skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

Toronto, Canada (25 mars 2019) : L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) fait partie d’un consortium, dont les fonds sont notamment conseillés ou gérés par Apax, Warburg Pincus et le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, qui a créé Triton Bidco pour acquérir Inmarsat plc (Inmarsat). 

Triton Bidco a conclu une entente avec le conseil d’administration d’Inmarsat suivant les modalités d’une offre au comptant recommandée par Triton Bidco pour acquérir l’ensemble du capital-actions émis et à émettre d’Inmarsat. La transaction est assujettie à l’approbation des actionnaires et des organismes de réglementation. 

Inmarsat est un important fournisseur de services mobiles par satellite, qui offre la connectivité voix et données à des utilisateurs finaux partout dans le monde et qui compte 40 ans d’expérience dans la conception, la mise en place et l’exploitation de réseaux satellitaires. Inmarsat possède une flotte de 13 satellites qu’elle exploite en orbite géostationnaire et offre une gamme complète de services de communication mobiles par satellite à l’échelle mondiale sur terre, en mer et dans les airs à des clients qui sont mobiles ou établis dans des régions éloignées.

Triton Bidco estime que les caractéristiques inhérentes au secteur des satellites sont attrayantes, notamment ses longs délais et l’expertise technique approfondie nécessaire, mais que les exploitants du secteur requièrent une gestion stratégique et un horizon de placement à long terme. Triton Bidco est d’avis que les exploitants de services intégrés par satellite ayant l’envergure d’Inmarsat sont bien positionnés au moment où la fourniture de réseaux devient plus complexe.

L’engagement financier de l’Office se chiffrera à environ 900 M$ US. 

Tous les détails de l’offre sont inclus dans l’annonce officielle qui se trouve à l’adresse inmarsatbidcoinfo.com.

La présente annonce est fournie à titre indicatif seulement. Elle ne constitue ni une offre, ni une invitation, ni la sollicitation d’une offre d’acheter, de souscrire, d’acquérir autrement, de vendre ou d’aliéner autrement des titres ni la sollicitation d’un vote ou d’une approbation, peu importe le pays, dans le cadre de l’acquisition ou autrement, elle n’a pas été conçue à ces fins et n’en fait pas partie. Aucune vente, émission ou cession de titres ne peut avoir lieu là où la loi l’interdit. La présente annonce ne constitue pas un prospectus ni un document équivalent.

La disponibilité de l’offre d’acquérir des actions de Inmarsat dans le cadre de l’acquisition pour les actionnaires de Inmarsat qui ne sont ni résidents ni citoyens du Royaume-Uni ou des États-Unis pourrait être assujettie aux lois du pays dans lequel ils se trouvent ou dont ils sont citoyens. Les personnes qui ne résident pas au Royaume-Uni ou aux États-Unis devraient s’informer des exigences prévues par les lois et règlements applicables dans leur pays et s’y conformer, car le défaut de se conformer aux restrictions prévues peut constituer une violation des lois sur les valeurs mobilières de ce pays. Dans toute la mesure permise par les lois applicables, les personnes et les sociétés participant à l’acquisition déclinent toute responsabilité en cas de violation de ces restrictions par quiconque.   

À PROPOS DE L’OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA
L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, dans l’intérêt supérieur de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Au 30 décembre 2018, la caisse du RPC totalisait 368,3 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, veuillez consulter le site www.cppib.com/fr ou nous suivre sur LinkedInFacebook ou Twitter.

Toronto, Canada (25 mars 2019) : L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) fait partie d’un consortium, dont les fonds sont notamment conseillés ou gérés par Apax, Warburg Pincus et le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, qui a créé Triton Bidco pour acquérir Inmarsat plc (Inmarsat). 

Triton Bidco a conclu une entente avec le conseil d’administration d’Inmarsat suivant les modalités d’une offre au comptant recommandée par Triton Bidco pour acquérir l’ensemble du capital-actions émis et à émettre d’Inmarsat. La transaction est assujettie à l’approbation des actionnaires et des organismes de réglementation. 

Inmarsat est un important fournisseur de services mobiles par satellite, qui offre la connectivité voix et données à des utilisateurs finaux partout dans le monde et qui compte 40 ans d’expérience dans la conception, la mise en place et l’exploitation de réseaux satellitaires. Inmarsat possède une flotte de 13 satellites qu’elle exploite en orbite géostationnaire et offre une gamme complète de services de communication mobiles par satellite à l’échelle mondiale sur terre, en mer et dans les airs à des clients qui sont mobiles ou établis dans des régions éloignées.

Triton Bidco estime que les caractéristiques inhérentes au secteur des satellites sont attrayantes, notamment ses longs délais et l’expertise technique approfondie nécessaire, mais que les exploitants du secteur requièrent une gestion stratégique et un horizon de placement à long terme. Triton Bidco est d’avis que les exploitants de services intégrés par satellite ayant l’envergure d’Inmarsat sont bien positionnés au moment où la fourniture de réseaux devient plus complexe.

L’engagement financier de l’Office se chiffrera à environ 900 M$ US. 

Tous les détails de l’offre sont inclus dans l’annonce officielle qui se trouve à l’adresse inmarsatbidcoinfo.com.

La présente annonce est fournie à titre indicatif seulement. Elle ne constitue ni une offre, ni une invitation, ni la sollicitation d’une offre d’acheter, de souscrire, d’acquérir autrement, de vendre ou d’aliéner autrement des titres ni la sollicitation d’un vote ou d’une approbation, peu importe le pays, dans le cadre de l’acquisition ou autrement, elle n’a pas été conçue à ces fins et n’en fait pas partie. Aucune vente, émission ou cession de titres ne peut avoir lieu là où la loi l’interdit. La présente annonce ne constitue pas un prospectus ni un document équivalent.

La disponibilité de l’offre d’acquérir des actions de Inmarsat dans le cadre de l’acquisition pour les actionnaires de Inmarsat qui ne sont ni résidents ni citoyens du Royaume-Uni ou des États-Unis pourrait être assujettie aux lois du pays dans lequel ils se trouvent ou dont ils sont citoyens. Les personnes qui ne résident pas au Royaume-Uni ou aux États-Unis devraient s’informer des exigences prévues par les lois et règlements applicables dans leur pays et s’y conformer, car le défaut de se conformer aux restrictions prévues peut constituer une violation des lois sur les valeurs mobilières de ce pays. Dans toute la mesure permise par les lois applicables, les personnes et les sociétés participant à l’acquisition déclinent toute responsabilité en cas de violation de ces restrictions par quiconque.   

À PROPOS DE L’OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA
L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, dans l’intérêt supérieur de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier le portefeuille du RPC, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Au 30 décembre 2018, la caisse du RPC totalisait 368,3 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, veuillez consulter le site www.cppib.com/fr ou nous suivre sur LinkedInFacebook ou Twitter.


Contenu de l'article

Communications avec les médias

Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC)

Darryl Konynenbelt
Directeur, Relations mondiales avec les médias
dkonynenbelt@cppib.com 
Tél. : +1 416 972 8389

Steve McCool
smccool@cppib.com 
Tél. : +44 203 947 3002

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.