skip content
Loading indicator

Entrez le terme de recherche

Les principes de placement de l’OIRPC

Nos principes de placement sont au cœur de notre stratégie et guident nos décisions de placement quotidiennes. Ces principes servent de fondement à nos objectifs de placement à long terme, tout en assurant que nous prenons des décisions de placement cohérentes et atténuons les risques.

Les principes de placement de l’OIRPC sont des opinions collectives dictées par le bon sens et adoptées dans le contexte de l’objectif imposé à l’organisme par l’article 5 c) de la Loi sur l’OIRPC, qui stipule qu’il doit investir « en vue d’un rendement maximal tout en évitant des risques de perte indus et compte tenu des facteurs pouvant avoir un effet sur le financement du Régime de pensions du Canada ». Ces principes de placement ont un effet de clarification et d’uniformisation sur le processus décisionnel de l’OIRPC, ils le guident dans son évaluation et son choix de stratégies de placement à l’échelle mondiale et l’aident à garder le cap.

  • La maximisation des rendements à long terme s’accompagne forcément d’une prise de risques

    Une prise de risques délibérée et prudente est nécessaire si l’on veut générer des rendements à long terme supérieurs à ceux pouvant être tirés d’un placement à risque minimal. Les caractéristiques de risque de différents types d’actifs et de stratégies de placement varient avec le temps, mais elles sont beaucoup plus stables que les rendements eux-mêmes. Le profil de risque global est l’élément qui a le plus d’influence sur les rendements à long terme de la caisse. L’OIRPC doit prendre des risques appropriés et mesurés pour atteindre l’objectif fixé par la loi et pour générer les rendements à long terme les plus à même d’assurer la viabilité du RPC pour les générations à venir.

  • Les placements à long terme peuvent rapporter davantage

    Du fait de la plus grande certitude de leurs actifs et de la prévisibilité de leurs flux de trésorerie, les véritables investisseurs à long terme, comme l’OIRPC, peuvent résister aux pressions des événements de marché ponctuels, rester fidèles à leurs stratégies soigneusement conçues et attendre patiemment pour récolter les fruits de leurs placements. Les investisseurs à long terme peuvent profiter d’occasions créées par les investisseurs à court terme, en période de difficultés par exemple, et des placements dont ces investisseurs ne sont pas capables de profiter ou dont ils ne veulent pas. Les investisseurs disposant d’un horizon de placement plus long peuvent également profiter davantage des indicateurs à long terme et ainsi mieux évaluer les stratégies de placement et les occasions individuelles.

  • Les marchés financiers offrent des occasions de rendements supérieurs aux investisseurs avisés

    Les marchés financiers mondiaux n’affichent jamais des cours parfaits, et ce, à tous les niveaux (catégorie d’actif, pays, secteur ou titre). Les cours sur les marchés publics font l’objet d’interférences, certains mouvements à court terme pouvant se traduire par une surévaluation ou une sous-évaluation et entraîner par la suite un retour à la moyenne. La tendance est similaire sur les marchés privés, mais la volatilité des cours y est généralement moins marquée. Individuellement, les marchés, secteurs, titres et placements peuvent à l’occasion faire l’objet d’importantes anomalies de cours à court terme par rapport à leur valeur intrinsèque à long terme. Cela engendre des occasions pour les investisseurs chevronnés et bien informés et leur permet de prendre des positions (acheteur ou vendeur) à des prix avantageux et d’engranger à terme des rendements plus élevés. Du fait de son mandat et de ses avantages comparatifs, l’OIRPC peut et doit gérer activement l’actif de la caisse dans le but de générer un surcroît de rendement à long terme qui dépasse le surcroît de coûts et de risque qui y est associé.

  • Une bonne diversification des actifs et des risques permet de construire des portefeuilles résistants

    La diversification constitue le meilleur moyen d’augmenter son potentiel de rendement pour un niveau de risque total donné. Les rendements des différentes catégories d’actifs ou des différents types de titres dépendent en grande partie d’un petit nombre de facteurs sous-jacents et interdépendants de risque et de rendement. La diversification véritablement efficace va au-delà des éléments habituels comme les catégories d’actifs, les pays et les monnaies. Elle nécessite une prise en compte des facteurs sous-jacents de risque et de rendement et de combiner les expositions à ces derniers de façon à élaborer les portefeuilles à long terme les plus résistants pour le niveau de risque ciblé. Le fait de participer à la fois à des stratégies de placement publiques et privées élargit considérablement l’éventail des placements potentiels et des compétences disponibles. La diversification mondiale des actifs et des placements en devises permet de faire contrepoids aux risques purement nationaux susceptibles de nuire à la viabilité du RPC.

  • Une sélection active des placements individuels peut donner de meilleurs résultats qu’un investissement passif sur le marché

    Faire appel à l’expertise nécessaire à la sélection de placements individuels est très coûteux, surtout dans le cadre de fonds gérés à l’externe et de placements privés. Toutefois, sur de nombreux marchés, le recours à une stratégie supérieure et à une sélection de placements ciblée peut générer beaucoup de valeur ajoutée, après déduction de l’ensemble des coûts, par rapport à des solutions passives ou à risque comparable. Grâce à ses nombreuses compétences internes, l’OIRPC peut générer de la valeur ajoutée en sélectionnant des stratégies actives supérieures, en gérant certaines stratégies de façon rentable à l’interne et en accédant à des gestionnaires spécialisés externes de classe mondiale. Le recours à de multiples stratégies actives, spécialisées dans différents thèmes de placement, permet d’accroître l’envergure et les rendements corrigés du risque du portefeuille. La gestion active peut être complétée par des stratégies indicielles à faibles coûts dans le but d’atteindre l’exposition globale aux facteurs de risque et de rendement nécessaire à une diversification optimale.

  • Le positionnement stratégique peut créer de la valeur et réduire le risque

    Les conditions varient beaucoup selon les pays et avec le temps, et les rendements implicites des marchés et les ratios risque-rendement prospectifs qui y sont associés fluctuent en conséquence. Il est parfois possible de prédire l’orientation des marchés, mais la trajectoire qu’ils emprunteront et le moment où ils le feront sont beaucoup plus imprévisibles, surtout à court terme. L’OIRPC peut modifier substantiellement son exposition aux marchés, tout en contrôlant ses risques, à la fois pour augmenter ses rendements en profitant des écarts entre les cours actuels et les valeurs fondamentales à long terme et pour réduire ses risques en cas de besoin.

  • L’intégration au processus décisionnel de facteurs non liés au marché et émergents crée de la valeur plus durable

    Les sociétés et organismes qui parviennent davantage à identifier et à gérer convenablement les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance et d’autres questions stratégiques à long terme ont plus de chances de durer et de créer plus de valeur à long terme que celles qui ne le font pas. Des équipes plus diversifiées, capables de mettre l’inclusion à profit, peuvent également générer des rendements plus élevés. Les changements climatiques pourraient transformer radicalement les économies et les marchés financiers. La gestion des risques et des occasions engendrés par ces questions et d’autres grands facteurs fait partie intégrante des processus de placement de l’OIRPC et vise à s’assurer que la caisse soit structurée de manière à créer de la valeur et de la croissance durables à long terme. L’OIRPC communique activement avec les directions d’entreprises pour les encourager à améliorer leurs pratiques, surtout celles dans lesquelles il possède une participation importante, mais également pour l’ensemble de ses placements, en sa qualité de gestionnaire responsable.

  • Une gouvernance, une responsabilité et une gestion des risques de classe mondiale aident à générer les rendements les plus élevés possible à des niveaux de risque appropriés

    Le modèle de gouvernance internationalement reconnu de l’OIRPC lui permet de donner la priorité à la gestion des placements et d’améliorer les rendements de la caisse, tout en respectant son engagement à n’agir que dans le plus grand intérêt des cotisants et des bénéficiaires du RPC et conformément à ses principes directeurs. La responsabilité des décisions et des résultats doit être claire pour assurer un processus décisionnel discipliné, sans porter atteinte à l’innovation et à une prise de risque adéquate. Une gestion constante des risques dans les limites de la tolérance indiquée contribue à la mise en place d’un environnement bien défini dans lequel maximiser les rendements.

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.