skip content
Loading indicator

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Performance du troisième trimestre1:

  • Hausse de l’actif net de 7 milliards de dollars
  • Rendement net annualisé sur 10 exercices de 10,0 pour cent
  • Le 31e rapport actuariel confirme la viabilité financière du RPC

TORONTO (ONTARIO) (le 9 février 2023) : L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2023 le 31 décembre 2022, avec un actif net de 536 milliards de dollars, comparativement à 529 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent.

Cette augmentation de l’actif net de 7 milliards de dollars au cours du trimestre est attribuable à un bénéfice net de 10 milliards de dollars, moins des sorties nettes de trésorerie du Régime de pensions du Canada (le RPC) de 3 milliards de dollars. Le montant des cotisations au RPC que reçoit Investissements RPC est habituellement plus élevé que le montant nécessaire au versement des prestations au cours du premier semestre de l’année civile, facteur qui est en partie contrebalancé par des versements de prestations supérieurs aux cotisations au cours des derniers mois de l’année.

Au cours de la période de cinq exercices incluant le troisième trimestre de l’exercice 2023, Investissements RPC a contribué à hauteur de 166 milliards de dollars au bénéfice net cumulatif de la caisse et, sur une période de 10 exercices, il a fourni un apport de 308 milliards de dollars à la caisse sur une base nette.

La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements nets annualisés sur cinq et sur 10 exercices de 8,1 pour cent et de 10,0 pour cent, respectivement. Pour le trimestre, la caisse a généré un rendement net de 1,9 pour cent.

Pour les neuf premiers mois de l’exercice, la caisse a diminué de 3 milliards de dollars, ce qui comprend une baisse de 12 milliards de dollars de l’actif net, plus des cotisations nettes au RPC de 9 milliards de dollars. Pour cette période, la caisse a généré un rendement net négatif de 2,2 pour cent.

« Notre portefeuille diversifié a enregistré des gains au cours du trimestre à la suite d’une reprise sur les marchés boursiers, alors que la valeur de nos actifs privés est demeurée relativement stable. Malgré les turbulences économiques qui persistent à l’échelle mondiale, notre stratégie de gestion active nous a permis de surclasser les marchés au cours des neuf premiers mois de notre exercice », a déclaré John Graham, président et chef de la direction. « Bien que nous nous attendions à ce que ces pressions sur le marché se poursuivent en 2023, notre portefeuille résilient continue d’afficher de solides résultats à long terme. »

Rendement du compte de base du RPC et du compte supplémentaire du RPC

 

Le compte de base du RPC a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2023 le 31 décembre 2022 avec un actif net de 517 milliards de dollars, comparativement à 512 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif de 5 milliards de dollars est attribuable à un bénéfice net de 10 milliards de dollars, moins des sorties nettes de trésorerie du RPC de base de 4 milliards de dollars. Le compte de base du RPC a généré un rendement net de 1,9 pour cent pour le trimestre, et un rendement net annualisé sur cinq exercices de 8,1 pour cent.

Le compte supplémentaire du RPC a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2023 le 31 décembre 2022 avec un actif net de 19 milliards de dollars, comparativement à 17 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif de 2 milliards de dollars est attribuable à un bénéfice net de 209 millions de dollars et à des cotisations nettes au RPC supplémentaire de 1 milliard de dollars. Le compte supplémentaire du RPC a généré un rendement net de 1,2 pour cent pour le trimestre, et un rendement net annualisé de 5,0 pour cent depuis sa création en 2019.

Le RPC supplémentaire a été conçu en fonction d’un cadre législatif de financement et d’un taux de cotisation différents de ceux du RPC de base. Compte tenu des différences dans leur conception respective, le RPC supplémentaire présente un profil de risque de marché et un profil de placement différents depuis sa création en 2019. En raison de ces différences, nous nous attendons à ce que la performance du RPC supplémentaire diffère, de façon générale, de celle du RPC de base.

De plus, en raison des différences dans leur profil de cotisations nettes, l’actif du compte supplémentaire du RPC devrait également croître beaucoup plus rapidement que celui du compte de base du RPC.

q3f23 Net Nominal Fr

Viabilité à long terme

 

Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada (le BAC), un organisme fédéral indépendant qui vérifie les coûts futurs du RPC, évalue la viabilité financière du RPC à long terme. Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2022, l’actuaire en chef a de nouveau confirmé qu’au 31 décembre 2021, le RPC de base et le RPC supplémentaire demeurent viables à long terme selon les taux de cotisation prévus par la loi.

Les prévisions de l’actuaire en chef reposent sur l’hypothèse selon laquelle le taux de rendement annuel moyen du compte de base du RPC sera de 3,69 pour cent supérieur au taux d’inflation des prix à la consommation au Canada au cours des 75 années suivant l’année 2021. En ce qui a trait au compte supplémentaire du RPC, ces prévisions reposent sur l’hypothèse correspondante selon laquelle son taux de rendement réel annuel moyen sera de 3,27 pour cent.

« À la suite de son plus récent examen, l’actuaire en chef a conclu que le Régime de pensions du Canada demeure viable à long terme aux taux de cotisation actuels. Il est particulièrement important, en période d’incertitude économique, que les cotisants, cotisantes et bénéficiaires sachent que la caisse du RPC sera là pour établir une base solide sur laquelle les générations actuelles et futures pourront se constituer un revenu de retraite », a ajouté M. Graham. « Le rapport indique notamment que, grâce au rendement solide offert par les placements sur une période de trois ans, soit de 2018 à 2021, le revenu de placement a, en 2021, excédé de plus de 100 milliards de dollars les prévisions du rapport précédent. »

q3f23 Net Realreturns Fr

Investissements RPC s’assure de constituer un portefeuille conçu pour réaliser un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus et compte tenu des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC ainsi que sur sa capacité à verser les prestations de retraite courantes. Le RPC est destiné à servir les intérêts des cotisants, cotisantes et bénéficiaires actuels, tout en prévoyant plusieurs décennies à l’avance les besoins des générations futures. Par conséquent, les résultats à long terme constituent une mesure plus appropriée de la performance d’Investissements RPC et de la viabilité du régime.

Faits saillants de l’exploitation :

 

Nomination au conseil d’administration

  • Nous avons accueilli Judith Athaide au sein du conseil d’administration. Mme Athaide, qui a été nommée en novembre 2022, est présidente et chef de la direction de l’entreprise The Cogent Group Inc. et administratrice de sociétés. Auparavant, elle a assumé divers rôles de direction commerciaux et techniques dans le secteur de l’énergie et a occupé des postes aux universités de l’Alberta, de Brandon, de Calgary et Mount Royal.

Annonce concernant la direction

  • Après la fin du trimestre, Kristen Walters a été nommée directrice générale principale et chef de la gestion des risques. À ce titre, Mme Walters aura la responsabilité des fonctions de gestion du risque mondial de la caisse, y compris de la direction de la stratégie à long terme visant à intégrer efficacement les perspectives de risque dans tous les processus de placement et d’exploitation.

Faits nouveaux concernant l’organisme

  • Publication de L’impératif de la décarbonisation par l’Institut sur les données d’Investissements RPC : une proposition actualisée pour aider les conseils d’administration et la direction des sociétés à élaborer des plans transparents et crédibles pour atteindre les objectifs de réduction nette des émissions et, ainsi, créer de la valeur à long terme.

Faits saillants de nos activités de placement pour le troisième trimestre :

 

Placements en instruments de crédit

  • Investissement d’un montant de 40 millions de dollars américains dans des prêts axés sur les rénovations résidentielles durables montés par GoodLeap LLC par l’entremise d’un achat non récurrent d’un ensemble de prêts entiers avec des capitaux gérés par le groupe des financements garantis par des actifs de Blackstone. GoodLeap LLC est une place de marché de solutions résidentielles durables établie aux États-Unis.

Actions de sociétés fermées

  • Engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans le fonds General Atlantic Investment Partners 2023, L.P., qui se concentrera sur les occasions de placement dans des actions de croissance à l’échelle mondiale.
  • Investissement d’un montant de 53 millions de dollars américains dans Howden Group Holdings, un important groupe international d’intermédiaires d’assurance, en partenariat avec General Atlantic.
  • À titre de promoteur, soutien de l’ensemble de la structure du capital dans le cadre d’un investissement dans EcoCeres, Inc., une plateforme de bioraffinage de premier plan établie en Asie qui convertit la biomasse provenant des déchets en biocarburants et en produits biochimiques.
  • Investissement d’un montant de 150 millions de dollars américains dans Hermes GPE Secondaries Opportunities Fund, un fonds qui se concentrera sur les transactions de placements secondaires impliquant des sociétés du marché intermédiaire et des commandités en Europe.
  • Engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans Baring Private Equity Asia EQT Mid-Market Growth Fund, une nouvelle plateforme conjointe de placement dans des actions de sociétés fermées du marché intermédiaire en Asie-Pacifique.
  • Investissement d’un montant de 53 millions de dollars américains pour une participation de 2,7 pour cent dans IIFL Wealth, une société de gestion de patrimoine et d’actifs de premier plan en Inde, en partenariat avec Bain Capital Asia.
  • En partenariat avec BPEA EQT, investissement d’un montant de 180 millions de dollars américains pour une participation de 10 pour cent dans Tricor Group, un important fournisseur de services commerciaux et aux entreprises établi à Hong Kong qui concentre ses activités en Asie.

Actifs réels

  • Investissement d’un montant d’environ 200 millions de dollars américains dans Redaptive, un important fournisseur américain d’énergie en tant que service qui finance et installe des solutions d’efficacité énergétique et de production d’énergie pour des clients commerciaux et industriels.
  • Acceptation de vendre notre participation de 49 pour cent dans L&T Infrastructure Development Projects Limited (L&T IDPL). Le produit brut de la vente qui reviendra à Investissements RPC devrait s’élever à environ 220 millions de dollars canadiens, avant les ajustements de clôture et l’application d’autres modalités de la transaction. Cette transaction est assujettie aux approbations réglementaires et aux conditions de clôture habituelles.
  • Obtention d’un bail de 80 418 acres pour des projets éoliens flottants au large de la côte centrale de la Californie pour un montant de 150 millions de dollars américains par l’entremise de Golden State Wind, notre coentreprise détenue à parts égales avec Ocean Winds.
  • Investissement d’un montant de 2,5 milliards de reales (639 millions de dollars canadiens) pour une participation d’environ 9,5 pour cent dans V.Tal, le plus important fournisseur de réseaux neutres de fibre optique jusqu’au domicile au Brésil.
  • Engagement à investir un montant de 30 millions de dollars américains dans Chestnut Carbon, un promoteur de projets de compensation des émissions de carbone axés sur la nature qui exerce ses activités surtout auprès de propriétaires fonciers aux États-Unis par la mise en œuvre de projets de boisement et de reboisement et l’amélioration de la gestion de l’environnement forestier.
  • Conclusion d’un accord avec Royal Schiphol Group pour acquérir une participation de 1,59 pour cent dans Aéroports de Paris, un exploitant d’aéroports internationaux établi à Paris. À la conclusion de l’acquisition, notre participation totale augmentera pour s’établir à 5,64 pour cent, soit une valeur de 698 millions d’euros aux cours actuels du marché (au 31 décembre 2022).

Faits saillants des transactions réalisées après la fin du trimestre :

  • Engagement à investir un montant additionnel de 322 millions de dollars canadiens dans la coentreprise japonaise d’aménagement de centres de données avec Mitsui & Co. Ltd, créée en 2021. Les activités de la coentreprise sont axées sur l’aménagement de centres de données à très grande échelle au Japon.
  • Vente de 4,9 millions d’actions ordinaires de Civitas Resources, Inc., dans le cadre d’une convention de rachat conclue avec la société, pour une contrepartie totale d’environ 300 millions de dollars américains. Nous conserverons une participation d’environ 21 pour cent dans Civitas Resources, un producteur de pétrole et de gaz du Colorado.
  • En partenariat avec BPEA EQT Mid-Market Growth Fund, engagement à investir un montant de 40 millions de dollars américains dans Viewpoint Software, un fournisseur de logiciels favorisant la mobilisation au sein des entités dont le siège social est situé en Malaisie.
  • Investissement de 50 millions de dollars américains dans les titres de créance convertibles de Netskope. Établie aux États-Unis, Netskope est un chef de file en matière de cybersécurité infonuagique sur le marché des services d’accès sécurisé en périphérie.
  • Engagement à investir un montant de 300 millions de dollars américains dans Bain Capital Asia Fund V, la plateforme panasiatique de Bain Capital, qui ciblera des moyennes et grandes entreprises de différents secteurs.
  • Engagement à investir un montant de 205 millions de dollars américains dans IndoSpace Logistics Park IV, un véhicule immobilier géré par la société immobilière IndoSpace établie en Inde.
  • Investissement d’un montant de 78 millions de dollars américains dans Shandong Fengxiang Co. Ltd, un fabricant et producteur de produits de viande de volaille entièrement intégré en Chine, en partenariat avec PAG Asia Capital.
  • Investissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans le tour de financement de la série B d’Asimov, une société américaine du domaine de la biologie synthétique qui élabore des outils devant servir à la conception et à la production de solutions thérapeutiques de nouvelle génération.
  • Conclusion d’un achat sur le marché secondaire d’une participation d’environ 180 millions de dollars américains dans Sequoia Global Growth Fund III, qui investit dans toutes les catégories d’actifs à l’échelle mondiale.

 

À propos d’Investissements RPC

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPCMC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse du Régime de pensions du Canada dans l’intérêt des 21 millions de cotisants, de cotisantes et de bénéficiaires. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 31 décembre 2022, la caisse totalisait 536 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Mise en garde

Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et des « déclarations prospectives » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et d’autres dispositions refuges de lois américaines applicables. Toutes ces déclarations prospectives sont formulées et présentées conformément aux dispositions refuges des lois américaines applicables en matière de valeurs mobilières. L’information et les déclarations prospectives comprennent toute l’information et toutes les déclarations au sujet des intentions, des plans, des attentes, des croyances, des objectifs, de la performance future et de la stratégie d’Investissements RPC, ainsi que toute autre information ou déclaration à l’égard de circonstances ou d’événements futurs qui ne se rapportent ni directement, ni exclusivement à des faits passés. L’information et les déclarations prospectives se caractérisent souvent, mais pas toujours, par l’emploi de termes comme « tendance », « éventuel », « possibilité », « croire », « prévoir », « s’attendre à », « actuel », « avoir l’intention de », « estimer », « position », « supposer », « perspectives », « continuer », « demeurer », « maintenir », « soutenir », « viser », « atteindre », ainsi que par l’emploi de la forme future ou conditionnelle des verbes tels que « être », « devoir » ou « pouvoir » et d’expressions similaires. L’information et les déclarations prospectives ne représentent pas des faits passés, mais plutôt les prévisions actuelles d’Investissements RPC à l’égard des résultats et des événements futurs. Cette information et ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent considérablement des attentes actuelles, notamment en ce qui a trait au revenu de placement disponible, aux acquisitions prévues, aux approbations réglementaires et autres et aux conditions de placement en général. Bien qu’Investissements RPC soit d’avis que les hypothèses qui les sous-tendent sont raisonnables, cette information et ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et, par conséquent, les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces déclarations en raison de leur nature incertaine. Investissements RPC ne s’engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations à la lumière de nouvelles informations, par suite d’événements futurs, de changements de circonstances ou pour toute autre raison. L’information présentée sur le site Web et les comptes LinkedIn, Facebook et Twitter d’Investissements RPC ne fait pas partie intégrante de ce communiqué. CPP INVESTMENTS, INVESTISSEMENTS RPC, Canada Pension Plan Investment Board, OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA, CPPIB, OIRPC et les autres noms, slogans, logos, icônes, illustrations, images, dessins ou tout autre contenu utilisé dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des dénominations commerciales, des marques de commerce déposées, des marques de commerce non déposées ou une autre forme de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, et sont utilisés sous licence par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés.

1Certains totaux peuvent ne pas concorder en raison de l’arrondissement des chiffres.

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire. Performance du troisième trimestre1: Hausse de l’actif net de 7 milliards de dollars Rendement net annualisé sur 10 exercices de 10,0 pour cent Le 31e rapport actuariel confirme la viabilité financière du RPC TORONTO (ONTARIO) (le 9 février 2023) : L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2023 le 31 décembre 2022, avec un actif net de 536 milliards de dollars, comparativement à 529 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif net de 7 milliards de dollars au cours du trimestre est attribuable à un bénéfice net de 10 milliards de dollars, moins des sorties nettes de trésorerie du Régime de pensions du Canada (le RPC) de 3 milliards de dollars. Le montant des cotisations au RPC que reçoit Investissements RPC est habituellement plus élevé que le montant nécessaire au versement des prestations au cours du premier semestre de l’année civile, facteur qui est en partie contrebalancé par des versements de prestations supérieurs aux cotisations au cours des derniers mois de l’année. Au cours de la période de cinq exercices incluant le troisième trimestre de l’exercice 2023, Investissements RPC a contribué à hauteur de 166 milliards de dollars au bénéfice net cumulatif de la caisse et, sur une période de 10 exercices, il a fourni un apport de 308 milliards de dollars à la caisse sur une base nette. La caisse, qui comprend le compte de base du RPC et le compte supplémentaire du RPC, a réalisé des rendements nets annualisés sur cinq et sur 10 exercices de 8,1 pour cent et de 10,0 pour cent, respectivement. Pour le trimestre, la caisse a généré un rendement net de 1,9 pour cent. Pour les neuf premiers mois de l’exercice, la caisse a diminué de 3 milliards de dollars, ce qui comprend une baisse de 12 milliards de dollars de l’actif net, plus des cotisations nettes au RPC de 9 milliards de dollars. Pour cette période, la caisse a généré un rendement net négatif de 2,2 pour cent. « Notre portefeuille diversifié a enregistré des gains au cours du trimestre à la suite d’une reprise sur les marchés boursiers, alors que la valeur de nos actifs privés est demeurée relativement stable. Malgré les turbulences économiques qui persistent à l’échelle mondiale, notre stratégie de gestion active nous a permis de surclasser les marchés au cours des neuf premiers mois de notre exercice », a déclaré John Graham, président et chef de la direction. « Bien que nous nous attendions à ce que ces pressions sur le marché se poursuivent en 2023, notre portefeuille résilient continue d’afficher de solides résultats à long terme. » Rendement du compte de base du RPC et du compte supplémentaire du RPC   Le compte de base du RPC a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2023 le 31 décembre 2022 avec un actif net de 517 milliards de dollars, comparativement à 512 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif de 5 milliards de dollars est attribuable à un bénéfice net de 10 milliards de dollars, moins des sorties nettes de trésorerie du RPC de base de 4 milliards de dollars. Le compte de base du RPC a généré un rendement net de 1,9 pour cent pour le trimestre, et un rendement net annualisé sur cinq exercices de 8,1 pour cent. Le compte supplémentaire du RPC a clôturé le troisième trimestre de l’exercice 2023 le 31 décembre 2022 avec un actif net de 19 milliards de dollars, comparativement à 17 milliards de dollars à la fin du trimestre précédent. Cette augmentation de l’actif de 2 milliards de dollars est attribuable à un bénéfice net de 209 millions de dollars et à des cotisations nettes au RPC supplémentaire de 1 milliard de dollars. Le compte supplémentaire du RPC a généré un rendement net de 1,2 pour cent pour le trimestre, et un rendement net annualisé de 5,0 pour cent depuis sa création en 2019. Le RPC supplémentaire a été conçu en fonction d’un cadre législatif de financement et d’un taux de cotisation différents de ceux du RPC de base. Compte tenu des différences dans leur conception respective, le RPC supplémentaire présente un profil de risque de marché et un profil de placement différents depuis sa création en 2019. En raison de ces différences, nous nous attendons à ce que la performance du RPC supplémentaire diffère, de façon générale, de celle du RPC de base. De plus, en raison des différences dans leur profil de cotisations nettes, l’actif du compte supplémentaire du RPC devrait également croître beaucoup plus rapidement que celui du compte de base du RPC. Viabilité à long terme   Tous les trois ans, le Bureau de l’actuaire en chef du Canada (le BAC), un organisme fédéral indépendant qui vérifie les coûts futurs du RPC, évalue la viabilité financière du RPC à long terme. Dans le plus récent rapport triennal publié en décembre 2022, l’actuaire en chef a de nouveau confirmé qu’au 31 décembre 2021, le RPC de base et le RPC supplémentaire demeurent viables à long terme selon les taux de cotisation prévus par la loi. Les prévisions de l’actuaire en chef reposent sur l’hypothèse selon laquelle le taux de rendement annuel moyen du compte de base du RPC sera de 3,69 pour cent supérieur au taux d’inflation des prix à la consommation au Canada au cours des 75 années suivant l’année 2021. En ce qui a trait au compte supplémentaire du RPC, ces prévisions reposent sur l’hypothèse correspondante selon laquelle son taux de rendement réel annuel moyen sera de 3,27 pour cent. « À la suite de son plus récent examen, l’actuaire en chef a conclu que le Régime de pensions du Canada demeure viable à long terme aux taux de cotisation actuels. Il est particulièrement important, en période d’incertitude économique, que les cotisants, cotisantes et bénéficiaires sachent que la caisse du RPC sera là pour établir une base solide sur laquelle les générations actuelles et futures pourront se constituer un revenu de retraite », a ajouté M. Graham. « Le rapport indique notamment que, grâce au rendement solide offert par les placements sur une période de trois ans, soit de 2018 à 2021, le revenu de placement a, en 2021, excédé de plus de 100 milliards de dollars les prévisions du rapport précédent. » Investissements RPC s’assure de constituer un portefeuille conçu pour réaliser un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus et compte tenu des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du RPC ainsi que sur sa capacité à verser les prestations de retraite courantes. Le RPC est destiné à servir les intérêts des cotisants, cotisantes et bénéficiaires actuels, tout en prévoyant plusieurs décennies à l’avance les besoins des générations futures. Par conséquent, les résultats à long terme constituent une mesure plus appropriée de la performance d’Investissements RPC et de la viabilité du régime. Faits saillants de l’exploitation :   Nomination au conseil d’administration Nous avons accueilli Judith Athaide au sein du conseil d’administration. Mme Athaide, qui a été nommée en novembre 2022, est présidente et chef de la direction de l’entreprise The Cogent Group Inc. et administratrice de sociétés. Auparavant, elle a assumé divers rôles de direction commerciaux et techniques dans le secteur de l’énergie et a occupé des postes aux universités de l’Alberta, de Brandon, de Calgary et Mount Royal. Annonce concernant la direction Après la fin du trimestre, Kristen Walters a été nommée directrice générale principale et chef de la gestion des risques. À ce titre, Mme Walters aura la responsabilité des fonctions de gestion du risque mondial de la caisse, y compris de la direction de la stratégie à long terme visant à intégrer efficacement les perspectives de risque dans tous les processus de placement et d’exploitation. Faits nouveaux concernant l’organisme Publication de L’impératif de la décarbonisation par l’Institut sur les données d’Investissements RPC : une proposition actualisée pour aider les conseils d’administration et la direction des sociétés à élaborer des plans transparents et crédibles pour atteindre les objectifs de réduction nette des émissions et, ainsi, créer de la valeur à long terme. Faits saillants de nos activités de placement pour le troisième trimestre :   Placements en instruments de crédit Investissement d’un montant de 40 millions de dollars américains dans des prêts axés sur les rénovations résidentielles durables montés par GoodLeap LLC par l’entremise d’un achat non récurrent d’un ensemble de prêts entiers avec des capitaux gérés par le groupe des financements garantis par des actifs de Blackstone. GoodLeap LLC est une place de marché de solutions résidentielles durables établie aux États-Unis. Actions de sociétés fermées Engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans le fonds General Atlantic Investment Partners 2023, L.P., qui se concentrera sur les occasions de placement dans des actions de croissance à l’échelle mondiale. Investissement d’un montant de 53 millions de dollars américains dans Howden Group Holdings, un important groupe international d’intermédiaires d’assurance, en partenariat avec General Atlantic. À titre de promoteur, soutien de l’ensemble de la structure du capital dans le cadre d’un investissement dans EcoCeres, Inc., une plateforme de bioraffinage de premier plan établie en Asie qui convertit la biomasse provenant des déchets en biocarburants et en produits biochimiques. Investissement d’un montant de 150 millions de dollars américains dans Hermes GPE Secondaries Opportunities Fund, un fonds qui se concentrera sur les transactions de placements secondaires impliquant des sociétés du marché intermédiaire et des commandités en Europe. Engagement à investir un montant de 100 millions de dollars américains dans Baring Private Equity Asia EQT Mid-Market Growth Fund, une nouvelle plateforme conjointe de placement dans des actions de sociétés fermées du marché intermédiaire en Asie-Pacifique. Investissement d’un montant de 53 millions de dollars américains pour une participation de 2,7 pour cent dans IIFL Wealth, une société de gestion de patrimoine et d’actifs de premier plan en Inde, en partenariat avec Bain Capital Asia. En partenariat avec BPEA EQT, investissement d’un montant de 180 millions de dollars américains pour une participation de 10 pour cent dans Tricor Group, un important fournisseur de services commerciaux et aux entreprises établi à Hong Kong qui concentre ses activités en Asie. Actifs réels Investissement d’un montant d’environ 200 millions de dollars américains dans Redaptive, un important fournisseur américain d’énergie en tant que service qui finance et installe des solutions d’efficacité énergétique et de production d’énergie pour des clients commerciaux et industriels. Acceptation de vendre notre participation de 49 pour cent dans L&T Infrastructure Development Projects Limited (L&T IDPL). Le produit brut de la vente qui reviendra à Investissements RPC devrait s’élever à environ 220 millions de dollars canadiens, avant les ajustements de clôture et l’application d’autres modalités de la transaction. Cette transaction est assujettie aux approbations réglementaires et aux conditions de clôture habituelles. Obtention d’un bail de 80 418 acres pour des projets éoliens flottants au large de la côte centrale de la Californie pour un montant de 150 millions de dollars américains par l’entremise de Golden State Wind, notre coentreprise détenue à parts égales avec Ocean Winds. Investissement d’un montant de 2,5 milliards de reales (639 millions de dollars canadiens) pour une participation d’environ 9,5 pour cent dans V.Tal, le plus important fournisseur de réseaux neutres de fibre optique jusqu’au domicile au Brésil. Engagement à investir un montant de 30 millions de dollars américains dans Chestnut Carbon, un promoteur de projets de compensation des émissions de carbone axés sur la nature qui exerce ses activités surtout auprès de propriétaires fonciers aux États-Unis par la mise en œuvre de projets de boisement et de reboisement et l’amélioration de la gestion de l’environnement forestier. Conclusion d’un accord avec Royal Schiphol Group pour acquérir une participation de 1,59 pour cent dans Aéroports de Paris, un exploitant d’aéroports internationaux établi à Paris. À la conclusion de l’acquisition, notre participation totale augmentera pour s’établir à 5,64 pour cent, soit une valeur de 698 millions d’euros aux cours actuels du marché (au 31 décembre 2022). Faits saillants des transactions réalisées après la fin du trimestre : Engagement à investir un montant additionnel de 322 millions de dollars canadiens dans la coentreprise japonaise d’aménagement de centres de données avec Mitsui & Co. Ltd, créée en 2021. Les activités de la coentreprise sont axées sur l’aménagement de centres de données à très grande échelle au Japon. Vente de 4,9 millions d’actions ordinaires de Civitas Resources, Inc., dans le cadre d’une convention de rachat conclue avec la société, pour une contrepartie totale d’environ 300 millions de dollars américains. Nous conserverons une participation d’environ 21 pour cent dans Civitas Resources, un producteur de pétrole et de gaz du Colorado. En partenariat avec BPEA EQT Mid-Market Growth Fund, engagement à investir un montant de 40 millions de dollars américains dans Viewpoint Software, un fournisseur de logiciels favorisant la mobilisation au sein des entités dont le siège social est situé en Malaisie. Investissement de 50 millions de dollars américains dans les titres de créance convertibles de Netskope. Établie aux États-Unis, Netskope est un chef de file en matière de cybersécurité infonuagique sur le marché des services d’accès sécurisé en périphérie. Engagement à investir un montant de 300 millions de dollars américains dans Bain Capital Asia Fund V, la plateforme panasiatique de Bain Capital, qui ciblera des moyennes et grandes entreprises de différents secteurs. Engagement à investir un montant de 205 millions de dollars américains dans IndoSpace Logistics Park IV, un véhicule immobilier géré par la société immobilière IndoSpace établie en Inde. Investissement d’un montant de 78 millions de dollars américains dans Shandong Fengxiang Co. Ltd, un fabricant et producteur de produits de viande de volaille entièrement intégré en Chine, en partenariat avec PAG Asia Capital. Investissement d’un montant de 50 millions de dollars américains dans le tour de financement de la série B d’Asimov, une société américaine du domaine de la biologie synthétique qui élabore des outils devant servir à la conception et à la production de solutions thérapeutiques de nouvelle génération. Conclusion d’un achat sur le marché secondaire d’une participation d’environ 180 millions de dollars américains dans Sequoia Global Growth Fund III, qui investit dans toutes les catégories d’actifs à l’échelle mondiale.   À propos d’Investissements RPC L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPCMC) est un organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse du Régime de pensions du Canada dans l’intérêt des 21 millions de cotisants, de cotisantes et de bénéficiaires. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 31 décembre 2022, la caisse totalisait 536 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter. Mise en garde Le présent communiqué contient de l’« information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et des « déclarations prospectives » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et d’autres dispositions refuges de lois américaines applicables. Toutes ces déclarations prospectives sont formulées et présentées conformément aux dispositions refuges des lois américaines applicables en matière de valeurs mobilières. L’information et les déclarations prospectives comprennent toute l’information et toutes les déclarations au sujet des intentions, des plans, des attentes, des croyances, des objectifs, de la performance future et de la stratégie d’Investissements RPC, ainsi que toute autre information ou déclaration à l’égard de circonstances ou d’événements futurs qui ne se rapportent ni directement, ni exclusivement à des faits passés. L’information et les déclarations prospectives se caractérisent souvent, mais pas toujours, par l’emploi de termes comme « tendance », « éventuel », « possibilité », « croire », « prévoir », « s’attendre à », « actuel », « avoir l’intention de », « estimer », « position », « supposer », « perspectives », « continuer », « demeurer », « maintenir », « soutenir », « viser », « atteindre », ainsi que par l’emploi de la forme future ou conditionnelle des verbes tels que « être », « devoir » ou « pouvoir » et d’expressions similaires. L’information et les déclarations prospectives ne représentent pas des faits passés, mais plutôt les prévisions actuelles d’Investissements RPC à l’égard des résultats et des événements futurs. Cette information et ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent considérablement des attentes actuelles, notamment en ce qui a trait au revenu de placement disponible, aux acquisitions prévues, aux approbations réglementaires et autres et aux conditions de placement en général. Bien qu’Investissements RPC soit d’avis que les hypothèses qui les sous-tendent sont raisonnables, cette information et ces déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et, par conséquent, les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces déclarations en raison de leur nature incertaine. Investissements RPC ne s’engage pas à mettre à jour publiquement ces déclarations à la lumière de nouvelles informations, par suite d’événements futurs, de changements de circonstances ou pour toute autre raison. L’information présentée sur le site Web et les comptes LinkedIn, Facebook et Twitter d’Investissements RPC ne fait pas partie intégrante de ce communiqué. CPP INVESTMENTS, INVESTISSEMENTS RPC, Canada Pension Plan Investment Board, OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA, CPPIB, OIRPC et les autres noms, slogans, logos, icônes, illustrations, images, dessins ou tout autre contenu utilisé dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des dénominations commerciales, des marques de commerce déposées, des marques de commerce non déposées ou une autre forme de propriété intellectuelle de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, et sont utilisés sous licence par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés. 1Certains totaux peuvent ne pas concorder en raison de l’arrondissement des chiffres.

Contenu de l'article

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec :

Frank Switzer
Relations publiques et communications
Tél. : +1 416 523-8039
fswitzer@cppib.com

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.