skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

L’acquisition favorise l’expansion du programme mondial de propriété intellectuelle de
l’Office d’investissement du RPC

Toronto, Canada (19 mai 2019) : CPPIB Credit Europe S.a r.l, filiale en propriété exclusive de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (l’OIRPC), a acquis de LifeArc une partie des droits de redevance sur les ventes mondiales du KeytrudaMD* (pembrolizumab) pour environ 1,3 milliard de dollars américains. 

Le Keytruda est un traitement anti-PD-1 développé et commercialisé par Merck (connu sous le nom de MSD en dehors des États-Unis et du Canada). Ce médicament a été approuvé dans 85 pays,
y compris au Canada, aux États-Unis, dans les pays de l’Union européenne et au Japon. 

« Cet investissement offre une belle occasion d’élargir le programme mondial de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du RPC. Les actifs non traditionnels, comme la propriété intellectuelle, contribuent à diversifier la Caisse grâce à des flux de revenu généralement non corrélés avec ceux des marchés financiers », affirme John Graham, directeur général principal et chef mondial, Placements en instruments de crédit de l’OIRPC. « L’acquisition des droits de redevance de LifeArc pour ce traitement anticancéreux de premier plan procurera des flux de trésorerie stables à long terme. »

L’Office d’investissement du RPC investit dans les droits de redevance, les brevets, les marques de commerce et les droits d’auteur, principalement dans les secteurs pharmaceutique et technologique. Cette transaction est un investissement idéal pour le programme mondial de propriété intellectuelle et le Keytruda, un traitement par immunothérapie indiqué dans différents types de cancers, a enregistré une forte croissance de ses ventes dans le monde entier.

L’investissement a été fait par l’intermédiaire du groupe Titres de créance structurés et services financiers, Amériques de l’OIRPC, qui investit non seulement dans la propriété intellectuelle, mais aussi dans des portefeuilles de titres de créance et d’autres instruments de crédit structurés.

La transaction contribuera aussi à faire de LifeArc l’une des principales organisations caritatives liées à la recherche médicale au Royaume-Uni selon l’importance de ses investissements, et lui permettra d’étendre considérablement sa mission de recherche dans l’intérêt direct de la santé humaine.

La Dre Melanie Lee, chef de la direction de LifeArc, a déclaré : « À LifeArc, nous faisons avancer la recherche dans de nouvelles interventions en matière de santé au profit des patients et du public. Cette entente avec l’OIRPC nous permet d’accroître notre soutien à de nouvelles approches et collaborations et de renforcer l’accès à notre expertise et à nos ressources. En définitive, nous pouvons soutenir la recherche en sciences de la vie et accélérer la mise au point de nouveaux traitements, diagnostics et dispositifs pour les personnes qui en ont le plus besoin. »

* KEYTRUDAMD est une marque déposée de Merck Sharp & Dohme Corp. une filiale de Merck & Co., Inc., Kenilworth, New Jersey, USA.

À propos de l’OIRPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, dans l’intérêt supérieur de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin d’avoir un portefeuille diversifié, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Au 31 mars 2019, la caisse du RPC totalisait 392 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, veuillez consulter le site www.cppib.com ou nous suivre sur LinkedInFacebook ou Twitter.

À propos de LifeArc

LifeArc est une organisation caritative autofinancée liée à la recherche médicale. Notre mission est de faire avancer la transposition de l’exploration scientifique en des traitements médicaux ou des diagnostics qui peuvent être pleinement mis au point et rendus disponibles aux patients. Nous faisons cela depuis plus de 25 ans et notre travail a débouché sur un diagnostic de résistance aux antibiotiques et sur quatre médicaments homologués. 

Notre succès nous permet d’explorer de nouvelles approches afin de favoriser et de financer cette transposition. Nous avons nos propres infrastructures de découverte de médicaments et d’élaboration de diagnostics, soutenues par des experts dans le transfert de technologie et en propriété intellectuelle qui offrent aussi leurs services à d’autres organismes.  

Notre modèle repose sur la collaboration et nous travaillons en partenariat avec un vaste éventail de groupes, notamment des organisations caritatives liées à la recherche médicale, des organismes de recherche, et des chercheurs des domaines universitaire et industriel. Nous sommes motivés par les besoins des patients et les possibilités scientifiques. 

Deux fonds nous aident à investir dans des projets externes au profit des patients : notre Fonds philanthropique accorde des subventions afin de soutenir les projets de recherche médicale axés sur la recherche sur les maladies rares, et notre Fonds de démarrage s’adresse aux jeunes entreprises axées sur la mise au point de nouvelles modalités thérapeutiques et biologiques. 

Pour en savoir plus sur notre travail, veuillez consulter www.lifearc.org.

L’acquisition favorise l’expansion du programme mondial de propriété intellectuelle de
l'Office d'investissement du RPC

Toronto, Canada (19 mai 2019) : CPPIB Credit Europe S.a r.l, filiale en propriété exclusive de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (l’OIRPC), a acquis de LifeArc une partie des droits de redevance sur les ventes mondiales du KeytrudaMD* (pembrolizumab) pour environ 1,3 milliard de dollars américains. 

Le Keytruda est un traitement anti-PD-1 développé et commercialisé par Merck (connu sous le nom de MSD en dehors des États-Unis et du Canada). Ce médicament a été approuvé dans 85 pays,
y compris au Canada, aux États-Unis, dans les pays de l’Union européenne et au Japon. 

« Cet investissement offre une belle occasion d’élargir le programme mondial de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du RPC. Les actifs non traditionnels, comme la propriété intellectuelle, contribuent à diversifier la Caisse grâce à des flux de revenu généralement non corrélés avec ceux des marchés financiers », affirme John Graham, directeur général principal et chef mondial, Placements en instruments de crédit de l’OIRPC. « L’acquisition des droits de redevance de LifeArc pour ce traitement anticancéreux de premier plan procurera des flux de trésorerie stables à long terme. »

L’Office d’investissement du RPC investit dans les droits de redevance, les brevets, les marques de commerce et les droits d’auteur, principalement dans les secteurs pharmaceutique et technologique. Cette transaction est un investissement idéal pour le programme mondial de propriété intellectuelle et le Keytruda, un traitement par immunothérapie indiqué dans différents types de cancers, a enregistré une forte croissance de ses ventes dans le monde entier.

L’investissement a été fait par l’intermédiaire du groupe Titres de créance structurés et services financiers, Amériques de l’OIRPC, qui investit non seulement dans la propriété intellectuelle, mais aussi dans des portefeuilles de titres de créance et d’autres instruments de crédit structurés.

La transaction contribuera aussi à faire de LifeArc l’une des principales organisations caritatives liées à la recherche médicale au Royaume-Uni selon l’importance de ses investissements, et lui permettra d’étendre considérablement sa mission de recherche dans l’intérêt direct de la santé humaine.

La Dre Melanie Lee, chef de la direction de LifeArc, a déclaré : « À LifeArc, nous faisons avancer la recherche dans de nouvelles interventions en matière de santé au profit des patients et du public. Cette entente avec l’OIRPC nous permet d’accroître notre soutien à de nouvelles approches et collaborations et de renforcer l’accès à notre expertise et à nos ressources. En définitive, nous pouvons soutenir la recherche en sciences de la vie et accélérer la mise au point de nouveaux traitements, diagnostics et dispositifs pour les personnes qui en ont le plus besoin. »

* KEYTRUDAMD est une marque déposée de Merck Sharp & Dohme Corp. une filiale de Merck & Co., Inc., Kenilworth, New Jersey, USA.

À propos de l’OIRPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, dans l’intérêt supérieur de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin d’avoir un portefeuille diversifié, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, à Luxembourg, à Mumbai, à New York, à São Paulo et à Sydney. Au 31 mars 2019, la caisse du RPC totalisait 392 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, veuillez consulter le site www.cppib.com ou nous suivre sur LinkedInFacebook ou Twitter.

À propos de LifeArc

LifeArc est une organisation caritative autofinancée liée à la recherche médicale. Notre mission est de faire avancer la transposition de l’exploration scientifique en des traitements médicaux ou des diagnostics qui peuvent être pleinement mis au point et rendus disponibles aux patients. Nous faisons cela depuis plus de 25 ans et notre travail a débouché sur un diagnostic de résistance aux antibiotiques et sur quatre médicaments homologués. 

Notre succès nous permet d’explorer de nouvelles approches afin de favoriser et de financer cette transposition. Nous avons nos propres infrastructures de découverte de médicaments et d’élaboration de diagnostics, soutenues par des experts dans le transfert de technologie et en propriété intellectuelle qui offrent aussi leurs services à d’autres organismes.  

Notre modèle repose sur la collaboration et nous travaillons en partenariat avec un vaste éventail de groupes, notamment des organisations caritatives liées à la recherche médicale, des organismes de recherche, et des chercheurs des domaines universitaire et industriel. Nous sommes motivés par les besoins des patients et les possibilités scientifiques. 

Deux fonds nous aident à investir dans des projets externes au profit des patients : notre Fonds philanthropique accorde des subventions afin de soutenir les projets de recherche médicale axés sur la recherche sur les maladies rares, et notre Fonds de démarrage s’adresse aux jeunes entreprises axées sur la mise au point de nouvelles modalités thérapeutiques et biologiques. 

Pour en savoir plus sur notre travail, veuillez consulter www.lifearc.org.


Contenu de l'article

Renseignements supplémentaires :

OIRPC

Darryl Konynenbelt
Directeur, Relations mondiales avec les médias
dkonynenbelt@cppib.com 
Tél. : +1 416 972 8389

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.