skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

FAQ sur notre engagement à l’égard de l’atteinte de la cible de zéro émission nette

cpp104 Net Zero Hero 0609

FAQ sur notre engagement à l’égard de l’atteinte de la cible de zéro émission nette

Exactly how the real economy’s transition pathways will evolve remains to be seen. This complex challenge requires us to be practical, adaptable and nimble as an investment manager. We are committed to doing our part in the best interests of helping to keep the CPP Fund secure and sustainable for generations to come.

FAQs

  • En février 2022, nous nous sommes engagés à ce que notre portefeuille soit de zéro émission nette de gaz à effet de serre dans tous les domaines d’ici 2050, et à ce que nos activités internes soient neutres en carbone d’ici le 31 mars 2023. Les mesures que nous prenons pour atteindre zéro émission nette d’ici 2050 sont décrites en détail dans notre Rapport 2022 sur l’investissement durable, et un rapport d’étape sur ces mesures sera publié au printemps 2023.
  • En bref, les principales mesures que nous prenons pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions sur notre caisse comprennent notamment :
    • Investir dans des sociétés qui sont engagées dans une transition économique globale et qui font progresser les solutions pour contrer les changements climatiques dans tous les secteurs de l’économie.
    • Affecter des ressources à la compréhension des occasions et des risques liés aux changements climatiques par rapport à nos actifs afin d’éclairer notre processus décisionnel.
    • Collaborer directement avec les sociétés de notre portefeuille pour faire progresser l’intégration des risques et des occasions liés au climat dans leur processus décisionnel et leurs stratégies d’affaires.
  • L’objectif zéro émission nette consiste à réduire autant que possible les émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine au sein de l’économie mondiale. Toutes les émissions de gaz à effet de serre restantes devraient alors être compensées par l’élimination d’une quantité équivalente d’émissions, au moyen de solutions technologiques (p. ex., captage de carbone) ou axées sur la nature (p. ex., augmenter la couverture forestière).
  • Nous prévoyons que les changements climatiques et l’évolution du secteur de l’énergie créeront à la fois des occasions et des risques. L’intégration de ces occasions et de ces risques dans notre processus décisionnel est essentielle pour nous aider à assurer la sécurité de la caisse du RPC. Le rendement de notre portefeuille sera influencé par la façon dont il s’adapte à l’économie mondiale sur la voie du zéro émission nette.
  • Nous croyons qu’il est dans l’intérêt des cotisants et des bénéficiaires du Régime de pensions du Canada de maintenir le portefeuille sur l’atteinte de zéro émission nette tout en menant à bien notre mandat consistant à maximiser les rendements et éviter les risques de pertes indus.
  • Les risques et les occasions découlant des changements climatiques sont des facteurs importants qui influent sur la viabilité financière à long terme de la caisse.
  • Composer avec les risques et les occasions que présente la transition de l’économie dans son ensemble, comme l’exigent les changements climatiques, sera un défi de taille du XXIesiècle.
  • Notre engagement à l’égard de l’atteinte de la cible de zéro émission nette contribuera à assurer la viabilité de la caisse du RPC et à assurer une sécurité à la retraite pour des générations futures de Canadiens.
  • Notre objectif est d’être un chef de file mondial en matière d’investissement de capitaux dans la transition globale de l’économie vers la cible de zéro émission nette, en mettant en œuvre des solutions de lutte contre les changements climatiques et de progrès dans tous les secteurs. Dans le cadre de cet objectif, nous nous sommes engagés en prenant les quatre mesures suivantes :
    • Nous passons de la parole aux actes avec notre engagement envers l’atteinte de la carboneutralité dans nos activités d’ici la fin de l’exercice 2023.
    • Nous investissons 130 milliards de dollars d’ici 2030 dans des actifs verts et de transition afin d’aider à faire prendre de l’expansion aux solutions climatiques dans divers secteurs de l’économie.
    • Nous communiquons directement avec les sociétés de notre portefeuille et utilisons nos droits de vote pour favoriser la transition vers un monde à zéro émission nette.
    • Notre approche en matière de décarbonisation est unique et se concentre sur certaines sociétés très polluantes pour susciter des progrès, aussi importants que nécessaires, vers la cible de zéro émission nette au sein de l’économie réelle et, ce faisant, exploiter la valeur que présente la transition.
  • Nous regroupons les actifs verts et les actifs de transition parce que nous voyons un lien inextricable entre l’avancement des solutions vertes et le soutien à la transition des secteurs à plus forte émission.
  • Nous reconnaissons également que les structures et les taxonomies internationales pour les actifs verts et de transition continuent d’évoluer et que nous pourrions devoir adapter et modifier nos définitions et méthodologies actuelles en fonction d’un certain nombre de facteurs, y compris les évolutions réglementaires et l’actualisation qui découlent des taxonomies internationales et des données disponibles.
  • Nous prévoyons que le pétrole et le gaz continueront de jouer un rôle important à mesure que le monde passera à l’objectif zéro émission nette. Nous continuons à investir dans l’ensemble du spectre énergétique, des énergies traditionnelles comme le pétrole et le gaz aux énergies renouvelables comme l’énergie éolienne et solaire.
  • Nous nous attendons à ce que les nouvelles innovations et technologies soutiennent la décarbonisation du secteur pétrolier et gazier sur une période de transition de plusieurs décennies.
  • Nous investissons et exerçons notre influence dans la transition de l’économie en tant qu’investisseurs actifs, plutôt qu’au moyen d’un désinvestissement généralisé.
  • Une partie de notre engagement à atteindre zéro émission nette consiste à réduire les émissions dans l’économie réelle en aidant à transformer les secteurs à forte émission.
  • En 2021, nous avons lancé une nouvelle méthode de placement pour repérer, financer et soutenir les efforts de décarbonisation de certains secteurs à fortes émissions.
  • Le besoin urgent pour ces secteurs à forte émission de participer à la transition de l’économie dans son ensemble constitue une occasion économique prometteuse convenant aux investisseurs à long terme qui peuvent nouer les partenariats et fournir les capitaux stratégiques nécessaires pour aider à soutenir la transition vers des activités sobres en carbone.
  • En tant qu’actionnaire actif et engagé, Investissements RPC adopte une approche constructive dans son partenariat avec les sociétés dans le cadre de leur intégration du développement durable.
  • Nous sommes d’avis que les organisations qui anticipent et gèrent les risques et les occasions liés à la durabilité, et dont le conseil d’administration surveille la performance liée à la durabilité, sont les mieux placées pour obtenir des rendements financiers durables. Il faut donc reconnaître que les facteurs liés à la durabilité peuvent avoir une incidence directe sur la rentabilité d’une société.
  • En tant que propriétaires, nous surveillons les facteurs liés à la durabilité, et nous nous engageons activement auprès des entreprises afin de les inciter à améliorer la gestion de ces facteurs, ce qui mène finalement à de meilleurs résultats à long terme pour les entreprises et les actifs dans lesquels nous sommes parties prenantes.
  • Nous nous attendons à ce que le conseil d’administration veille à ce que les questions importantes liées à la durabilité soient prises en compte et intégrées dans la stratégie de l’entreprise, et qu’il divulgue l’ampleur des risques et occasions, leur incidence éventuelle sur les activités et résultats de l’entreprise et la façon dont cette dernière entend, à terme, les atténuer ou en tirer parti.
  • Pour en savoir plus sur ce que nous attendons de nos sociétés en portefeuille, veuillez consulter notre Rapport 2022 sur l’investissement durable.
  • Pour l’instant, nous n’avons pas établi de cibles à court terme, car nous croyons que notre trajectoire vers l’atteinte de notre objectif de zéro émission nette ne sera pas linéaire. Toutefois, nous nous sommes fixé comme objectif d’investir au moins 130 milliards de dollars dans des actifs verts et de transition d’ici 2030. De même, nous prévoyons d’atteindre la carboneutralité pour nos activités internes d’ici la fin de l’exercice 2023. Au printemps 2023, nous ferons le point sur notre progression vers l’atteinte de l’objectif zéro émission nette.
  • Nous pensons qu’en ayant recours à des partenariats et à des collaborations, nous pouvons accroître considérablement l’incidence d’Investissements RPC sur les enjeux qui touchent les pratiques liées au développement durable. Nos efforts de collaboration liés au développement durable comprennent ceux visant à améliorer la transparence et les normes, la recherche, la participation aux consultations des organismes de réglementation, la promotion des pratiques de gouvernance et d’une pensée à long terme dans le milieu des placements et des affaires. Pour obtenir la liste complète de nos partenariats, veuillez consulter notre Rapport 2022 sur l’investissement durable.
    • Nous sommes l’un des deux seuls gestionnaires de caisse de retraite représentés dans le Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques (GIFCC). Cliquez ici pour consulter nos rapports conformément aux recommandations du GIFCC.
    • Nous sommes représentés au sein du groupe consultatif des investisseurs du SASB, composé de propriétaires d’actifs et de gestionnaires d’actifs de premier plan dans divers marchés qui sont déterminés à améliorer la qualité et la comparabilité des informations financières liées à la durabilité. Richard Manley, directeur général et chef de l’investissement durable, Équipe de direction mondiale, Investissements RPC, est président de l’IIAG.1 Investissements RPC codirige le comité consultatif sur les changements climatiques du Réseau de leadership d’investisseurs, qui se concentre sur l’accélération de la mise en œuvre de pratiques de divulgation uniformes et comparables en matière de changements climatiques en vertu du cadre du Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques (GIFCC). Le Réseau de leadership d’investisseurs (RLI) a été créé en 2018, alors que le Canada assurait la présidence du G7, afin de promouvoir la collaboration entre les grands investisseurs en matière de durabilité et de croissance à long terme.
    • Nous sommes représentés au sein du Transition Plan Taskforce, qui est mandaté par le gouvernement du Royaume-Uni pour élaborer une référence standard pour les plans de transition.

1. Le Groupe consultatif des investisseurs du SASB deviendra le Groupe consultatif des investisseurs de l’ISSB (IIAG) à la fin de 2022. Richard Manley, directeur général et chef de l’investissement durable, Équipe de direction mondiale, agira à titre de président de l’IIAG après cette transition.

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.