Toronto, Canada (20 Juin 2018) – L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) a annoncé aujourd’hui une participation cible de 500 millions de reals (175 millions de dollars canadiens) pour acquérir un intérêt de 20 % dans la nouvelle entité Goodman Brazil Logistics Partnership (le « partenariat »), qui investit dans des actifs industriels et logistiques de premier ordre des grandes villes-portes de São Paulo et de Rio de Janeiro. Lancé par Goodman Group, le partenariat de 2,5 milliards de reals (880 millions de dollars canadiens) comprend également les investisseurs mondiaux APG, First State Super et GIC.

« L’OIRPC s’attend à ce que la hausse de la consommation intérieure au Brésil soit particulièrement avantageuse pour le secteur industriel, en soutenant la demande à long terme dans le segment de la logistique moderne performante », déclare Hilary Spann, directrice générale, chef des placements immobiliers, Amériques. « Avec Goodman, partenaire immobilier mondial de longue date, et d’autres investisseurs partageant la même vision, le partenariat travaillera à fournir une superficie de grande qualité de plus d’un million de mètres carrés au segment de la logistique, qui est limité par l’offre au Brésil. »

Le partenariat est à acquérir un portefeuille initial de quatre installations logistiques d’entreposage de catégorie A de grande qualité et de deux terrains à aménager sur les marchés consolidés de la logistique de São Paulo et de Rio de Janeiro. Les immeubles sont construits selon un cahier des charges moderne et loués à un groupe de clients sûrs. Le partenariat effectuera d’autres investissements dans les deux projets d’aménagement et les actifs de premier ordre existants. 

« Depuis 2006, année où nous avons réalisé notre premier investissement en Amérique latine, cette région représente un marché clé pour l’OIRPC. Les fondamentaux solides et les perspectives de croissance du Brésil et de l’Amérique latine sont attrayants pour l’OIRPC et nous sommes résolus à accentuer nos investissements à long terme », affirme Rodolfo Spielmann, directeur général et chef, Amérique latine. « L’OIRPC occupe une position avantageuse à titre de partenaire d’investissement de choix dans la région, compte tenu de notre approche à long terme et de notre équipe de professionnels des placements chevronnés à São Paulo. »

L’OIRPC détient des intérêts importants et croissants en Amérique latine. Au 31 mars 2018, il avait investi 12,3 milliards de dollars canadiens dans des biens immobiliers, des actions de sociétés ouvertes, des fonds d’actions de sociétés fermées et des placements directs au Brésil.

À propos de l’OIRPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Au 31 mars 2018, la caisse du RPC totalisait 356,1 milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, veuillez consulter le site www.cppib.com/fr ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Toronto, Canada (20 Juin 2018) – L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) a annoncé aujourd’hui une participation cible de 500 millions de reals (175 millions de dollars canadiens) pour acquérir un intérêt de 20 % dans la nouvelle entité Goodman Brazil Logistics Partnership (le « partenariat »), qui investit dans des actifs industriels et logistiques de premier ordre des grandes villes-portes de São Paulo et de Rio de Janeiro. Lancé par Goodman Group, le partenariat de 2,5 milliards de reals (880 millions de dollars canadiens) comprend également les investisseurs mondiaux APG, First State Super et GIC.

« L’OIRPC s’attend à ce que la hausse de la consommation intérieure au Brésil soit particulièrement avantageuse pour le secteur industriel, en soutenant la demande à long terme dans le segment de la logistique moderne performante », déclare Hilary Spann, directrice générale, chef des placements immobiliers, Amériques. « Avec Goodman, partenaire immobilier mondial de longue date, et d’autres investisseurs partageant la même vision, le partenariat travaillera à fournir une superficie de grande qualité de plus d’un million de mètres carrés au segment de la logistique, qui est limité par l’offre au Brésil. »

Le partenariat est à acquérir un portefeuille initial de quatre installations logistiques d’entreposage de catégorie A de grande qualité et de deux terrains à aménager sur les marchés consolidés de la logistique de São Paulo et de Rio de Janeiro. Les immeubles sont construits selon un cahier des charges moderne et loués à un groupe de clients sûrs. Le partenariat effectuera d’autres investissements dans les deux projets d’aménagement et les actifs de premier ordre existants. 

« Depuis 2006, année où nous avons réalisé notre premier investissement en Amérique latine, cette région représente un marché clé pour l’OIRPC. Les fondamentaux solides et les perspectives de croissance du Brésil et de l’Amérique latine sont attrayants pour l’OIRPC et nous sommes résolus à accentuer nos investissements à long terme », affirme Rodolfo Spielmann, directeur général et chef, Amérique latine. « L’OIRPC occupe une position avantageuse à titre de partenaire d’investissement de choix dans la région, compte tenu de notre approche à long terme et de notre équipe de professionnels des placements chevronnés à São Paulo. »

L’OIRPC détient des intérêts importants et croissants en Amérique latine. Au 31 mars 2018, il avait investi 12,3 milliards de dollars canadiens dans des biens immobiliers, des actions de sociétés ouvertes, des fonds d’actions de sociétés fermées et des placements directs au Brésil.

À propos de l’OIRPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, pour le compte de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Au 31 mars 2018, la caisse du RPC totalisait 356,1 milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, veuillez consulter le site www.cppib.com/fr ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Contenu de l'article

Pour de plus amples renseignements :

Darryl Konynenbelt
Premier directeur, Relations mondiales avec les médias
Tél. : +1 416 972 8389
dkonynenbelt@cppib.com 

Mei Mavin
Directrice, Communications d’entreprise mondiales
Tél. : +44 (0) 203 205 3406
mmavin@cppib.com