skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

  • L’OIRPC s’engage à accorder 225 M$ US à la plateforme India Resurgence Fund (IndiaRF).
  • La Société financière internationale (IFC) s’était engagée précédemment à lui verser 100 M$ US.
  • Les copromoteurs, Piramal Enterprises Limited et Bain Capital Credit, se sont également engagés à verser un montant initial de 100 M$ US chacun à IndiaRF.
  • Le fonds investira dans des sociétés en difficulté afin de permettre leur redressement et l’assainissement de leur exploitation.

Mumbai, Inde | le 17 décembre 2019: La plateforme India Resurgence Fund, une plateforme de rachat d’actifs en difficulté, mise en place avec Piramal Enterprises Limited et Bain Capital Credit en tant que copromoteurs, a reçu un engagement de 225 M$ US de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada, par l’intermédiaire de sa filiale en propriété exclusive, CPPIB Credit Investments Inc.

IndiaRF vise à investir dans des actifs en difficulté en se portant acquéreur d’actions et de titres de créance existants par l’entremise de tribunaux des faillites ou directement auprès des prêteurs, ou en achetant des titres nouvellement émis, et afin d’exercer un contrôle sur le redressement de ces actifs en les recapitalisant et en assainissant l’exploitation des entreprises.

IndiaRF avait précédemment mobilisé 100 M$ US auprès de la Société financière internationale (IFC) dans le cadre du programme de recouvrement d’actifs en difficulté (Distressed Asset Recovery Program) de cette dernière. IFC agit en tant qu’investisseur de référence auprès d’IndiaRF et utilisera son expertise mondiale et celle de l’OIRPC pour l’aider à y mettre en œuvre des normes de gouvernance environnementale, sociale et d’entreprise.

« Nous sommes heureux d’être l’investisseur de référence d’un fonds qui aura un impact significatif sur le règlement de prêts improductifs et accordera la priorité à la revitalisation et au redressement des actifs. Nous avons la certitude que contribuer à résoudre le problème des produits improductifs en Inde aura un effet d’entraînement très important dans l’économie, notamment par le sauvetage et la création d’emplois », a déclaré Mengistu Alemayehu, directeur pour l’Asie du Sud d’IFC.

Notre investissement dans IndiaRF représente une augmentation de notre engagement de fonds sous forme d’instruments de crédit en Inde, qui cible des rendements corrigés du risque attrayants sur le vaste marché indien du crédit aux emprunteurs en difficulté », indique John Graham, directeur général principal et chef mondial, Placements en instruments de crédit. à l’OIRPC « Notre mode d’investissement repose sur des partenariats solides, car un exploitant local solide bénéficiant de la supervision active d’un partenaire international de confiance nous permettra de poursuivre la croissance de nos investissements en Inde à long terme. »

IndiaRF mobilise également des capitaux auprès d’autres investisseurs et bureaux de gestion de patrimoine familial internationaux à valeur nette élevée dans l’actuel cycle de financement.

« La résolution du problème des prêts improductifs continue d’être un enjeu important des réformes pour le gouvernement indien. Le gouvernement et la Reserve Bank of India se sont montrés empressés à aplanir les difficultés initiales associées au code des faillites, qui donne confiance aux investisseurs internationaux. La création d’un appareil judiciaire indépendant permet de régler efficacement le problème des mauvaises créances et contribue à préserver la valeur de nombreuses entreprises. Des solutions efficaces permettent aux banques de libérer des capitaux pour financer la formation de nouvelles immobilisations qui, à leur tour, alimentent la croissance économique future du pays. Nous sommes ravis qu’à la suite du soutien initial accordé par IFC à cette plateforme, l’OIRPC ait également renforcé son association avec Piramal Group et sa coopération avec l’Inde », observe Ajay Piramal, président du conseil, Piramal Group.

M. Jonathan Lavine, associé codirecteur, Bain Capital, et chef des investissements, Bain Capital Credit, a déclaré : « Nous sommes heureux que l’OIRPC et IFC se soient engagés à soutenir la plateforme IndiaRF, qui réunit deux des investisseurs en placements non traditionnels les plus importants et les plus expérimentés à l’échelle mondiale et en Asie. Cet appui atteste éloquemment la qualité de l’occasion d’affaires que Bain Capital Credit et Piramal Group ont reconnue au moment de la mise en place de la plateforme. Le secteur des actifs en difficulté en Inde offre une occasion d’investissement unique et continue de retenir l’attention des investisseurs internationaux à long terme de qualité. »

À propos de l’OIRPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, dans l’intérêt supérieur de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC a son siège social à Toronto et possède des bureaux à Hong Kong, Londres, Mumbai, New York, San Francisco, São Paulo, Sydney ainsi qu’au Luxembourg. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 septembre 2019, la caisse du RPC totalisait 409,5 milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, veuillez consulter le site www.cppib.com/fr ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

À propos d’IFC

Organisation sœur de la Banque mondiale et membre du Groupe de la Banque mondiale, la Société financière internationale (IFC) est la plus importante institution mondiale d’aide au développement dont les activités concernent exclusivement le secteur privé dans les pays émergents. IFC collabore avec plus de 2 000 entreprises dans le monde entier, utilisant son capital, son savoir-faire et son influence pour créer des marchés et des occasions d’affaires dans les régions les plus difficiles de la planète. Au cours de l’exercice 2017, IFC a accordé la somme inégalée de 19,3 milliards de dollars de financement à long terme à des pays en développement, mettant à profit le pouvoir du secteur privé pour contribuer à éradiquer la pauvreté et à promouvoir une prospérité partagée. Pour obtenir plus de renseignements, allez au www.ifc.org.

À propos de Piramal Group

Piramal Group (Piramal) est un conglomérat mondial d’entreprises disposant d’une présence dans les services financiers, la pharmaceutique, les points de vue et l’analytique dans le secteur des soins de santé, l’immobilier et les emballages en verre. Piramal Enterprises Limited (PEL), la société cotée en bourse emblématique de Piramal, a conclu plus de 50 acquisitions en plus de 30 ans en Inde. Les revenus consolidés de PEL ont dépassé 1,8 milliard de dollars US pour l’exercice 2019. Les revenus de PEL ont augmenté au taux de croissance annuel composé (TCAC) de 28 % et le bénéfice net normalisé, au TCAC de 50 % au cours des sept dernières années.

À propos de Bain Capital Credit

Bain Capital Credit est un spécialiste du crédit de premier plan à l’échelle mondiale et dispose d’environ 41 milliards de dollars d’actif sous gestion. Bain Capital Credit investit en amont et en aval de la structure du capital et dans tout le spectre des stratégies de crédit : prêts à effet de levier, obligations à rendement élevé, prêts en difficulté, prêts privés, produits structurés, prêts improductifs et actions. Son équipe de plus de 200 professionnels crée de la valeur en effectuant des analyses indépendantes rigoureuses de milliers de sociétés émettrices dans le monde. Outre les titres de créance, Bain Capital investit dans diverses catégories d’actif – soit les actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées et le capital de risque – et met à profit la plateforme partagée de la société pour saisir des occasions dans des secteurs prioritaires stratégiques.

À propos d’IndiaRF
IndiaRF est une plateforme d’investissement dans des entreprises en difficulté mise en place par Piramal Group et Bain Capital Credit, qui vise à générer des rendements corrigés du risque à long terme attrayants pour les investisseurs en effectuant pour l’essentiel des placements dans des entreprises indiennes en difficulté de secteurs variés.

  • L’OIRPC s’engage à accorder 225 M$ US à la plateforme India Resurgence Fund (IndiaRF).
  • La Société financière internationale (IFC) s’était engagée précédemment à lui verser 100 M$ US.
  • Les copromoteurs, Piramal Enterprises Limited et Bain Capital Credit, se sont également engagés à verser un montant initial de 100 M$ US chacun à IndiaRF.
  • Le fonds investira dans des sociétés en difficulté afin de permettre leur redressement et l’assainissement de leur exploitation.
Mumbai, Inde | le 17 décembre 2019: La plateforme India Resurgence Fund, une plateforme de rachat d’actifs en difficulté, mise en place avec Piramal Enterprises Limited et Bain Capital Credit en tant que copromoteurs, a reçu un engagement de 225 M$ US de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada, par l’intermédiaire de sa filiale en propriété exclusive, CPPIB Credit Investments Inc. IndiaRF vise à investir dans des actifs en difficulté en se portant acquéreur d’actions et de titres de créance existants par l’entremise de tribunaux des faillites ou directement auprès des prêteurs, ou en achetant des titres nouvellement émis, et afin d’exercer un contrôle sur le redressement de ces actifs en les recapitalisant et en assainissant l’exploitation des entreprises. IndiaRF avait précédemment mobilisé 100 M$ US auprès de la Société financière internationale (IFC) dans le cadre du programme de recouvrement d’actifs en difficulté (Distressed Asset Recovery Program) de cette dernière. IFC agit en tant qu’investisseur de référence auprès d’IndiaRF et utilisera son expertise mondiale et celle de l’OIRPC pour l’aider à y mettre en œuvre des normes de gouvernance environnementale, sociale et d’entreprise. « Nous sommes heureux d’être l’investisseur de référence d’un fonds qui aura un impact significatif sur le règlement de prêts improductifs et accordera la priorité à la revitalisation et au redressement des actifs. Nous avons la certitude que contribuer à résoudre le problème des produits improductifs en Inde aura un effet d’entraînement très important dans l’économie, notamment par le sauvetage et la création d’emplois », a déclaré Mengistu Alemayehu, directeur pour l’Asie du Sud d’IFC. Notre investissement dans IndiaRF représente une augmentation de notre engagement de fonds sous forme d’instruments de crédit en Inde, qui cible des rendements corrigés du risque attrayants sur le vaste marché indien du crédit aux emprunteurs en difficulté », indique John Graham, directeur général principal et chef mondial, Placements en instruments de crédit. à l’OIRPC « Notre mode d’investissement repose sur des partenariats solides, car un exploitant local solide bénéficiant de la supervision active d’un partenaire international de confiance nous permettra de poursuivre la croissance de nos investissements en Inde à long terme. » IndiaRF mobilise également des capitaux auprès d’autres investisseurs et bureaux de gestion de patrimoine familial internationaux à valeur nette élevée dans l’actuel cycle de financement. « La résolution du problème des prêts improductifs continue d’être un enjeu important des réformes pour le gouvernement indien. Le gouvernement et la Reserve Bank of India se sont montrés empressés à aplanir les difficultés initiales associées au code des faillites, qui donne confiance aux investisseurs internationaux. La création d’un appareil judiciaire indépendant permet de régler efficacement le problème des mauvaises créances et contribue à préserver la valeur de nombreuses entreprises. Des solutions efficaces permettent aux banques de libérer des capitaux pour financer la formation de nouvelles immobilisations qui, à leur tour, alimentent la croissance économique future du pays. Nous sommes ravis qu’à la suite du soutien initial accordé par IFC à cette plateforme, l’OIRPC ait également renforcé son association avec Piramal Group et sa coopération avec l’Inde », observe Ajay Piramal, président du conseil, Piramal Group. M. Jonathan Lavine, associé codirecteur, Bain Capital, et chef des investissements, Bain Capital Credit, a déclaré : « Nous sommes heureux que l’OIRPC et IFC se soient engagés à soutenir la plateforme IndiaRF, qui réunit deux des investisseurs en placements non traditionnels les plus importants et les plus expérimentés à l’échelle mondiale et en Asie. Cet appui atteste éloquemment la qualité de l’occasion d’affaires que Bain Capital Credit et Piramal Group ont reconnue au moment de la mise en place de la plateforme. Le secteur des actifs en difficulté en Inde offre une occasion d’investissement unique et continue de retenir l’attention des investisseurs internationaux à long terme de qualité. » À propos de l’OIRPC L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui place, dans l’intérêt supérieur de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires canadiens, les fonds dont le Régime de pensions du Canada (RPC) n’a pas besoin pour verser les prestations de retraite courantes. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, l’OIRPC investit dans des actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe. L’OIRPC a son siège social à Toronto et possède des bureaux à Hong Kong, Londres, Mumbai, New York, San Francisco, São Paulo, Sydney ainsi qu’au Luxembourg. L’OIRPC, dont la gouvernance et la gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada, n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 septembre 2019, la caisse du RPC totalisait 409,5 milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements sur l’OIRPC, veuillez consulter le site www.cppib.com/fr ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter. À propos d’IFC Organisation sœur de la Banque mondiale et membre du Groupe de la Banque mondiale, la Société financière internationale (IFC) est la plus importante institution mondiale d’aide au développement dont les activités concernent exclusivement le secteur privé dans les pays émergents. IFC collabore avec plus de 2 000 entreprises dans le monde entier, utilisant son capital, son savoir-faire et son influence pour créer des marchés et des occasions d’affaires dans les régions les plus difficiles de la planète. Au cours de l’exercice 2017, IFC a accordé la somme inégalée de 19,3 milliards de dollars de financement à long terme à des pays en développement, mettant à profit le pouvoir du secteur privé pour contribuer à éradiquer la pauvreté et à promouvoir une prospérité partagée. Pour obtenir plus de renseignements, allez au www.ifc.org. À propos de Piramal Group Piramal Group (Piramal) est un conglomérat mondial d’entreprises disposant d’une présence dans les services financiers, la pharmaceutique, les points de vue et l’analytique dans le secteur des soins de santé, l’immobilier et les emballages en verre. Piramal Enterprises Limited (PEL), la société cotée en bourse emblématique de Piramal, a conclu plus de 50 acquisitions en plus de 30 ans en Inde. Les revenus consolidés de PEL ont dépassé 1,8 milliard de dollars US pour l’exercice 2019. Les revenus de PEL ont augmenté au taux de croissance annuel composé (TCAC) de 28 % et le bénéfice net normalisé, au TCAC de 50 % au cours des sept dernières années. À propos de Bain Capital Credit Bain Capital Credit est un spécialiste du crédit de premier plan à l’échelle mondiale et dispose d’environ 41 milliards de dollars d’actif sous gestion. Bain Capital Credit investit en amont et en aval de la structure du capital et dans tout le spectre des stratégies de crédit : prêts à effet de levier, obligations à rendement élevé, prêts en difficulté, prêts privés, produits structurés, prêts improductifs et actions. Son équipe de plus de 200 professionnels crée de la valeur en effectuant des analyses indépendantes rigoureuses de milliers de sociétés émettrices dans le monde. Outre les titres de créance, Bain Capital investit dans diverses catégories d’actif – soit les actions de sociétés cotées en bourse et de sociétés fermées et le capital de risque – et met à profit la plateforme partagée de la société pour saisir des occasions dans des secteurs prioritaires stratégiques. À propos d’IndiaRF IndiaRF est une plateforme d’investissement dans des entreprises en difficulté mise en place par Piramal Group et Bain Capital Credit, qui vise à générer des rendements corrigés du risque à long terme attrayants pour les investisseurs en effectuant pour l’essentiel des placements dans des entreprises indiennes en difficulté de secteurs variés.
Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.