skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

L’OIRPC et Enbridge formeront une coentreprise à parts égales afin de mener à bien d’autres projets de parcs éoliens au large de l’Europe

Toronto, Canada (le 9 mai 2018) – L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) a annoncé aujourd’hui la signature d’ententes avec Enbridge Inc. (TSX, NYSE : ENB) et ses entités liées (Enbridge) visant l’acquisition de 49 % de la participation d’Enbridge dans certains actifs terrestres des énergies renouvelables en Amérique du Nord et de 49 % de la participation d’Enbridge dans deux projets éoliens au large de l’Allemagne (Hohe See, et son expansion), pour environ 1,75 milliard de dollars canadiens. 

« Ce placement nous donne une exposition immédiate à un portefeuille d’actifs d’énergie éolienne et solaire de grande qualité dans divers marchés de l’énergie en Amérique du Nord et en Europe, nous permettant de faire progresser notre stratégie mondiale en matière d’électricité et d’énergies renouvelables, a déclaré Bruce Hogg, directeur général et chef, Électricité et énergies renouvelables, OIRPC. Nous nous réjouissons à l’idée de collaborer avec Enbridge, un partenaire exploitant d’expérience qui partage notre vision, afin de favoriser un solide rendement continu de ces projets et d’investir à nouveau dans le secteur des énergies renouvelables. »

L’investissement comprend 14 actifs d’énergie éolienne et solaire, dont l’exploitation à long terme est entièrement sous contrat, répartis dans quatre marchés canadiens, et deux actifs d’exploitation aux États-Unis (l’un éolien, l’autre solaire), d’une capacité combinée installée d’environ 1,3 GW.

En vertu des modalités des ententes, l’OIRPC financera à hauteur de sa participation de 49 % les besoins en capitaux qui serviront à terminer la construction des projets de Hohe See (au large de l’Allemagne) qui devraient être mis en service au début de 2020. L’engagement de capital supplémentaire de l’OIRPC est estimé à environ 0,5 milliard de dollars canadiens, portant son engagement total à environ 2,25 milliards de dollars canadiens. 

Enbridge et ses sociétés affiliées continueront de gérer, d’exploiter et de fournir des services administratifs aux projets nord-américains et de Hohe See. 

Par ailleurs, l’OIRPC et Enbridge ont conclu une entente aux termes de laquelle les deux parties formeront une coentreprise à parts égales afin de mener à bien d’autres projets de parcs éoliens au large de l’Europe. Ces projets en sont à un stade de développement précoce ou avancé, en construction ou en exploitation. 

« Depuis décembre 2017, l’OIRPC s’est engagé à investir dans des projets d’énergie éolienne et solaire au Brésil, en Inde, au Canada, et maintenant aux États-Unis et en Allemagne. La coentreprise nous permettra de faire croître notre portefeuille d’énergies renouvelables dans le marché des parcs éoliens au large de l’Europe. Étant donné la progression de la demande en énergie à l’échelle mondiale, nous continuerons de chercher des occasions d’accroître notre portefeuille de placement mondial en matière d’électricité et d’énergies renouvelables, ce qui nous aidera à nous assurer que la caisse du RPC est bien placée en vue de la transition énergétique, a ajouté M. Hogg. »

Chacune des ententes d’acquisition en Amérique du Nord et en Allemagne est assujettie aux conditions et rajustements de clôture habituels. Les ententes devraient être conclues au cours du troisième trimestre de 2018, sous réserve de l’obtention de toutes les approbations nécessaires de la part des autorités réglementaires.

À propos de l’OIRPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Au 31 décembre 2017, la caisse du RPC s’élevait à 337,1 milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, veuillez consulter le site www.cppib.com/fr ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

L’OIRPC et Enbridge formeront une coentreprise à parts égales afin de mener à bien d’autres projets de parcs éoliens au large de l’Europe

Toronto, Canada (le 9 mai 2018) – L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) a annoncé aujourd’hui la signature d’ententes avec Enbridge Inc. (TSX, NYSE : ENB) et ses entités liées (Enbridge) visant l’acquisition de 49 % de la participation d’Enbridge dans certains actifs terrestres des énergies renouvelables en Amérique du Nord et de 49 % de la participation d’Enbridge dans deux projets éoliens au large de l’Allemagne (Hohe See, et son expansion), pour environ 1,75 milliard de dollars canadiens. 

« Ce placement nous donne une exposition immédiate à un portefeuille d’actifs d’énergie éolienne et solaire de grande qualité dans divers marchés de l’énergie en Amérique du Nord et en Europe, nous permettant de faire progresser notre stratégie mondiale en matière d’électricité et d’énergies renouvelables, a déclaré Bruce Hogg, directeur général et chef, Électricité et énergies renouvelables, OIRPC. Nous nous réjouissons à l’idée de collaborer avec Enbridge, un partenaire exploitant d’expérience qui partage notre vision, afin de favoriser un solide rendement continu de ces projets et d’investir à nouveau dans le secteur des énergies renouvelables. »

L’investissement comprend 14 actifs d’énergie éolienne et solaire, dont l’exploitation à long terme est entièrement sous contrat, répartis dans quatre marchés canadiens, et deux actifs d’exploitation aux États-Unis (l’un éolien, l’autre solaire), d’une capacité combinée installée d’environ 1,3 GW.

En vertu des modalités des ententes, l’OIRPC financera à hauteur de sa participation de 49 % les besoins en capitaux qui serviront à terminer la construction des projets de Hohe See (au large de l’Allemagne) qui devraient être mis en service au début de 2020. L’engagement de capital supplémentaire de l’OIRPC est estimé à environ 0,5 milliard de dollars canadiens, portant son engagement total à environ 2,25 milliards de dollars canadiens. 

Enbridge et ses sociétés affiliées continueront de gérer, d’exploiter et de fournir des services administratifs aux projets nord-américains et de Hohe See. 

Par ailleurs, l’OIRPC et Enbridge ont conclu une entente aux termes de laquelle les deux parties formeront une coentreprise à parts égales afin de mener à bien d’autres projets de parcs éoliens au large de l’Europe. Ces projets en sont à un stade de développement précoce ou avancé, en construction ou en exploitation. 

« Depuis décembre 2017, l’OIRPC s’est engagé à investir dans des projets d’énergie éolienne et solaire au Brésil, en Inde, au Canada, et maintenant aux États-Unis et en Allemagne. La coentreprise nous permettra de faire croître notre portefeuille d’énergies renouvelables dans le marché des parcs éoliens au large de l’Europe. Étant donné la progression de la demande en énergie à l’échelle mondiale, nous continuerons de chercher des occasions d’accroître notre portefeuille de placement mondial en matière d’électricité et d’énergies renouvelables, ce qui nous aidera à nous assurer que la caisse du RPC est bien placée en vue de la transition énergétique, a ajouté M. Hogg. »

Chacune des ententes d’acquisition en Amérique du Nord et en Allemagne est assujettie aux conditions et rajustements de clôture habituels. Les ententes devraient être conclues au cours du troisième trimestre de 2018, sous réserve de l’obtention de toutes les approbations nécessaires de la part des autorités réglementaires.

À propos de l’OIRPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Au 31 décembre 2017, la caisse du RPC s’élevait à 337,1 milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, veuillez consulter le site www.cppib.com/fr ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Contenu de l'article

Office d’investissement du Régime de pensions du Canada

Relations avec les médias - OIRPC
media@cppib.com 

Mei Mavin
Directrice, Communications d’entreprise mondiales
Tél. : +44 203 205 3406
mmavin@cppib.com 

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.