skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

• Investissements RPC publie un énoncé de position sur le rôle que peuvent jouer les investisseurs pour faire progresser l’ensemble de l’économie vers un avenir sobre en carbone
• L’organisme présente une nouvelle approche de placement consistant à repérer, à financer et à soutenir les sociétés participant à la décarbonisation

Toronto, CANADA (15 décembre 2021) – Dans un document publié récemment, l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (Investissements RPC) affirme qu’il est impératif, dans la lutte contre les changements climatiques, d’aider les grands émetteurs essentiels à se décarboner. Le document intitulé Investir pour soutenir les progrès vers un avenir sobre en carbone dans l’ensemble de l’économie met en lumière les occasions que présente la décarbonisation pour les investisseurs à long terme et souligne la nécessité de se pencher sur un obstacle de taille à la décarbonisation : les secteurs qui sont à la fois des secteurs stratégiques et de grands émetteurs dont les émissions sont difficiles à réduire.

Le document décrit également la nouvelle approche de placement d’Investissements RPC, qui vise à repérer, à financer et à soutenir les sociétés qui s’engagent à créer de la valeur en réduisant leurs émissions au fil du temps, d’une manière qui cadre avec l’horizon temporel d’Investissements RPC.

« Les grands émetteurs qui réussiront à s’adapter à l’évolution de l’économie vers un avenir sobre en carbone offriront une valeur ajoutée aux investisseurs patients comme Investissements RPC, explique Deb Orida, chef mondiale, Placements en actifs réels et chef du développement durable. Cette nouvelle approche s’accorde avec l’engagement de la caisse d’investir dans des sociétés ayant le potentiel de créer des technologies climatiques innovantes dans le monde entier, et elle renforce nos capacités actuelles liées aux technologies rendant possible la transition énergétique. »

Aux fins de l’approche, les secteurs qui sont à la fois des secteurs stratégiques et de grands émetteurs dont les émissions sont difficiles à réduire comprennent l’agriculture, les produits chimiques, le ciment, l’électricité provenant d’énergies classiques, le pétrole et le gaz, l’acier et le transport lourd. La décarbonisation de ces secteurs névralgiques est essentielle non seulement pour répondre aux grandes ambitions de carboneutralité, mais aussi pour soutenir la croissance et la stabilité économiques et favoriser une transition responsable. Investissements RPC entend travailler en partenariat avec des sociétés, des leaders du secteur privé, des investisseurs et d’autres parties intéressées qui partagent son point de vue afin d’élaborer une approche de placement spécialisée pour soutenir les sociétés en portefeuille actuelles et futures dans leur évolution.

Investissements RPC a également publié aujourd’hui un document connexe, Financer un avenir plus vert, qui porte sur un autre élément clé de l’investissement durable, les obligations vertes, et souligne la place qu’occupent ces titres dans l’approche de la caisse pour le financement de projets ayant des avantages environnementaux. On y explique que, pour que les obligations vertes puissent passer d’un créneau en pleine croissance à un produit standard, les normes, qui sont encore au stade d’ébauche, devront être mieux définies, jusqu’à se rapprocher du cadre actuel du marché obligataire régissant la façon dont les titres de créance sont notés, émis et évalués selon leur rendement. Il est donc impératif d’améliorer rapidement les normes et les pratiques encadrant les obligations vertes. Le secteur des services financiers sera ainsi mieux outillé pour réaliser son énorme potentiel d’orienter les capitaux vers des placements qui soutiennent la transition vers une économie sobre en carbone tout en stimulant les rendements. En 2018, Investissements RPC a été la première caisse de retraite au monde à émettre des obligations vertes. L’organisme a lancé six autres émissions depuis.

Le document Investir pour soutenir les progrès vers un avenir sobre en carbone dans l’ensemble de l’économie peut être consulté ici, sur le site d’Investissements RPC. Le document Financer un avenir plus vert peut être consulté ici.

À propos d’Investissements RPC

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (« Investissements RPCMC ») est l’organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse du Régime de pensions du Canada dans l’intérêt de plus de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 septembre 2021, la caisse totalisait 541,5 milliards de dollars. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site www.investissementsrpc.com/fr/ ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

• Investissements RPC publie un énoncé de position sur le rôle que peuvent jouer les investisseurs pour faire progresser l’ensemble de l’économie vers un avenir sobre en carbone • L’organisme présente une nouvelle approche de placement consistant à repérer, à financer et à soutenir les sociétés participant à la décarbonisation Toronto, CANADA (15 décembre 2021) – Dans un document publié récemment, l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (Investissements RPC) affirme qu’il est impératif, dans la lutte contre les changements climatiques, d’aider les grands émetteurs essentiels à se décarboner. Le document intitulé Investir pour soutenir les progrès vers un avenir sobre en carbone dans l’ensemble de l’économie met en lumière les occasions que présente la décarbonisation pour les investisseurs à long terme et souligne la nécessité de se pencher sur un obstacle de taille à la décarbonisation : les secteurs qui sont à la fois des secteurs stratégiques et de grands émetteurs dont les émissions sont difficiles à réduire. Le document décrit également la nouvelle approche de placement d’Investissements RPC, qui vise à repérer, à financer et à soutenir les sociétés qui s’engagent à créer de la valeur en réduisant leurs émissions au fil du temps, d’une manière qui cadre avec l’horizon temporel d’Investissements RPC. « Les grands émetteurs qui réussiront à s’adapter à l’évolution de l’économie vers un avenir sobre en carbone offriront une valeur ajoutée aux investisseurs patients comme Investissements RPC, explique Deb Orida, chef mondiale, Placements en actifs réels et chef du développement durable. Cette nouvelle approche s’accorde avec l’engagement de la caisse d’investir dans des sociétés ayant le potentiel de créer des technologies climatiques innovantes dans le monde entier, et elle renforce nos capacités actuelles liées aux technologies rendant possible la transition énergétique. » Aux fins de l’approche, les secteurs qui sont à la fois des secteurs stratégiques et de grands émetteurs dont les émissions sont difficiles à réduire comprennent l’agriculture, les produits chimiques, le ciment, l’électricité provenant d’énergies classiques, le pétrole et le gaz, l’acier et le transport lourd. La décarbonisation de ces secteurs névralgiques est essentielle non seulement pour répondre aux grandes ambitions de carboneutralité, mais aussi pour soutenir la croissance et la stabilité économiques et favoriser une transition responsable. Investissements RPC entend travailler en partenariat avec des sociétés, des leaders du secteur privé, des investisseurs et d’autres parties intéressées qui partagent son point de vue afin d’élaborer une approche de placement spécialisée pour soutenir les sociétés en portefeuille actuelles et futures dans leur évolution. Investissements RPC a également publié aujourd’hui un document connexe, Financer un avenir plus vert, qui porte sur un autre élément clé de l’investissement durable, les obligations vertes, et souligne la place qu’occupent ces titres dans l’approche de la caisse pour le financement de projets ayant des avantages environnementaux. On y explique que, pour que les obligations vertes puissent passer d’un créneau en pleine croissance à un produit standard, les normes, qui sont encore au stade d’ébauche, devront être mieux définies, jusqu’à se rapprocher du cadre actuel du marché obligataire régissant la façon dont les titres de créance sont notés, émis et évalués selon leur rendement. Il est donc impératif d’améliorer rapidement les normes et les pratiques encadrant les obligations vertes. Le secteur des services financiers sera ainsi mieux outillé pour réaliser son énorme potentiel d’orienter les capitaux vers des placements qui soutiennent la transition vers une économie sobre en carbone tout en stimulant les rendements. En 2018, Investissements RPC a été la première caisse de retraite au monde à émettre des obligations vertes. L’organisme a lancé six autres émissions depuis. Le document Investir pour soutenir les progrès vers un avenir sobre en carbone dans l’ensemble de l’économie peut être consulté ici, sur le site d’Investissements RPC. Le document Financer un avenir plus vert peut être consulté ici. À propos d’Investissements RPC L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (« Investissements RPCMC ») est l’organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse du Régime de pensions du Canada dans l’intérêt de plus de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 septembre 2021, la caisse totalisait 541,5 milliards de dollars. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site www.investissementsrpc.com/fr/ ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Contenu de l'article

Frank Switzer
Directeur général, Relations avec les investisseurs
Investissements RPC
fswitzer@cppib.com
Téléphone : +1 416 523-8039

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.