skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Faits saillants du troisième trimestre :

  • Rendement net sur cinq exercices de 11,7 pour cent
  • Rendement net sur 10 exercices de 11,6 pour cent
  • Solides profits des services Actifs réels et Actions de sociétés fermées

TORONTO (ONTARIO) (le 10 février 2022) : L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2022 le 31 décembre 2021 avec un actif net de 550,4 milliards de dollars, comparativement à 541,5 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent.

Cette augmentation de l’actif net de 8,9 milliards de dollars au cours du trimestre est attribuable à un bénéfice net de 13,0 milliards de dollars, moins des sorties nettes de trésorerie du Régime de pensions du Canada (le RPC) de 4,1 milliards de dollars. Le montant des cotisations au RPC que reçoit Investissements RPC est habituellement plus élevé que le montant nécessaire au versement des prestations au cours du premier semestre de l’année civile, facteur qui est en partie contrebalancé par des versements de prestations supérieurs aux cotisations au cours des derniers mois de l’année.

La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements nets annualisés sur cinq et sur 10 exercices de 11,7 pour cent et de 11,6 pour cent, respectivement. Pour le trimestre considéré, la caisse a généré un rendement de 2,4 pour cent.

« La caisse a connu une solide croissance ce trimestre, principalement en raison des profits appréciables tirés des actifs réels et des placements en instruments de capitaux propres. La performance à deux chiffres de la caisse sur le long terme se poursuit, et nous sommes dans une position solide pour faire face à l’incertitude des marchés » a déclaré John Graham, président et chef de la direction. « Notre portefeuille fortement diversifié, qui comprend des placements dans des infrastructures et des biens immobiliers, est raisonnablement bien positionné pour faire face aux pressions inflationnistes. »

Viabilité à long terme

Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada (le BAC) effectue un examen indépendant de la viabilité du RPC pour les 75 prochaines années. Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2019, l’actuaire en chef a de nouveau confirmé qu’au 31 décembre 2018, le RPC de base et le RPC supplémentaire demeurent viables, tout au long de la période de projection de 75 ans, selon les taux de cotisation prévus par la loi.

Les prévisions de l’actuaire en chef reposent sur l’hypothèse selon laquelle le taux de rendement annuel moyen du compte de base du RPC sera de 3,95 pour cent supérieur au taux d’inflation des prix à la consommation au Canada au cours des 75 années suivant l’année 2018. En ce qui a trait au compte supplémentaire du RPC, ces prévisions reposent sur l’hypothèse correspondante selon laquelle le taux de rendement réel annuel moyen du compte supplémentaire du RPC sera de 3,38 pour cent.

base Acpp Chart Fr

Investissements RPC continue de constituer un portefeuille conçu pour réaliser un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus, en tenant compte des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC et sur sa capacité à s’acquitter de ses obligations financières. Le RPC est destiné à servir les intérêts des cotisants et des bénéficiaires actuels, tout en prévoyant plusieurs décennies à l’avance les besoins des générations futures. Par conséquent, les résultats à long terme constituent une mesure plus appropriée de la performance d’Investissements RPC et de la viabilité du régime.

Rendement du compte de base du RPC et du compte supplémentaire du RPC

Le compte de base du RPC a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2022 le 31 décembre 2021 avec un actif net de 539,7 milliards de dollars, comparativement à 531,9 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif de 7,8 milliards de dollars est attribuable à un bénéfice net de 12,8 milliards de dollars, moins des sorties nettes de trésorerie du RPC de base de 5,0 milliards de dollars. Le compte de base du RPC a réalisé un rendement net de 2,4 pour cent pour le trimestre, et un rendement annualisé sur cinq exercices de 11,7 pour cent.

Le compte supplémentaire du RPC a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2022 le 31 décembre 2021 avec un actif net de 10,7 milliards de dollars, comparativement à 9,6 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de 1,1 milliard de dollars de l’actif est attribuable à un bénéfice net de 222 millions de dollars et à des cotisations nettes au RPC supplémentaire de 834 millions de dollars. Le compte supplémentaire du RPC a réalisé un rendement net de 2,2 pour cent pour le trimestre, et un rendement annualisé de 9,5 pour cent depuis sa création.

Le RPC supplémentaire a été conçu en fonction d’un cadre législatif de financement et d’un taux de cotisation différents de ceux du RPC de base. Compte tenu des différences dans leur conception respective, le RPC supplémentaire présente un profil de risque de marché et un profil de placement différents depuis sa création en 2019. Nous nous attendons à ce que la performance du RPC supplémentaire diffère parfois de celle du RPC de base. De plus, en raison des différences dans leur profil de cotisations nettes, l’actif du compte supplémentaire du RPC devrait également croître beaucoup plus rapidement que celui du compte de base du RPC.

Composition de l’actif et répartition géographique

Les portefeuilles de placement du RPC de base et du RPC supplémentaire d’Investissements RPC sont répartis dans les catégories d’actifs et les régions suivantes :

asset Geo Chart Fr 

Voici les faits saillants de l’exploitation :


Annonces concernant la direction

  • Maximilian Biagosch a été nommé directeur général principal, chef régional, Europe et chef, Placements directs en actions de sociétés fermées. Il continuera de diriger le groupe Placements directs en actions de sociétés fermées au sein du service Actions de sociétés fermées et d’assurer le leadership régional en Europe. Il était jusqu’à tout récemment directeur général et chef, Création de valeur pour le portefeuille.
  • Agus Tandiono a été nommé directeur général principal, chef régional, Asie et chef, Actions fondamentales, Asie. Il continuera de diriger le groupe Actions fondamentales en Asie au sein du service Actions à gestion active et d’assurer le leadership régional en Asie. M. Tandiono a dirigé le développement des activités des groupes Actions fondamentales à gestion active et Placements relationnels en Asie.
  • Kelly Shen, directrice générale principale et chef des données et des technologies, quitte l’organisme pour saisir une nouvelle occasion. Au cours de ses trois années à Investissements RPC, Mme Shen a travaillé avec son équipe de direction pour faire progresser considérablement nos capacités en matière de technologie, de données et d’innovation, a siégé au conseil d’administration d’une société en portefeuille et a également défendu l’équité, l’inclusion et la diversité à titre de présidente du Conseil de direction sur l’inclusion et la diversité de l’organisme.

Faits nouveaux concernant l’organisme

  • Nous avons annoncé nous être engagés à ce que notre portefeuille et nos activités soient carboneutres dans toutes les catégories d’émissions d’ici 2050. Notre engagement vise notamment à investir dans la transition globale de l’économie et à exercer notre influence à titre d’investisseur actif, plutôt que d’avoir recours à un désinvestissement général; à atteindre la carboneutralité dans nos activités internes d’ici la fin de l’exercice 2023; à accroître nos placements dans des actifs verts et de transition écologique pour les faire passer de 65 milliards de dollars à un minimum de 130 milliards de dollars d’ici 2030; et à miser sur notre nouvelle approche de placement axée sur la décarbonisation.
  • Nous avons annoncé la conclusion d’une entente avec ERM, qui agira à titre de partenaire d’exécution pour la mise en œuvre de l’approche de placement axée sur la décarbonisation. ERM aidera Investissements RPC à repérer les sociétés en portefeuille dont la décarbonisation permettrait de générer de la valeur, et collaborera avec celles-ci pour établir et mettre en œuvre une feuille de route à cette fin.
  • Nous avons publié un nouveau rapport intitulé « Investir pour soutenir les progrès vers un avenir sobre en carbone dans l’ensemble de l’économie », qui met en lumière les occasions que présente la décarbonisation pour les investisseurs à long terme. Le rapport présente également une approche de placement visant à repérer, à financer et à soutenir les sociétés qui s’engagent à créer de la valeur en réduisant leur empreinte carbone au fil du temps.

Faits saillants de nos activités de placement pour le troisième trimestre :

 

Actions à gestion active

  • Investissement d’un montant de 150 millions de dollars américains dans FWD Group, une entreprise d’assurance-vie panasiatique qui compte environ 10 millions de clients répartis dans 10 marchés.
  • Investissement d’un montant de 200 millions de dollars canadiens à titre d’investisseur principal dans le cadre du premier appel public à l’épargne de Volvo Cars, un chef de file du virage mondial vers les véhicules électriques.
  • Investissement d’un montant de 43 millions d’euros dans N26, une banque exclusivement numérique dont le siège social est situé en Allemagne et qui compte plus de sept millions de clients dans 25 pays.
  • Investissement d’un montant de 25 millions de dollars américains dans ITM Power, une entreprise du Royaume-Uni qui fabrique des systèmes d’électrolyse utilisant la technologie de la membrane échangeuse de protons pour générer de l’hydrogène d’origine renouvelable pour les secteurs du stockage et du transport de l’énergie, de la chaleur renouvelable et des industries.

Placements en instruments de crédit

  • Acquisition de redevances progressives sur le produit Tafamidis auprès de Tafamidis Holdings, LLC, une société du portefeuille de Blackstone Life Sciences, lesquelles prendront la forme d’un produit initial et de versements liés à l’atteinte d’objectifs de rendement d’un montant maximal de 221 millions de dollars américains. Le Tafamidis, vendu sous les noms de marque Vyndaqel et Vyndamax, est un agent pharmaceutique utilisé pour le traitement de problèmes de santé particuliers chez les adultes dans le but de réduire la mortalité et les hospitalisations liées à des maladies cardiovasculaires.
  • Engagement à fournir un apport en capital additionnel à Amitra Capital Ltd., une société de notre portefeuille entièrement détenue, afin de soutenir son entente avec Novo Banco, S.A. visant l’acquisition d’une participation dans un portefeuille de prêts hypothécaires non productifs au Portugal dont le solde en cours est de 231,3 millions d’euros.
  • Engagement à fournir un apport en capital additionnel à une entité de placement gérée par Carlyle Aviation Partners afin de financer l’acquisition du portefeuille d’aéronefs d’AMCK Aviation, constitué de 125 aéronefs, principalement des avions à fuselage étroit, et d’un carnet de commandes de 20 aéronefs A320/321neo.
  • Engagement à investir un montant de 220 millions de dollars américains dans une facilité de financement garantie de premier rang pour l’aménagement de projets d’énergie solaire à grande échelle aux États-Unis par l’entremise d’un partenariat avec HPS Investment Partners.
  • A finalisé d’un prêt total de 421 millions de dollars américains à Spear Street Capital pour le développement d’un complexe de bureaux existant en un développement des sciences de la vie à Watertown, Massachusetts.
  • Investissement d’environ 250 millions de dollars américains dans des facilités de premier rang et mezzanine pour financer le rachat par Carlyle Group de Hexaware Technologies, une société indienne de services de TI de premier plan axée principalement sur l’infonuagique, l’automatisation et la transformation de l’expérience client pour les sociétés des secteurs des services bancaires, de l’assurance, des soins de santé, des voyages et des services professionnels.
  • Investissement d’un montant de 325 millions de dollars américains dans un prêt unitranche accordé à Straive, une société d’externalisation de processus d’affaires axée sur les marchés verticaux de l’éducation, des données et de l’édition qui exerce principalement ses activités en Inde et aux Philippines.

Actions de sociétés fermées

  • Engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans Meituan Long-Z USD Fund I. Meituan Long-Z est axé sur les investissements de capital-risque et de croissance en Chine, principalement dans le secteur des produits de consommation alimentaires et des boissons et les secteurs de la nouvelle économie, et qui investit, de façon opportuniste, dans les secteurs des technologies avancées et des logiciels-services interentreprises.
  • Engagement à investir un montant de 303 millions de dollars dans BGH Capital Fund II. BGH Capital est un gestionnaire de capital-investissement axé sur les marchés de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande qui exerce ses activités dans le domaine du rachat d’entreprises à moyenne et à forte capitalisation.
  • Investissement de 25 millions de dollars américains, de concert avec CVC Capital Partners Asia, dans TRY Group, le plus important fournisseur de services de tutorat individuel au Japon.
  • Conclusion d’un coinvestissement de 50 millions de dollars américains avec General Atlantic et engagement d’un montant total de 105 millions de dollars américains dans le financement de premier et de second rang d’Authentic Brands Group, une entreprise de développement et de concession de licences qui détient un portefeuille de marques de style de vie, de sports, de célébrités et de divertissement.
  • Investissement dans le financement de série D d’un montant de 450 millions de dollars américains de DriveWealth. DriveWealth est une plateforme d’infrastructure de courtage qui permet l’utilisation de comptes de courtage autogéré et de robots-conseillers pour accéder au marché boursier aux États-Unis.
  • Conclusion d’un coinvestissement de 130 millions de dollars américains avec Hillhouse Capital pour l’acquisition d’AI Dream, une société chinoise de matelas qui vend les marques de qualité King Koil et Serta.
  • Engagement à investir un montant de 50 millions de dollars américains dans A91 Partners Emerging Fund II, un investisseur indien de capital-risque de croissance axé sur les placements minoritaires dans des sociétés technologiques.
  • Engagement à investir 200 millions de dollars américains dans Genesis Capital III. Genesis Capital se concentre sur les investissements technologiques au stade du capital-risque et de la croissance en Chine.
  • Soutien au regroupement d’Inmarsat avec Viasat, évalué à environ 4 milliards de dollars américains, dans le cadre d’un consortium contrôlé conjointement avec des investisseurs en capital-investissement de premier plan. Le consortium détiendra une participation de 37,5 pour cent dans l’entité regroupée, ce qui représente une participation de 9,4 pour cent pour Investissements RPC.
  • Conclusion d’une entente définitive visant l’acquisition de toutes les actions ordinaires en circulation de McAfee, conjointement avec un groupe d’investisseurs composé d’Advent, de Permira, de Crosspoint Capital, de GIC et d’ADIA, dans le cadre d’une transaction entièrement en numéraire évaluée à environ 12 milliards de dollars américains en fonction de la valeur comptable.
  • Engagement à investir 150 millions de dollars américains dans DCP Capital Partners II. DCP Capital Partners met l’accent sur les rachats d’envergure et les transactions importantes de placements minoritaires dans la région de la Chine élargie.
  • Investissement de 175 millions de dollars américains dans une transaction de placement secondaire dirigée par le commandité visant l’acquisition d’un strip de 26 actifs de croissance mondiaux gérés par la plateforme de Goldman Sachs Growth Equity, pour une transaction d’une valeur totale d’environ 500 millions de dollars américains.
  • Conclusion d’une transaction de 1 milliard de dollars visant à fournir des liquidités à BT Pension Scheme par l’intermédiaire d’un compte de fonds géré de façon distincte et de coinvestissements gérés par Hermes GPE.

Actifs réels

  • Engagement à investir 19 milliards de yens (205,6 millions de dollars canadiens) dans une coentreprise avec Mitsubishi Estate, un important promoteur immobilier japonais, afin de réaliser des placements dans des actifs commerciaux et résidentiels au Japon.
  • Création d’une coentreprise à parts égales avec Lendlease, qui se consacrera à l’aménagement d’un nouveau quartier principalement constitué d’immeubles de bureaux dans le projet International Quarter London, avec un engagement initial de 215 millions de livres sterling pour l’aménagement du Turing Building.
  • Engagement à investir un montant de 83,6 millions de dollars américains dans le cadre d’une coentreprise tripartite avec Boston Properties et GIC afin d’acquérir le 360 Park Avenue South, un immeuble de bureaux de 20 étages situé à Manhattan.
  • Formation d’une coentreprise de 1,1 milliard de dollars américains avec Bridge Industrial en vue d’aménager des immeubles industriels dans plusieurs marchés importants aux États-Unis.
  • Annonce d’un partenariat stratégique avec Octopus Energy Group (Octopus), une société établie au Royaume-Uni, qui comprend un investissement de 300 millions de dollars américains pour soutenir la stratégie d’expansion mondiale d’Octopus et sa plateforme technologique Kraken, qui déploiera l’énergie intelligente dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement énergétique.
  • Formation d’une coentreprise de 840 millions de dollars américains avec Greystar en vue d’aménager et d’acquérir des immeubles de logement locatif unifamiliaux construits sur mesure aux États-Unis.
  • Conclusion d’une entente visant l’augmentation de 1,1 pour cent de notre placement dans IDEAL, ce qui portera notre participation totale dans la plateforme d’infrastructures mexicaines à 24,8 pour cent.
  • Investissement de 800 millions de dollars dans 13 sociétés immobilières cotées par l’intermédiaire de placements sur les marchés primaire et secondaire, ce qui a principalement permis d’accroître les positions existantes.
  • Engagement à investir 56 millions de livres sterling dans l’expansion d’une coentreprise existante avec Federated Hermes afin d’aménager l’immeuble One Centenary Way de Paradise Birmingham, un projet d’aménagement à usage mixte de 13 étages.
  • Engagement à investir 13,5 milliards de roupies indiennes (231 millions de dollars canadiens) en tranches dans une coentreprise avec Phoenix Mills pour l’aménagement d’un actif à usage mixte principalement constitué d’immeubles de bureaux à Mumbai, pour une participation de 49 pour cent.
  • Acquisition de 25 pour cent des parts de National Highways Infra Trust, une fiducie de placement en infrastructures privée dont le promoteur est la National Highways Authority of India, pour un montant de 15 029 millions de roupies indiennes (257 millions de dollars canadiens).
  • Engagement à investir 20 millions de dollars américains dans un partenariat avec Conservation International afin d’investir dans des solutions pour le climat axées sur la nature.

Cession d’actifs

  • Liquidation de notre participation de 37 pour cent dans AMP Capital Retail Trust (ACRT) en Australie, de concert avec d’autres porteurs de parts d’ACRT, pour un prix de transaction de 2,0 milliards de dollars canadiens. Nous avions initialement investi dans ACRT en 2012.

Voici les faits saillants des transactions réalisées après la fin du trimestre :

  • A finalisé la vente de Royal Bank Plaza de concert avec notre partenaire de coentreprise Oxford Properties, avec un produit net d’environ 300 millions de dollars pour CPP Investments. La coentreprise a initialement acquis la propriété en 2005.
  • Engagement à investir 150 millions de dollars américains dans Lyfe Capital Fund IV, L.P. Lyfe investit principalement dans des sociétés de soins de santé en phase de démarrage ou de croissance dans la région de la Chine élargie et dans certaines régions des États-Unis, dans les domaines de la thérapeutique, des appareils médicaux et du diagnostic.
  • Engagement à investir 100 millions de dollars dans Hillhouse Venture Fund VI. Ce fonds est axé sur les occasions de capital-risque en Chine dans quatre secteurs principaux, soit les biens de consommation, les soins de santé, les services commerciaux et les technologies liées au climat.
  • Engagement à investir 50 millions de dollars américains dans le financement de série I2 de VerSe Innovation Pvt. Ltd, une société de plateforme de technologie du contenu établie en Inde.
  • Investissement d’un montant de 100 millions de dollars américains dans le premier appel public à l’épargne de LG Energy Solution, un important fabricant de batteries situé en Corée du Sud.
  • Investissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans le financement de série B d’Eikon Therapeutics d’un montant de 517,8 millions de dollars américains. Eikon utilise la nanoscopie et l’ingénierie de pointe pour inventer de nouveaux médicaments qui améliorent et prolongent la vie.

À propos d’Investissements RPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPCMC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse du Régime de pensions du Canada dans l’intérêt de plus de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 31 décembre 2021, la caisse totalisait 550,4 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Mise en garde

Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et des « déclarations prospectives » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et d’autres dispositions refuges de lois américaines applicables. Toutes ces déclarations prospectives sont formulées et présentées conformément aux dispositions refuges des lois américaines applicables en matière de valeurs mobilières. L’information et les déclarations prospectives comprennent toute l’information et toutes les déclarations au sujet des intentions, des plans, des attentes, des croyances, des objectifs, de la performance future et de la stratégie d’Investissements RPC, ainsi que toute autre information ou déclaration à l’égard de circonstances ou d’événements futurs qui ne se rapportent ni directement, ni exclusivement à des faits passés. L’information et les déclarations prospectives se caractérisent souvent, mais pas toujours, par l’emploi de termes comme « tendance », « éventuel », « possibilité », « croire », « prévoir », « s’attendre à », « actuel », « avoir l’intention de », « estimer », « position », « supposer », « perspectives », « continuer », « demeurer », « maintenir », « soutenir », « viser », « atteindre », ainsi que par l’emploi de la forme future ou conditionnelle des verbes tels que « être », « devoir » ou « pouvoir » et d’expressions similaires. L’information et les déclarations prospectives ne représentent pas des faits passés, mais plutôt les prévisions actuelles d’Investissements RPC à l’égard des résultats et des événements futurs. Cette information et ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent considérablement des attentes actuelles, notamment en ce qui a trait au revenu de placement disponible, aux acquisitions prévues, aux approbations réglementaires et autres et aux conditions de placement en général. Bien qu’Investissements RPC soit d’avis que les hypothèses qui les sous-tendent sont raisonnables, cette information et ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et, par conséquent, les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces déclarations en raison de leur nature incertaine. Investissements RPC ne s’engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations à la lumière de nouvelles informations, par suite d’événements futurs, de changements de circonstances ou pour toute autre raison. L’information présentée sur le site Web et les comptes LinkedIn, Facebook et Twitter d’Investissements RPC ne fait pas partie intégrante de ce communiqué. CPP INVESTMENTS, INVESTISSEMENTS RPC, Canada Pension Plan Investment Board, OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA, CPPIB, OIRPC et les autres noms, slogans, logos, icônes, illustrations, images, dessins ou tout autre contenu utilisé dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des dénominations commerciales, des marques de commerce déposées, des marques de commerce non déposées ou une autre forme de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, et sont utilisés sous licence par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés.

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire. Faits saillants du troisième trimestre : Rendement net sur cinq exercices de 11,7 pour cent Rendement net sur 10 exercices de 11,6 pour cent Solides profits des services Actifs réels et Actions de sociétés fermées TORONTO (ONTARIO) (le 10 février 2022) : L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2022 le 31 décembre 2021 avec un actif net de 550,4 milliards de dollars, comparativement à 541,5 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif net de 8,9 milliards de dollars au cours du trimestre est attribuable à un bénéfice net de 13,0 milliards de dollars, moins des sorties nettes de trésorerie du Régime de pensions du Canada (le RPC) de 4,1 milliards de dollars. Le montant des cotisations au RPC que reçoit Investissements RPC est habituellement plus élevé que le montant nécessaire au versement des prestations au cours du premier semestre de l’année civile, facteur qui est en partie contrebalancé par des versements de prestations supérieurs aux cotisations au cours des derniers mois de l’année. La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements nets annualisés sur cinq et sur 10 exercices de 11,7 pour cent et de 11,6 pour cent, respectivement. Pour le trimestre considéré, la caisse a généré un rendement de 2,4 pour cent. « La caisse a connu une solide croissance ce trimestre, principalement en raison des profits appréciables tirés des actifs réels et des placements en instruments de capitaux propres. La performance à deux chiffres de la caisse sur le long terme se poursuit, et nous sommes dans une position solide pour faire face à l’incertitude des marchés » a déclaré John Graham, président et chef de la direction. « Notre portefeuille fortement diversifié, qui comprend des placements dans des infrastructures et des biens immobiliers, est raisonnablement bien positionné pour faire face aux pressions inflationnistes. » Viabilité à long terme Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada (le BAC) effectue un examen indépendant de la viabilité du RPC pour les 75 prochaines années. Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2019, l’actuaire en chef a de nouveau confirmé qu’au 31 décembre 2018, le RPC de base et le RPC supplémentaire demeurent viables, tout au long de la période de projection de 75 ans, selon les taux de cotisation prévus par la loi. Les prévisions de l’actuaire en chef reposent sur l’hypothèse selon laquelle le taux de rendement annuel moyen du compte de base du RPC sera de 3,95 pour cent supérieur au taux d’inflation des prix à la consommation au Canada au cours des 75 années suivant l’année 2018. En ce qui a trait au compte supplémentaire du RPC, ces prévisions reposent sur l’hypothèse correspondante selon laquelle le taux de rendement réel annuel moyen du compte supplémentaire du RPC sera de 3,38 pour cent. Investissements RPC continue de constituer un portefeuille conçu pour réaliser un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus, en tenant compte des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC et sur sa capacité à s’acquitter de ses obligations financières. Le RPC est destiné à servir les intérêts des cotisants et des bénéficiaires actuels, tout en prévoyant plusieurs décennies à l’avance les besoins des générations futures. Par conséquent, les résultats à long terme constituent une mesure plus appropriée de la performance d’Investissements RPC et de la viabilité du régime. Rendement du compte de base du RPC et du compte supplémentaire du RPC Le compte de base du RPC a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2022 le 31 décembre 2021 avec un actif net de 539,7 milliards de dollars, comparativement à 531,9 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif de 7,8 milliards de dollars est attribuable à un bénéfice net de 12,8 milliards de dollars, moins des sorties nettes de trésorerie du RPC de base de 5,0 milliards de dollars. Le compte de base du RPC a réalisé un rendement net de 2,4 pour cent pour le trimestre, et un rendement annualisé sur cinq exercices de 11,7 pour cent. Le compte supplémentaire du RPC a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2022 le 31 décembre 2021 avec un actif net de 10,7 milliards de dollars, comparativement à 9,6 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de 1,1 milliard de dollars de l’actif est attribuable à un bénéfice net de 222 millions de dollars et à des cotisations nettes au RPC supplémentaire de 834 millions de dollars. Le compte supplémentaire du RPC a réalisé un rendement net de 2,2 pour cent pour le trimestre, et un rendement annualisé de 9,5 pour cent depuis sa création. Le RPC supplémentaire a été conçu en fonction d’un cadre législatif de financement et d’un taux de cotisation différents de ceux du RPC de base. Compte tenu des différences dans leur conception respective, le RPC supplémentaire présente un profil de risque de marché et un profil de placement différents depuis sa création en 2019. Nous nous attendons à ce que la performance du RPC supplémentaire diffère parfois de celle du RPC de base. De plus, en raison des différences dans leur profil de cotisations nettes, l’actif du compte supplémentaire du RPC devrait également croître beaucoup plus rapidement que celui du compte de base du RPC. Composition de l’actif et répartition géographique Les portefeuilles de placement du RPC de base et du RPC supplémentaire d’Investissements RPC sont répartis dans les catégories d’actifs et les régions suivantes :   Voici les faits saillants de l’exploitation : Annonces concernant la direction Maximilian Biagosch a été nommé directeur général principal, chef régional, Europe et chef, Placements directs en actions de sociétés fermées. Il continuera de diriger le groupe Placements directs en actions de sociétés fermées au sein du service Actions de sociétés fermées et d’assurer le leadership régional en Europe. Il était jusqu’à tout récemment directeur général et chef, Création de valeur pour le portefeuille. Agus Tandiono a été nommé directeur général principal, chef régional, Asie et chef, Actions fondamentales, Asie. Il continuera de diriger le groupe Actions fondamentales en Asie au sein du service Actions à gestion active et d’assurer le leadership régional en Asie. M. Tandiono a dirigé le développement des activités des groupes Actions fondamentales à gestion active et Placements relationnels en Asie. Kelly Shen, directrice générale principale et chef des données et des technologies, quitte l’organisme pour saisir une nouvelle occasion. Au cours de ses trois années à Investissements RPC, Mme Shen a travaillé avec son équipe de direction pour faire progresser considérablement nos capacités en matière de technologie, de données et d’innovation, a siégé au conseil d’administration d’une société en portefeuille et a également défendu l’équité, l’inclusion et la diversité à titre de présidente du Conseil de direction sur l’inclusion et la diversité de l’organisme. Faits nouveaux concernant l’organisme Nous avons annoncé nous être engagés à ce que notre portefeuille et nos activités soient carboneutres dans toutes les catégories d’émissions d’ici 2050. Notre engagement vise notamment à investir dans la transition globale de l’économie et à exercer notre influence à titre d’investisseur actif, plutôt que d’avoir recours à un désinvestissement général; à atteindre la carboneutralité dans nos activités internes d’ici la fin de l’exercice 2023; à accroître nos placements dans des actifs verts et de transition écologique pour les faire passer de 65 milliards de dollars à un minimum de 130 milliards de dollars d’ici 2030; et à miser sur notre nouvelle approche de placement axée sur la décarbonisation. Nous avons annoncé la conclusion d’une entente avec ERM, qui agira à titre de partenaire d’exécution pour la mise en œuvre de l’approche de placement axée sur la décarbonisation. ERM aidera Investissements RPC à repérer les sociétés en portefeuille dont la décarbonisation permettrait de générer de la valeur, et collaborera avec celles-ci pour établir et mettre en œuvre une feuille de route à cette fin. Nous avons publié un nouveau rapport intitulé « Investir pour soutenir les progrès vers un avenir sobre en carbone dans l’ensemble de l’économie », qui met en lumière les occasions que présente la décarbonisation pour les investisseurs à long terme. Le rapport présente également une approche de placement visant à repérer, à financer et à soutenir les sociétés qui s’engagent à créer de la valeur en réduisant leur empreinte carbone au fil du temps. Faits saillants de nos activités de placement pour le troisième trimestre :   Actions à gestion active Investissement d’un montant de 150 millions de dollars américains dans FWD Group, une entreprise d’assurance-vie panasiatique qui compte environ 10 millions de clients répartis dans 10 marchés. Investissement d’un montant de 200 millions de dollars canadiens à titre d’investisseur principal dans le cadre du premier appel public à l’épargne de Volvo Cars, un chef de file du virage mondial vers les véhicules électriques. Investissement d’un montant de 43 millions d’euros dans N26, une banque exclusivement numérique dont le siège social est situé en Allemagne et qui compte plus de sept millions de clients dans 25 pays. Investissement d’un montant de 25 millions de dollars américains dans ITM Power, une entreprise du Royaume-Uni qui fabrique des systèmes d’électrolyse utilisant la technologie de la membrane échangeuse de protons pour générer de l’hydrogène d’origine renouvelable pour les secteurs du stockage et du transport de l’énergie, de la chaleur renouvelable et des industries. Placements en instruments de crédit Acquisition de redevances progressives sur le produit Tafamidis auprès de Tafamidis Holdings, LLC, une société du portefeuille de Blackstone Life Sciences, lesquelles prendront la forme d’un produit initial et de versements liés à l’atteinte d’objectifs de rendement d’un montant maximal de 221 millions de dollars américains. Le Tafamidis, vendu sous les noms de marque Vyndaqel et Vyndamax, est un agent pharmaceutique utilisé pour le traitement de problèmes de santé particuliers chez les adultes dans le but de réduire la mortalité et les hospitalisations liées à des maladies cardiovasculaires. Engagement à fournir un apport en capital additionnel à Amitra Capital Ltd., une société de notre portefeuille entièrement détenue, afin de soutenir son entente avec Novo Banco, S.A. visant l’acquisition d’une participation dans un portefeuille de prêts hypothécaires non productifs au Portugal dont le solde en cours est de 231,3 millions d’euros. Engagement à fournir un apport en capital additionnel à une entité de placement gérée par Carlyle Aviation Partners afin de financer l’acquisition du portefeuille d’aéronefs d’AMCK Aviation, constitué de 125 aéronefs, principalement des avions à fuselage étroit, et d’un carnet de commandes de 20 aéronefs A320/321neo. Engagement à investir un montant de 220 millions de dollars américains dans une facilité de financement garantie de premier rang pour l’aménagement de projets d’énergie solaire à grande échelle aux États-Unis par l’entremise d’un partenariat avec HPS Investment Partners. A finalisé d'un prêt total de 421 millions de dollars américains à Spear Street Capital pour le développement d'un complexe de bureaux existant en un développement des sciences de la vie à Watertown, Massachusetts. Investissement d’environ 250 millions de dollars américains dans des facilités de premier rang et mezzanine pour financer le rachat par Carlyle Group de Hexaware Technologies, une société indienne de services de TI de premier plan axée principalement sur l’infonuagique, l’automatisation et la transformation de l’expérience client pour les sociétés des secteurs des services bancaires, de l’assurance, des soins de santé, des voyages et des services professionnels. Investissement d’un montant de 325 millions de dollars américains dans un prêt unitranche accordé à Straive, une société d’externalisation de processus d’affaires axée sur les marchés verticaux de l’éducation, des données et de l’édition qui exerce principalement ses activités en Inde et aux Philippines. Actions de sociétés fermées Engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans Meituan Long-Z USD Fund I. Meituan Long-Z est axé sur les investissements de capital-risque et de croissance en Chine, principalement dans le secteur des produits de consommation alimentaires et des boissons et les secteurs de la nouvelle économie, et qui investit, de façon opportuniste, dans les secteurs des technologies avancées et des logiciels-services interentreprises. Engagement à investir un montant de 303 millions de dollars dans BGH Capital Fund II. BGH Capital est un gestionnaire de capital-investissement axé sur les marchés de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande qui exerce ses activités dans le domaine du rachat d’entreprises à moyenne et à forte capitalisation. Investissement de 25 millions de dollars américains, de concert avec CVC Capital Partners Asia, dans TRY Group, le plus important fournisseur de services de tutorat individuel au Japon. Conclusion d’un coinvestissement de 50 millions de dollars américains avec General Atlantic et engagement d’un montant total de 105 millions de dollars américains dans le financement de premier et de second rang d’Authentic Brands Group, une entreprise de développement et de concession de licences qui détient un portefeuille de marques de style de vie, de sports, de célébrités et de divertissement. Investissement dans le financement de série D d’un montant de 450 millions de dollars américains de DriveWealth. DriveWealth est une plateforme d’infrastructure de courtage qui permet l’utilisation de comptes de courtage autogéré et de robots-conseillers pour accéder au marché boursier aux États-Unis. Conclusion d’un coinvestissement de 130 millions de dollars américains avec Hillhouse Capital pour l’acquisition d’AI Dream, une société chinoise de matelas qui vend les marques de qualité King Koil et Serta. Engagement à investir un montant de 50 millions de dollars américains dans A91 Partners Emerging Fund II, un investisseur indien de capital-risque de croissance axé sur les placements minoritaires dans des sociétés technologiques. Engagement à investir 200 millions de dollars américains dans Genesis Capital III. Genesis Capital se concentre sur les investissements technologiques au stade du capital-risque et de la croissance en Chine. Soutien au regroupement d’Inmarsat avec Viasat, évalué à environ 4 milliards de dollars américains, dans le cadre d’un consortium contrôlé conjointement avec des investisseurs en capital-investissement de premier plan. Le consortium détiendra une participation de 37,5 pour cent dans l’entité regroupée, ce qui représente une participation de 9,4 pour cent pour Investissements RPC. Conclusion d’une entente définitive visant l’acquisition de toutes les actions ordinaires en circulation de McAfee, conjointement avec un groupe d’investisseurs composé d’Advent, de Permira, de Crosspoint Capital, de GIC et d’ADIA, dans le cadre d’une transaction entièrement en numéraire évaluée à environ 12 milliards de dollars américains en fonction de la valeur comptable. Engagement à investir 150 millions de dollars américains dans DCP Capital Partners II. DCP Capital Partners met l’accent sur les rachats d’envergure et les transactions importantes de placements minoritaires dans la région de la Chine élargie. Investissement de 175 millions de dollars américains dans une transaction de placement secondaire dirigée par le commandité visant l’acquisition d’un strip de 26 actifs de croissance mondiaux gérés par la plateforme de Goldman Sachs Growth Equity, pour une transaction d’une valeur totale d’environ 500 millions de dollars américains. Conclusion d’une transaction de 1 milliard de dollars visant à fournir des liquidités à BT Pension Scheme par l’intermédiaire d’un compte de fonds géré de façon distincte et de coinvestissements gérés par Hermes GPE. Actifs réels Engagement à investir 19 milliards de yens (205,6 millions de dollars canadiens) dans une coentreprise avec Mitsubishi Estate, un important promoteur immobilier japonais, afin de réaliser des placements dans des actifs commerciaux et résidentiels au Japon. Création d’une coentreprise à parts égales avec Lendlease, qui se consacrera à l’aménagement d’un nouveau quartier principalement constitué d’immeubles de bureaux dans le projet International Quarter London, avec un engagement initial de 215 millions de livres sterling pour l’aménagement du Turing Building. Engagement à investir un montant de 83,6 millions de dollars américains dans le cadre d’une coentreprise tripartite avec Boston Properties et GIC afin d’acquérir le 360 Park Avenue South, un immeuble de bureaux de 20 étages situé à Manhattan. Formation d’une coentreprise de 1,1 milliard de dollars américains avec Bridge Industrial en vue d’aménager des immeubles industriels dans plusieurs marchés importants aux États-Unis. Annonce d’un partenariat stratégique avec Octopus Energy Group (Octopus), une société établie au Royaume-Uni, qui comprend un investissement de 300 millions de dollars américains pour soutenir la stratégie d’expansion mondiale d’Octopus et sa plateforme technologique Kraken, qui déploiera l’énergie intelligente dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement énergétique. Formation d’une coentreprise de 840 millions de dollars américains avec Greystar en vue d’aménager et d’acquérir des immeubles de logement locatif unifamiliaux construits sur mesure aux États-Unis. Conclusion d’une entente visant l’augmentation de 1,1 pour cent de notre placement dans IDEAL, ce qui portera notre participation totale dans la plateforme d’infrastructures mexicaines à 24,8 pour cent. Investissement de 800 millions de dollars dans 13 sociétés immobilières cotées par l’intermédiaire de placements sur les marchés primaire et secondaire, ce qui a principalement permis d’accroître les positions existantes. Engagement à investir 56 millions de livres sterling dans l’expansion d’une coentreprise existante avec Federated Hermes afin d’aménager l’immeuble One Centenary Way de Paradise Birmingham, un projet d’aménagement à usage mixte de 13 étages. Engagement à investir 13,5 milliards de roupies indiennes (231 millions de dollars canadiens) en tranches dans une coentreprise avec Phoenix Mills pour l’aménagement d’un actif à usage mixte principalement constitué d’immeubles de bureaux à Mumbai, pour une participation de 49 pour cent. Acquisition de 25 pour cent des parts de National Highways Infra Trust, une fiducie de placement en infrastructures privée dont le promoteur est la National Highways Authority of India, pour un montant de 15 029 millions de roupies indiennes (257 millions de dollars canadiens). Engagement à investir 20 millions de dollars américains dans un partenariat avec Conservation International afin d’investir dans des solutions pour le climat axées sur la nature. Cession d’actifs Liquidation de notre participation de 37 pour cent dans AMP Capital Retail Trust (ACRT) en Australie, de concert avec d’autres porteurs de parts d’ACRT, pour un prix de transaction de 2,0 milliards de dollars canadiens. Nous avions initialement investi dans ACRT en 2012. Voici les faits saillants des transactions réalisées après la fin du trimestre : A finalisé la vente de Royal Bank Plaza de concert avec notre partenaire de coentreprise Oxford Properties, avec un produit net d'environ 300 millions de dollars pour CPP Investments. La coentreprise a initialement acquis la propriété en 2005. Engagement à investir 150 millions de dollars américains dans Lyfe Capital Fund IV, L.P. Lyfe investit principalement dans des sociétés de soins de santé en phase de démarrage ou de croissance dans la région de la Chine élargie et dans certaines régions des États-Unis, dans les domaines de la thérapeutique, des appareils médicaux et du diagnostic. Engagement à investir 100 millions de dollars dans Hillhouse Venture Fund VI. Ce fonds est axé sur les occasions de capital-risque en Chine dans quatre secteurs principaux, soit les biens de consommation, les soins de santé, les services commerciaux et les technologies liées au climat. Engagement à investir 50 millions de dollars américains dans le financement de série I2 de VerSe Innovation Pvt. Ltd, une société de plateforme de technologie du contenu établie en Inde. Investissement d’un montant de 100 millions de dollars américains dans le premier appel public à l’épargne de LG Energy Solution, un important fabricant de batteries situé en Corée du Sud. Investissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans le financement de série B d’Eikon Therapeutics d’un montant de 517,8 millions de dollars américains. Eikon utilise la nanoscopie et l’ingénierie de pointe pour inventer de nouveaux médicaments qui améliorent et prolongent la vie. À propos d’Investissements RPC L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPCMC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse du Régime de pensions du Canada dans l’intérêt de plus de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 31 décembre 2021, la caisse totalisait 550,4 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter. Mise en garde Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et des « déclarations prospectives » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et d’autres dispositions refuges de lois américaines applicables. Toutes ces déclarations prospectives sont formulées et présentées conformément aux dispositions refuges des lois américaines applicables en matière de valeurs mobilières. L’information et les déclarations prospectives comprennent toute l’information et toutes les déclarations au sujet des intentions, des plans, des attentes, des croyances, des objectifs, de la performance future et de la stratégie d’Investissements RPC, ainsi que toute autre information ou déclaration à l’égard de circonstances ou d’événements futurs qui ne se rapportent ni directement, ni exclusivement à des faits passés. L’information et les déclarations prospectives se caractérisent souvent, mais pas toujours, par l’emploi de termes comme « tendance », « éventuel », « possibilité », « croire », « prévoir », « s’attendre à », « actuel », « avoir l’intention de », « estimer », « position », « supposer », « perspectives », « continuer », « demeurer », « maintenir », « soutenir », « viser », « atteindre », ainsi que par l’emploi de la forme future ou conditionnelle des verbes tels que « être », « devoir » ou « pouvoir » et d’expressions similaires. L’information et les déclarations prospectives ne représentent pas des faits passés, mais plutôt les prévisions actuelles d’Investissements RPC à l’égard des résultats et des événements futurs. Cette information et ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent considérablement des attentes actuelles, notamment en ce qui a trait au revenu de placement disponible, aux acquisitions prévues, aux approbations réglementaires et autres et aux conditions de placement en général. Bien qu’Investissements RPC soit d’avis que les hypothèses qui les sous-tendent sont raisonnables, cette information et ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et, par conséquent, les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces déclarations en raison de leur nature incertaine. Investissements RPC ne s’engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations à la lumière de nouvelles informations, par suite d’événements futurs, de changements de circonstances ou pour toute autre raison. L’information présentée sur le site Web et les comptes LinkedIn, Facebook et Twitter d’Investissements RPC ne fait pas partie intégrante de ce communiqué. CPP INVESTMENTS, INVESTISSEMENTS RPC, Canada Pension Plan Investment Board, OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA, CPPIB, OIRPC et les autres noms, slogans, logos, icônes, illustrations, images, dessins ou tout autre contenu utilisé dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des dénominations commerciales, des marques de commerce déposées, des marques de commerce non déposées ou une autre forme de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, et sont utilisés sous licence par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés.

Contenu de l'article

Pour de plus amples renseignements :
Frank Switzer
Directeur général, Relations avec les investisseurs
fswitzer@cppib.com
Téléphone : +1 416 523-8039

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.