skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

New York (New York) (le 29 octobre 2019) – L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) nomme Zubaid Ahmad au poste nouvellement créé de conseiller principal aux États-Unis, améliorant ses efforts en matière de partenariat et de montage des opérations et renforçant sa position sur le plus grand marché des placements au monde.

Établi à New York, M. Ahmad mettra l’accent sur l’identification et l’évaluation d’occasions de placement et de partenaires potentiels qui cadrent avec la stratégie globale de l’OIRPC, ainsi que sur la consolidation de la position de l’OIRPC sur le marché américain, qui représente actuellement environ 126,5 milliards de dollars canadiens ou 31,6 % du total des placements de l’OIRPC.

Dans le cadre de ses fonctions, il travaillera étroitement avec nos services de placement pour soutenir le montage des opérations et contribuer à l’évaluation des occasions de placement par secteurs et catégories d’actif.

M. Ahmad assure ses fonctions à compter d’aujourd’hui et coordonnera ses efforts en étroite collaboration avec Alain Carrier, directeur général principal et chef, Placements internationaux de l’OIRPC.

« Les États-Unis demeurent la plus grande région de placement pour l’OIRPC, et la nomination de M. Ahmad au poste de conseiller principal renforce notre présence et notre réseau de partenaires de placement, a indiqué Alain Carrier. En raison du contexte de placement concurrentiel, l’ajout d’une autre ressource attitrée avec une expertise et un réseau comme ceux de M. Ahmad nous aidera à concentrer nos efforts et à trouver de nouvelles occasions dans l’ensemble des catégories d’actif. »

Comptant plus de 35 années d’expérience à l’échelle mondiale dans les domaines du financement des entreprises et de la gestion des relations, M. Ahmad a des liens étroits avec les communautés des services bancaires d’investissement et des actions de sociétés fermées. Il est fondateur et associé directeur de Caravanserai Partners LLC, une petite société de services bancaires aux entreprises spécialisée en fusion et acquisition, en services-conseils aux gouvernements et aux entités souveraines, en stratégie de mobilisation de capitaux et en activités de placement non traditionnel. Avant d’établir Caravanserai Partners, il a été vice-président du conseil, Services d’investissements destinés aux entreprises et cochef du groupe de gestionnaires d’actif mondiaux de Citigroup. Il a également occupé des postes de direction à J.P. Morgan et à Credit Suisse, entre autres.

M. Ahmad est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires (avec mention) de l’Université Harvard et d’un baccalauréat en sciences en administration des affaires avec grande distinction de l’Université Georgetown.

« Je suis heureux de collaborer avec un organisme de placement mondial du calibre et de la réputation de l’OIRPC dans le but d’accroître ses activités de placement aux États-Unis, a déclaré M. Ahmad. Pendant les années passées dans mes anciennes fonctions, j’ai eu la chance de travailler avec diverses équipes de placement de l’OIRPC. J’ai hâte de travailler encore plus étroitement avec l’organisme. »

L’OIRPC a ouvert son bureau de New York en 2014 et Michael Hill, directeur général, Énergie et ressources du service Actifs réels, y agit à titre de chef. En juin 2019, l’OIRPC a élargi sa présence aux États-Unis en ouvrant des bureaux à San Francisco.

À propos de l’OIRPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, dans l’intérêt supérieur de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Au 30 juin 2019, la caisse du RPC s’élevait à 400,6 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, vous pouvez consulter le www.oirpc.ca ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

New York (New York) (le 29 octobre 2019) – L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) nomme Zubaid Ahmad au poste nouvellement créé de conseiller principal aux États-Unis, améliorant ses efforts en matière de partenariat et de montage des opérations et renforçant sa position sur le plus grand marché des placements au monde.

Établi à New York, M. Ahmad mettra l’accent sur l’identification et l’évaluation d’occasions de placement et de partenaires potentiels qui cadrent avec la stratégie globale de l’OIRPC, ainsi que sur la consolidation de la position de l’OIRPC sur le marché américain, qui représente actuellement environ 126,5 milliards de dollars canadiens ou 31,6 % du total des placements de l’OIRPC.

Dans le cadre de ses fonctions, il travaillera étroitement avec nos services de placement pour soutenir le montage des opérations et contribuer à l’évaluation des occasions de placement par secteurs et catégories d’actif.

M. Ahmad assure ses fonctions à compter d’aujourd’hui et coordonnera ses efforts en étroite collaboration avec Alain Carrier, directeur général principal et chef, Placements internationaux de l’OIRPC.

« Les États-Unis demeurent la plus grande région de placement pour l’OIRPC, et la nomination de M. Ahmad au poste de conseiller principal renforce notre présence et notre réseau de partenaires de placement, a indiqué Alain Carrier. En raison du contexte de placement concurrentiel, l’ajout d’une autre ressource attitrée avec une expertise et un réseau comme ceux de M. Ahmad nous aidera à concentrer nos efforts et à trouver de nouvelles occasions dans l’ensemble des catégories d’actif. »

Comptant plus de 35 années d’expérience à l’échelle mondiale dans les domaines du financement des entreprises et de la gestion des relations, M. Ahmad a des liens étroits avec les communautés des services bancaires d’investissement et des actions de sociétés fermées. Il est fondateur et associé directeur de Caravanserai Partners LLC, une petite société de services bancaires aux entreprises spécialisée en fusion et acquisition, en services-conseils aux gouvernements et aux entités souveraines, en stratégie de mobilisation de capitaux et en activités de placement non traditionnel. Avant d’établir Caravanserai Partners, il a été vice-président du conseil, Services d’investissements destinés aux entreprises et cochef du groupe de gestionnaires d’actif mondiaux de Citigroup. Il a également occupé des postes de direction à J.P. Morgan et à Credit Suisse, entre autres.

M. Ahmad est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires (avec mention) de l’Université Harvard et d’un baccalauréat en sciences en administration des affaires avec grande distinction de l’Université Georgetown.

« Je suis heureux de collaborer avec un organisme de placement mondial du calibre et de la réputation de l’OIRPC dans le but d’accroître ses activités de placement aux États-Unis, a déclaré M. Ahmad. Pendant les années passées dans mes anciennes fonctions, j’ai eu la chance de travailler avec diverses équipes de placement de l’OIRPC. J’ai hâte de travailler encore plus étroitement avec l’organisme. »

L’OIRPC a ouvert son bureau de New York en 2014 et Michael Hill, directeur général, Énergie et ressources du service Actifs réels, y agit à titre de chef. En juin 2019, l’OIRPC a élargi sa présence aux États-Unis en ouvrant des bureaux à San Francisco.

À propos de l’OIRPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, dans l’intérêt supérieur de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Il a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Au 30 juin 2019, la caisse du RPC s’élevait à 400,6 milliards de dollars canadiens. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, vous pouvez consulter le www.oirpc.ca ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Contenu de l'article

Darryl Konynenbelt
Premier directeur, Relations mondiales avec les médias
+1 416 972 8389
dkonynenbelt@cppib.com

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.