzanine et des droits de
propriété intellectuelle. Le groupe prend part à des occasions découlant
d’événements comme l’acquisition, le refinancement, la restructuration et la
recapitalisation et vise une participation de 50 millions à 1 milliard de
dollars américains dans tout instrument de crédit. Selon l’occasion de
placement, l’équipe accorde du financement de façon indépendante ou de concert
avec des partenaires. Depuis son premier placement en 2009, le groupe a investi
plus de 30 milliards de dollars canadiens sur les marchés de crédit dans le
monde.
.

À
propos de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada

L’Office
d’investissement du Régime de pensions du Canada (l’OIRPC) est un organisme de
gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 20 millions de
cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions
du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite
courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans
des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens
immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la
gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de
dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte
des bureaux à Hong Kong, à Londres, à Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São
Paulo et à Sydney. Au 31 mars 2017, la caisse du RPC s’élevait à 316,7
milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, vous
pouvez consulter le www.oirpc.com ou
nous suivre sur LinkedIn ou Twitter.

L’acquisition favorise l’expansion du programme mondial de propriété intellectuelle de l'Office d'investissement du RPC

Toronto, Canada (le 26 juillet, 2017) : L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada a annoncé aujourd’hui que sa filiale en propriété exclusive, CPPIB Credit Europe S.à r.l, avait acquis, du Walter and Eliza Hall Institute of Medical Research (l’Institut), une partie des droits de redevance du vénétoclax, un médicament qui sert à traiter le cancer. La transaction comporte un paiement en espèces immédiat de 250 M $ US et des versements échelonnés qui pourraient atteindre 75 M $ US. L’Institut conservera une partie des redevances du vénétoclax.

Le vénétoclax est un traitement très efficace pour les patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC) réfractaire ou récidivante, qui sont porteurs d'une délétion 17p. Le médicament a été approuvé par les autorités canadiennes, américaines et australiennes, ainsi que par celles de l’UE et par d’autres organismes de réglementation des médicaments.

« Cet investissement offre une belle occasion d’élargir le programme mondial de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du RPC grâce à l’acquisition des droits de redevance d’un traitement anticancéreux qui a fait ses preuves », affirme John Graham, directeur général et chef, Placements directs dans les instruments de crédit. Source de flux de trésorerie stables sur le long terme, des actifs non traditionnels comme les droits de propriété intellectuelle ajoutent un élément de diversification à la caisse du RPC, car leur rendement est généralement non corrélé à celui des marchés des capitaux. »

« L’engagement de l’Institut envers l’excellence scientifique, l'innovation et une culture axée sur la collaboration a soutenu le développement du vénétoclax », a souligné le professeur Doug Hilton, AO, directeur du Walter and Eliza Hall Institute. « Avec le concours de nos partenaires, nous avons montré que l’Institut possède la détermination scientifique et l’esprit d’entreprise voulus pour transformer en succès clinique et commercial un projet né de la recherche fondamentale. »

L’Office d’investissement du RPC investit dans les droits de redevance, les brevets, les marques de commerce et les droits d’auteur, principalement dans les secteurs pharmaceutique et technologique. Depuis la création de la stratégie en 2011, l’Office d’investissement du RPC a investi quelque 3 milliards de dollars CA dans la propriété intellectuelle.

À propos de Placements dans les instruments de crédit de l’Office d’investissement du RPC Inc.

Placements dans les instruments de crédit de l’Office d’investissement du RPC Inc., une filiale en propriété exclusive de l’OIRPC, comprend le groupe Titres de créances privés et le groupe Titres de créances immobilières privés. Comptant 42 professionnels des placements en Amérique, en Europe et en Asie, l’équipe des Titres de créances privés vise à fournir des solutions de financement partout dans le monde et dans toute la structure du capital. Le groupe effectue des placements directs sur les marchés primaire et secondaire, notamment dans des prêts à effet de levier, des obligations à rendement élevé, des financements mezzanine et des droits de propriété intellectuelle. Le groupe prend part à des occasions découlant d’événements comme l’acquisition, le refinancement, la restructuration et la recapitalisation et vise une participation de 50 millions à 1 milliard de dollars américains dans tout instrument de crédit. Selon l’occasion de placement, l’équipe accorde du financement de façon indépendante ou de concert avec des partenaires. Depuis son premier placement en 2009, le groupe a investi plus de 30 milliards de dollars canadiens sur les marchés de crédit dans le monde..

À propos de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (l’OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du RPC, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Au 31 mars 2017, la caisse du RPC s’élevait à 316,7 milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, vous pouvez consulter le www.oirpc.com ou nous suivre sur LinkedIn ou Twitter.

Contenu de l'article

Renseignements :

Dan Madge
Directeur principal, Relations avec les médias
Téléphone : +1 416 868 8629
dmadge@cppib.com

Mei Mavin
Directrice, Communications d'entreprise mondiales
Téléphone : +1 646 564 4920
mmavin@cppib.com