skip content
Loading indicator

Language switcher

Londres, ROYAUME-UNI (8 novembre, 2021) – Le groupe d’actionnaires d’Inmarsat (« Inmarsat » ou la « Société ») – qui comprend l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (« Investissements RPC »), le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (« RREO »), Warburg Pincus LLC (« Warburg Pincus ») et des fonds gérés par Apax Partners LLP (« Apax »), (ensemble, le « consortium »), agissant par l’intermédiaire de leur entité conjointe, Connect BidCo – accueille favorablement aujourd’hui l’annonce d’une entente définitive entre Viasat, Inc. (NASDAQ : VSAT) (« Viasat ») et les actionnaires d’Inmarsat et afin de créer une nouvelle société innovante de communications à l’échelle mondiale dont l’envergure et la portée sont accrues afin de relier le monde de façon abordable, sécuritaire et fiable.

Le regroupement proposé intègre deux sociétés dont le siège social est situé au Royaume-Uni (R.-U.) et aux États-Unis, respectivement, qui ensemble, génèrent des revenus annuels de 4,1 milliards de dollars et exploitent une flotte de premier plan de 19 satellites en orbite, en plus de construire actuellement dix vaisseaux spatiaux supplémentaires en vue de les lancer au cours des trois prochaines années. Il réunit deux organisations dotées d’actifs technologiques, de ressources, de capacités et de portefeuilles de services hautement complémentaires.

Ensemble, Viasat et Inmarsat sont en mesure d’offrir un service de communications amélioré à leurs clients à l’échelle mondiale. La nouvelle entité disposera des ressources nécessaires pour accélérer l’innovation, offrir un service de qualité supérieure (rapidité, bande passante, souplesse, fiabilité, faible latence, couverture, sécurité), un meilleur choix de produits et une valeur accrue aux clients actuels et nouveaux. Ensemble, les deux sociétés permettront d’offrir de nouveaux services avancés dans les segments mobiles et fixes, ce qui accroîtra le choix des clients en matière de services de communications à large bande et à bande étroite (Internet des objets, ou « IdO »).

Le consortium a accepté l’offre de Viasat visant le capital total en actions ordinaires d’Inmarsat et conservera une participation minoritaire importante dans la nouvelle entité. Conformément aux modalités de l’entente, les actionnaires d’Inmarsat recevront 4 milliards de dollars, composé de 850 millions de dollars en espèces, sous réserve de certaines rectifications, et approximativement 46.36 millions d’actions de Viasat nouvellement émises, ce qui représente une participation de 37.5% sur une base diluée, évaluées à 3.1 milliards de dollars, en fonction du cours de clôture de 67.00 dollars par action de Viasat au 5 novembre 2021.

Le consortium s’attend à ce que la nouvelle entité s’appuie sur les progrès stratégiques et sur le plan du fonctionnement qu’Inmarsat a réalisés à ce jour, et en demeurant un actionnaire minoritaire important, il appuie une transaction qui présente une logique industrielle solide. Dans le cadre de sa participation au consortium, Inmarsat a effectué des investissements pour améliorer ses initiatives de mise en marché ainsi que ses capacités de production et de réseau, y compris le lancement récent du satellite GX-5 et les lancements prochains des satellites I-6, qui permettront à la société de desservir sa clientèle dans le segment de la bande L pour les 15 prochaines années.

Inmarsat bénéficie d’une présence exceptionnelle dans le segment en croissance de la mobilité mondiale et est une figure de proue de la conception de réseau, comme en fait foi son réseau maillé multidimensionnel récemment annoncé. La société se prépare à élargir son réseau mondial plus tard cette année grâce au satellite de télécommunications commerciales le plus puissant et le plus perfectionné qu’elle n’a jamais conçu.

Viasat prévoit renforcer la présence d’Inmarsat au Royaume-Uni et s’engage à préserver et à accroître les investissements de la nouvelle entité dans les communications spatiales de ce pays, ainsi qu’à soutenir la stratégie spatiale nationale que celui-ci a récemment publiée. La nouvelle entité collaborera avec le gouvernement du Royaume-Uni dans le but d’exercer ses activités au pays, conformément aux engagements pris précédemment par Inmarsat/Connect BidCo, et s’attend à maintenir des engagements constructifs au sein du florissant écosystème d’innovation britannique. Elle souhaite de plus collaborer étroitement avec le gouvernement de ce pays afin d’y accroître les capacités spatiales et d’autres technologies de pointe, ainsi que pour y créer des emplois en ingénierie hautement spécialisés à long terme. Viasat planifie conserver et agrandir le siège social d’Inmarsat à Londres, et prévoit préserver et accroître la présence d’Inmarsat en Australie et au Canada, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique.

Rajeev Suri, chef de la direction d’Inmarsat, a déclaré : « Je me réjouis que nos actionnaires aient appuyé un regroupement qui permet à Inmarsat de s’allier à Viasat afin de former une société innovante reconnue à l’échelle mondiale spécialisée dans les domaines spatiaux et des communications à large bande. Avec le soutien de nos actionnaires, Inmarsat a réussi à renouer avec une forte croissance, à surmonter la pandémie et à renouveler sa technologie. Je tiens à les remercier d’avoir permis à la société d’effectuer cette transaction en bonne position ainsi que pour leur vote de confiance à l’égard du regroupement en devenant des porteurs d’actions de la nouvelle entité. »

La transaction est assujettie aux conditions habituelles, y compris l’approbation des actionnaires de Viasat et des organismes de réglementation.

FIN

À PROPOS DU CONSORTIUM

À propos de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada

L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (« Investissements RPCMC ») est une organisation professionnelle de gestion de placements qui gère la caisse dans l’intérêt de plus de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires du Régime de pensions du Canada. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 juin 2021, la caisse totalisait 519,6 milliards de dollars.
Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

À propos du RREO

Avec un actif net sous gestion de 227,7 G$ CA (tous les chiffres sont en date du 30 juin 2021, à moins d’indication contraire), le Conseil du régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (le « RREO ») est le plus important administrateur de régime de retraite s’adressant à une seule profession au Canada. Il détient un portefeuille d’actifs mondiaux et diversifiés, dont environ 80 % sont gérés à l’interne, et a réalisé un taux de rendement net total annuel de 9,6 % depuis sa création en 1990. Le RREO est un organisme indépendant dont le siège social est situé à Toronto. Le régime de retraite à prestations déterminées, qui est entièrement capitalisé au 1er janvier 2021, investit l’actif de la caisse et administre les rentes des 331 000 enseignants actifs et retraités de la province de l’Ontario. Pour en savoir plus, visitez www.otpp.com/fr et suivez-nous sur Twitter (@OtppInfo).

À propos de Warburg Pincus

Warburg Pincus LLC est un investisseur mondial de premier plan axé sur la croissance. La société gère un actif de plus de 67 milliards de dollars américains en actions de sociétés fermées. Son portefeuille actif regroupant plus de 215 sociétés est fortement diversifié par phase de croissance, secteur et région. Elle agit à titre de partenaire chevronné pour les équipes de direction qui cherchent à bâtir des sociétés bien établies présentant une valeur durable. Fondée en 1966, Warburg Pincus a réuni 20 fonds de capital-investissement, qui ont investi au-delà de 97 milliards de dollars dans plus de 960 sociétés provenant de plus de 40 pays. La société a son siège social à New York et possède des bureaux à Amsterdam, Beijing, Berlin, Hong Kong, Houston, Londres, Luxembourg, Mumbai, Maurice, San Francisco, São Paulo, Shanghai et Singapour. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.warburgpincus.com

À propos d’Apax

Apax Partners LLP (« Apax ») est un chef de file mondial des conseils en placement dans les sociétés fermées. Depuis près de 50 ans, Apax s’emploie à encourager la croissance et à insuffler des idées qui transforment des entreprises. Le cabinet a mobilisé des fonds et prodigué des conseils relativement à des engagements totalisant plus de 60 G$. Les fonds Apax investissent dans des entreprises de quatre secteurs mondiaux : soins de santé, technologies, services et Internet et biens de consommation. Ils fournissent un financement par capitaux propres à long terme pour bâtir et renforcer des entreprises de calibre mondial. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Apax, veuillez visiter le site www.apax.com

Dispositions refuges

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont faits conformément aux dispositions refuges de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis. Les investisseurs sont avertis que les énoncés prospectifs comportent divers risques et incertitudes, y compris, mais sans s’y limiter, l’acceptation continue des produits de Viasat et de la Société, la concurrence accrue pour Viasat et la Société, les nouveaux produits et les changements technologiques, la dépendance de Viasat et de la Société à l’égard de fournisseurs tiers et d’autres risques décrits de temps à autre dans les rapports périodiques de Viasat déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis..

{:en}London, U.K. (November 08, 2021) – The shareholder group of Inmarsat (“Inmarsat” or the “Company”) – which comprises Canada Pension Plan Investment Board (“CPP Investments”), Ontario Teachers' Pension Plan Board (“Ontario Teachers’”), Warburg Pincus LLC (“Warburg Pincus”) and funds advised by Apax Partners LLP (“Apax”), (together, the “Consortium”) acting through their jointly-owned entity, Connect BidCo – today welcomes the announcement of a definitive agreement between Viasat, Inc. (NASDAQ: VSAT) (“Viasat”) and the shareholders of Inmarsat to combine and create a leading global communications innovator with enhanced scale and scope to affordably, securely and reliably connect the world. The proposed combination integrates two businesses headquartered in the United Kingdom (“U.K.”) and United States, respectively, which together generate $4.1 billion in annual revenues and operate a premier fleet of 19 in-orbit satellites with 10 more spacecraft under construction for planned launch in the next three years. It brings together two organisations with highly complementary technology assets, resources, capabilities and service portfolios. Together, Viasat and Inmarsat are positioned to deliver an improved communication offering to customers globally. The combined business will have the resources to accelerate innovation, delivering enhanced quality of service (speed, bandwidth, flexibility, reliability, low latency, coverage, security), product choice, and greater value to existing and new customers. Together, Viasat and Inmarsat will enable the availability of advanced new services in mobile and fixed segments, driving greater customer choice in broadband communications and narrowband services (including Internet of Things or “IoT”). The Consortium has accepted Viasat’s offer for the entire ordinary share capital of Inmarsat and will retain a significant minority stake in the combined company. Under the terms of the agreement, Inmarsat shareholders will receive $4.0 billion composed of $850 million in cash, subject to adjustments, and approximately 46.36 million newly issued Viasat shares, which represent a 37.5% ownership on a fully diluted basis, valued at $3.1 billion, based on the closing price of $67.00 per Viasat share on November 5, 2021. The Consortium expects the combined company to build on the strategic and operational progress achieved at Inmarsat to date, and by remaining significant minority shareholders, it is backing a transaction which presents strong industrial logic. Under the Consortium’s ownership, Inmarsat has invested to enhance its go-to-market, product and network capabilities, including the recent launch of GX-5 and the upcoming launches of the I-6 satellites serving the Company’s L-band business for the next 15 years. Inmarsat has an exceptional presence in the growing global mobility segment and is at the forefront of network design, including its recently announced multi-dimensional mesh network. The Company is preparing to expand its global network later this year with its most powerful and advanced commercial communications satellite ever. Viasat plans to build on Inmarsat’s presence in the U.K. and is committed to preserving and growing the investment of the combined company in U.K. space communications, as well as supporting the recently published National Space Strategy. The combined company will cooperatively engage with the U.K. government with a view to operating in the U.K. consistent with the commitments previously made by Inmarsat/Connect BidCo and expects continued constructive engagement across the U.K.’s thriving innovation ecosystem. It further intends to work closely with the U.K. government to bring additional space capabilities and other advanced technologies to the country as well as long-term, highly skilled engineering and related jobs for U.K.-based employees. Viasat plans to preserve and grow Inmarsat’s London headquarters, as well as its footprint in Australia and Canada and across Europe, the Middle East and Africa and Asia Pacific. Rajeev Suri, Chief Executive Officer of Inmarsat, said: “I am pleased our shareholders have supported a combination that enables Inmarsat to join forces with Viasat, a recognized global innovator in space and broadband communications. With our shareholders backing, Inmarsat has successfully returned to strong growth, weathered the pandemic and renewed its technology capabilities. I want to thank our shareholders for enabling Inmarsat to enter this transaction from a position of strength, as well as for their vote of confidence in the combination by becoming equity holders in the combined group.” The transaction is subject to customary closing conditions including Viasat shareholder approval and regulatory approvals. ENDS ABOUT THE CONSORTIUM About Canada Pension Plan Investment Board Canada Pension Plan Investment Board (CPP Investments™) is a professional investment management organization that manages the Fund in the best interest of the more than 20 million contributors and beneficiaries of the Canada Pension Plan. In order to build diversified portfolios of assets, investments are made around the world in public equities, private equities, real estate, infrastructure and fixed income. Headquartered in Toronto, with offices in Hong Kong, London, Luxembourg, Mumbai, New York City, San Francisco, São Paulo and Sydney, CPP Investments is governed and managed independently of the Canada Pension Plan and at arm’s length from governments. At June 30, 2021, the Fund totalled $519.6 billion. For more information, please visit www.cppinvestments.com or follow us on LinkedIn, Facebook or Twitter. About Ontario Teachers' Pension Plan Board Ontario Teachers’ Pension Plan Board (“Ontario Teachers’”) is the administrator of Canada’s largest single-profession pension plan, with C$227.7 billion in net assets (all figures at June 30, 2021 unless noted). It holds a diverse global portfolio of assets, approximately 80% of which is managed in-house, and has earned an annual total-fund net return of 9.6% since the plan’s founding in 1990. Ontario Teachers’ is an independent organization headquartered in Toronto. The defined-benefit plan, which is fully funded as at January 1, 2021, invests and administers the pensions of the province of Ontario’s 331,000 active and retired teachers. For more information, visit www.otpp.com and follow us on Twitter @OtppInfo About Warburg Pincus Warburg Pincus LLC is a leading global growth investor. The firm has more than $67 billion in private equity assets under management. The firm’s active portfolio of more than 215 companies is highly diversified by stage, sector, and geography. Warburg Pincus is an experienced partner to management teams seeking to build durable companies with sustainable value. Founded in 1966, Warburg Pincus has raised 20 private equity funds, which have invested more than $97 billion in over 960 companies in more than 40 countries. The firm is headquartered in New York with offices in Amsterdam, Beijing, Berlin, Hong Kong, Houston, London, Luxembourg, Mumbai, Mauritius, San Francisco, São Paulo, Shanghai, and Singapore. For more information, please visit https://www.warburgpincus.com/ About Apax Apax Partners LLP ("Apax") is a leading global private equity advisory firm. For nearly 50 years, Apax has worked to inspire growth and ideas that transform businesses. The firm has raised and advised funds with aggregate commitments of more than $60 billion. The Apax Funds invest in companies across four global sectors of Healthcare, Tech, Services, and Internet/Consumer. These funds provide long-term equity financing to build and strengthen world-class companies. For further information about Apax, please visit www.apax.com Safe Harbor Forward-looking statements in this release are made pursuant to the “safe harbor” provisions of the U.S. Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Investors are cautioned that such forward-looking statements involve risks and uncertainties, including without limitation, continued acceptance of the products of Viasat and the Company, increased levels of competition for Viasat and the Company, new products and technological changes, the dependence of Viasat and the Company on third-party suppliers, and other risks detailed from time to time in Viasat’s periodic reports filed with the U.S. Securities and Exchange Commission.{:}{:fr}Londres, ROYAUME-UNI (8 novembre, 2021) – Le groupe d’actionnaires d’Inmarsat (« Inmarsat » ou la « Société ») – qui comprend l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (« Investissements RPC »), le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (« RREO »), Warburg Pincus LLC (« Warburg Pincus ») et des fonds gérés par Apax Partners LLP (« Apax »), (ensemble, le « consortium »), agissant par l’intermédiaire de leur entité conjointe, Connect BidCo – accueille favorablement aujourd’hui l’annonce d’une entente définitive entre Viasat, Inc. (NASDAQ : VSAT) (« Viasat ») et les actionnaires d’Inmarsat et afin de créer une nouvelle société innovante de communications à l’échelle mondiale dont l’envergure et la portée sont accrues afin de relier le monde de façon abordable, sécuritaire et fiable. Le regroupement proposé intègre deux sociétés dont le siège social est situé au Royaume-Uni (R.-U.) et aux États-Unis, respectivement, qui ensemble, génèrent des revenus annuels de 4,1 milliards de dollars et exploitent une flotte de premier plan de 19 satellites en orbite, en plus de construire actuellement dix vaisseaux spatiaux supplémentaires en vue de les lancer au cours des trois prochaines années. Il réunit deux organisations dotées d’actifs technologiques, de ressources, de capacités et de portefeuilles de services hautement complémentaires. Ensemble, Viasat et Inmarsat sont en mesure d’offrir un service de communications amélioré à leurs clients à l’échelle mondiale. La nouvelle entité disposera des ressources nécessaires pour accélérer l’innovation, offrir un service de qualité supérieure (rapidité, bande passante, souplesse, fiabilité, faible latence, couverture, sécurité), un meilleur choix de produits et une valeur accrue aux clients actuels et nouveaux. Ensemble, les deux sociétés permettront d’offrir de nouveaux services avancés dans les segments mobiles et fixes, ce qui accroîtra le choix des clients en matière de services de communications à large bande et à bande étroite (Internet des objets, ou « IdO »). Le consortium a accepté l’offre de Viasat visant le capital total en actions ordinaires d’Inmarsat et conservera une participation minoritaire importante dans la nouvelle entité. Conformément aux modalités de l’entente, les actionnaires d’Inmarsat recevront 4 milliards de dollars, composé de 850 millions de dollars en espèces, sous réserve de certaines rectifications, et approximativement 46.36 millions d’actions de Viasat nouvellement émises, ce qui représente une participation de 37.5% sur une base diluée, évaluées à 3.1 milliards de dollars, en fonction du cours de clôture de 67.00 dollars par action de Viasat au 5 novembre 2021. Le consortium s’attend à ce que la nouvelle entité s’appuie sur les progrès stratégiques et sur le plan du fonctionnement qu’Inmarsat a réalisés à ce jour, et en demeurant un actionnaire minoritaire important, il appuie une transaction qui présente une logique industrielle solide. Dans le cadre de sa participation au consortium, Inmarsat a effectué des investissements pour améliorer ses initiatives de mise en marché ainsi que ses capacités de production et de réseau, y compris le lancement récent du satellite GX-5 et les lancements prochains des satellites I-6, qui permettront à la société de desservir sa clientèle dans le segment de la bande L pour les 15 prochaines années. Inmarsat bénéficie d’une présence exceptionnelle dans le segment en croissance de la mobilité mondiale et est une figure de proue de la conception de réseau, comme en fait foi son réseau maillé multidimensionnel récemment annoncé. La société se prépare à élargir son réseau mondial plus tard cette année grâce au satellite de télécommunications commerciales le plus puissant et le plus perfectionné qu’elle n’a jamais conçu. Viasat prévoit renforcer la présence d’Inmarsat au Royaume-Uni et s’engage à préserver et à accroître les investissements de la nouvelle entité dans les communications spatiales de ce pays, ainsi qu’à soutenir la stratégie spatiale nationale que celui-ci a récemment publiée. La nouvelle entité collaborera avec le gouvernement du Royaume-Uni dans le but d’exercer ses activités au pays, conformément aux engagements pris précédemment par Inmarsat/Connect BidCo, et s’attend à maintenir des engagements constructifs au sein du florissant écosystème d’innovation britannique. Elle souhaite de plus collaborer étroitement avec le gouvernement de ce pays afin d’y accroître les capacités spatiales et d’autres technologies de pointe, ainsi que pour y créer des emplois en ingénierie hautement spécialisés à long terme. Viasat planifie conserver et agrandir le siège social d’Inmarsat à Londres, et prévoit préserver et accroître la présence d’Inmarsat en Australie et au Canada, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique. Rajeev Suri, chef de la direction d’Inmarsat, a déclaré : « Je me réjouis que nos actionnaires aient appuyé un regroupement qui permet à Inmarsat de s’allier à Viasat afin de former une société innovante reconnue à l’échelle mondiale spécialisée dans les domaines spatiaux et des communications à large bande. Avec le soutien de nos actionnaires, Inmarsat a réussi à renouer avec une forte croissance, à surmonter la pandémie et à renouveler sa technologie. Je tiens à les remercier d’avoir permis à la société d’effectuer cette transaction en bonne position ainsi que pour leur vote de confiance à l’égard du regroupement en devenant des porteurs d’actions de la nouvelle entité. » La transaction est assujettie aux conditions habituelles, y compris l’approbation des actionnaires de Viasat et des organismes de réglementation. FIN À PROPOS DU CONSORTIUM À propos de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (« Investissements RPCMC ») est une organisation professionnelle de gestion de placements qui gère la caisse dans l’intérêt de plus de 20 millions de cotisants et de bénéficiaires du Régime de pensions du Canada. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 juin 2021, la caisse totalisait 519,6 milliards de dollars. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.investissementsrpc.com ou nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter. À propos du RREO Avec un actif net sous gestion de 227,7 G$ CA (tous les chiffres sont en date du 30 juin 2021, à moins d’indication contraire), le Conseil du régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (le « RREO ») est le plus important administrateur de régime de retraite s’adressant à une seule profession au Canada. Il détient un portefeuille d’actifs mondiaux et diversifiés, dont environ 80 % sont gérés à l’interne, et a réalisé un taux de rendement net total annuel de 9,6 % depuis sa création en 1990. Le RREO est un organisme indépendant dont le siège social est situé à Toronto. Le régime de retraite à prestations déterminées, qui est entièrement capitalisé au 1er janvier 2021, investit l’actif de la caisse et administre les rentes des 331 000 enseignants actifs et retraités de la province de l’Ontario. Pour en savoir plus, visitez www.otpp.com/fr et suivez-nous sur Twitter (@OtppInfo). À propos de Warburg Pincus Warburg Pincus LLC est un investisseur mondial de premier plan axé sur la croissance. La société gère un actif de plus de 67 milliards de dollars américains en actions de sociétés fermées. Son portefeuille actif regroupant plus de 215 sociétés est fortement diversifié par phase de croissance, secteur et région. Elle agit à titre de partenaire chevronné pour les équipes de direction qui cherchent à bâtir des sociétés bien établies présentant une valeur durable. Fondée en 1966, Warburg Pincus a réuni 20 fonds de capital-investissement, qui ont investi au-delà de 97 milliards de dollars dans plus de 960 sociétés provenant de plus de 40 pays. La société a son siège social à New York et possède des bureaux à Amsterdam, Beijing, Berlin, Hong Kong, Houston, Londres, Luxembourg, Mumbai, Maurice, San Francisco, São Paulo, Shanghai et Singapour. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.warburgpincus.com À propos d’Apax Apax Partners LLP (« Apax ») est un chef de file mondial des conseils en placement dans les sociétés fermées. Depuis près de 50 ans, Apax s’emploie à encourager la croissance et à insuffler des idées qui transforment des entreprises. Le cabinet a mobilisé des fonds et prodigué des conseils relativement à des engagements totalisant plus de 60 G$. Les fonds Apax investissent dans des entreprises de quatre secteurs mondiaux : soins de santé, technologies, services et Internet et biens de consommation. Ils fournissent un financement par capitaux propres à long terme pour bâtir et renforcer des entreprises de calibre mondial. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Apax, veuillez visiter le site www.apax.com Dispositions refuges Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont faits conformément aux dispositions refuges de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis. Les investisseurs sont avertis que les énoncés prospectifs comportent divers risques et incertitudes, y compris, mais sans s’y limiter, l’acceptation continue des produits de Viasat et de la Société, la concurrence accrue pour Viasat et la Société, les nouveaux produits et les changements technologiques, la dépendance de Viasat et de la Société à l’égard de fournisseurs tiers et d’autres risques décrits de temps à autre dans les rapports périodiques de Viasat déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis..{:}

Contenu de l'article

DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS DES MÉDIAS

FTI Consulting
Edward Bridges - +44 (0)776 821 6607
Mitch Barltrop - +44 (0)780 729 6032
Ambrose Fullalove - +44 (0)797 098 2748

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.